background preloader

Vacuité et physique quantique - Bouddhisme dans l'Aude

Vacuité et physique quantique - Bouddhisme dans l'Aude
Préparation du discours pour l’intervention du 30 Novembre 2008 Monastère Nalanda (Lavaur - 81) Rencontre « bouddhisme et sciences » Physique quantique&Vacuité Introduction1) Non cours magistral mais envie de partager réflexions sur ce que peut apporter la physique moderne, et particulièrement la physique quantique, dans la compréhension de la vacuité, telle que décrite par la vue bouddhiste, ET ainsi de contribuer à changer notre perception ordinaire du monde, fondée sur des apparences trompeuses ; 2) Afin d’être utile directement dans la pratique méditative, parti pris d’aller de différents aspects liés à la vacuité vers la physique, en citant pour chacun d’eux des exemples précis d’expériences ou de théories physiques illustrant l’aspect évoqué. Les 3 aspects qui seront illustrés sont : la non solidité intrinsèque des phénomènes ; l’impermanence et l’interdépendance ; Avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques remarques générales sur la physique : A parte : L’impermanence Conclusion Related:  PHYSIQUE QUANTIQUE et bouddhismeBouddhismePhilosophie et Physique Quantique

Bouddhisme : conceptions du réel et physique quantique. Qu’est-ce-que la réalité ? Les modes de pensée du monde moderne sont prêts à répondre de quatre facons différentes entre lesquelles elles oscillent : 1. Les religions juives, chrétiennes et islamiques parlent d’un dieu créateur, qui maintient le monde. Il représente la réalité fondamentale. S’Il était séparé de ce monde d’un seul instant, le monde disparaissait du meme moment. 2. 3. 4. Le bouddhisme rejette ces 4 conceptions de la réalité. Les choses dépendent d’autres choses, avec lesquelles elles ne sont pas identiques, mais elles ne tombent pas en morceaux objectifs et indépendants, elles ne sont ni objectives ni subjectives. Mais il y a un modes de pensée moderne qui a des points communs. La physique quantique est arrivée à un résultat qu’elle exprime avec les notions clé de complementarité, interaction et du phénomène d’intrication [anglais : entanglement]. compte rendu : (Visited 1 078 times, 1 visits today)

Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUSION L’illusion de notre univers Comme promis, voici un petit aperçu de ce principe enseigné dans le bouddhisme, en effet il n’a pas été facile à expliquer « à ma sauce », il a d’abord fallu que je le comprenne mieux moi même ! J’ai bien avancé dans le livre dont plusieurs chapitres traitent justement de ce sujet: « L’infini dans la paume de la main , du big bang à l’éveil » de Matthieu Ricard (biologiste, moine bouddhiste) et Trinh Xuan Thuan (astrophysicien). On dit souvent dans le Bouddhisme que notre univers n’est qu’illusoire, ou n’ayant pas d’existence propre. Or, comme l’a fait remarquer Bernard, ce n’est pas du tout l’impression que l’on a ! Or il est dit : pas d’existence PROPRE ou « intrinsèque ». Il est enseigné que leur nature véritable est « vacuité », mais il ne faut pas comprendre « vacuité » comme étant du vide : la traduction d’un mot sanscrit n’est pas facile, donc il faut bien comprendre la notion enseignée, et non pas s’arrêter à sa définition en français.

Philosophy of probability My views on the philosophy of probability are contained in a book "The Search for Certainty. On the Clash of Science and Philosophy of Probability". Free preview: preface, contents and introduction (PDF, 191kb). Visit the book Web site at World Scientific and buy the book. The book is also available at Amazon. See my blog related to the book. The slides of the October 23, 2006, talk at the Department of Statistics, University of Washington, "De Finetti's ultimate failure": PowerPoint, PDF. The slides of the October 13, 2008, talk at the Department of Statistics, University of Washington, "Philosophy of probability and its relationship (?) The slides of the August 25, 2013, talk at the 59-th World Statistics Congress (Hong Kong) titled `Statistics and philosophy of probability - six degrees of sepration': PDF. I find the following "new prisoner's paradox" and its follow-up dealing with some ethical questions entertaining.

Science et bouddhisme avec Trinh Xuan Thuan Science et bouddhisme décrivent-ils la même réalité ? Nous avons posé la question à l'astrophysicien américain Trinh Xuan Thuan, pour qui la cohérence entre les deux systèmes de pensée enrichit notre vision du monde. La prise de conscience que la réalité n’est pas ce qu’on pense – qui a lieu dans les laboratoires – ne doit-elle pas nous mener à remettre en cause notre point de vue sur les choses ? Trinh Xuan Thuan : Absolument. Ainsi, l’astrophysique moderne a découvert que nous sommes tous des poussières d’étoiles, que nous partageons la même histoire cosmique avec les lions des savanes et les fleurs de lavande. Connectés à travers l’espace et le temps, nous sommes tous interdépendants. Partons d’une question simple : je suis assise à cette table. Les particules qui composent la substance de la matière ont deux aspects, à l’image de Janus avec ses deux visages : un aspect de particule et un aspect d’onde. Une probabilité infinitésimale. D'autres ont aimé... Sur le même thème...

Réincarnation : quand la physique quantique rejoint la mystique orientale Réincarnation : De l’expérience à la science Les théories de la science moderne et les philosophies qui acceptent la réincarnation sont-elles incompatibles ? Au contraire, dans son livre « Réincarnation, de l’expérience à la science », Sylvie Simon fait état des nombreux ponts qui relient ces deux approches de la vie. Pendant plusieurs siècles, notre culture occidentale a été conditionnée par le point de vue matérialiste qui considérait l’univers comme une gigantesque machine composée d’éléments inanimés, soumis à des lois aveugles et immuables. « l’univers commence à ressembler davantage à une gigantesque pensée qu’à une gigantesque machine ». Pour leur part, certains physiciens, et non des moindres, pensent que la conscience humaine pourrait n’être qu’une expression de la conscience de l’univers. De même, rien n’est plus proche de la description des champs quantiques par les physiciens modernes que la pensée mystique du bouddhisme tibétain. ». Déjà, vers 640 avant J.

Has Physics Made Philosophy and Religion Obsolete? - Ross Andersen - Technology "I think at some point you need to provoke people. Science is meant to make people uncomfortable." It is hard to know how our future descendants will regard the little sliver of history that we live in. It is hard to know what events will seem important to them, what the narrative of now will look like to the twenty-fifth century mind. In January, Lawrence Krauss, a theoretical physicist and Director of the Origins Institute at Arizona State University, published A Universe From Nothing: Why There Is Something Rather Than Nothing, a book that, as its title suggests, purports to explain how something---and not just any something, but the entire universe---could have emerged from nothing, the kind of nothing implicated by quantum field theory. By early spring, media coverage of "A Universe From Nothing" seemed to have run its course, but then on March 23rd the New York Times ran a blistering review of the book, written by David Albert, a philosopher of physics from Columbia University.

le bouddhisme et ses valeurs (amour, sagesse, compassion, paix, liberté, solidarité) Cher Huang-Feihong, je prends des vacances avec les forums, mais je voulais avant de partir vous souhaiter à tous le meilleur dans vos recherches. Concernant la viande dans un sujet précédent, cher ami, je tenais à rappeler un point essentiellissime : dans tous les Véhicules bouddhistes (et donc le Vajrayana aussi) quand il est question de viande, il s’agit de viande 3 fois blanche : il ne faut pas avoir vu tuer l’être en question pour sa viande, ni avoir entendu qu’on l’ait tué pour sa viande, ni soupçonner qu’il fût tué pour sa viande. Toute substance, viande, sang etc. qui ne remplirait pas ces trois conditions est considérée comme impure et indigne des pratiquants bouddhistes. C’est pourquoi les tantrikas novices qui mangent de la viande sous prétexte qu’ils pratiquent le Vajrayana détournent l’enseignement du Bienheureux pour justifier leur attachement à une telle nourriture. A la rigueur, on se saurait le leur reprocher car les dérives du net font en sorte de noyer le poisson.

L'intelligence quantique du coeur ( Sciences ) "- Je vais vous montrer Madame que nous pouvons tout autant décoder nos évènements diurnes incompréhensibles que nos rêves nocturnes ! déclare avec conviction le thérapeute à sa cliente. Louisa est restée perplexe face à cette déclaration tonitruante. - Vous croyez ? lui dit-elle alors timidement entre les lèvres Jacques regarde alors sa cliente dans les yeux, puis lui fait cette déclaration portée par l'énergie du cœur : - Vous savez, Louisa, je crois en vous, je vois une personne extraordinaire en vous, un être qui a la volonté et la force de s'en sortir. Jacques n'a pas oublié il y a vingt ans déjà, les enseignements de son formateur en thérapie, Jean, son « maître », comme il l’appelle encore aujourd’hui : - Jacques, mon cher, ce qui est déterminant dans la thérapie au-delà de tout c'est le rapport, c’est le lien. Nous influençons notre réalité de chaque jour par nos pensées Une fois que tu as bien intégré ce principe essentiel voyons ce qui se joue avec un client qui vient te voir.

La nature de la réalité … … ou comment des travaux de physiciens des liquides français vont peut-être changer notre vision du monde microscopique La mécanique quantique est le domaine de la physique à la fois le plus mystérieux et le plus popularisé auprès du grand public. Lorsqu’elle a été inventée dans les années 20, ses propriétés mathématiques parraissaient si étranges que de nombreux débats philosophiques ont eu lieu pour comprendre l’implication de cette physique sur la notion de réalité même. (source image) Ce qu’il y a d’étonnant dans la mécanique quantique est qu’elle donne une vision fondamentalement incertaine du monde. D’un point de vue purement scientifique, une école de pensée, dite de Copenhague, a fini par s’imposer. Einstein (parmi d’autres) n’accepta jamais cette interpétation. Instabilité de Faraday (tiré de Bush JW, PNAS, 2010) Transportons-nous maintenant au début des années 2000. (pour les non-anglophones, une version sous-titrée de cette vidéo est disponible sur dot sub ) Comment ? Références

Related: