background preloader

Usages responsables des TICE

Usages responsables des TICE
Dominique Lachiver, formateur TICE et chargé de mission C2I niveau 2 enseignant (C2I2e), à l’ÉSPÉ de l’Université de Caen Basse-Normandie, publie en ligne en février 2015 une mise à jour de son support de cours consacré aux responsabilités professionnelles de l’enseignant en matière d'usages des TIC. Cette mise à jour tient notamment compte du Protocole d'accord du 6 novembre 2014 sur l'utilisation des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche. Le contenu du cours est diffusé sous différents formats (web, tablette, PDF, diaporama). Il s'appuie sur la nouvelle version de ScenariChain - Opale qui intègre nativement un moteur de recherche. Sources et références complémentaires Dominique Lachiver : TIC et responsabilités professionnelles de l'enseignant éduscol :Internet responsable (Les TIC et l'école, Communication et vie privée, Se documenter, publier) Related:  Aspects juridiques du numérique éducatifDroit et Internet

Exception pédagogique : les accords en 2012 Question : Protocole d’accord transitoire pour l’utilisation des livres, de la musique imprimée, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d’illustration des activités d’enseignement et de recherche où en est-on à la rentrée 2012 [1] ? Réponse : Le caractère exclusif du droit d'auteur et des droits voisins confère à leur titulaire le droit d'autoriser ou d'interdire toute représentation ou reproduction d'une œuvre ou d'un objet protégé [2]. L'auteur peut négocier cette cession partielle ou totale de droit de reproduction, de représentation, de traduction. L'exception pédagogique, ou plus exactement « l'exception à des fins d'enseignement et de recherche » [3] régie par l'article 122-5 3° point e [4], déroge à ce principe en permettant à l'utilisateur d'effectuer des représentations ou des reproductions sans l'accord de l'auteur. L'auteur créateur de l'œuvre utilisée a droit à une rétribution de son travail [5]. Depuis 2006, six accords ont été conclus.

Partage, pratiques non marchandes et humanisme numérique Voici le texte de mon intervention le 11 février 2015 dans le séminaire L’humain au défi du numérique organisé par Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise au Collège des Bernardins. Bonsoir, merci à Milad Doueihi et Jacques-François Marchandise pour cette invitation à vous présenter quelques idées sur le partage, les biens communs et la façon dont ils restructurent l’espace politique et culturel. Mon intervention est structurée en trois petits temps : le premier se demandera ce que nous partageons dans l’espace numérique, quel statut nous lui donnons et en quoi les formes de partage ainsi rendues possibles sont différentes de celles qui existent dans d’autres domaines. Le second temps défendra que le partage est une activité fondamentalement non marchande, qu’il y a lieu à étudier son interaction avec l’économie marchande, mais que l’expression économie du partage est un oxymore. Communs physiques et communs informationnels Topographie et statut en droit des communs

La qualité du sommeil étroitement liée au temps passé sur un écran, selon une... Les adolescents qui passent beaucoup de temps devant les écrans (téléviseurs, ordinateurs, tablettes, téléphones portables, consoles de jeux), dorment moins longtemps et ont plus de mal à s'endormir, selon une étude publiée mardi. Réalisée sur 10 000 jeunes Norvégiens âgés de 16 à 19 ans, l'étude a notamment montré que les adolescents les plus accros aux écrans avaient un risque accru de mettre plus d'une heure à s'endormir. Ce risque est augmenté de 49% chez ceux utilisant un écran pendant plus de quatre heures par jour (en dehors des heures scolaires) par rapport à ceux l'utilisant pendant moins d'une heure. Le risque était maximum pour ceux regardant leurs écrans dans l'heure précédant le coucher, selon l'étude publiée dans la revue médicale en ligne BMJ Open. Les chercheurs ont également constaté que ceux qui utilisaient plusieurs appareils dans la journées avaient plus de difficultés à s'endormir et dormaient moins longtemps que ceux n'utilisant qu'un seul appareil.

Réutiliser des contenus produits par des tiers - Les précautions à prendre Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droits d'auteur et droits de reproduction du contenu mis en ligne Droits de reproduction des documents publics ou officiels : Depuis la publication de l'ordonnance n° 2005-650 du 6 juin 2005 relative à la liberté d'accès aux documents administratifs et à la réutilisation des informations publiques, ces informations peuvent être réutilisées à d'autres fins que celles pour lesquelles elles ont été produites, et particulièrement les informations faisant l'objet d'une diffusion publique. Les documents publics ou officiels ne sont couverts par aucun droit d'auteur et peuvent donc être reproduits librement. Le graphisme, l'iconographie ainsi que le contenu éditorial demeurent la propriété de l'État, et, à ce titre, font l'objet des protections prévues par le Code de la propriété intellectuelle.

Diffuser des contenus... Pourquoi adopter des licences libres ? Où trouver des contenus libres de droit et gratuits pour nos contenus pédagogiques ? Par défaut, tout est interdit sauf exceptions législatives (copie privée, analyse et courte citation, parodies, pastiches, revues de presse...) Partager tout en conservant son droit d'auteur Diffuser des contenus réutilisables par d'autres. Assurer l'accès, l'usage et la pérennité dans l'intérêt général et le souci du bien vivre ensemble. Améliorer son travail en bénéficiant des contributions de chacun. Pourquoi autoriser les versions modifiées ? Démocratisation des ressources et du savoir 1- Citer le nom de l'auteur ou pseudonyme 2- Indiquer le lieu de publication et/ou l'url d'origine 3- Préciser la licence en abréviations ou en logo 4- Ou utiliser le code "embed" On parle de "biens communs" d'une communauté de personnes... Comment mettre en œuvre une licence libre ? À défaut, seul le droit d'auteur sera applicable, interdisant tout partage. Préciser le nom de l'auteur

Sécurité de la technologie Wi-Fi (santé Canada) Votre santé et vous Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange. Certains hyperliens donnent accès à des sites d'organismes qui ne sont pas assujettis à la Loi sur les langues officielles. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site. Dans cette page : Enjeu La technologie Wi-Fi est présente dans de nombreux endroits publics au Canada, dont les écoles, les bureaux, les bibliothèques, les centres commerciaux et les cafés-restos. Technologie Wi-Fi La technologie Wi-Fi permet de relier sans fil des appareils comme l'ordinateur et le portable, le lecteur audionumérique et la console de jeux vidéo. L'énergie RF qu'émet la technologie Wi-Fi est un type de rayonnement non ionisant. Risques de la technologie Wi-Fi pour la santé En 2011, l'Organisation mondiale de la Santé, l'Institute of Electrical and Electronics Engineers et la

Ac-grenoble - Internet Responsable Foire aux questionsQuestions pratiques : comment, concrètement utiliser le numérique en classe en s’assurant de respecter le droit. Aspects juridiques Quels droits pour les outils numériques du quotidien ? Écouter l’intervention de maître Barbry (cabinet Bensoussan), lors d’un colloque académique «Internet et numérique responsables». Exemples de demande d’autorisation Enregistrement et diffusion de l’image ou de la voix : Site Internet Responsable Exemple de charte Elaborer une charte utilisateur (Eduscol) Pour aller plus loin Pour aller vers un Internet responsable (ESEN) • L’internet en usage : une difficile liberté • Le développement des nouvelles technologies de la communication et la protection de la vie privée •Les nouvelles technologies de la communication et les nouveaux comportements des jeunes D’autres cycles de conférences • Protection des libertés et TIC (Entretien avec Maître Benssousan, 2007) • "Adolescent et réseaux sociaux" (Cédric Fluckiger. Liens Internet responsable Legifrance

Piratage de son compte de réseau social : Comment agir La CNIL a publié en février 2015 une fiche pratique avec conseils utiles relative à la notion de sécurité pour ses profils/comptes de réseaux sociaux : Piratage de ses comptes sociaux : prévenir, repérer et réagir. Ce dossier didactique informe sur les moyens à mettre en oeuvre pour éviter de se faire pirater ses comptes de réseaux sociaux en termes de prévention, de repérage et d’actions à mettre en place en cas de vol du compte/profil de média social. En fin de document, sont présentés des liens directs pour maîtriser les différents aspects de son compte notamment les paramétrages de sécurité pour Facebook, Twitter, LinkedIn, Gmail et Google+, Hotmail et Yahoo. 1. Prévenir un piratage Choisissez des mots de passe complexes, différents et non-signifiants ! 2. 3. Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : France Tags: education au numerique, fiche pratique, piratage, reseau social, sécurité

Related: