background preloader

Les oubliés du numérique

Les oubliés du numérique
30 novembre 2015 - Les inégalités d’accès aux nouvelles technologies diminuent très nettement, notamment entre catégories sociales. Reste que 20 % de la population n’utilise pas Internet et que la moitié ne fréquente pas les réseaux sociaux. Entre 1991 et 2015, en France métropolitaine, le taux d’équipement en ordinateur à domicile (un au minimum) est passé de 12 à 80 %, selon le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) [1]. Le téléphone mobile s’est fortement démocratisé ces dix-huit dernières années avec un taux d’équipement de 92 % en 2015 contre 4 % en 1997. Entre 2011 et 2015, le taux de propriétaires de smartphones a été multiplié par trois (de 17 à 58 %). Chez les jeunes et les cadres supérieurs, l’accès aux technologies de l’information est généralisé, avec des taux qui dépassent les 90 % pour l’ordinateur ou Internet notamment. Quant aux cadres, ils sont presque tous connectés (96 %). Des usages différenciés de l’Internet Related:  Autour de culture numérique et éducation

Les apprenants du nouveau millénaire Bienvenu sur les pages des Apprenants du nouveau millénaire (NML*). L’émergence des apprenants qui ont pour « langue maternelle » le numérique a une influence majeure sur l’éducation. L’objectif de NML est d’analyser cette nouvelle génération d’apprenants et de comprendre leurs attentes ainsi que leurs comportements. Parmi les points importants nous retrouvons : l’impact des technologies numériques sur les compétences cognitives et les attentes d’apprentissage ; l’évolution des valeurs sociales et des modes de vie. * L’abréviation NML vient du texte original en anglais : “New Millennium Learners”. Découvertes préliminaires (prochainement) Visites du site (prochainement) Documents et publications annexes

Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole Si la révolution numérique est à la mesure de celle de l’imprimerie, en quoi est-elle susceptible de refonder l’humanisme : de changer notre façon de nous cultiver, notre façon de construire notre relation au savoir et aux autres ? Comment l’Ecole peut-elle aider à instituer l’élève comme cet être de culture, doué d’un certain savoir-vivre jusque sur internet ? « Forger l’honnête homme 2.0, citoyen numérique » : tel était le thème du Forum Eidos 64 qui s’est tenu à Bayonne le 27 janvier 2016. Organisée par le département des Pyrénées-Atlantiques en partenariat avec l’Education nationale, la journée a permis de partager les réflexions, de Milad Doueihi ou de Franck Amadieu, et les expériences de nombreux acteurs de terrain pour nous inviter et nous aider à relever le défi … Le numérique : une culture Milad Doueihi, titulaire de la chaire d’Humanisme numérique à l’Université Paris-Sorbonne, est interrogé par Louise Tourret, animatrice de l’émission Rue des écoles sur France-Culture.

Fracture numérique : 25% des Français n’ont pas accès à Internet L’Observatoire des Inégalités, organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités, a mis en ligne début mai 2012 un dossier sur la fracture numérique en France intitulé Technologies de l’information : des inégalités qui se réduisent avec des données, chiffrages et pourcentages issus du dernier rapport annuel du CREDOC : La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (2011). L’organisme souligne des points-clés sur l’équipement et l’accès français à l’informatique, à l’Internet et aux outils connectés. Diminution des inégalités d’accès 85 % des Français possèdent un téléphone portable, 78 % ont un micro-ordinateur et 75 % sont équipés d’Internet à domicile. La situation s’améliore pour les populations les moins diplômées : entre 2001 et 2009, le taux d’accès à Internet à domicile a été multiplié par 6,8 passant de 8 à 54 % chez ceux qui ont un diplôme inférieur au bac. Des disparités persistantes Licence :

Humanités numériques : un concept en définition: Les humanités numériques sont une des tendances fortes du moment. Il reste qu’elles constituent encore un territoire parfois obscur qui ressemble nettement à une forme d’auberge espagnole puisque chacun semble pouvoir y projeter ses propres désirs voire ses propres fantasmes scientifiques. Je ne pense pas y faire exception moi-même. Parfois, je me demande si ce terme ne correspond pas à un prolongement de l’effet web 2.0 mais dans la recherche. Cependant, si le concept est à la mode, les réflexions sur ces réels enjeux et implications sont encore en balbutiement tant c’est clairement la vision de l’outil qui domine au détriment des autres aspects. « Autant dans l’étude des productions culturelles que dans les propos sur la diffusion du savoir, la technologie tend à obnubiler les commentateurs. Ce sont évidemment des éléments nécessaires au moment du développement de nouveaux usages. Pour rappel, le manifeste du That camp proposait les définitions suivantes : 1. 2. 3. Sapere Aude !

Maîtriser les enjeux de l’inéluctable acculturation numérique de l’Ecole par Jean-François Cerisier et Bruno Devauchelle, Université de Poitiers Elèves, parents d’élèves, enseignants, personnels administratifs ou techniques et cadres de l’éducation font grand usage des technologies numériques tant à titre privé que professionnel. Même si l’institution scolaire semble souvent réticente face au numérique, en discours et plus encore en actes, elle ne peut s’affranchir de cette dynamique d’acculturation qui la dépasse largement. Le recours de plus en plus massif aux technologies numériques dans l’ensemble des activités qui caractérisent l’Ecole et en particulier pour son pilotage constitue de fait un facteur de changement. Les transformations restent le plus souvent potentielles au sens où elles peuvent se réaliser ou non en fonction des choix des acteurs. C’est là où une compréhension approfondie des enjeux se révèle indispensable aux cadres afin qu’ils puissent agir en stratèges. L’inéluctable acculturation numérique de l’Ecole • Dimension apprentissage

Un rapport décrit les trois "fossés numériques" en France Fossés "générationnel", "social" et "culturel" sont autant d'obstacles dans l'adoption des nouvelles technologies en France, selon le Conseil d'analyse stratégique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Checola Pour désigner les inégalités dans l'accès aux nouvelles technologies, et à Internet en particulier, l'expression "fracture numérique" est souvent évoquée. Mais d'après un rapport du Centre d'analyse stratégique (CAS), paru lundi 18 avril, il n'y a pas "un mais trois fossés numériques" en France. Au-delà des questions techniques de couvertures des réseaux, il existe "un fossé générationnel, laissant les personnes âgées en marge des nouvelles technologies ; un fossé social, qui exclut les plus démunis ; et un fossé culturel, qui prive les moins instruits des opportunités de l'outil informatique", détaille l'organisme, qui avait été chargé en 2009 par le Parlement de dresser un tel état des lieux.

Professional Development for Educators What is the Arizona Technology Integration Matrix? The Technology Integration Matrix (TIM) illustrates how teachers can use technology to enhance learning for K-12 students. The TIM incorporates five interdependent characteristics of meaningful learning environments: active, collaborative, constructive, authentic, and goal directed (Jonassen, Howland, Moore, & Marra, 2003). What is in each cell? Within each cell of the Matrix one will find two lessons plans with a short video of the lesson. Download PDF of the Technology Integration Matrix Print this page Characteristics fo the Learning Environment ← → Levels of Technology Integration Into the Curriculum How should the Technology Integration Matrix be used? The TIM is designed to assist schools and districts in evaluating the level of technology integration in classrooms and to provide teachers with models of how technology can be integrated throughout instruction in meaningful ways. What is the history behind the tool?

Dossier séminaire PRECIP - Enseigner l'écriture numérique Jean-Michel Meurice - Cugat 2 (2002) Enseigner le numérique ? Ce séminaire, qui s'est tenu les 4 et 5 Avril 2012 à l'UTC de Compiègne, pose une question à laquelle il ne répond que partiellement, car cette question, lapidaire dans sa formulation, mais si complexe dans sa résolution, n’est pas prête de s’éteindre. L'expression « écriture numérique » a été choisie, faute de mieux, pour sa simplicité. Ce séminaire, mené dans le cadre du projet PRECIP (Pratiques d'écriture interactive en Picardie), avait une vocation pédagogique et scientifique, mais il a soulevé des questions philosophiques. Victor Petit Vous trouverez ci-dessous les enregistrements video de l'ensemble des interventions du séminaire. Le programme et l'argumentaire du séminaire peuvent être téléchargés ici.

Le fossé numérique en France Adopté à l’initiative du Parlement, l’article 25 de la loi n° 2009-1572 du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique dispose que : « Dans les six mois suivant la publication de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport sur le fossé numérique afin d’apporter des précisions quant aux différentes catégories de la population n’ayant ni équipement informatique, ni accès à Internet dans leur foyer. Ce document étudie également le rapport qu’entretiennent les “natifs du numérique” avec Internet dans le but d’améliorer les connaissances quant aux conséquences, sur le travail scolaire notamment, de l’usage d’Internet. Il dégage aussi les pistes de réflexion pour les actions de formation à destination de ces publics et veille également à identifier les acteurs associatifs œuvrant pour la réduction du fossé numérique. Enfin, il établit les conditions de mise en service d’abonnements Internet à tarif social. » Le présent rapport répond à cette demande.

Our Blog Our school’s interest in utilizing physical activity to improve academic performance began in 2010. Ron Andrews, Head of the Physical Education Department, and Peter Kalbfleisch, Head of the Co Curricular Program, introduced our staff to the book SPARK: The Revolutionary New Science of Exercise and the Brain, by Dr. John Ratey M.D. (Ratey, 2008). Our staff became convinced that the positive associations between physical activity and academic performance that had happened in other schools could happen in ours. The problem, of course, was how would we integrate daily physical activity, for all students, into a regular school day, in a busy high school.

Dossier Penser l'école à l'ère du numérique Nous rassemblons ici des éléments de réflexion et des propositions concernant les transformations des systèmes d'enseignement à l'ère du numérique, de l'Internet et du "multimedia". Nous pensons, comme d'autres, que l'école est profondément affectée par la nouvelle "époque numérique" dans laquelle nous sommes entrés de manière irréversible, et qu'il faut donc que l'institution scolaire s'intéresse de près aux implications - cognitives, épistémologiques, culturelles et sociales - de cette transformation et puisse ainsi se saisir activement de ce nouveau contexte au lieu de le subir. Cela suppose selon nous une approche théorique sérieuse et des propositions pratiques ambitieuses, qui doivent aller bien plus loin que les timides et naïves tentatives d'"introduction des TICE" à l'école menées jusqu'ici, tout en se tenant à distance des positions échevelées en faveur du "tout numérique" à l'école. • Signalons par ailleurs l'intéressant article de David R. - le rapport de C.

Déconnectés volontaires : ils sont 1,7 million en France - High-Tech « Unplugged » : c'est le nom de l'étude présentée mercredi et réalisée par Havas Media. En évoquant une « fracture numérique », le groupe de communication met en avant une réalité dont on ne parle pas souvent. Pourtant 25% des foyers français n'ont pas accès à internet. Quelles sont donc les causes de ce phénomène ? Les « has-been » et les « flippés » Les « Minitélistes » (plus de 2 millions de français) incluent majoritairement les personnes âgées qui ne sont pas vraiment « à jour » quant aux nouvelles technologies. Plus de 3 millions de Français constituent le groupe des « flippés » qui ont peur du partage d'informations privées sur Internet. Les déconnectés volontaires : une nouvelle tendance sociétale ? A la question « Combien de temps pouvez-vous vous passer d'Internet sans que ça vous manque ? Généralement à revenus aisés, les déconnectés volontaires assument le choix de ne pas être connectés.

Penser l'école avec Gilbert Simondon, par Jean-Hugues Barthélémy Il est devenu trivial de souligner l’état de crise dans lequel se trouve l’école aujourd’hui. Ce qui l’est moins, c’est de faire le lien entre d’une part l’influence négative des industries culturelles sur le désir d’apprendre de nos élèves, d’autre part la nécessité et l’urgence d’une réforme complète des programmes et non pas seulement des parcours (et ce sont essentiellement les parcours que veut modifier la réforme prévue par l’actuel ministre de l’Education). Or, ce lien peut aujourd’hui être fait, parce que nous disposons désormais en France de deux œuvres décisives et tout à fait complémentaires, dont l’une prolonge d’ailleurs à certains égards explicitement l’autre : les œuvres des philosophes Gilbert Simondon et Bernard Stiegler. Puisque nous avons dit ailleurs, en collaboration avec Julien Gautier, les mérites de l’éclairage apporté par Stiegler dans son livre Prendre soin. Le cadre général de ces Réflexions est posé par Simondon dans les termes suivants :

Related: