background preloader

Calculer son empreinte ?cologique

Calculer son empreinte ?cologique
Related:  Utilisation des TIC

Bilan Carbone® Personnel Le cloud éco-responsable : Est ce possible ? Eco-responsabilité et technologies informatiques La réduction des émissions de CO2 est au coeur de l’actualité depuis de nombreuses années. Cependant, le secteur des technologies informatiques restent fortement consommateur d’énergies. Qu’est ce que le « green IT » ? Que signifie informatique éco-responsable ? L’informatique éco-responsable, est souvent appelé « Green IT ». Le cloud computing est il vert ? a mutualisation des équipements et infrastructures (hausse du taux d’utilisation de ces dernières) ainsi que la virtalisation vont permettre d’optimiser l’utilisation des ressources IT et les émissions de CO2 associées. On peut donc dire que l’informatique dans le cloud permet d’allier les avantages économiques (réduction des coûts, gain de productivité…) aux avantages pour la planète.

C'est fabriqué près de chez vous Vers un numérique éco-responsable Qui n’a jamais pensé avec un certain contentement, en s’installant confortablement dans son fauteuil en fin de journée pour y lire sur sa tablette les derniers livres blancs téléchargés, aux sommes de papier ainsi quotidiennement économisées ? Suffit-il de passer au tout numérique pour alléger d’autant l’empreinte carbone de ses activités ? Le numérique offre de réelles possibilités de réduire l’impact de nos activités sur l’environnement mais à la condition d’employer l’outil dans une perspective éco-responsable. Le numérique recèle en effet un fort potentiel en terme d’économies d’énergie et de réduction d’émissions de CO2. Nombreux sont les secteurs d’activités qui ont vu ces dernières décennies leur structure évoluer vers des formes d’organisation moins énergivores grâce au numérique. Encore souvent oublié des bilans carbones, le numérique représente pourtant 13,5% de la consommation d’électricité en France et 5% des émissions de gaz à effet de serre nationales.

Vie privée et services en ligne : l'étude Who has your back Quels sont les sites qui nuisent le plus à la vie privée de leurs membres ? C’est la question que se pose tous les ans l’Electronic Frontier Foundation, une ONG américaine dont le but est de défendre la liberté d’expression sur Internet. EFF a ainsi examiné la conduite de 18 importantes entreprises du web, d’Amazon à Yahoo!, en termes de conditions générales d’utilisation, politique de vie privée, procès éventuels… L’ONG a ensuite attribué des étoiles à ces services en fonction du respect ou non de la confidentialité des utilisateurs. Cindy Cohn, directrice juridique d’EFF, explique que « cette année, il y a eu une grosse augmentation du nombre d’entreprises faisant publiquement la promesse à leurs utilisateurs de les informer à chaque fois que le gouvernement demande des données à leur sujet. l’entreprise informe-t-elle ses utilisateurs en cas de demandes d’informations personnelles ? Bien entendu, certaines entreprises ne sont pas concernées par tous ces critères.

Conférence : vers une informatique éco-responsable Par Frédéric Bordage - 16/03/2015 Cette année, le groupe EcoInfo fête ses 10 ans et Paris accueille la conférence sur le climat. A cette double occasion, EcoInfo vous invite à venir écouter des chercheurs et experts qui viendront illustrer les différentes étapes du cycle de vie des équipements informatiques en présentant les enjeux actuels et les recherches les plus récentes sur le sujet. Des problèmes posés par l’extraction des métaux à la question des déchets en passant par la fabrication des composants et l’utilisation des équipements, cette journée de présentation vous fournira des éléments d’information sur le thème de la journée : “Vers une informatique éco-responsable ?”. - Type : Conférence - Lieu : CNRS - 3 rue Michel Ange – 75016 Paris - Prix : gratuit, inscription obligatoire - Organisateur : EcoInfo (CNRS) - Site : Source : GreenIT.fr

Slavery Footprint - Made In A Free World Empreinte écologique Cela fait plus de 40 ans que la demande de ressources naturelles de l’humanité dépasse la capacité de notre planète à les reconstituer. Aujourd’hui, nous avons ainsi besoin de la capacité régénératrice de 1,5 Terre pour disposer des services écologiques dont nous profitons chaque année. Ce « dépassement » est possible car nous coupons les arbres à un rythme supérieur à celui de leur croissance, nous prélevons plus de poissons dans nos océans qu’il n’en naît, et nous rejetons davantage de carbone dans l’atmosphère que les forêts et les océans n’en absorbent. Conséquence, les stocks de ressources s’appauvrissent, et les déchets s’accumulent plus vite qu’ils ne sont absorbés ou recyclés, comme en témoigne l’élévation de la concentration de carbone dans l’atmosphère. L’Empreinte écologique fait la somme de tous les services écologiques concurrents consommés par les individus. Pour plus d'informations : Global Footpint Network

SLAVE PRINT – Combien d’esclaves travaillent pour vous ? Combien d'esclaves travaillent pour vous ? (slaveryfootprint.org) Bienvenue dans l'ère de la responsabilité (et de la culpabilité). Avez-vous pensé ce matin au salaire du petit enfant chinois qui a confectionné le T-shirt que vous portez aujourd'hui ? Vous arrive-t-il souvent de songer au nombre de mineurs africains qui sont morts pour extraire le brillant que vous avez acquis pour votre mariage ? Non ? "Sur la planète, 27 millions de personnes travaillent sous la contrainte, sans être rémunérées (ou très peu), pour produire notre nourriture, nos vêtements ou nos équipements high-tech", souligne Nec plus ultra. A travers une série de onze tableaux thématiques interactifs (habitat, habitudes alimentaires, usage des nouvelles technologies, produits de beauté, vêtements, etc.), il s'agit pour l'internaute de dresser son auto-portrait de consommateur. Au rayon des bijoux, on nous explique que les diamants ne sont pas les seules pierres à faire couler du sang.

Informatique écologique : Votre entreprise est-elle prête à se « mettre au vert » ? | TechNet Magazine Étudiez un instant les priorités et la stratégie de votre entreprise et découvrez comment écologie peut rimer avec économies. Don Jones L'expression informatique écologique est apparue il y a sept ou huit ans de cela. La plupart des Américains se sont familiarisés avec cette expression via la récente campagne de publicité télévisée d'IBM qui semblait tout droit sortie des studios Disney. Le problème repose sur le fait que l'informatique écologique n'a pas pris aussi rapidement que les experts et ses défenseurs l'avaient espéré à l'origine. De nombreuses entreprises expriment un réel intérêt pour l'environnement, mais peu d'entre elles remodèlent leurs centres de données ou entreprennent des actions importantes en vue d'adopter une technologie plus écologique. La cause sous-jacente importe peu : si l'entreprise s'implique, l'informatique écologique peut voir le jour. Qu'est-ce que l'informatique écologique ? Écologique = Plus économique L'écologie grâce à une meilleure utilisation

Slavery Footprint Slavery Footprint is a nonprofit organization based in Oakland, California that works to end human trafficking and modern-day slavery.[1] They investigated the supply lines of 400 consumer products to determine the likely number of slaves it takes to make each of those products.[2] They put the information into an online survey where you can determine the number of slaves that are needed to maintain your personal lifestyle. After the survey, it has options to share the results or take action.[3] According to founder Justin Dillon, the site was designed to be brand-neutral to avoid targeting any one brand. In 2012, it won Guardian Awards for Digital Innovation 2012 shortlist in the category of "Technology for Social Change.".[4] The website has been accused of factual inaccuracy in its data.[5] External links[edit] References[edit]

Informatique verte : huit bonnes pratiques mariant écologie et économie Pour réaliser des économies dans une démarche de respect de l'environnement, la virtualisation des systèmes est une bonne option, permettant d’augmenter le taux d’utilisation des serveurs. Et même si ceux-ci consomment alors davantage, la réduction de leur nombre génère un gain qui peut dépasser 50 %. Ce processus peut même être automatisé, par exemple, par l’outil Distributed Power Management de VMware. « DPM rassemble en temps réel les machines virtuelles sur certains serveurs, et éteint ceux qui ne sont plus utilisés », explique Sylvain Siou, directeur technique de VMware. La consolidation des postes de travail passe quant à elle par la centralisation sur une infrastructure de type client léger, sur un environnement virtualisé, ou encore sur un châssis de PC lames. Consolidation et virtualisation ont même été étendues, notamment chez le leader Cisco, aux équipements dédiés à des fonctions de firewall ou de VPN. 2 – Mieux gérer la climatisation des salles informatiques

Qui sommes-nous ? - Conso-solidaires.org Bien sûr, Nous avons tous envie de nous habiller, de manger, de nous loger, de nous déplacer ou de nous chauffer sans causer de tort à personne, léser qui que ce soit ou abîmer la planète ! Et sûr ! Et oui, nous serions tout à fait favorables à participer à l'emploi de salariés en insertion par exemple. Sur le principe, pas de problème. Et côté labels et garanties, comment s'y retrouver facilement et simplement ? Pas simple de consommer raccord avec ses valeurs. A chacun les siens... Sur Conso-Solidaires, Consommer n'est pas un gros mot ! Conso-Solidaires, quésako ? C'est un site internet à dimension rhônalpine qui rassemble les produits et services issus de l'économie sociale et solidaire ou d'une démarche engagée pour une économie éthique ! Explications... Conso-solidaires est écologique ! Le site héberge des boutiques soucieuses de la planète... Conso-Solidaires est équitable ! Conso-Solidaires est solidaire ! Le saviez-vous ? Conso-Solidaires ne prend aucune commission sur vos achats !

Choisir et utiliser un équipement informatique écologique et durable L’équipement informatique fait parti du quotidien des entreprises. Le parc est renouvelé régulièrement, souvent sans tenir compte des conséquences écologiques. Choisir son matériel informatique, ordinateurs, imprimantes, serveurs…, selon des critères éco-durable c’est aussi faire des économies substantielles sur sa facture électrique. Concernant votre équipement actuel, vous pouvez aussi agir efficacement et simplement en changeant certaines mauvaises habitudes… Repère : On estime que 60% des utilisateurs n’éteignent jamais leur PC. Cela peut couter jusqu’à 200 euros par an sur la facture d’électricité. Votre plan d’action en 3 étapes Choisissez les équipements informatique les moins gourmand en énergie. Vérifiez les consommations énergétiques des équipements et des appareils avant l’achat et orientez votre choix vers les appareils à faible consommation électrique. Prenez en compte dans votre politique d'achat le futur recyclage de votre équipement.

Related: