background preloader

LesEcohabitants.fr : le site communautaire pour réaliser des économies d'énergie

LesEcohabitants.fr : le site communautaire pour réaliser des économies d'énergie
Related:  autonomieRessources d'Information

Une maison en sac de sable Vous souvenez-vous de vos jeux d’enfants, avec vos frères/sœurs/amis, lorsque vous vous cachiez derrière des sacs de sable, comme à la guerre ? Et bien il existe depuis longtemps maintenant une technique de construction similaire à cela, qui permet d’obtenir des habitations très efficaces et performantes énergétiquement à des prix imbattables. A l’origine utilisée dans les pays africains, elle s’exporte peu à peu dans nos contrées plus tempérées . Regardons quelques années en arrière : les armées du monde, bien qu’elles ne soient les meilleurs exemples existants d’écologie et de « durabilité », ont toujours utilisé des sacs de sable pour les bases, camps provisoires… Les avantages pour eux étaient multiples : protection contre les projectiles (en fonction de la taille et de l’épaisseur des sacs, ils peuvent protéger d’une simple balle à un obus !) Matières premières locales : à part les sacs (sur lesquels je reviens plus bas), tout ou presque peut-être trouvé localement.

T'es au courant ? Développer des lieux d'appui aux initiatives citoyennes Le groupe réfléchit à la mise en oeuvre du projet de maisons de l’économie sociale solidaire écologique disputée la veille, en s’appuyant également sur les réflexions d’un groupe informel qui s’est réuni spontanément dans la soirée. Définitions. Quelle citoyenneté On appelle initiatives citoyennes des projets qui engagent une démarche de participation des citoyens (et pas seulement la participation des acteurs institutionnels) et contribuent au développement d’une citoyenneté active. On entend par citoyenneté active une citoyenneté active et partagée, coresponsable et porteuse d’une transformation sociale, de la cité à la planète, sur le plan personnel et collectif, dans le champ social, économique, politique, écologique et culturel L’initiative de ces projets peut venir des citoyens eux-mêmes, d’associations, d’entreprises d’économie sociale solidaire, de collectivités. Pour certains, il s’agit de créer des lieux de parole, d’écoute et d’accueil des personnes des projets.

Peut-on sauver les abeilles grâce à l’open-source ? Une ruche open-source. Capture d'écran « Cherche testeurs de ruches dans l’hémisphère sud », « les ruches urbaines », « le design de ruches »… Quelques-uns des sujets débattus sur le forum de opensourcebeehives.net. Open Source Beehives from Open Tech Forever on Vimeo. En partenariat avec le fab lab de Barcelone, le projet Opensourcebeehive permet aussi le suivi des ruches. À Valldaura, on prépare le monde à l’autosuffisance Home made home : bientôt tous architectes ? L'économie collaborative s'invente en France : gardons notre avance Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts: ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative dont la France est pionnière. Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts. Ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative. La France est un pays pionnier en la matière. « Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde », prophétisait le philosophe Michel Serres. Alors que la banque Lehman Brothers s'effondrait et emportait l'ancien monde dans sa chute, quelques poignées d'enthousiastes anonymes, éparpillés un peu partout entre l'Europe et les États-Unis, commençaient à expérimenter des façons inédites de consommer, fabriquer et échanger. 1. 2. 3.

Solution 1 : Le woofing - La fin de la crise Devenir autonome est un projet ambitieux qui demande beaucoup d'investissement dans tous les sens du terme. Mais il vous permet de sortir totalement du système, et enfin de vivre une vraie vie, vous faisant sortir définitivement de la pauvreté et de façon parfaitement légale. Nous vous offrons là une solution pour y parvenir avec 0 € en poche. Avertissement :C'est malheureux à dire, mais il est indispensable d'avoir de l'argent pour sortir de l'argent. Vous verrez que dans cette solution, nous passons obligatoirement par une phase temporaire argent. Bien entendu, si vous disposez déjà d'un budget, cela vous facilitera grandement la tâche. Vous verrez aussi que se mettre en autonomie est un très gros investissement financier, un très gros investissement physique et un très gros investissement moral. IntroductionToute d'abord, il y a 2 grandes phases pour devenir autonome. Phase 1 : l'autonomie psychologique et sociale. Phase 2 : l'autonomie physique. Faisons désormais un calcul simple.

[Infographie] Vers quel modèle de société allons nous ? Pour lire cette infographie : Cette infographie se structure autour de « courants » et de « systèmes », que vous pourrez faire apparaître ou disparaître à l’aide des icônes à sa droite. Les six systèmes (politique, société, individu, technoscience, environnement, économie) sont issus de la nomenclature internationale de la prospective et représentés par un code couleur. Les trois courants représentent les tendances à l’œuvre au sein de ces systèmes : - La fragmentation indique une individualisation croissante liée à une concurrence exacerbée entre individus et territoires. À propos de la Fonda Laboratoire d’idées du monde associatif fondé en 1981, la Fonda mobilise des expertises de tous horizons pour comprendre et valoriser le fait associatif dans ses dimensions politique, économique et sociale.

Produire son propre miel pour sauver les abeilles : un geste à la portée de tous « Si l'abeille disparaît, l'homme en a pour 4 ans. » Devant la disparition brutale et massive des abeilles au cours des derniers mois, cette citation attribuée à Albert Einstein alarme de plus en plus les écologistes. Pourtant, une solution existe : Produire son propre miel. Le mois dernier, les apiculteurs de Pyrénées-Orientales se trouvaient confrontés à une étrange maladie décimant les essaims d'abeilles de la région. A ce jour, ils comptabilisent la perte de plus de 200 ruches. Un événement sans précédent dans l'hexagone. Cependant, un phénomène similaire avait déjà été observé outre-atlantique au cours de ces dernières années. Une véritable catastrophe sur le plan écologique. Si Monsanto veut modifier génétiquement les abeilles pour les rendre résistantes aux pesticides, une solution naturelle existe, mais elle demande un véritable engagement de la part de chacun. Nul besoin de vivre à la campagne pour produire son miel !

MAJ : Liste réactualisée : 100 sites pour consommer sans posséder La liste réactualisée de ces 100 sites qui méritent d’être soutenus et popularisés et qui ne peuvent qu’aider. Mais si ces sites ont leur importance, il ne faut pas oublier non plus ceux qui en sont à l’origine ou qui relaient cette liste et qui eux aussi, font leur part du colibri. Chaque action, aussi minime soit-elle, est toujours un pas en avant pour tenter de changer l’ordre des choses pour un monde meilleur, alors vous aussi, faites circuler cette liste, vous aussi, faites « votre part du colibri« . Dernière mise à jour de cette liste que nous avions publiée l’année dernière.Si vous avez des liens utiles à partagerdans les commentaires,surtout n’hésitez pas ! Alimentation, autopartage, troc… voici une liste d’initiatives françaises de consommation collaborative.

La maison autonome, ou comment vivre d’énergies renouvelables, d’amour et d’eau fraîche Chercheurs en économie alternative, c’est ainsi que se définissent Patrick et Brigitte Baronnet. Installés en Loire-Atlantique, depuis plus de 30 ans, ce couple et leurs quatre enfants expérimentent un mode de vie autonome et solidaire. Dans lequel les consommations d’énergie sont divisées par quatre. Et les besoins en argent aussi. Rencontre avec des adeptes de la sobriété heureuse. Patrick et Brigitte ont fêté leur « débranchement EDF ». Autonomie énergétique Cette autonomie n’est possible que parce qu’ils consomment 10 fois moins d’électricité que la moyenne des Français ! « Alors que tout le monde montait à Paris, pour faire carrière, pour être à la mode ou dans l’espoir d’une société meilleure », Patrick et Brigitte décident d’aller à contrecourant et quittent la capitale. « L’idée, c’était de vivre en cohérence avec nos idées et l’environnement, raconte Patrick. Libérés de toutes créances « Nous sommes pourvoyeurs de nos besoins, répond Patrick. Autonomie en eau Nolwenn Weiler

Apéruche #2 La consommation collaborative Retour sur l’Apéruche du 6 janvier sur la consommation collaborative… Merci à Régis Chatellier de l’association BUG pour ce compte-rendu très complet de son intervention. Consommez qu’ils disaient La deuxième moitié du XXème siècle fut celle de la création d’un idéal collectif : le poussé de caddie, la communion du parking, la joie de la caisse enregistreuse. L’ère de l’hyperconsommation, consommer plus pour consommer plus, jeter plus pour consommer plus. Le germe du mal est né avec la fin du siècle, l’Internet s’est propagé dans le monde offrant aux champions de caddie un nouvel horizon, celui de la consommation collaborative. En 2008, dans son film Us Now, Ivo Gormley imaginait un monde ou le web permettrait de pallier les carences du service public par l’organisation des citoyens au travers des réseaux sociaux. le capital est la « réputationnel », la monnaie est sociale Tout Rennes collabore Dans ce mouvement mondial vers la consommation collaborative, Rennes tient très bien son rang.

Technologies méconnues pour la vie en autarcie Nombre de personnes souhaite avoir au cas où, de quoi s’en sortir un peu si quelque chose arrive, n’importe quoi: conflit majeur, grosse panne d’électricité, catastrophe naturelle, krach financier, n’importe quoi qui puisse changer notre manière de vivre de manière radicale, et en cette période d’instabilité sur la planète, toutes les options sont envisageables… Pour d’autres, le simple fait de vivre de manière plus simple et plus traditionnelle n’est pas une option, c’est devenu un but. Pourtant, qui dit sortir de ce système (volontairement ou non) dit rencontrer des difficultés, et de ce côté, chaque piste est intéressante et mérite d’être explorée. C’est pour cela que je vous relaie cette liste, peut-être certaines idées vous paraîtront intéressantes et exploitables, et peut-être même trouverez-vous des solutions auxquelles vous n’avez jamais pensé! Autarcie énergétique, source de l’illustration: Retrouversonnord.be Sur le même thème dimanche 13 décembre 2015 Dans "Argent et politique"

OuiShare : la communauté de l’économie collaborative | OuiShare a quatre mois. Nous réunissons pour la première fois la communauté européenne pour une journée de conférences et de workshops autour des acteurs européens de l’économie collaborative. L’occasion de faire un rapide bilan d’une aventure qui a commencé ici et qui se poursuit avec OuiShare. Un an et demi de blog : rapide bilan Il y a un an et demi, je lançais ce blog avec pour objectif d’informer, en langue française, sur la consommation collaborative, avec notamment deux intuitions : la montée en puissance à venir du mouvementla présence en France d’un terreau fertile à son développement (maturité dans les usages d’internet et des réseaux sociaux, appétence au partage, culture de la débrouille) Ce blog était aussi le témoignage d’un utilisateur passionné, pour lequel le collaboratif est devenu un style de vie. Je me rends compte que je suis de moins en moins un cas particulier et que cette tendance va se généraliser. OuiShare : la communauté de l’économie collaborative #OuiShareLove

20 points indispensables, que vous devrez connaître, pour survivre quand l’économie s’effondre et qu’une grande dépression pointe son nez… Des millions d’Américains disent que les États-Unis sont au début d’un effondrement économique majeur et vont bientôt entrer dans une Grande Dépression. Mais seul un faible pourcentage de ces mêmes personnes est préparé pour faire face à cela. La triste vérité est que la grande majorité des Américains n’ont qu’un mois de réserves alimentaires dans leurs foyers. Juste un détail plutôt intéressant, pour la petite anecdote: comme expliqué en intro, l’agence de notation Fitch Rating compte révéler si baisse de la note de la France il doit y avoir, le 12 Décembre n’est pas une date anodine non plus… L’année n’a pas eu en France de 12 décembre.

Related: