background preloader

Outils et ressources pour éduquer au Web2

Outils et ressources pour éduquer au Web2
Vous trouverez dans cet article diverses ressources complémentaires : des présentations d’outilsdes supports pour éduquer au Web2 et enseigner avec le numériquedes associations d’enseignantsdes évènementsdes références pour aller plus loin dans la réflexion autour du numérique à l’école et des enjeux du Web2 Présentations d’outils : Il est possible d’utiliser d’autres réseaux sociaux que Facebook et Twitter, des réseaux plus protégés, plus respectueux aussi de la loi française concernant la protection des données. Ils peuvent être utilisés dans un cadre familial et/ou scolaire pour une première utilisation accompagnée par les parents et/ou les enseignants : Supports pour éduquer au Web2 et enseigner avec le numérique : Associations d’enseignants : e.l@b : Laboratoire – Éducation – NumériqueWebLettres : association de professeurs de lettresAPLV : Association des Professeurs en Langues VivantesAFT-RN : Association des formateurs TICE-Réseau National Des évènements : Like this: J'aime chargement…

http://ecolededemain.wordpress.com/2012/06/11/outils-et-ressources-pour-eduquer-au-web2/

Related:  Enseigner avec le numériqueEnseigner les TICEInfo doc

Introduction au dossier “Éduquer au Web2″ Ne nous voilons pas la face, même si des enseignants de plus en plus nombreux s’emparent du Web2 au plus grand bénéfice de leurs élèves, ce n’est pas sans mal ni sans obstacle. S’il apparaît évident que pour préparer nos élèves au monde de demain nous ne pouvons faire l’impasse sur les nouvelles technologies et si officiellement l’institution nous y invite, les choses ne sont pas si simples. Par méconnaissance, peur d’être dépassé par ces outils régulièrement diabolisés dans les médias, les cadres de l’Éducation Nationale mettent en place des filtrages qui empêchent enseignants et élèves d’accéder librement aux ressources du Net dans les établissements… De plus, c’est toute une culture professionnelle qui est à réviser : l’enseignant n’est plus le seul détenteur du Savoir, mais un outil parmi d’autres (essentiel certes) au service des apprentissages de ses élèves. Cette évolution suppose une remise en question des types d’exercices proposés à l’école et des modalités d’examen.

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Il est tout à fait possible d’éduquer nos élèves à Internet sans entrer systématiquement par les les dangers et ainsi promouvoir les usages constructifs tout en prévenant les dérives… Pourquoi ? Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre. Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Enfin, parce que la meilleure façon de permettre à nos élèves de tirer tout le parti de ces nouvelles possibilités est de les y accompagner et de jouer pleinement notre rôle d’éducateur aussi dans les espaces numériques.

Comment éviter de se faire flouer par une photo manipulée sur le net Par Vincent Matalon Mis à jour le , publié le Une douzaine de femmes en niqab rassemblées sur le trottoir en attendant l'ouverture d'une antenne de la caisse d'allocations familiales (CAF). Internet : de l’objet socialement partagé à l’objet d’enseignement-apprentissage Contexte Pendant longtemps la conception de la circulation des savoirs en situation scolaire a été perçue de manière strictement linéaire, à la manière du modèle classique de la communication : un émetteur légitimé à transmettre des contenus disciplinaires s’adressait à des récepteurs légitimés à les apprendre (Lautier, 2006). La massification et la diversité des publics de l’école a quelque peu renversé cette optique, et une attention particulière a été portée aux modalités de la réception des informations chez les adolescents.

FIT Bordeaux Deuxième Festival international de twittérature à Bordeaux le samedi 30 mars 2013 Communiqué de presse : (Pour l'avoir en format PDF, cliquez sur l'image) Les logiciels libres et l’Éducation - Une conférence de Jean-Pierre Archambault - Éducation - Framasoft Professeur agrégé de mathématiques, Jean-Pierre Archambault est chargé de mission veille technologique au CNDP-CRDP de Paris, où il assure notamment la responsabilité du dossier des logiciels libres, coordonnant le pôle de compétences logiciels libres du SCEREN. C’est à ce titre qu’il a été invité à parrainer la Journée Logiciels Libres pour l’Éducation 2005, organisée par l’association Graoulug, l’université Paul Verlaine - Metz et l’IUT de Metz, qui a eu lieu le mercredi 16 mars 2005 à l’IUT de Metz. À cette occasion, il a donné une conférence sur le thème :"Les logiciels libres et l’Éducation".

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre. Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Enfin, parce que la meilleure façon de permettre à nos élèves de tirer tout le parti de ces nouvelles possibilités est de les y accompagner et de jouer pleinement notre rôle d’éducateur aussi dans les espaces numériques. Comment ? 10 conseils pour mieux maîtriser la publication de photos en ligne La CNIL a mis à jour en octobre 2014 sa fiche pratique : 10 conseils pour mieux maîtriser la publication de photos en ligne. Cette série de recommandations intègre désormais un point 10 relatif à la diffusion de photos privées via smartphone. Ces conseils chapitrés font référence et peuvent servir utilement aux animateurs multimédia en EPN (espace public numérique) tout comme aux différents publics ; ceci dans un monde où comme le souligne la CNIL : « Les photos occupent aujourd’hui une place centrale dans l’activité numérique des internautes : on les publie, on les partage, on les like, on les commente, on tague ses amis… Elles représentent aussi un véritable enjeu économique pour les acteurs d’internet ».

Related: