background preloader

Vers un CDI numérique ?

Vers un CDI numérique ?
Présentation d'un projet de « CDI numérique » au collège Gustave Roux de Hyères dans le Var, coordonné dans l'établissement par Mme Stéphanie Longhi, professeur-documentaliste, et animé par l'équipe d'accompagnement du CRDP de l'académie de Nice. Le contexte L'idée est née avec la participation du collège des hôpitaux, « Institut Pomponiana », à l'expérimentation « Tablettes numériques » lancée en septembre 2011 dans l'académie de Nice. Cet établissement accueille des élèves hospitalisés ou en situation de handicap. Il est rattaché au collège Gustave Roux situé à quelques kilomètres de distance dans lequel se trouve le CDI. Dans ce cadre, le CRDP de l'académie de Nice a proposé de mener une réflexion sur l'accessibilité des ressources du CDI pour les élèves hospitalisés. comment peuvent-ils connaître les ressources du CDI ? Les étapes Définition des besoins et des attentes pédagogiques Constitution d'un fonds numérique Enrichir la médiation L'accès au livre se transforme, la lecture s'enrichit

http://www.cndp.fr/savoirscdi/centre-de-ressources/reflexion-la-politique-dacquisition/la-numerisation-du-patrimoine-litteraire/vers-un-cdi-numerique.html

Related:  CDI numériqueLearning center 3C Design Thinkingle numérique

Collège Célestin Freinet - Sainte Maure de Touraine (37) - LE LIVRE AUTREMENT : UN CDI "TOUT NUMERIQUE" Lundi 17 octobre 2011 : Plus d’accès aux livres, aux magazines ou à tout autre support « papier » : une expérience qu’ont vécue les élèves du collège pendant une journée. Dans le cadre de la séquence de français : « Le livre autrement » qui visait à faire réfléchir les élèves sur la place du livre au regard de l’évolution actuelle de ses formes, le CDI a été transformé en CDI numérique.

Entretien avec David Aymonin sur le learning center: Le learning center est au centre de nombreuses interrogations. Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens. Bonne lecture et à vos réactions. En préambule à « l’interviouwe » qui va suivre, je voulais d’abord te remercier Olivier de m’avoir contacté dans ma lointaine contrée, désormais la Nouvelle Calédonie, pour me donner l’occasion de réfléchir et de m’exprimer sur le sujet des learning centers, en l’élargissant à celui des bibliothèques scolaires appelée chez nous CDI, et en me permettant de constater à quel point le monde entier est confronté aux mêmes questions, de l’Australie à la Nouvelle Zélande, en passant par la Finlande ou la Suisse.

SEO : les 19 algorithmes de Google à connaître à tout prix (WebRankInfo) Article mis à jour le 07/12/2020 (Core Update de décembre 2020) Voici le sommaire de ce dossier à mettre dans vos favoris : L’algo Google (référencement naturel) Il n’y a pas 1 mais de multiples algorithmes Google Distance et immédiateté : incidences du document numérique sur le traitement de l’information 1La documentation est née avec le souci de traiter les informations, de gérer leur support et de les rendre accessibles, poursuivant en cela un objectif de partage du savoir. Elle s’est ainsi caractérisée par le traitement collectif, la mise en commun d’outils et de langages permettant la circulation des connaissances, comme l’avait d’emblée précisé Suzanne Briet dès 1951 « la documentation est un moyen puissant de collectivisation des connaissances ». 2Les professionnels de l’information se sont attachés au traitement des documents primaires par l’analyse documentaire (condensation, indexation) et à la création de documents secondaires (référence, notice catalographique).

Centres de connaissances et de culture : quel modèle politique d’éducation ? Dans un récent billet[1], nous nous sommes inquiétés des orientations et instructions pour la rentrée 2012 au sujet de la laïcité. Nous nous interrogeons aujourd’hui sur le sens d’une expérimentation proposée dans la même circulaire de préparation de rentrée[2] : la transformation des centres de documentation et d’information en centres de connaissances et de culture (3C). Le choix des mots Outils nomades Smartphones, tablettes numériques, liseuses, objets nomades : quelles nouvelles pratiques pédagogiques ces outils autorisent-ils ? Pour quels changements ? Cette expérimentation nous a permis de tester en grandeur réelle les objets nomades dans un lieu, la salle de classe, qui est resté pendant des décennies le même.

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis La présentation du premier projet de Learning Centre pour un lycée public a eu lieu au lycée Emile Mathis de Schiltigheim, le 14 février dernier. A l'invitation du Recteur de l'académie de Strasbourg la presse s'est fait l'écho de cet événement dont la réalisation effective est attendue pour la prochaine rentrée. De fait, il ne nous sera pas permis de "juger sur pièce" avant six mois et l'on se contentera pour l'instant de pointer quelques lignes de clivage. Il est question "d'espaces séparés pour des usages différents" dont seule la bibliothèque renvoie aux missions du professeur documentaliste ; les "salles modulables" étant, semble-t-il, dédiées aux enseignants disciplinaires. La collaboration de ces derniers avec le professeur documentaliste se limiterait d'ailleurs à la "création d'outils pour une pédagogie différenciée et adaptée" ou encore, selon le proviseur, à l'élaboration d'"outils de formation en ligne, pas disciplinaire". Vue du lycée Emile Mathis, de Schiltigheim

Google nous rend-il idiot ? nicholas carr (fiche de lecture) 1006 mots 5 pages Introduction : Google nous rend-t-il idiot ? est la traduction d’un article que Nicholas Carr a publié en été 2008 dans The Atlantic, une revue mensuelle Américaine abordant des sujets plutôt généralistes (technologie mais également politique, économie, actualités nationales et internationales etc.). A en juger par son intitulé, l’article semble être un essai sur la dangerosité de Google quant à notre capacité de réflexion. Dans cet article Nicholas Carr lance une hypothèse qu’il développe en 2010 dans The shallows : What the Internet is doing to our brains, portant ainsi la charge sur l’Internet dans son ensemble et plus uniquement sur le moteur de recherche de Page et Brin. L’auteur : Nicholas Carr est un auteur Américain spécialisé, notamment, dans les ouvrages sur la technologie (IT doesn’t matter, The Big Switch: Rewiring the World, From Edison to Google…) .

Quelle présence numérique du CDI ? A l’heure de « l’entrée de l’école dans l’ère du numérique », organiser et formaliser la présence numérique d’un CDI est une réflexion à mener pour communiquer sur les actions menées et s’insérer dans le réseau social qu’est l’établissement avec ses enseignants, ses élèves, ses parents, ses cadres. Les enseignants documentalistes sont des passeurs d’informations : entre les ressources papiers que nous acquérons pour le CDI, les ressources numériques auxquelles nous abonnons l’établissement et les informations que nous trouvons durant notre veille, il devient compliqué d’organiser la mise en valeur, la diffusion et le partage des ressources d’un CDI. Avant tout… Il faut immédiatement faire le deuil de l’information totale, c’est-à-dire accepter de ne pas pouvoir tout repérer ni communiquer.

lettre de rentrée 2012 : le CDI ne deviendra pas un learning centre... j'ai, bien évidemment, cliqué sur le lien pour savoir ce qu'était ce pompeux "centre de connaissances et de culture". Le centre est une évolution du CDI (j'aime voir les lieux évoluer). Ils sont à l'image des e-learning centres anglais (on sait que le système éducatif anglais est l'un des plus performants, enfin surtout les écoles privées...). Que trouve-t-on dans ces "centres de connaissances et de culture"? Des enseignants et des personnels encadrants (je ne sais pas dans quelle partie l'institution met le prof-doc) qui donnent des conseils et des aides méthodo, surtout pas d'enseignement! Je vous laisse lire que fait-on dans ces "centres de connaissances et de culture"?

Vers une identité numérique des CDI ? Accueil > CAPES doc, CDI > Vers une identité numérique des CDI ? Dans son acception commune, l’identité numérique est conçue comme l’ensemble des informations associées à une personne, collectées, compilées et disponibles sur Internet. Ainsi, quand des professeurs documentalistes parlent d’identité numérique, c’est à celle des élèves qu’ils pensent. Il s’agit alors de mettre en garde ces derniers contre l’exploitation de leurs données personnelles par autrui et de les former aux outils nécessaires pour maîtriser la diffusion de leurs informations.

Culture de l’information et politique documentaire : au milieu du gué ? Les activités principales recensées dans la fiche «enseignant» du Répertoire des métiers de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur[1] comptent deux activités corrélées à la fonction de professeur documentaliste. Elles sont ainsi libellées : ◗ « Contribuer à faire acquérir la maîtrise et la culture de l’information (professeur documentaliste) ◗ Mettre en œuvre la politique documentaire de l’établissement (professeur documentaliste) » Présence numérique du chercheur : de l’identité à l’environnement Vers une culture de la diffusion en sciences humaines et sociales : les 10 ans de HAL-SHS • Quel sens a le dépôt en archives ouvertes pour le chercheur en sciences humaines ? Suffit-il de lui parler diffusion et référencement pour le convaincre d’adopter une démarche d’auto-archivage ?

Entretien avec Silvère Mercier Bonjour Silvère Mercier. Quel est votre parcours professionnel ? Silvère Mercier : J’ai un parcours assez classique dans le domaine des bibliothèques. J’ai suivi une classe préparatoire littéraire, ensuite un IUP Métiers du livre option "bibliothèques", puis j’ai passé une licence et un master.

Related: