background preloader

Créativité

Créativité
La créativité fait partie de la vie. Dès qu'il y a un problème à résoudre, on a l'occasion de faire preuve de créativité. Comme outil thérapeutique ou de croissance personnelle, la créativité peut être un moyen efficace pour explorer de nouvelles facettes de soi ou pour affronter une période critique de sa vie. L'art-thérapie est une des approches « créatives » les plus connues. D'autres techniques artistiques utilisent la créativité à des fins thérapeutiques. Sortir du cadre Dans sa plus simple expression, on pourrait dire que la créativité est l'aptitude à concevoir la réalité autrement. Jusqu'à la moitié du XIXe siècle, le concept de créativité ne faisait pas partie de la pensée scientifique, qui percevait le monde comme un ensemble de phénomènes opérant selon un ordre logique bien défini. Plusieurs théoriciens ont élaboré des techniques de créativité, notamment le chercheur britannique Edward de Bono3, surtout connu pour sa technique de remue-méninges (brainstorming). Related:  nsibitarekdfe34

Le Livre Rouge - The Red Book of Jung - C.G. Jung "Les années durant lesquelles j’étais à l’écoute des images intérieures constituèrent l’époque la plus importante de ma vie, au cours de laquelle toutes les choses essentielles se décidèrent. Car c’est là que celles-ci prirent leur essor et les détails qui suivirent ne furent que des compléments, des illustrations et des éclaircissements. Toute mon activité ultérieure consista à élaborer ce qui avait jailli de l’inconscient au long de ces années et qui tout d’abord m’inonda. Ce fut la matière première pour l’œuvre d’une vie." Ma Vie, souvenirs rêves et pensées - Gallimard Collection Folio page 319. Le Livre Rouge de Jung, traduit sous la responsabilité de Christine Maillard, est disponible. Dès maintenant, et pour tous les pays francophones, il peut également être commandé sur Amazon.fr ou toute autre site en ligne. Nous sommes juste avant la première guerre mondiale, en 1913, C.G. Le dialogue intense avec les profondeurs et ce débat avec l’inconscient seront pour C.G. C.

Programmes d'études | Maîtrise en art-thérapie (3289) Objectifs Le programme vise à maîtriser l'apprentissage de la thérapie par les arts plastiques (dessin, peinture, collage, modelage) et la réflexion critique ou la recherche sur sa pratique. II constitue une spécialisation dont l'objectif général est de développer des habilités d'intervention art-thérapeutiques avec des individus et des groupes. Il propose d'approfondir des approches théoriques spécialisées en thérapie par l'art, de perfectionner des habiletés et techniques spécifiques à l'art-thérapie, et d'acquérir et de développer des compétences scientifiques et professionnelles inhérentes à l'usage thérapeutique de l'expression créatrice. A l'issue de ce programme, les étudiants disposeront des outils nécessaires pour exercer la pratique professionnelle de l'art-thérapie, que ce soit au plan de l'évaluation, de l'intervention, de l'analyse réflexive ou de la recherche clinique. Conditions d'admission Base études universitaires Règlements pédagogiques

L’OMS étudie le lien entre les arts et la santé Copenhague, Helsinki, 11 novembre 2019 L’art peut être bénéfique pour la santé, tant physique que mentale. C’est l’une des principales conclusions d’un nouveau rapport du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, qui analyse les éléments de preuve tirés de plus de 900 publications du monde entier. Il s’agit, à ce jour, de l’étude la plus complète de bases factuelles sur les arts et la santé. « Faire entrer l’art dans la vie de quelqu’un par le biais d’activités telles que la danse, le chant ou la fréquentation de musées et de concerts nous donne une clé supplémentaire pour améliorer notre santé physique et mentale », déclare le docteur Piroska Östlin, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe par intérim. « Les exemples cités dans ce rapport inédit montrent comment les arts permettent de gérer des problèmes de santé pénibles ou complexes comme le diabète, l’obésité ou la mauvaise santé mentale. Les arts et la santé tout au long de la vie Les arts dans les soins de santé Par exemple :

Propositions d'inducteurs pour des ateliers d'écriture Propositions d'inducteurs pour des ateliers d'écriture Ma p'tite histoire On met à disposition des enfants de l'atelier de petits "livres" de formes signifiantes (cœur, maison, animal ...) et de couleurs variées. Des mots pour une histoire L'enfant tire au hasard un certain nombre (3 ou plus) de mots-étiquettes dans une boîte. L'histoire peut être diffusée aux mêmes conditions que "Ma p'tite histoire". (Adaptation possible sous forme de "roulette à mots") Des phrases de dialogues pour une histoire L'enfant tire une ou deux étiquettes; sur chacune d'elle est reproduite une phrase d'un dialogue. Des images pour écrire L'enfant choisit une image. Une suite d'images pour écrire L'enfant tire quelques images d'un lot qui lui est présenté. (Suite "valorisation" cf. Des images pour un récit On constitue des ensembles d'images : personnages, lieux, objets ... L'enfant tire une ou deux images dans chaque ensemble et écrit ou dicte un récit en les y intégrant tous. Des œuvres d'art pour écrire (cf. (Cf.

conte pour canaliser les émotions et tutoriel!!!! Il était une fois l’histoire d’un petit poisson qui s’appelait Oscar. Quand il arrivait à l’école des poissons, tu sais ce qu’il faisait? Eh bien, d’un seul coup, il nageait vers les autres poissons qui étaient dans la cour de l’école et il les mordait. Oui, il les mordait avec sa bouche de poisson, comme ça, cratch, cratch! Mais tout au fond, il était très triste. Un jour, la maîtresse d’école des poissons s’approcha d’Oscar et lui dit: - Je t’ai vu souvent taper les autres petits poissons. Le petit poisson Oscar tout étonné dévisagea la maîtresse des poissons. J’ai appris depuis que d’autres maîtresses d’école, chez les poissons, avaient pris l’habitude de proposer des boîtes pour déposer à 1’intérieur les sentiments pénibles. Ainsi se termine pour l’instant le conte du petit poisson qui avait une si grande colère en lui... qu’il aurait pu avaler toute la mer. ! 1) Lire le conte 2) Peindre la boite 3) Coller les décorations 4) utiliser sans modération…

Traiter les troubles psychiatriques et de toxicomanie par l’art Les recherches sont menées conjointement par l'UQAM, le MBAM et des spécialistes du milieu hospitalier de Montréal (Crédit Sean Kimmons Courtoisie USAF) Des chercheurs de l’UQAM mènent une étude concernant la répercussion des activités artistiques sur la santé mentale. Les résultats préliminaires indiquent que l’art semble contribuer au rétablissement et à l’inclusion sociale de personnes marginalisées. Le 9 novembre dernier s’est tenu le symposium Art, santé et mieux-être au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). L’art vivant Quarante-trois hommes et vingt femmes ont suivi des ateliers de danse, de musique, d’art dramatique et d’art visuels deux heures par semaine pendant douze semaines. « Il s’agit du concept clé de cette recherche », annonce la professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM Mona Trudel. Identité, confiance et responsabilité C’est un avis que partage la professeure des arts visuels et médiatiques de l’UQAM, spécialisée en musique, Adriana De Oliveira.

Un journal créatif pour se révéler Rencontre avec une animatrice certifiée de ce concept canadien. Face à l’angoisse de la page blanche, pas toujours facile de se confier spontanément à un journal intime et de se lancer dans l’écriture. Le journal intime est pourtant libérateur et créateur de sens. Alors faut-il vraiment s’en priver si on déteste écrire? Depuis quelques années, Marie-Christine Huart a pris l’habitude de s’évader chaque jour quelques minutes dans un carnet: son «journal créatif ». Convaincue par les bienfaits de cet outil de connaissance de soi et d’épanouissement, Marie-Christine est devenue une animatrice certifiée du «journal créatif» depuis bientôt deux ans. 3 médiums révélateurs Le fonctionnement du journal est simple: allier la force de 3 médiums, l’écriture, le dessin et le collage. Par ses ateliers et initiations, l’animatrice propose des premiers exercices. Retour en maternel Se lancer dans un journal créatif est très simple. Consigne : prendre plaisir

Enseigner avec le numérique - Tynker Les applications du genre se multiplient aussi bien en ligne qu’en application. Tynker se détache du lot en offrant bien sûr une application permettant d’apprendre, mais surtout une véritable plateforme permettant de prévoir des cours à affecter à ses élèves. Nous parlerons essentiellement ici de l’application qui peut avoir son utilité sans avoir à aborder la plateforme payante. L’application se divise en deux grandes parties. la première permet de créer des jeux et la seconde de jouer en apprenant les rudiments de code. Pour la partie création, plusieurs choix sont offerts : créer un projet de but en blanc, ce qui signifie comprendre le fonctionnement de base de l’application, donc réservé aux initiés ; mais il est aussi possible d’utiliser des kits déjà en place de façon à les utiliser dans un nouveau projet ou des exemples déjà créés de façon à modifier leur code. L’ensemble des commandes disponibles se trouvent dans un menu latéral à gauche de l’écran.

L’art qui guérit – Éric Bolduc XYZ Une autre forme d’art-thérapie La Fondation de l’art pour la guérison aurait installé, depuis 2002, pas moins de 9000 œuvres d’art dans 71 institutions médicales à travers le Canada. Ses fondateurs, les hommes d’affaires Earl Pinchuk et Gary Blair, ont eu l’idée d’habiller les murs des hôpitaux, après avoir passé du temps au chevet d’un ami malade qui se faisait soigner dans un environnement morne et triste. « Il n’y a aucun doute sur les effets bénéfiques de l’art et des projets tels que la Fondation de l’art pour la guérison ne sont qu’une ramification naturelle d’un mouvement grandissant, visant à incorporer l’art dans la vie de tous les jours. » – Dorota Kozinska Faire de l’art vs vivre avec l’art Il n’est pas nécessaire de faire de l’art soi-même. Cette forme de guérison s’opère d’abord au niveau de l’esprit. Qu’ont en commun ces « méthodes » non-médicales et comment peuvent-elles contribuer à recouvrer ou maintenir un bon état de santé ? WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème

33 façons d’utiliser votre journal intime pour vous découvrir et vous exprimer : | Centre de therapie de Montreal 33 façons d’utiliser votre journal intime pour vous découvrir et vous exprimer : Écrire dans un journal intime peut être très utile pour explorer vos émotions et vos pensées. Certains clients demandent d’être dirigés dans cette pratique. Voici quelques idées pour débuter : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Si vos parents s’étaient séparés.Si vos parents étaient restés ensemble.Si vos parents s’étaient mariés.Si votre mère n’était pas décédée.Si vous n’aviez pas déménagé à tel endroit.Si vous étiez allé(e) au cégep/ à l’université.Si vous n’étiez pas allé(e) au cégep/ à l’université.Si vous étiez allé(e) à tel cégep/ à telle l’université.Si vous n’aviez jamais rencontré telle personne.Si vous ne vous étiez pas séparé(e) de telle personne. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. Comment est votre vie aujourd’hui.Qu’avez-vous appris depuis vos 10 ans.Ce que vous voulez qu’il/elle sache.Ce à quoi vous voulez qu’il/elle fasse attention.Ce dont vous voulez qu’il/elle savoure chaque moment. 21. 22.

La Gestaltung de Hans Prinzhorn 11 A propos de langage, il est intéressant de noter que l’édition de 1984, sur laquelle repose cet article, est préfacée par Jean Starobinski, homme de lettres (théoricien de la littérature et des idées) et psychiatre. Voici ce qu’il dit de la notion de Gestaltung de Prinzhorn : 12 « Prinzhorn, parlant du principe de Gestaltung, fait de lui un universel : une émanation directe d’un absolu biologique, indépendant de la personnalité de l’artiste. 13 Cette édition de 1984 est augmentée d’une biographie de Prinzhorn et d’une bibliographie sélective des travaux de Prinzhorn. 14 Né le 6 juin 1886 à Hemer en Westphalie (Allemagne), Hans Prinzhorn commence par étudier la philosophie et l’histoire de l’art, puis il fait des études de chant et une carrière de chanteur d’opéra. 15 Prinzhorn est décrit par ses contemporains comme non-conformiste et anti-bourgeois. 16 Dans ce chapitre, Prinzhorn définit sa notion de Gestaltung. 17 La pulsion de Gestaltung et ses cinq pulsions de base

AvantGarde » Quand le beau soigne les maux Faire entrer le Louvre à l’hôpital. C’est l’expérience menée par le premier musée du monde et les Hôpitaux de Paris. Le principe : installer une cinquantaine de copies, toiles ou sculptures, dans les chambres des patients pour stimuler et susciter la discussion. Un premier test a commencé dans un établissement gériatrique d’Ivry avant de s’étendre à d’autres structures du groupe AP-HP. Le Louvre mène depuis plusieurs années des actions en faveur des publics dits « empêchés » : prisonniers, personnes handicapés et /ou hospitalisées pour leur permettre d’avoir accès aux trésors du musée. Première structure à bénéficier de ce dispositif : l’établissement gériatrique Charles-Foix à Ivry. Le musée lui a fourni 50 reproductions d’œuvres de la collection du Louvre, regroupées en plusieurs thèmes : la famille, l’enfance, les animaux… Un choix qui n’a pas été fait au hasard : un comité d’experts comprenant psychiatres et gériatres s’est prononcé sur l’impact que pouvaient avoir certaines œuvres.

Related: