background preloader

Numérique - Article - Google Maps versus OpenStreetMap : redistribution des cartes sur le Web ?

Numérique - Article - Google Maps versus OpenStreetMap : redistribution des cartes sur le Web ?
Muki HAKLAY, Alex SINGLETON, Chris PARKER « Web Mapping 2.0: The Neogeography of the GeoWeb » Geography Compass, Vol. 2 n°6, 2008, pp. 2011-2039. Rich GIBSON, Schuyler ERLE, Google Maps Hacks. Tips and tools for geographic searching and remixing, O’Reilly, 2006. Jeff JARVIS, What would Google do ? Clay SHIRKY Here comes everybody. Gilles PALSKY Des chiffres et des cartes. Yann MOULIER BOUTANG Le capitalisme cognitif. Bernhard RIEDER « Entre marché et communauté : une discussion de la culture participative à l’exemple de Google Maps », conférence Ludovia 2008 : « Do it yourself 2.0 », France, 2008. Arno SCHARL « Towards the Geospatial Web : Media platforms for Managing Geotagged Knowledge Repositories » In : Arno SCHARL, Klaus TOCHTERMANN (dir.) : The Geospatial Web. Nama Raj BUDHATHOKI, Muki HAKLAY, Zorica NEDOVIC-BUDIC « Who are the Mappers and Why do they map in OpenStreetMap? Related:  carto webNéogéographie

Créer une carte personnalisée avec Google Maps Engine Lite Beaucoup d’internautes utilisent Google Maps pour rechercher une localité, voyager virtuellement avec Streetview, naviguer en voiture, à vélo ou à pied, ou encore s’informer des conditions de circulations. Le service permet également de créer des cartes, collaboratives ou non, publiques ou privées. Malheureusement, cette fonctionnalité est assez limitée : il n’est par exemple pas possible de personnaliser les marqueurs, on peut simplement en apposer tracer des lignes qui suivent ou non les routes et dessiner des formes. Afin de réaliser des cartes plus en détails, Google propose désormais d’utiliser un nouvel outil, Google Maps Engine Lite. Si vous avez déjà créé une carte avec Google Maps, vous ne serez pas perdu : le service fonctionne plus ou moins de la même manière. La personnalisation des repères Fini les points rouges ou bleu, vous allez pouvoir personnaliser entièrement les repères de votre carte. Le style de la carte L’import de données externes La gestion des calques

Monde géonumérique | Analyser la géonumérisation du monde telle qu'elle va: cartographie, SIG, globes virtuels, cyberespace… OpenBeerMap – où trouver ma bière préférée ? | RailTrip Parfois, lorsque je sors avec des acolytes, on se retrouve dans un bar qui sert une bière blonde dégueulasse tout juste bonne à faire des panachés classique, et on découvre en sortant que le bar d’à côté sert de la bière belge d’abbaye. Je ne suis pas une grande amatrice de bière, mais je trouve ça plutôt frustrant. Et qui dit frustration dit besoin sous-jacent. Et qui dit besoin dit « il me faut une application pour ça ! Bref, c’est ainsi qu’il m’est venu l’idée de faire une carte affichant les bars et les bières qui y sont servies, à partir des données OpenStreetMap bien sûr ! Le résultat est visible ici : Voici comment ça s’est déroulé. Bon, j’ai commencé par apprendre les bases du javascript (parce que mon langage de prédilection, c’est plutôt le python, mais c’est quand même nettement moins adapté pour faire des cartes sur le web). Dans mon cas, c’est amenity = pub (ou bar ou cafe) et brewery = {nom de ma bière} Maintenant, y a plus qu’à !

Dessiner le monde (4/4) - Les cartes 2.0 C’était des contributeurs au projet OpenStreetMap dont il va largement être question aujourd’hui des gens comme vous et moi qui, quand ils se promènent, font aussi des relevés: un banc, un pont, une piste cyclable. Ils relèvent des données, et les inscrivent sur un site internet: ils participent ainsi à ce qu’on pourrait à l’inventaire du monde en quelque sorte. Un exemple spectaculaire de ce que le numérique a apporté à l’activité cartographique. Et pourtant il y a encore des zones du monde peu ou pas cartographiées, ou alors des zones om l’accès à la carte n’est pas facile, ou pas gratuit. Comment le numérique et ses outils ont-ils changé l’activité cartographique?

Maps et Earth pour les entreprises Comment fonctionne Google Maps Engine ? Google Maps Engine est à la fois une plate-forme et un service qui vous permet de publier vos données cartographiques. Cette solution est hébergée sur les infrastructures de cloud computing Google évolutives et utilise les mêmes services de rendu d'images et de fonds de plan compatibles avec Google Maps et Google Earth. Comment les données sont-elles importées dans Google Maps Engine ? Vous pouvez importer vos images et vos données géospatiales dans ces formats directement dans Google Maps Engine. Comment puis-je contrôler le partage des cartes et l'accès à celles-ci ? Vous pouvez, à l'aide d'une application compatible, définir l'accès à Google Maps Engine de sorte que certains utilisateurs puissent importer des données cartographiques et que les utilisateurs finaux soient autorisés à consulter les cartes publiées. Est-il possible d'accéder au service Google Maps Engine via une API ? Mes données sont-elles sécurisées ?

Cartonomics: Space, Web and Society Florent Daudens — Filtrer en SQL avec CartoDB Filtrer en SQL avec CartoDB L’une des grosses forces de ce logiciel de cartographie est de pouvoir faire appel à des bases de données et de filtrer les résultats en SQL. C’est surtout pratique pour : Donner à l’internaute le contrôle de la carte;Manipuler des données externes qui sont mises à jour fréquemment. Par contre, ce n’est pas le langage le plus intuitif… J’ai récemment utilisé cette fonction pour deux cartes, de deux façons différentes. Filtre actif par défaut Pour représenter le séisme au Népal, je me suis connecté à la base de données de l’US Geological Survey de tous les tremblements de terre sur la planète. Ensuite, j’ai bâti une carte avec cartodb.js, en appellant le filtre suivant dans mon layer : Résultat, ça donne ceci : Filtre par l’utilisateur Pour une carte sur les feux de forêt au Québec depuis 2008 à partir des données ouvertes de Québec, je voulais donner à l’internaute la possibilité de filtrer par année. Il faut d’abord créer les sélecteurs. Le résultat final :

L'Agence des Usages La néogéographie désigne les usages amateurs de la cartographie numérique, notamment des globes virtuels. Les études à ce sujet, pour la plupart récentes, permettent d’en cerner les différents usages pédagogiques possibles, en particulier la géovisualisation. L’impact de ces usages sur les apprentissages des élèves demeure toutefois un champ de recherche largement ouvert. Le terme de néogéographie désigne l'usage amateur de la cartographie via des outils en ligne. Il est utilisé depuis les années 1920 (le mot désignant alors un nouveau champ d'investigation géographique dans le domaine géologique), mais sa définition actuelle est apparue au milieu des années 2000. L'emploi du terme néogéographie est à mettre en parallèle avec l'apparition, vers 2005, des « globes virtuels », représentations 2D puis 3D du globe terrestre. Enquêtes sur l'usage des globes virtuels Néogéographie et apprentissages Des compétences de lecture de l'espace à prendre en compte Conclusions Recommandations

Related: