background preloader

Alain LIEURY et la réussite scolaire

Alain LIEURY et la réussite scolaire
Related:  Théories

LORANT Sonia | LISEC L’ensemble de mes travaux de recherche s’orientent vers l’étude de la mémorisation et de la motivation dans les apprentissages. Mon premier axe de recherche, se situe dans la lignée de mes travaux de thèse. Ceux-ci qui avaient pour objectif d’identifier et de caractériser la capacité ainsi que la spécificité de la mémoire « visuospatiale ». Nous nous intéressons tout d’abord à son développement (de 5 à 55 ans), puis à son rôle spécifique lors du traitement perceptif des figures géométriques. Un autre axe de recherche, consiste à étudier l’impact de différentes activités de stimulation cognitives sur la motivation, sur la cognition (vitesse de traitement, raisonnement perceptif et mémoire de travail) et sur les apprentissages. Un troisième axe de recherche est d’étudier la construction du concept s’effectuant à partir de contextes de lecture. Le dernier axe de recherche concerne les motivations « négatives » telles que la rébellion, la fuite, l’évitement et la démotivation.

Du labo à l'école : Les sciences cognitives vont-elles changer l'École ? Les sciences cognitives vont-elles changer l'école ? Peuvent-elles permettre de définir des méthodes d'apprentissages scientifiques pour faire mieux apprendre les enfants ? Chargée de mission à La main à la pâte et membre associée à l'Institut Nicod, Elena Pasquinelli est particulièrement bien armée pour répondre à ces questions. Elle le fait dans un gros livre qui se dévore au cours d'un récit enlevé, bourré d'anecdotes mais aussi de réponses aux questions que les enseignants se posent. L'ouvrage éclaire les apports des sciences cognitives sur les capacités des enfants. Mais l'ouvrage va plus loin. Loin des nombreux neuromythes qui circulent, Elena Pasquinelli montre le chemin ambitieux d'une véritable prise en compte des découvertes des neurosciences en éducation. Elena Pasquinelli, Du labo à l'école : science et apprentissage, Le Pommier éditeur, ISBN 9-7827-46-506824 E. Votre ouvrage porte sur l'éducation aux sciences. Il y a deux raisons. Alors comment mieux enseigner les sciences ?

L'entraînement cérébral : une imposture intellectuelle La fameuse méthode de rajeunissement cérébral, médiatisée et commercialisée à grand renfort de publicité, n'a aucun effet positif notable sur les capacités de raisonnement ou de mémoire. Sonia Lorant-Royer et Alain Lieury Le programme d’entraînement cérébral du Docteur Kawashima propose divers exercices simples destinés à faire rajeunir le cerveau. Une promesse non tenue, au vu des évaluations réalisées. Jay Kim/Shutterstock L'auteur Sonia LORANT-ROYER est Maître de conférences en psychologie cognitive à l'IUFM d'Alsace (Jeune équipe Contextes Pluriels & Didactiques, Université de Strasbourg). Alain LIEURY est Professeur émérite de psychologie cognitive de l'Université Rennes 2, ancien directeur du Laboratoire de psychologie expérimentale. Du même auteur Compléments Surfant sur la peur du vieillissement et de la maladie d'Alzheimer, de nombreuses méthodes promettent de renforcer les capacités cérébrales et de rajeunir le cerveau.

L-e-c-t-u-r-e. Lecture. Le plaisir de la lecture... pour presque tous. Ceux qui lisent facilement ne réalisent guère à quel point le processus est subtil. Quand on demande à des grands lecteurs quelle est la source de ce qu’ils rapportent, parfois ces derniers ne sont pas en mesure d’affirmer s’ils l’ont lu ou s’ils l’ont vu en vidéo ou même en quelle langue ils l’ont lu. Ce qui illustre à quel point le processus du décodage du signe jusqu’à la création de la pensée ou de l’image dans l’esprit du lecteur est intime. Comment on apprend à lire De nombreuses recherches sur l’apprentissage de la lecture démontrent les multiples stratégies que l’esprit mobilise pour lire de plus en plus vite. On apprend d’abord à décoder les lettres et des groupes de lettres et on les associe à des sons et rapidement à des significations et des images. o - oh - au - eau / po, pom, pomme On y ajoute parallèlement une couche de règles grammaticales, règles qui augmentent la redondance du texte et permettent d’enrichir la compréhension, on commence à faire des liens et anticiper.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences. B. a. D. a. E. a. F. a. G. a. H. Eléments caractérisant la sphère. Remarque : Il existe divers logiciels chacun performant pour réaliser des cartes mentales avec les élèves.

brique des apprentissages Horreur encore des listes de mots à apprendre !!! Changez vous la vie avec ces idées et conseils. | LeWebPédagogiqueLeWebPédagogique L’arrivée au primaire rime souvent avec la découverte des devoirs. Parmi ceux-ci les dictées et listes de mots à apprendre par cœur peuvent vite devenir un vrai casse-tête pour certains enfants et leurs parents. Entre acharnement des parents et découragement des enfants comment éviter que ces listes de mots et dictées ne deviennent un enfer hebdomadaire. 1. Tout d’abord chaque enfant n’a pas les mêmes capacités de mémorisation. Il faut donc partir de cet état de fait tous ne sont pas égaux devant cet apprentissage et il va falloir moduler au mieux et adapter cet apprentissage pour les élèves (d’où l’idée de dictées différenciées, adaptées au niveau de chacun). Surtout il va falloir mobiliser pour cet apprentissage quotidien et répétitif des stratégies variées qui useront de la mémoire visuelle, de la mémoire auditive et aussi (et trop souvent oubliée) de la mémoire kinesthésique. 2. A travers un article très intéréssant elle y présente 21 idées pour mieux apprendre les listes de mots.

Métacognition et réussite des élèves Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ? L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent. Gagné P.

Devoirs-%C3%A0-la-maison-50-ans-de-travail...-au-noir.pdf Le statut de l'erreur Quel statut donner à l’erreur ? L’erreur peut être considérée comme une faute dans un modèle d’apprentissage dit transmissif. Une faute mise à la charge de l’étudiant qui ne se serait pas assez investi, motivé et qui n’aurait pas mis en œuvre toutes ses compétences. L’erreur peut être considérée comme un disfonctionnement dont l’origine serait une mauvaise adaptation de l’enseignant ou des contenus de la formation au niveau des étudiants. L’erreur peut également servir d’indicateurs des processus intellectuels en jeu lors d’un apprentissage. L’enseignant peut avoir ce rôle : il doit situer les erreurs dans leur diversité afin de déterminer les modalités de l’intervention didactique à mettre en œuvre. Pour nous aider, Jean Pierre Astolfi nous propose, à cet effet, une typologie des erreurs en fonction de leurs origines. Typologie des erreurs. L’erreur peut relever de la compréhension des consignes. L’erreur peut résulter d’un mauvais décodage des règles du contrat didactique.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

8 façons d'exploiter la puissance du mind mapping au quotidien ! Je ne dirais jamais assez de bien de ce formidable outil qu’est le mind mapping. Pour rappel, une mind map ou carte mentale consiste à exposer visuellement vos idées. On part d’une idée centrale et on en décline les différentes composantes dans des branches tout autour. Le but: avoir un véritable plan visuel de vos idées pour plus de clarté et d’efficacité. Dans cet article, je vais évoquer plusieurs façons d’utiliser le mind mapping pour accomplir une variété de tâches. Si vous voulez aller plus loin et exploiter tout le potentiel des cartes mentales, sachez qu’il existe une excellente formation sur le sujet. Grâce à elle, vous apprendrez notamment à: Gérer vos projets et votre temps,Prendre des notes en réunion ou en conférence,Préparer vos propres présentations orales,Travailler en équipe de manière plus créative,… et bien plus encore ! Pour voir la vidéo de présentation de cette méthode simple et ludique, cliquez sur l’image ci-dessous En attendant, place à l’article ! 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Related: