background preloader

Fiabilité, pseudonymat, sources : Wikipédia et l'intelligence des foules

Fiabilité, pseudonymat, sources : Wikipédia et l'intelligence des foules
Chaque jour, quatre millions de personnes cliquent sur une page Wikipédia en français. Avec plus de 58 millions d'articles dans 300 langues, l'encyclopédie née il y a vingt ans aux Etats-Unis est désormais un fonds d'informations incontournable. Elle n'aurait pourtant pas connu un tel succès sans une idée novatrice : permettre à quiconque de contribuer à la rédaction ainsi qu'à la modification de ses articles. Au modèle classique de l'élaboration du savoir encyclopédique fondé sur l'expertise des auteurs, Wikipédia oppose un modèle procédural qui repose sur le respect des règles d'édition de la plateforme par ses contributeurs. Si n'importe qui peut écrire ou modifier les articles, comment se fier à Wikipédia ? Wikipédia, "l’encyclopédie que tout le monde peut modifier" C'est au début des années 2000, alors qu'internet fait sa première bulle, que Jimmy Wales crée une première encyclopédie libre : Nupedia. L'expertise versus "l'intelligence des foules" Passer les épreuves d'admissibilité Related:  A lireEMI (Education aux Médias et à l'Information)Infos

Louis Derrac - Du concept de « fracture(s) numérique(s) » à celui de capital numérique ? Cela fait quelque temps maintenant que je travaille autour de questions d’inclusions, d’éducation, d’acculturation au numérique. En cette rentrée difficile où les technologies numériques sont, c’est peu de le dire, au-devant de la scène, j’ai eu l’occasion de travailler sur un programme très ambitieux de médiation numérique, pour le compte d’un gros acteur national. Je ne peux pas en dévoiler davantage, c’est encore un secret 🙂 Toujours est-il que pour concevoir ce programme, un élément fut essentiel : passer du concept largement controversé de « fracture(s) numérique(s) » pour lui préférer celui de capital numérique. Fracture(s) numérique(s) ? Parti sans a priori sur la question, mes lectures m’ont rapidement rallié aux thèses des nombreux chercheurs en SHS qui tentent, aujourd’hui encore (c’est peut-être ça le plus étonnant), de déminer l’expression même de fracture numérique, tant ils la trouvent simpliste et décalée de la complexité des usages observés. Le capital numérique Conclusion

Accueil - Le Vrai du Faux Wikipédia fête les 20 ans d’une belle et exigeante utopie A cette époque, le dictionnaire était encore roi, et Internet encore en voie de démocratisation. Le 15 janvier 2001, une curieuse encyclopédie apparaît en ligne. Créée aux Etats-Unis par l’homme d’affaires Jimmy Wales et un jeune diplômé en philosophie, Larry Sanger, elle est accessible gratuitement et écrite par des bénévoles. On y trouve à ses débuts des articles sur l’histoire de la Bible, le naturalisme éthique, ou les Backstreet Boys. Wikipédia est accueillie fraîchement. « Beaucoup de gens pensaient qu’il était déraisonnable de confier son écriture à n’importe qui », se souvient Dominique Cardon, directeur du médialab de Sciences Po. Le cofondateur de Wikipédia partage cet avis lorsqu’il quitte le navire, au début de 2003 : Larry Sanger se dit fatigué par les « trolls » et les « anarchistes » qui y sévissent. Wikipédia est désormais le quatrième site le plus visité en France Son corpus d’articles est devenu presque cent fois plus fourni que celui de l’Encyclopædia Universalis.

À quoi ça sert Wikipédia ? - 1 jour, 1 question D’après Wikipédia elle-même, « c’est la plus grande encyclopédie du monde » ! Elle existe depuis 2001. Avec ses soixante millions de pages, cette encyclopédie en ligne est gratuite et traduite dans plus de deux cent quatre vingt langues. Sa particularité ? Les articles sont rédigés par plus de cent mille volontaires qui écrivent gratuitement et de façon anonyme. Qu’ils soient spécialistes ou amateurs, jeunes, moins jeunes, étudiants… tout le monde peut écrire sur Wikipédia. Pratique et populaire, Wikipédia est souvent le premier résultat des moteurs de recherche. Réalisateur : Jacques Azam Nom de l'auteur : Jacques Azam Producteur : Milan Presse, France Télévisions Année de copyright : 2020 Année de production : 2020 Année de diffusion : 2020

40 ans d’éducation prioritaire en France : quel bilan ? - VousNousIls Aziz Jellab, Inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, habilité à diriger des recherches, professeur des universités associé à l’INSHEA, vient de publier « L’éducation prioritaire en France. Bilan et devenir d’une politique emblématique » (éd. L’harmattan). Cela va faire 40 ans que l’éducation prioritaire s’est invitée dans le paysage français. C’était le bon moment pour en dresser le bilan ? C’était dans le prolongement de mes réflexions sur le système éducatif. Qu’en retenez-vous de positif ? Dès le départ, les politiques ont cherché à réduire les inégalités concernant notamment l’entrée des élèves dans les apprentissages. Comment expliquez-vous justement que le bilan reste malgré tout mitigé ? L’éducation prioritaire est définie notamment en fonction d’indicateurs socio-économiques et de plus en plus via l’indice de position sociale mais elle recouvre des situations très hétérogènes. Est-ce que les moyens, notamment financiers, ont été mal employés ?

D'où vient l'info ? Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes :Analyser activement les caractéristiques du terminal pour l’identification, Fonctionnalités essentielles, Mesure d'audience, Publicité, Sélectionner du contenu personnalisé Aplatissons la courbe de l-infodémie Pour comprendre l’infodémie, il est essentiel d’apprendre à distinguer l’information, la fausse information et l’information trompeuse. Par information, nous entendons quelque chose qui est exact au regard de nos connaissances actuelles. Par exemple, « COVID-19 » signifie « maladie à coronavirus 2019 », qui est causée par le virus SARS-CoV-2. L’une des difficultés avec tout nouvel agent pathogène, comme ce coronavirus, c’est que l’information évolue au fil du temps à mesure que s’accumulent les connaissances scientifiques. La fausse information, en revanche, est une information erronée. À l’opposé, on trouve l’information trompeuse.

Comment publier sur Wikipédia ? Profiter de Wikipédia c’est bien, mais pouvoir faire profiter tes connaissances aux autres c’est mieux ! Aujourd’hui on va t’expliquer comment créer ton propre article dans l’encyclopédie. Tu sais déjà utiliser cette plateforme comme un pro ? Alors on va maintenant t’apprendre à rédiger un article ! Wikipédia conseille avant de créer ton premier article, pour se faire la main, de modifier ou corriger des articles déjà existants. Écrire un article est une tâche exigeante et minutieuse, il faut d’abord apprivoiser l’environnement avant de se jeter à l’eau. Wikipédia est une encyclopédie libre de droit et collaborative. Comment modifier une page ? N’importe qui peut avoir accès à une page et à sa modification. Lorsque tu modifies un élément, n’oublie pas de le préciser dans la boîte de résumé. Pour t’entrainer, Wikipédia met à ta disposition une page « bac à sable« , elle sert à te familiariser avec la modification sans pour autant faire des bêtises. Comment écrire un article ? 1. 2. 3.

Related: