background preloader

Système nerveux autonome

Système nerveux autonome
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SNA. Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro-)végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques, non soumise au contrôle volontaire. Il contrôle notamment les muscles lisses (digestion, vascularisation...), les muscles cardiaques, la majorité des glandes exocrines (digestion, sudation...) et certaines glandes endocrines. Le système nerveux autonome contient des neurones périphériques mais aussi centraux (cf plus bas). Le maintien de l’équilibre du milieu intérieur, ou homéostasie, implique des interactions complexes entre des aspects physiologiques et comportementaux. Cette vision ancienne d’un système nerveux autonome principalement moteur persiste encore. Le dérèglement du système nerveux autonome entraine une dystonie ou dysautonomie neurovégétative. Structure[modifier | modifier le code] Portail des neurosciences

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_nerveux_autonome

Related:  Système nerveux autonome ou végétatifla manipulationSystème Nerveux - Articles

Système nerveux sympathique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système nerveux sympathique ou système nerveux orthosympathique est une des trois parties du système nerveux autonome efférent. Les deux autres parties sont le système nerveux entérique et le système nerveux parasympathique, ce dernier déclenchant (la plupart du temps) des réponses antagonistes au système nerveux orthosympathique. Il est responsable du contrôle d'un grand nombre d'activités inconscientes de l'organisme, telles que le rythme cardiaque ou la contraction des muscles lisses. Aversion à l'incertitude Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En psychologie, l'aversion à l'incertitude est une forme d'aversion au risque se traduisant par la crainte, assez répandue, qu'en cas d'incertitude (situation pourtant générale dans la vie et dans la société, comme dans tout système dynamique) il y ait plus à perdre qu'à gagner. On constate dans la pratique qu'en ce qui concerne les enjeux importants un individu est disposé à engager des ressources pour réduire son incertitude (par exemple : achat de portes blindées, souscription de contrats d'assurance).

Nerf sensitif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les nerfs sensitifs ou nerfs afférents sont une catégorie de nerfs qui transportent l'influx nerveux depuis les récepteurs sensoriels vers le système nerveux central. La plupart des nerfs étant mixtes, c'est-à-dire à la fois sensitifs et moteurs, les nerfs exclusivement sensitifs sont des exceptions. Il s'agit, pour les nerfs crâniens, des nerfs olfactif, optique et vestibulo-cochléaire. Système nerveux entérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système nerveux entérique est la partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif aussi bien pour l'activité motrice (péristaltisme et vomissements) que pour les sécrétions et la vascularisation. La neurogastroentérologie qui est l'étude du système nerveux entérique a fait de nombreux progrès à la fin des années 1990. Description[modifier | modifier le code] Le système nerveux entérique est constitué de deux plexus ganglionnaires qui s'étendent sur toute la longueur du tube digestif : le plexus myentérique (ou plexus d'Auerbach), qui se trouve entre les muscles longitudinaux et les muscles circulaires, et le plexus submuqueux (ou plexus de Meissner), situé entre ces derniers et la muqueuse intestinale.

Résistance au changement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le conservatisme au sens générique est un phénomène psychologique relativement courant, appelé aussi résistance (ou aversion) au changement ou immobilisme, consistant à désirer, et tenter d'obtenir par diverses formes de comportements d'opposition ou de préservation, le maintien du statu quo par aversion à l'incertitude. Le terme vient de conserver; du latin conservare, «maintenir, observer (une loi, une coutume)» composé de servare «préserver, garder». Domaines où ce phénomène est répandu[modifier | modifier le code] Informatique : la résistance au changement est particulièrement fréquente dans ce domaine. Il faut en parler aux personnes concernées, avant de bouleverser les façons de faire[1].Finance : il conduit par exemple à l'aversion à la dépossession de la part des détenteurs d'actifs financiers, immobiliers.Politique : dans ce domaine, la résistance au changement est fréquemment appelée « conservatisme ».

Nerf spinal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nerfs spinaux chez l'homme[modifier | modifier le code] L'être humain possède 31 paires de nerfs spinaux identifiés chacun par une lettre et un nombre (excepté pour le seul nerf coccygien qui est identifié par deux lettres) : 8 cervicaux (C1 à C8) ; (attention, il existe un nerf qui s'appelle le huitième nerf cervical (C8) qui émerge en dessous de la septième vertèbre cervicale)12 thoraciques (T1 à T12) ;5 lombaires (L1 à L5) ;5 sacrés (S1 à S5) ;1 coccygien (Co) qui est vestigial. Racines des nerfs spinaux[modifier | modifier le code]

Système nerveux parasympathique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système parasympathique ou système vagal est une des trois divisions du système nerveux autonome ou viscéral, avec le système nerveux orthosympathique et le système nerveux entérique. Les fibres nerveuses du système parasympathique prennent leur origine dans les parties crâniennes (nerfs III, VII, IX et X) et sacrées de la moelle épinière. Le centième singe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les macaques japonais de l'expérimentation Le centième singe est une expression désignant, à l'origine, un phénomène supposé par lequel un apprentissage se serait répandu depuis un petit groupe de singes à toute la population des singes de la même espèce, une fois qu’un certain nombre d’entre eux aurait été atteint (masse critique ou transition de phase). Dans le courant New Age, l'expression se rapporte à une propagation paranormale d’une idée, d’un savoir ou d’une capacité au sein d'une population humaine (comme dans le concept de résonance morphique de Rupert Sheldrake) sans qu’il y ait de transmission visible et une fois qu’un nombre clé de personnes aurait acquis ce savoir ou cette capacité.

Nerf crânien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Disposition des nerfs crâniens à leur émergence sur une vue inférieure de l'encéphale. Les nerfs crâniens sont les nerfs qui émergent directement du cerveau et du tronc cérébral (par opposition aux nerfs spinaux qui émergent de la moelle épinière). L'Homme possède 12 paires de nerfs crâniens que l'on numérote en chiffre romain. Les nerfs I et II ne sont techniquement pas des nerfs crâniens proprement dits, mais des extensions respectivement du télencéphale et diencéphale. Vagotonique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Signes physiques[modifier | modifier le code] palpitationspouls lentbrûlures d’estomacnausées fréquentes (sensible au mal de mer, au contre-sens en train)tendance à la colitetendance à engraisser (proche du « type rond » de Pende)crises sudorales, surtout aux mains et aux piedsfortes sécrétions lacrymalesfaible exophtalmieléger myosisteint pâletroubles respiratoires fréquentstremblementsexcitation sexuellerelâchement des sphinctersfatigabilité Au niveau psychologique[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Emmanuel Mounier, Traité du Caractère, Seuil, 1947 (cf. surtout p. 177)

Related: