background preloader

Connectivisme (théorie de l'apprentissage)

Connectivisme (théorie de l'apprentissage)
Une page de Wikiversité. Notez qu'il existe aussi (#CCK09), les messages blog, et un . php ? id = 522 forum de discussion à ce sujet. Mashups du bétail comprennent: [1]. La théorie du connectivisme est similaire au néo-constructivisme (théorie élaborée par Lev Vygotski) qui exploite pleinement les ressources des nouvelles sciences & technologies de l'information et de la communication. Le Connectivisme est l'intégration des principes explorés par les théories du chaos, théories des réseaux (et la théorie de l'information), de la complexité (et la Systémique) et les théories de l'Auto-organisation. Souligné par Mergel sur Ertmer et Newby's : "cinq questions définitives pour distinguer les théories de l'apprentissage" (en distinguant la section apprentissage, ¶ 1 ) fournit un cadre pour organiser les différentes théories : Comment l'apprentissage se produit il ? Créez des blogs pour la classe ... Quelle est la différence entre Connectivisme et d'apprentissage en réseau? ((ancrage | blogues)) Related:  Penser l'école (dans une dynamique Education nouvelle)Avantages et objectifs

Lernen durch Lehren Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Élève enseignant le vocabulaire à ses camarades Lernen durch Lehren (LdL) (anglais: Learning by teaching) est la technique d'enseignement mutuel pratiquée en Allemagne depuis les années 1980. Pour faire face à une pénurie de professeurs, on demandait à des élèves de transmettre à leurs condisciples les connaissances qu'ils venaient d'assimiler. Histoire[modifier | modifier le code] En Suisse, le franciscain Grégoire Girard instaure des « cours gradués » basés sur le monitorat systématique en petits groupes. À partir du début du XXe siècle ces techniques sont utilisées pour des motifs pédagogiques pour arracher les élèves à leur passivité (pédagogie active). Cette méthode se répandit en Allemagne particulièrement à partir de 1987, lorsque Martin développa un réseau de plus de mille collègues qui utilisent la méthode dans toutes les matières[6]. La méthode d'après Martin (LdL)[modifier | modifier le code] LdL comporte deux volets : Avantages :

Quelle place pour le groupe dans le triangle pédagogique Faerber a présenté un tétraèdre pédagogique en ajoutant un nouveau pôle au triangle didactique : le groupe. Ce modèle très riche a nourri ma réflexion. Je propose ici quelques ajustements et une lecture de ses différentes faces. Je cherchais à confronter la vision pédagogique présentée dans ce blog au triangle pédagogique de Houssaye et je suis tombé sur un article pertinent de Richard FAERBER présentant l’outil ACOLAD – Apprentissage COLlaboratif A Distance (on n’est pas très loin des PROjets péDAgogiques GEOdistribués qui ont initiés ce blog…) Faerber y présente un tétraèdre pédagogique représenté ci-dessous intégrant un nouveau sommet : le groupe ! Tétraèdre pédagogique de Faerber Cette figure me porte à réfléchir (et ça, c’est bien !). 1 – Certains aspects me semblent très riches Le groupe est un facteur important de l’apprentissage. 2 – D’autres aspects me satisfont moins L’implication de l’apprenant dans le groupe doit être plus forte qu’une simple participation. J'aime :

N°39 - Enseigner autrement l'histoire et la géographie au LP Ce nouveau numéro d’interlignes intitulé « Enseigner autrement l’histoire et la géographie » n’a aucune prétention et surtout pas de « révolutionner » cet enseignement en lycée professionnel, même si les méthodes, les approches pratiquées aujourd’hui, et datant des années 70, 80, ont besoin de se renouveler. Nous souhaitons simplement vous faire partager des réflexions, des expériences intéressantes qui reprennent les idées fortes d’une pédagogie active et innovante. A lire et à relire !!! Pour feuilleter en ligne ce dernier numéro, un clic sur la couverture ! Vous pouvez aussi télécharger l’intégralité du document : Interlignes n°39 « Enseigner autrement l’histoire-géographie au LP » Présentation (page 2)Suzanne Boudon Les nouveaux programmes d’histoire - géographie et éducation à la citoyenneté , classe de baccalauréat professionnel 3 ans (page 3)Collectif Rupture ou continuité avec les nouveaux programmes d’Histoire-Géographie en classe de baccalauréat professionnel 3 ans ?

What is the unique idea in Connectivism? This site has been created to foster discussion on how our thinking, learning, and organizational activities are impacted through technology and societal changes. Since the original publication of Connectivism: A Learning Theory for the Digital Age, I've been approached by many people requesting additional thinking and discussion. Four tools are available to provide dialogue: Blog for my personal reflective thoughtsWiki for collaborative content creationDiscussion forums for discussion on issues impacted by a connectivist view of learningEmail list for discussions on technology, networks and learning Most resources on this site are intended for public viewing, but contributing to the wiki or discussion forums requires registration. Please create your account by clicking the "join" text on the top, right-hand corner. If you are interested in general learning and technology trends, please visit my elearnspace site.

Qu’est-ce que le web 2.0 Web 2.0. Voila le terme à la mode, la promesse d’un nouveau web, d’une révolution comme d’une nouvelle version de l’internet. Phénomène réel reposant sur un changement technologique et une rupture d’échelle liée la croissance du nombre d’utilisateurs ou récupération marketing de technologies anciennes rafraichies par un nouvel engouement public, comme le regrettent François Briatte, François Hodierne ou Olivier Meunier ? Le web 2.0 préfigure-t-il seulement une bulle 2.0 ? Difficile de comprendre également quel est ce web 2.0 dont tout le monde parle, tant les définitions semblent s’opposer. L’éditeur Tim O’reilly rappelle certainement le mieux d’où vient la formule : à son origine, le terme « web 2.0 » capturait le sentiment commun selon lequel il se passait quelque chose de qualitativement différent sur le web d’aujourd’hui. A qui s’adresse en définitive le Web 2.0, se demande alors le consultant en « usabilité » Peter Merholz ? Dannah Boyd, sociologue et chercheuse chez Yahoo !

Perrenoud : « Comprendre, c’est contester l’ordre des choses… » Par Marcel Brun Un nouvel ouvrage de Philippe Perrenoud est forcément un objet attendu, tant les travaux de l’universitaire genevois ont irrigué les milieux de la formation des enseignants, IUFM compris. Le titre est tout un programme, comme une preuve que le propos est pesé : « Quand l’école prétend préparer à la vie… Développer des compétences ou enseigner d’autres savoirs ?» Il faut dire que ces derniers temps, les pédagos qui parlent des compétences ne sont pas sur une ligne unique. Il suffirait de comparer l’évolution du positionnement d’un autre Philippe célèbre, Meirieu, dont le dernier entretien croisé avec Marcel Gauchet, publié dans Le Monde (1), a donné un coup de pied dans la fourmilière. Où en est Perrenoud avec les compétences ? Du coup, pas étonnant que la construction de « référentiels » nécessaires en éducation tourne rapidement au dialogue de sourds : - « travailler par situations-problèmes » ne suffit pas pour développer automatiquement des compétences Notes : Liens :

François Taddei – Pour un nouveau modèle d’éducation François Taddei Chercheur en biologie des systèmes à l’INSERM Filmé à l'Espace Pierre Cardin le 30 janvier 2010 Ingénieur devenu généticien, François Taddei est chercheur en biologie des systèmes à l’Inserm. Diplômé de Polytechnique et des Eaux et Forêts, François Taddei est devenu biologiste et directeur d’une unité de recherche à l’Inserm. Médiathèque - C.D.D.P. de l'OISE | Exploiter pédagogiquement un extrait d'émission TV en classe ou au CDI avec vos élèves. Vous souhaitez enregistrer une émission de TV déjà diffusée afin d’en exploiter pédagogiquement un extrait en classe avec vos élèves. Rien de plus facile avec Captvty qui vous permettra de capturer très facilement ces flux vidéos diffusés en "streaming" par les différentes chaînes. Voir cadre juridique d’utilisation des œuvres cinématographiques et audiovisuelles en classe en bas de cet article et Le droit d'auteur et le droit à l'image. L’avantage lié aux émissions enregistrées localement sur le disque dur d’un PC ou sur un support amovible (clé USB, disque dur externe...) est, pour un enseignant, de pouvoir s’affranchir des problèmes liés à la connexion internet. Ce logiciel est gratuit mais pas libre. Le site Web : Fonctionnement : Lancez le fichier Captvty.exe la fenêtre ci-dessous apparaît 1. 2. 3. 4. 5.

E-Learning et connectivisme Le monde de la formation glose de longue date les théories et modèles de l’apprentissage. Modèle transmissif, béhaviorisme, cognitivisme, constructivisme, socioconstructivisme... Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l’apprentissage actuel, y compris dans celles qui intègrent les TIC. Depuis quelque temps, un petit nouveau fait parler de lui : le « connectivisme ». En bon dernier arrivé, il travaille dur pour affirmer sa légitimité. De quoi s’agit-il ? Quelques principes connectivistes Les cinq composantes du connectivisme sont la communication, la collaboration, la motivation, la créativité et l’intégration. Concrètement, comment favoriser le connectivisme chez un groupe d’apprenants ? Impacts sur la relation sachant/apprenant ? Pour un enseignant/formateur, adhérer au connectivisme consiste d’abord à réinterroger son approche de la formation en optimisant la valeur des réseaux. Nouvelle théorie ou simple vision pédagogique ?

Application Web 2.0 Il est difficile de dresser une liste exhaustive des applications liées au Web 2.0 tant les nouveaux services apparaissent à une vitesse prodigieuse. Il ne se passe pas un jour sans qu'un nouveau venu fasse son apparition ou bien qu'un service connaisse une petite amélioration. Dans le cadre de ce dossier, nous avons fait le choix de nous arrêter sur les applications qui nous semblent les plus emblématiques du Web 2.0., des outils qui changent vraiment la vie de l'utilisateur. Nous invitons le lecteur à se reporter également à l'article suivant sur le Web 2.0 au service de la veille et de la recherche d'information, qui complète ce panorama. Nous avons choisi pour dans cet article, de présenter les applications dans l'ordre de leur popularité sur le net. Blog Les blogs (cf. ce mot dans notre lexique) sont des outils incontournables du Web 2.0. Partage de fichiers multimédia (photos, vidéos, audio) Encyclopédie collaborative en ligne Géo-localisation Bureautique en ligne

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser Entretien croisé avec Philippe Meirieu, pédagogue et essayiste et Marcel Gauchet, historien et philosophe. Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis. Aujourd'hui, la famille tend à se défausser sur l'école, censée à la fois éduquer et instruire. P. M. M. P. P. M. P.

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS Savez-vous que la formation entre pairs comporte bien des attraits ? L'apprentissage entre pairs pourra entraîner une modification du rapport de l'apprenant au savoir, il favorisera également l'émergence des savoirs informels tout en renforçant les modalités de collaboration de l'individu dans un collectif, une équipe par exemple. Si vous êtes consultant, formateur, apprenant, vous pouvez expérimenter l'apprentissage entre pairs dans une formation en présentiel (tout le long de la formation ou sur des temps dédiés) ou dans une formation à distance. Un petit billet PedagoForm pour re-visiter ce mode d'apprentissage déjà bien connu et rôdé. On désigne par "apprentissage par les pairs" la modalité d'apprentissage entre les individus d'un même groupe ou d'une même entité. Mêlant mode participatif et mode collaboratif, l'apprentissage entre pairs comporte de nombreux avantages, même en mode présentiel. 1/ La légitimité du formateur "pair" pour les apprenants. Pour continuer :

18 vidéos sur les nouvelles pédagogies How to Organize a MOOC

Related: