background preloader

Une journaliste de Mediapart agressée au meeting de Sarkozy

Une journaliste de Mediapart agressée au meeting de Sarkozy
Marine Turchi couvre la droite à Mediapart. C'est à ce titre qu'elle suivait, mardi 1er mai, le meeting de Nicolas Sarkozy à Paris, place du Trocadéro. Repérée à cause de son badge professionnel qui la désignait comme journaliste à Mediapart, elle a été agressée physiquement par des militants présents, sans qu'aucun autre ne la protège. Mediapart s'associe à la plainte déposée par Marine et espère que le parquet de Paris mettra autant de diligence dans cette affaire que dans d'autres, aussi récentes. Les faits parlent d'eux-mêmes et sont racontés, avec précision, dans la plainte pour "violences volontaires légères" déposée par Marine Turchi au commissariat du XVIe arrondissement de Paris (lire son intégralité à la fin de ce billet). Vers 13 h 30, alors que le meeting n'avait pas commencé, elle a été repérée comme journaliste de Mediapart à cause de son badge officiel (ci-contre celui de sa consœur Ellen Salvi qui couvrait aussi le rassemblement du Trocadéro).

http://blogs.mediapart.fr/blog/edwy-plenel/010512/une-journaliste-de-mediapart-agressee-au-meeting-de-sarkozy

Related:  Pauvre France !Censure Média mensonge Répress° policière Surveillance Internet

La Vérité de Nicolas Sarkozy : une épreuve pour la démocratie Montesquieu écrivait ceci dans L’Esprit des lois : « Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». Le penseur des Lumières fut ainsi le premier à formuler ce qui deviendra la si précieuse règle de la séparation des pouvoirs. Je souhaiterais faire entendre un instant cette phrase de Montesquieu comme un avertissement et une leçon à méditer. Un pouvoir a besoin d’être borné, de contenir en son propre sein des limites à son exercice. Car, ainsi que le dira Lord Acton, historien de la liberté au service de la vérité : « le pouvoir tend à corrompre, le pouvoir absolu corrompt absolument ».

Hervé Kempf: «Il est vital pour l'oligarchie de maintenir la fiction d'une démocratie» Les puissances d'argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entravées. Pour Hervé Kempf, journaliste et essayiste, si nous voulons répondre aux défis du 21e siècle, il est impératif de revenir en démocratie. Et mettre fin à l'oligarchie, régime actuel qui maintient les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. Dessin : ©DR Basta ! : Pourquoi affirmez-vous que nous ne sommes plus en démocratie, et pas encore en dictature, mais dans une « oligarchie » ?

Cinq ans d’« inconfort démocratique » : “L’État blessé”, le livre qui accable Sarkozy… Cinq ans d’« inconfort démocratique » : "L’État blessé", le livre qui accable Sarkozy… Profencampagne 18/04/2012 De Jean-Noël Jeanneney Flammarion 12 euros À l’heure des bilans d’un quinquennat qui s’achève, je recommanderais vivement l’ouvrage de Jean-Noël Jeanneney, dans la collection Café Voltaire de Flammarion. Cet ouvrage n’est pas un de ces libelles de campagne électorale dont les mots d’auteur, les leçons de morale et la verve pamphlétaire font la nature.

La République n'est pas un jouet ! Dieudonné aurait-il donc réussi à tuer la liberté d'expression dans notre pays ? Car, contrairement à ce qu'affirme notre claironnant ministre de l'Intérieur, ce serait bien là la seule « victoire » à acter de l'hallucinant rebondissement judiciaire de ce soir. En effet, quelques heures ont été le prix pour qu'une décision de tribunal administratif de bon sens, respectant l'ensemble de la jurisprudence jusqu'alors rendue sur la liberté d'expression, soit renversée dans des conditions pour le moins extravagantes et au prix de dérives potentielles gravissimes. Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat Jean, J'aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J'aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu'à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j'étais à Entraigues il n'y a pas si longtemps et je n'ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c'est sacré ! Pardon te t'emmerder, mais l'heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d'idées , je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n'as que les titres d'une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l'heure est grave!

Exclusif : Paris. Notre journaliste arrêté témoigne (Jour de Colère) 29-01-2014 – 09h40 Paris (Breizh-info.com) – Je suis journaliste indépendant. Jeune, breton, épris de liberté. Actuellement, je suis particulièrement les diverses contestations qui émergent en France ces derniers mois. Je travaille principalement pour deux médias – BreizhInfo et NetworkVisio. Dimanche, je faisais mon travail en couvrant la manifestation du Jour de Colère. Chasse aux étudiants étrangers : la barbarie d’un Etat Une politique inique et absurde terrorise aujourd’hui des milliers d’étudiants étrangers inscrits régulièrement dans nos universités et dans l’ensemble de nos établissements d’enseignement supérieur. A l’approche de l’élection présidentielle, le gouvernement aurait-il décidé d’en faire les otages de sa dérive idéologique ? Une fois de plus l’Etat-Sarkozy nous met face à l’inadmissible. Les faits sont là.

Les contre-vérités de Caroline Fourest sur Frédéric Taddeï C’est désormais acté. Après les cathos intégristes, les radicaux islamistes et le Front national, Caroline Fourest part en croisade contre Frédéric Taddeï. Alors qu’elle boycotte le plateau de Ce soir (ou jamais !) depuis quatre ans, l’essayiste s’est longuement épanchée dans Le Supplément de Canal + en déclarant : “C’est du cynisme dandy. C’est toute cette nébuleuse des rouges-bruns que l’on a trouvés chez Jean-Edern Hallier qui l’a beaucoup influencé. La France condamnée par l'ONU pour xénophobie Samedi 14 août 2010 6 14 /08 /Août /2010 11:06 Habituellement très technique et poli, le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU (CERD) a tiré a boulets rouges sur le gouvernement français après les saillies xénophobes de Nicolas Sarkozy et de plusieurs ministres et responsables UMP. La dérive droitière du gouvernement commence à faire mal à notre pays à l'étranger comme en France. Les propos ethnicistes du gouvernement sur les gens du voyage, à 95 % français depuis le XVIème siècle, les amalgames répétés et assumés entre immigration et délinquance ainsi que les menaces de déchoir de la nationalité française les seuls citoyens ayant des "origines immigrées", en violation de toutes les conventions internationales, tous ces propos fascisants ont stupéfié la communauté internationale.

APOCALYPSE FRANCE « Apocalypse France – Le documentaire le plus brûlant sur l’état réel de la France ». De quoi parle « Apocalypse France » ? - La crise est là, elle atteint tous les milieux : l’économie s’écroule, la classe politique est rongée par les scandales à répétition (Cahuzac, Bettencourt, financement des campagnes électorales…), la France profonde se soulève (« bonnets rouges »…), les crispations communautaires se multiplient, la France est ridiculisée à l’étranger (Syrie…), l’armée est balayée, le gouvernement fait passer au forceps des lois rejetées par l’opinion (« mariage pour tous »), les sondages démontrent un rejet massif de la politique telle qu’elle est menée depuis des années, voire des décennies. Nous assistons à la chute progressive et sans précédent de la France traditionnelle telle que l’ont connue et aimée les Français. Le moral des Français est à zéro tandis que la morale publique se trouve au-dessous du niveau zéro !

Étudiants étrangers en France : le devoir de désobéissance La situation imposée en France, depuis plusieurs mois, aux étudiants étrangers, est ubuesque. Ubuesque, et particulièrement nocive, pour notre pays comme pour les individus. En voici, concrètement, l'un des aspects. Un des principes de base, appliqué quasi-systématiquement par l'administration depuis la "Circulaire Guéant", est : "l'étudiant doit quitter le territoire national aussitôt le diplôme obtenu". Peu importe que l'étudiant ait une promesse d'embauche (même sous forme de CDI), ou qu'il soit un jeune chercheur dont la soutenance de thèse marque moins "l'obtention du diplôme" qu'une étape dans une carrière très souvent internationale. La conséquence de cette politique menée par l'administration est catastrophique, pour les individus, engagés souvent depuis des années dans des projets et des constructions à long terme, pour les entreprises qui ont entrepris les démarches pour les recruter, pour la science française, déconsidérée et à terme ostracisée.

Canal+ interview Raphaël Berland, du Cercle des Volontaires, pour en faire un montage orienté Le 22 janvier dernier, j’ai accordé un entretien à Ariel Wizman, de Canal +, pour l’émission « La Nouvelle Edition ». En effet, Ariel Wizman avait contacté le Cercle des Volontaires pour une interview « dans le cadre d’un reportage pré-Jour de Colère, afin d’en montrer la diversité de sensibilités ». En réalité, il cherchait à démontrer que nous étions un journal obsédé par la question juive. D’un entretien qui a duré 50 minutes, Canal + ne retiendra que 1 minute 30, avec un montage-vidéo très orientée.

J’ai Honte ! « Stefen K 's Blog La Honte! C’est le sentiment qui me traverse depuis quelques minutes! Je viens d’assister à une scène que je trouve hallucinante, violente et qui pourtant est de plus en plus courante (y a t il un rapport avec les élections? on peut se poser la question) A 08h35 ce matin à l’angle d ‘une rue et du boulevard jaurès à paris j’aperçois 6 ou 7 policiers calmes encerclant une personne sdf assise sur des marches d’un bâtiment public. Elle est là depuis un certain temps car il y à "toute sa maison" sur ces marches.

Victoire pour la neutralité du net au Parlement Européen ! A lire aussi : pourquoi la victoire est loin d'être acquise Les esprits étaient fébriles face au lobbying intense des opérateurs télécoms, mais le Parlement Européen a finalement adopté jeudi à une large majorité le rapport de Pilar Del Castillo sur le marché unique des télécommunications, dans une version amendée pour sauvegarder et imposer la neutralité du net en Europe. Les efforts de la Quadrature du Net, notamment, ont porté leurs fruits. Ainsi, les députés européens ont adopté l'amendement déposé notamment par la Socialiste française Catherine Trautmann et par l'eurodéputée du Parti Pirate Amelia Andersdotter (membre du groupe des Verts), qui apporte une définition claire et sans ambiguïté à la neutralité du net :

Related: