background preloader

Alphabet phonétique international

Alphabet phonétique international
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir API. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Histoire[modifier | modifier le code] L'API a été développé au départ par des professeurs de langue britanniques et français sous la direction de Paul Passy dans le cadre de l'Association phonétique internationale, fondée à Paris en 1886 sous le nom de Dhi Fonètik Tîcerz' Asóciécon. L'API a connu plusieurs révisions en 1900, 1932, 1938, 1947, 1951, 1989, 1993, 1996 et 2005. Principes généraux[modifier | modifier le code] Barres obliques (phonologie) versus crochets (phonétique)[modifier | modifier le code] La plupart du temps donc, les notations phonétiques exactes (indépendantes de la langue) sont rarement notées, au contraire des transcriptions phonologiques. Phonétique française[modifier | modifier le code] Par exemple, Notes:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_phon%C3%A9tique_international

Related:  API (Alphabet phonétique international)Linguistique

API Alphabet Phonétique International Voici les phonèmes français en Alphabet Phonétique International (API), avec pour chacun un exemple et quelques éléments de description. Certains phonèmes indiqués ci-dessous (parmi les consonnes) sont utilisés en Histoire de la langue française, et non en Linguistique moderne, et se retrouvent dans des langues voisines. Trait (linguistique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Trait. En linguistique, un trait est une caractéristique d'un élément donné. Il s'agit d'un terme générique fédérant un grand nombre de termes techniques plus spécialisés. Linguistique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On trouve des témoignages de réflexions sur le langage dès l'Antiquité avec des philosophes comme Platon. Cependant il faut attendre le XXe siècle pour voir se dégager une approche scientifique autour des faits de langues. Ferdinand de Saussure est réputé avoir grandement contribué à cet effort de rationalisation, notamment avec son influent Cours de linguistique générale (1916) qui est devenu un classique dans ce domaine [1],[2] et "a imposé la conception structurale du langage qui domine largement la linguistique contemporaine en dépit des conflits d'écoles."[3]

Liens Phonétique Cours de phonétique. Cours d'introduction à la phonétique de la section de linguistique de l'Université de Lausanne. Très bon, permet d'écouter les articulations des sons. L’alphabet phonétique international (A.P.I.) Leçons d’orthographe ► vous êtes ici Introduction L’alphabet phonétique international (A.P.I.) est un système de transcription phonétique utilisé par les linguistes pour représenter les sons du langage. L’A.P.I. est composé de lettres empruntées à des alphabets connus (surtout les alphabets latins et grec). Le but de l’alphabet phonétique international est de fournir un répertoire de signes correspondant aux principaux phonèmes réalisés dans les principales langues du monde.

Diathèse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Certains verbes sont intrinsèquement dénués de toute notion de diathèse : ce sont principalement les verbes d'état (comme être, paraître, sembler, demeurer, rester, etc. en français) ; ceux-ci sont en effet extérieurs à la notion d'actance. Ils se conjuguent cependant à la voix active (qui est la voix non marquée en français). Distinguer voix de diathèse est donc nécessaire dans l'analyse de détails.

Phonétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La phonétique (du grec «phonos », où « phônê » qui signifie la « voix », le « son ») est une branche de la linguistique qui étudie les sons utilisés dans la communication verbale. À la différence de la phonologie, qui étudie comment sont agencés les phonèmes d'une langue pour former des mots, la phonétique concerne les sons eux-mêmes (les « phones »), leur production, leur variation plutôt que leur contexte. La sémantique ne fait donc pas partie de ce niveau d'analyse linguistique. La phonétique se divise en trois branches : la phonétique articulatoire, qui étudie les positions et les mouvements des organes utilisés pour la parole par son émetteur.la phonétique acoustique, qui étudie la transmission de l'onde sonore entre son émetteur et son récepteur.la phonétique auditive, qui se préoccupe de la façon dont les sons sont perçus et décodés par son récepteur.

FLE phonétique, activités, exercices, audio, vidéo TEST de FLE - CNED Fiche 2: Cliquez sur le dessin de Charlotte pour écouter notre conversation téléphonique et remettez vos répliques dans l’ordre Fiche 8: Cliquez sur l'image pour écouter ma présentation puis sélectionnez le prénom en dessous de chaque personne Test de Charlotte - Auteurs: C.Guéneau, F. Tauzer-Sabatelli, H. Girard et M. Gillet - CNED 2000 Test d'autoévaluation en français écrit - TELUQ Test de français en ligne - DELF DALF Suisse Tests multimédia Niveau de français - Bosvick USA Test de français - Französisch Einstufungstest Test de Connaissance de Français - RFI ELS - Test de compétence orale Dictées AudioVisuelles - Dossier Campus Education Dictées en ligne / Orthographe (H.

Alphabet Phonétique International [plan] 3. Autres symboles Tous les symboles sont cliquables et ouvrent un fichier sonore d'illustration Portail:Linguistique En linguistique, l’énonciation est l'acte individuel de production d'un énoncé, adressé à un destinataire, dans certaines circonstances. Dans toute communication, aussi bien orale qu'écrite, on trouve à la fois un énoncé et une énonciation. L'énoncé est le résultat linguistique, c'est-à-dire, la parole prononcée ou le texte écrit, tandis que l'énonciation est l'acte linguistique par lequel des éléments de langage sont orientés et rendus spécifiquement signifiants par l'énonciateur (et son co-énonciateur, qui n'est pas un simple destinataire) en vue de produire ledit énoncé : on dit généralement que l'énoncé est le « dit », tandis que l'énonciation est le « dire ». Pour résumer, « c'est l'énonciation qui fait l'énoncé ». L'énonciation en revanche, est beaucoup moins matérielle, et partant, beaucoup plus difficile à cerner et à transcrire.

Malgré quelques faiblesses signalées pour cet article, il demeure intéressant en ceci qu'il détaille en les décrivant les divers sons employés en Français, ce qui est utile pour observer notamment les difficultés articulatoires de locuteurs non natifs lorsqu'il s'agit de prononcer correctement des sons Français. by hubertaffock Apr 11

Related: