background preloader

Le training autogène de Schultz

Le training autogène de Schultz
Sommaire La méthode Ca commençait toujours de la même façon : des battements cardiaques en crescendo, les paumes des mains qui se mettent à coller, la crise de larmes à fleur de peau… Ariane s’en souvient : lorsqu’elle tirait trop sur la corde, qu’elle cumulait près de soixante heures de présence au bureau dans la semaine, c’était la crise de stress assurée. « Je ne dis pas que je ne suis plus anxieuse aujourd’hui, mais je sais que je peux gérer mes trop-pleins émotionnels, explique-t-elle. Grâce au training autogène, j’ai appris à me détendre quand je veux et donc à prendre du recul, même au boulot. » Fini le temps où cette directrice artistique fermait la porte de son bureau « dix minutes pour pleurer comme une gamine ». Désormais, quand Ariane s’enferme, c’est pour s’autorelaxer, et ça dure… trois minutes. L’induction au calme Première consigne avant d’entamer le processus : l’induction au calme. Le rééquilibrage énergétique A découvrir Les sportifs aiment

http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Methodes/Articles-et-Dossiers/Le-training-autogene-de-Schultz

Related:  pinamarozziSophro

La procrastination: un échec de contrôle de soi dû à une régulation de l'humeur à court terme La procrastination représente un échec de régulation de soi-même qui se produit en raison d'une priorité accordée à la gestion de l'humeur à court terme, font valoir les psychologues Fuschia Sirois de l'Université Bishop (Sherbrooke, Québec) et Timothy Pychyl de l'Université Carleton (Ottawa, Canada). Comme le souligne le psychologue Joseph Ferrari, auteur de Still Procrastinating: The No Regret Guide to Getting It Done, "tout le monde qui procrastine n'est pas procrastinateur". Alors qu'il arrive à chacun de repousser indûment une tâche, environ 20% des gens seraient des procrastinateurs chroniques pour qui retarder l'accomplissement de ce qu'ils ont à faire à la maison, au travail (ou dans leurs études) ainsi que dans leurs relations est un mode de vie. La

Le training autogène de Schultz Anti stress par excellence, le training autogène de Schultz est une pratique très simple à pratiquer et à apprendre. Nous devons au médecin psychiatre allemand Johannes Heinrich Schultz cette technique d’auto induction de relaxation et de « centration » dont les effets permettent une réduction importante des conséquences des stress, des angoisses et tensions de toutes sortes, sans aucune perte de conscience du présent. Le training autogène de Schultz se compose de cinq étapes, nommées « expérience ». 1- Expérience de la pesanteur : Procrastination, comment l’apprivoiser Comprendre la procrastination Zenobie et la procrastinationQuand la procrastination devient invalidante Procrastination positive: demain c’est bien aussi 7 façons de prendre soin de soi - Happy Soul Je sais pas vous, mais je trouve que le temps s’est un peu refroidi. La tentation est grande de rallumer le chauffage et de me planquer sous la couette pour bouquiner. Comme (malheureusement ?) nous sommes tous-tes dans le même bateau, lâcher nos obligations pour hiberner jusqu’en avril (à la louche) est hors de question.

Fondation Bemberg : L'art en s'amusant Le portrait L'énigme Tête de jeune paysan - Paul GAUGUIN (1848-1903) – Fin XIXe siècle – Huile sur toile Le paysage Petite histoire de la peinture La nature morte Un exercice de sophrologie pour le calme : la vague - Happy Soul Allongez-vous dans un endroit dans lequel vous ne serez pas dérangée pour les minutes à venir. Étendez les bras le long du corps et, en adoptant la position de l’étoile de mer, prenez toute la place dont vous avez besoin pour vous sentir bien. Prenez conscience des endroits où votre corps appuie sur le sol : la tête, les épaules et le haut du dos, les bras, le bassin et les fesses, l’arrière des jambes et enfin les talons.

Un exercice de sophrologie pour l'amour de soi : la fleur du coeur - Happy Soul Installez-vous de la façon la plus confortable qui soit. Prenez le temps d’ajuster votre position, de trouver un coussin si vous en avez besoin. Mettez une musique douce si vous le souhaitez, allumez une bougie, un peu d’encens peut-être. Débranchez votre téléphone, sortez les animaux, envoyez les enfants jouer ailleurs et fermez la porte. Un exercice de sophrologie pour le métro : la respiration à bulles - Happy Soul En prélude de l’exercice à proprement parler, dirigez-vous vers la station de métro visée d’un pas tranquille. Faites une pause de quelques micro-secondes en haut de l’escalier ou de l’escalator : la descente en sous-sol est symboliquement une entrée en vous-même. Au fur et à mesure que se déroulent les escaliers sous vos pas, prenez de plus en plus conscience de votre corps, de vos mouvements, de votre équilibre. Passez votre ticket dans la borne, franchissez le tourniquet et marchez lentement vers votre quai. Synchronisez votre respiration avec vos pas : inspirez, expirez doucement.

Un exercice de sophrologie pour lâcher prise : la balade en nuage - Happy Soul Trouvez un endroit où vous pouvez vous installer confortablement comme un fauteuil, votre canapé ou votre lit. Prenez le temps d’éteindre votre téléphone, de prendre une posture dans laquelle vous êtes à l’aise : c’est un moment pour vous. Quand vous vous sentez prête, laissez doucement descendre vos paupières. Prenez conscience de votre corps et de votre position. Faites l’inventaire de vos points d’appui : la tête, le dos, le bassin, les pieds. 3 exercices de sophrologie pour être bien dans sa tête - Happy Soul Les vacances approchent (ou sont déjà là !) et vous cherchez un moyen facile et rapide pour décompresser ? Ce n’est pas toujours évident de réussir à quitter vraiment le travail dans sa tête pour être totalement présent-e à soi, à sa famille et aux vacances. Voilà pourquoi je vous propose non pas 1 mais bien 3 exercices de sophrologie complets pour être bien dans sa tête ! Laissez-vous guider pendant quelques minutes de repos bien mérité : je vous invite à développer détente, bien-être et joie intérieure. Ces exercices sont pour vous si :

Créativité et bien-être : 2 outils pour les cultiver - Happy Soul Comment réussir à joindre le bien-être et la créativité ? Être créatif n’est pas un don que l’on acquiert à la naissance : il s’agit d’une compétence, à découvrir en vous-même et à cultiver autant que possible, pour laisser fleurir votre joie intérieure. Être créatif, c’est se donner les moyens d’explorer les continents infinis de votre imagination.

Related: