background preloader

Le savant fou Pierre Bayard a encore frappé

Le savant fou Pierre Bayard a encore frappé
Par Jean-Michel Le Baut L’essayiste provocateur Pierre Bayard nous a habitué à des propositions critiques délirantes riches de propositions didactiques passionnantes : refaire l’enquête dans un roman policier, améliorer les œuvres ratées, savoir parler des livres sans les avoir lus, repenser ou réécrire l’œuvre d’un auteur à la lumière d’un autre … Il vient de publier aux Editions de Minuit un nouvel essai au titre paradoxal : Comment parler des lieux où on n’a pas été. Il y fait l’éloge de Marco Polo, Chateaubriand, Jules Verne, Edouard Glissant … : des « voyageurs casaniers » qui « ont fait le choix de ne pas s’aventurer loin de chez eux, sans pour autant s’interdire de décrire avec précision, et souvent avec passion, des lieux où ils ne s’étaient pas rendus et qui avaient pourtant marqué leur existence ». Sur le site des Editions de Minuit : Sur le Café pédagogique : En vidéo : Related:  Pédagogie, ressources école handicapPierre Bayard2012

Pour une pédagogie ordinaire Parmi les sujets qui n’ont pas été abordés lors de la refondation de l’école, il y en a un qui mériterait particulièrement d’être investi tant, il occasionne des « crampes mentales » : la pédagogie. La lutte, toujours explosive, entre les « républicains » anti-pédagogues et les « pédagogues » n’en finit pas de corrompre tous les débats. Wittgenstein nous offre la possibilité d’ouvrir une nouvelle voie... ...supprimant ces vieux clivages absurdes. Le double objectif de ce texte est de faire une archéologie de la querelle scolaire et de jeter les bases d’une pédagogie ordinaire. la querelle scolaire et Wittgenstein : pour une pédagogie ordinaire Un résumé de ce long texte (pour Internet) est disponible ici. 1) La querelle scolaire en France : Les débats sur l’école sont passionnels en France. Les mots sont durs les uns pour les autres. « Ô Nathanaël, jeune prof que tu es, jette les livres, surtout ceux de Meirieu, et viens dans ma classe ! Il est donc urgent de sortir de ce marasme.

Pierre Bayard : Demain est écrit Entretien avec Pierre Bayard Professeur à l’Université Paris 8, psychanalyste, Pierre Bayard est à ce jour l’auteur d’une dizaine d’ouvrages de théorie de la littérature, parus – à une exception près – dans la collection « Paradoxe » des Editions de Minuit. Dans le dernier en date, Demain est écrit (Paris, Minuit, 2005), il s’interroge sur les capacités de la littérature à prédire l’avenir, et explore, avec autant d’humour que de rigueur, les implications épistémologiques de ce nouveau paradoxe. Propos recueillis par Frank Wagner F. P. F. P. A partir de là, le livre suit trois axes. Dans une deuxième partie, je propose un certain nombre d’hypothèses théoriques pour rendre compte de ces étranges prémonitions littéraires. Dans une troisième partie, je tire de cette proposition d’une influence parl’avenir un certain nombre de conséquences pratiques, qui pourraient intéresser ceux qui travaillent dans le domaine de la critique littéraire. F. P. F. P. F. P. F. P. J’ajoute une chose. F. F. P.

Les pratiques culturelles à l'ère numérique Les nouvelles pratiques culturelles des adolescents Le sociologue Olivier Donnat a dirigé pour le ministère de la culture l’enquête sur les « Pratiques culturelles des français à l’ère numérique ». Il développe en particulier d’intéressantes observations et réflexions sur le rapport nouveau que les adolescents entretiennent avec les livres et les écrans. Les jeunes lisent moins de livres qu’avant. La lecture de livres a même perdu de sa valeur sociale : il y a quelques décennies il était de bon ton pour un jeune de se déclarer lecteur tandis qu’aujourd’hui c’est presque dévalorisant ; la hiérarchie des séries et des disciplines à l’école déconsidère les humanités, et donc la littérature, comme promesse de réussite sociale. Les offres de loisirs sont nombreuses et le temps n’est pas extensible : en souffre en particulier la lecture de romans, qui est chronophage. Les « livres de consultation » résistent davantage que les livres qui demandent une « lecture linéaire ». I. II.

All Nobel Prizes in Literature The Nobel Prize in Literature 1977 Vicente Aleixandre "for a creative poetic writing which illuminates man's condition in the cosmos and in present-day society, at the same time representing the great renewal of the traditions of Spanish poetry between the wars" The Nobel Prize in Literature 1943 No Nobel Prize was awarded this year. The Nobel Prize in Literature 1942 The Nobel Prize in Literature 1941 The Nobel Prize in Literature 1940 The Nobel Prize in Literature 1935 The Nobel Prize in Literature 1908 Rudolf Christoph Eucken "in recognition of his earnest search for truth, his penetrating power of thought, his wide range of vision, and the warmth and strength in presentation with which in his numerous works he has vindicated and developed an idealistic philosophy of life" The Nobel Prize in Literature 1906 Giosuè Carducci The Nobel Prize in Literature 1904 Frédéric Mistral José Echegaray y Eizaguirre To cite this pageMLA style: "All Nobel Prizes in Literature".

« Romans d’aujourd’hui » : une collection innovante La collection « Romans d’aujourd’hui » propose aux enseignants des DVD accompagnés de riches livrets pédagogiques pour les aider à faire lire et étudier des œuvres contemporaines. Un nouvel ouvrage de la série vient de paraître. Il est consacré à « Eldorado », roman où Laurent Gaudé raconte et éclaire l’immigration clandestine dans le bassin méditerranéen. Le Café pédagogique invite à découvrir cette collection, stimulante par ses choix éditoriaux comme par les démarches pédagogiques qui y sont mises en œuvre. Pour que la littérature soit plus contemporaine aux élèves On se souvient de la belle collection « Un siècle d’écrivains » : plus de 250 portraits d’auteurs du 20ème siècle, présentés par Bernard Rapp et diffusés à la télévision de 1995 à 2001. Trois titres ont déjà été publiés : « Le rapport de Brodeck » de Philippe Claudel, « Riz noir » d’Anna Moï, « Les jours, les mois, les années » de Yan Lianke. « Eldorado » est un roman intéressant par son sujet et son enjeu.

La pédagogie, pilier de l’école de demain ? (Ecole du futur, épisode 4) | Le blog de Jean-François Fiorina @Dalbera Cette semaine, les oreilles des grandes écoles ont sifflé ! De Michel Rocard dans un entretien à Libération fustigeant la formation HEC de François Hollande, trop « micro » pour comprendre la crise, à l’enquête Educpros/L’Etudiant parmi les étudiants des grandes écoles qui dénoncent la pensée unique dans leurs enseignements, en passant par le sondage iconoclaste de The Economist (« L’économie se porterait-t-elle mieux sans les étudiants de MBA ? »), on sent bien que le soi-disant manque d’esprit critique des grandes écoles, a trouvé nombre de défenseurs. Je crois opportun de rappeler, à cette occasion, les missions de l’école du futur. Trois missions clés. Former à l’opérationnel. C’est notre mission de pédagogue que de leur apprendre à intégrer différentes visions d’une question, à intégrer cette démarche intellectuelle qui prend le temps de la distance pour mieux comprendre un phénomène social ou économique complexe. Deux conséquences. Une pédagogie multiple.

Autour d’une absence : non-lecture(s), lectures & délecture 1On n’ose mentionner que, publié en 2007, Comment parler des livres que l’on n’a pas lus, de Pierre Bayard a non seulement, depuis, bel et bien été lu, mais est probablement, pour de bonnes, ou, parfois, de moins bonnes raisons, celui des ouvrages de l’auteur qui aura fait, aussi, beaucoup parler, écrire, réfléchir. En témoigne notamment — plutôt pour d’excellentes raisons — cet ouvrage collectif publié en Pologne, à la suite d’un colloque tenu en septembre 2009 à l’université de Gdańsk, organisé par l’Équipe de Recherches en Théorie Appliquée (ERTA) de la Faculté des Lettres (Chaire de Philologie Romane), sous le titre initial « Autour de Pierre Bayard et des “livres que l’on n’a pas lus” ». 2Les guillemets, présents dans l’intitulé du colloque, et demeurés dans le titre de l’ouvrage, soulignent probablement le souhait de modaliser un énoncé dont la charge subversive, sinon, demeurerait trop vive. 9Ewa M. 15Anna Martuszewska se demande, elle, à partir d’E.

2012 : Sur les pas de Jean-Jacques Rousseau Par Jean-Michel Le Baut « L’année 2012 est celle où se rappeler combien Jean-Jacques Rousseau est vivant ». Jean-Michel Le Baut nous entraîne à Genève et ailleurs, dans les pas de Jean-Jacques… « Je suis né à Genève en 1712, d’Isaac Rousseau, citoyen, et Suzanne Bernard, citoyenne. » L’année 2012 est celle du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau : l’année où mettre ses pas dans ceux du « promeneur solitaire ». L’exposition, dynamique dans sa disposition, synthétique et claire dans son contenu, s’avère particulièrement réussie, susceptible de renforcer ce compagnonnage, d’initier aussi tous ceux qui connaissent peu l’inventeur de l’autobiographie, de familiariser avec bonheur les élèves comme les voyageurs de passage. La visite est à prolonger par une promenade dans Genève autour des lieux et épisodes d’enfance évoqués dans les « Confessions ». L’année 2012 est celle où se rappeler combien Jean-Jacques Rousseau est vivant. Jean-Michel Le Baut L’espace Rousseau à Genève :

Audiocite.net: Livres audio gratuits mp3 Enseigner l’oral à l’heure du numérique Un dossier réalisé par Jean-Michel Le Baut Vive la baladocréation ! « La prise de parole en public n'est enseignée en tant que telle à aucun moment scolaire, de la maternelle jusqu'au bac. » (Cyril Delhay, « Savoir lire, écrire, compter et prendre la parole », Le Monde, 20-10-11) « De mémoire de quadragénaire, il me semble, qu’à aucun moment dans le cursus éducatif français, je n’ai été confronté à la prise de parole en public. » (Michel Levy-Provençal, « Pourquoi les américains sont-ils beaucoup plus forts que les français pour prendre la parole en public ? L’apprentissage de l’oral est depuis longtemps dénoncé comme un point faible de l’enseignement des lettres. On en sait la nécessité. On en connaît les freins. Et si, précisément, les TICE fournissaient en la matière une aide précieuse ? Matériels 24 exemples d’activités Racine : Baudelaire : Un conte :

Réseau Cybersavoir | Blog | La différenciation pédagogique en apprentissage et en évaluation Publié le 07 novembre 2011 Réseau Centre, CSDM (Automne 2006) Inspiré de la présentation de Jolène Lantier, MELS (février 2006) Mise en forme par Hélène Fontaine, c.p. Modification de Patrick Simard c.p. Modification de Martin Gagnon, c.p. Dans quels documents officiels parle-t-on de différenciation? Loi sur l’instruction publiqueRégime pédagogiqueProgramme de formation de l’école québécoisePolitique d’évaluation des apprentissagesPolitique en adaptation scolaireDifférents cadres de référenceCompétences professionnellesGuide de la sanction des études Les postulats de Burns Définition de la différenciation pédagogique Démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage afin de permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différents des objectifs communs, et, ultérieurement, la réussite éducative.Conseil supérieur de l’éducation, 1998 La différentiation en évaluation ce n’est pas…

Related: