background preloader

Une journaliste de Mediapart agressée au meeting de Sarkozy

Une journaliste de Mediapart agressée au meeting de Sarkozy
Marine Turchi couvre la droite à Mediapart. C'est à ce titre qu'elle suivait, mardi 1er mai, le meeting de Nicolas Sarkozy à Paris, place du Trocadéro. Repérée à cause de son badge professionnel qui la désignait comme journaliste à Mediapart, elle a été agressée physiquement par des militants présents, sans qu'aucun autre ne la protège. Les faits parlent d'eux-mêmes et sont racontés, avec précision, dans la plainte pour "violences volontaires légères" déposée par Marine Turchi au commissariat du XVIe arrondissement de Paris (lire son intégralité à la fin de ce billet). Ces faits peuvent paraître à certains sans gravité, bien qu'ils soient toujours une épreuve traumatisante, pour quiconque. Faut-il rappeler à ces messieurs, qui sont encore président de la République pour l'un et premier ministre pour l'autre, que la liberté d’expression et le droit à l'information sont des principes à valeur constitutionnelle? Le récit des faits dans le dépôt de plainte de Marine Turchi Related:  Pauvre France !Censure Média mensonge Répress° policière Surveillance Internet

Nicolas Princen, «l’œil de Sarkozy sur le web» La vidéo du «Casse-toi pauv’con», l’affaire du SMS à Cécilia, et autres buzz ou rumeurs du Net ont certainement échaudé l’Elysée, habitué à contrôler sa communication. Mais à défaut de maîtriser, il est possible de surveiller. Pour mieux réagir.C'est le rôle qui vient d’être confié à Nicolas Princen, 24 ans, diplômé d’HEC et normalien. Ce jeune homme au look de gendre idéal préfère la politique aux lettres ou au business. A l’Elysée, sous la responsabilité du chargé presse et communication Franck Louvrier, et non de François de la Brosse (désormais responsable du site de l’Elysée), il sera chargé de la veille Internet : répertorier les informations, buzz, rumeurs, attaques contre le Président, puis les transmettre pour permettre de réagir au plus vite. «Nadine Morano défonce Nicolas Princen» Les blogueurs justement accueillent son arrivée avec sourire et moquerie. «Pas un flicage» L’initiative élyséenne fait moins rire d’autres blogueurs.

La Vérité de Nicolas Sarkozy : une épreuve pour la démocratie Montesquieu écrivait ceci dans L’Esprit des lois : « Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». Le penseur des Lumières fut ainsi le premier à formuler ce qui deviendra la si précieuse règle de la séparation des pouvoirs. Je souhaiterais faire entendre un instant cette phrase de Montesquieu comme un avertissement et une leçon à méditer. Un pouvoir a besoin d’être borné, de contenir en son propre sein des limites à son exercice. Car, ainsi que le dira Lord Acton, historien de la liberté au service de la vérité : « le pouvoir tend à corrompre, le pouvoir absolu corrompt absolument ». Nicolas Sarkozy n’a pas fait que franchir des lignes rouges idéologiques pendant une campagne électorale. Mais le pouvoir a aussi besoin d’organes de contrôle, de contre-pouvoirs, extérieurs à l’appareil d’Etat. Un combat pour la vérité est engagé. Elle n’est en rien fondée dans la raison. Pascal Maillard

La DCRI menace un administrateur de Wikipédia pour supprimer un article Paris, le samedi 6 avril 2013 – Wikimédia France tient à signifier sa totale incompréhension et sa stupeur face aux agissements dont a été victime un administrateur de Wikipédia de la part d’agents de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), ce jeudi 4 avril 2013. La DCRI a contacté début mars la Wikimedia Foundation, organisation à but non lucratif et hébergeur de Wikipédia, au sujet d’un article publié dans la Wikipédia en français et concernant une installation militaire française. La DCRI estimait que cet article portait atteinte au secret de la défense nationale, et exigeait la suppression immédiate de l’article. La Wikimedia Foundation a opposé un refus aux exigences de la DCRI, considérant qu’en l’état des informations qui lui étaient fournies, rien ne permettait de déterminer le caractère litigieux de l’article incriminé. La Wikimedia Foundation est habituée à collaborer sur requête judiciaire avec les autorités des différents pays de diffusion de Wikipédia.

L'Elysée téléphone, France 2 se passe de la séquence sur Pierre Sarkozy | Rue89 Présidentielle Les téléspectateurs de l’émission « Complément d’enquête », diffusée jeudi soir sur France 2, n’ont rien vu du rapatriement d’Ukraine du fils aîné du Président. Pierre Sarkozy cache son visage en sortant d’un hôpital d’Odessa, Ukraine, 25 janvier 2012 (Dumskaya.net via Reuters TV) Selon plusieurs sources à France 2, l’émission « Complément d’enquête » diffusée jeudi soir a été « lissée » après une intervention de Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy. Selon ces sources, Yvan Martinet, un des journalistes de l’émission, voulait évoquer dans son sujet le rapatriement en avion, en partie aux frais du contribuable, de Pierre Sarkozy, victime d’un malaise en Ukraine fin janvier. De son côté, Benoît Duquesne, concepteur de l’émission, doutait de l’intérêt de cette séquence sur le fils aîné du Président, peut-être parce que l’information avait été révélée par Le Canard enchaîné le 1er février. Franck Louvrier ne menace pas, il raisonne

Cinq ans d’« inconfort démocratique » : “L’État blessé”, le livre qui accable Sarkozy… Cinq ans d’« inconfort démocratique » : "L’État blessé", le livre qui accable Sarkozy… Profencampagne 18/04/2012 De Jean-Noël Jeanneney Flammarion 12 euros À l’heure des bilans d’un quinquennat qui s’achève, je recommanderais vivement l’ouvrage de Jean-Noël Jeanneney, dans la collection Café Voltaire de Flammarion. Cet ouvrage n’est pas un de ces libelles de campagne électorale dont les mots d’auteur, les leçons de morale et la verve pamphlétaire font la nature. Le "car tel est mon bon plaisir" du président s’est manifesté dans tous les domaines. Jean-Noël Jeanneney précise comment les contre-pouvoirs légaux, à commencer par les décisions du Conseil constitutionnel, ont été violentés, contournés, méprisés. Cette phrase donne la mesure du "débraillé" élyséen. La boulimie d’action de Nicolas Sarkozy s’est traduite le plus souvent par des "coups" sans suite, dont l’intérêt recherché était l’effet d’annonce. Ses rapports avec l’argent méritent un chapitre du livre. Michel Winock Like this:

Qui possède quoi ? Cliquez sur le nom d'un journal, d'une radio ou d'une télévision pour savoir qui en est le propriétaire. Les télévisions:TF1, France 2, France 3, Canal+, France 5, Arte, M6, Paris Première, LCI, i-Télé, Direct 8, RTL9. Les radios:Europe 1, Europe 2, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Fun Radio, Le Mouv', Nostalgie, NRJ, RFM, Rire et chansons, RTL. Les quotidiens nationaux:HLa Croix, L'Equipe, Les Echos, Le Figaro, L'Humanité, Libération, Le Monde, Le Parisien/Aujourd’hui en France, La Tribune Les quotidiens gratuits:20 Minutes, Direct Soir, Métro. Les magazines:Ca m’intéresse, Capital, Challenges, Courrier international, Elle, L'Etudiant, L'Expansion, L'Express, Femme actuelle, Géo, L'Histoire, Le Journal du Dimanche, Lire, Marianne, Le Monde 2, Le Monde diplomatique, Le Nouvel Observateur, Paris Match, Pèlerin magazine, Première, Le Point, Public, Sciences et Avenirs, Télérama, Valeurs Actuelles, Voici, VSD. L'Humanité est dirigé par Patrick Le Hyaric.

Twitter, Facebook : les réseaux Sarko ? (Flickr - west.m - cc) Il y avait déjà la (fausse) affaire Facebook. Sur L’Express.fr, le chroniqueur Frédéric Martel (pigiste régulier pour Marianne) a accusé Facebook d’avoir distillé de bons conseils à l’équipe Sarkozy sur les nouvelles fonctionnalités du réseau. De bons (et gracieux) conseils dont n’aurait pas bénéficié l’équipe Hollande. Mais, comme le montre une enquête d’Owni, la polémique a quelque peu été gonflée par l’équipe Hollande, qui n’était même pas demandeuse des mêmes fonctionnalités que l’équipe Sarkozy. D’un autre côté, Facebook n’est pas spécialement un enfant de chœur. Exagération Du même auteur C’est cette proximité entre l’Elysée et l’industrie du web qui a dû pousser certains à s’interroger sur la partialité du réseau Twitter. L’affaire a été prise très au sérieux par l’équipe Hollande. Quand la gauche censurait sur Twitter Mais l’affaire des faux comptes Twitter est-elle un réel cas de censure ? Le cas @Flefebvre_UMP Les bons amis de l'UMP Les Candides du Web

Sarkozy a devancé Le Pen depuis bien longtemps Si les électeurs du Front National ont des hésitations à voter pour Sarkozy au deuxième tour, ce n'est pas à cause de ses opinions sur l'immigration, c'est parce qu'ils ont un tas d'autres choses à lui reprocher. Si le vote FN n'était motivé que par les questions d'immigration, Sarkozy ayant devancé Le Pen depuis bien longtemps, il n'aurait pas de raison d'être. Marié de façon tout à fait légale à une étrangère depuis trois ans, nous subissons chaque année l'humiliation des services préfectoraux au moment du renouvellement de la carte de séjour. Monsieur le Préfet, Je ne savais pas encore pour qui j'allais voter au deuxième tour des présidentielles. Cette année, la préfecture a fait encore mieux : la carte de séjour étant valide jusqu'au 20 avril,le dossier de demande de renouvellement a été constitué et envoyé le 10 février. Voilà, Monsieur, le Préfet, ce que j'avais envie de vous écrire. Alain ROELS

Violences médiatiques contre les luttes sociales Depuis un an, l’aggravation de la crise et la multiplication des plans sociaux (Goodyear, Sanofi, PSA, Fralib…) a semble-t-il contribué à rendre les luttes syndicales et leurs acteurs plus visibles dans les grands médias. Un regain de visibilité qu’il faut toutefois relativiser, comme le montre un simple comptage des invitations aux matinales des grandes radios, avec 151 invitations pour les représentants patronaux et des milieux d’affaires (71,9 %), et 59 seulement (28,1 %) pour ceux des syndicats de salariés [1]. Même lorsqu’ils sont invités, les représentants des luttes syndicales n’ont pas toujours l’occasion de s’exprimer sur le fond de leurs revendications, comme nous l’avions déjà observé dans plusieurs articles, entre l’interrogatoire de trois syndicalistes par Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1, 4 février 2013) ou ceux de Mickaël Wamen, syndicaliste de Goodyear, par Pascale Clark (France Inter, 12 février 2013) et par Marc-Olivier Fogiel (RTL, le jeudi 7 mars 2013).

Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat Jean, J'aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J'aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu'à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j'étais à Entraigues il n'y a pas si longtemps et je n'ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c'est sacré ! Pardon te t'emmerder, mais l'heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d'idées , je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n'as que les titres d'une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l'heure est grave! Jean, rechante quelque chose je t'en prie, toi, qui en voulais à D'Ormesson de déclarer, déjà dans le Figaro, qu'un air de liberté flottait sur Saigon, entends-tu dans cette campagne mugir ce sinistre Guéant qui ose déclarer que toutes les civilisations ne se valent pas? Je t'embrasse. Philippe Torreton

Antifascisme Lille – Le meeting de Michel Collon interrompu, une militante agressée Jeudi 20 juin 21 heures : Nouvelles en direct d’un camarade de l’Initiative Communiste Ouvrière sur place : " Le meeting de Michel Collon a été interrompu par un groupe d’antifascistes. Ils ont pu lire le tract. Une copine a pris des coups Nous attendons d’autres nouvelles sur la situation sur place du camarade, mobilisé actuellement sur la ligne arrière… Rappel : Michel Collon était invité ce soir à donner une conférence à la bourse du travail de Fives à Lille. La conférence intitulée « Libye, Mali, Syrie… Non aux guerres impérialistes ! Michel Collon n’est pas le bienvenu à Lille ! Like this: J'aime chargement…

Chasse aux étudiants étrangers : la barbarie d’un Etat Une politique inique et absurde terrorise aujourd’hui des milliers d’étudiants étrangers inscrits régulièrement dans nos universités et dans l’ensemble de nos établissements d’enseignement supérieur. A l’approche de l’élection présidentielle, le gouvernement aurait-il décidé d’en faire les otages de sa dérive idéologique ? Une fois de plus l’Etat-Sarkozy nous met face à l’inadmissible. Les faits sont là. On ne peut plus se taire. A l’Université de Strasbourg qui accueille plus de 20% d’étudiants étrangers, les expulsions se multiplient depuis le début de l’année. Leila travaillait à la Direction des finances de l’université. Il y a deux semaines, à la fin de l’un de mes cours où j’avais sensibilisé mes étudiants aux risques qu’ils encouraient actuellement, l’un d’entre eux vient me confier qu’il est sans titre de séjour. Il y a un mois Adrien m’appelle, effondré. Au mois de décembre dernier je siège en formation de jugement dans la section disciplinaire de l’UdS. Pascal Maillard

Mediapart : tous les articles censurés sont sur The Pirate Bay Ce n'est vraiment pas une surprise, mais plutôt la confirmation que la censure postérieure aux publications ne peut plus plus avoir lieu à l'ère d'internet. Dès hier soir, au moment où nous rapportions que Mediapart avait été condamné par la court d'appel de Versailles à supprimer tous ses articles faisant mention de l'affaire Bettencourt en citant des enregistrements réalisés par le majordome de la milliardaire (qui sont une pièce maîtresse du dossier), nous prévenions qu'il y aurait très certainement un effet Streisand qui veut que la chose que l'on cherche à cacher ne fait qu'être mis plus encore au grand jour. Quelques minutes à peine après notre publication, les copies des articles en cause de Mediapart commençaient à affluer, pour permettre aux internautes d'en prendre toujours connaissance au jour où le journal d'Edwy Plenel devra effectivement supprimer ses archives. Par ailleurs, BitTorrent est mis au service.

Abroger le STIC Le Système de Traitement des Infractions constatées regroupe actuellement au moins 6, 5 millions de noms de personnes mises en cause dans une procédure ( présumé auteurs ) et 28 millions de victimes. Il comporte 80 % d'erreurs selon la CNIL en 2009... Bref il n'est pas fiable, sauf visiblement pour les officines privées qui par des complicités multiples arrivent à se faire communiquer des relevés STIC contre des espèces sonnantes et trébuchantes.....( cf affaire IKEA). Il faut abroger le STIC Rapide histoire du STIC Crée sous Pasqua, consolidé sous Chevenement, étendu par Sarkozy, ce fichier de personnes suspectes s'applique aussi bien aux majeurs qu'aux mineurs.Consultable par la police, la gendarmerie mais aussi par les administrations qui le souhaitent à titre d'information, il constitue aussi le complément de toute poursuite pénale. Vu le nombre des erreurs relevées, il est pertinent de se demander quel est son utilité? Un fichier illégal Les termes du fichage policier

Related: