background preloader

Travail et sécurité. Le mensuel de la prévention des risques professionnels

Travail et sécurité. Le mensuel de la prévention des risques professionnels
Très souvent, les entreprises de moins de 50 salariés n’ont pas de personnel dédié à la prévention des risques professionnels. Ce qui peut les amener à ignorer la réalité des dangers de leur activité ou, inversement, à penser les maîtriser, parfois à tort. Certaines sont même réticentes à la mise en place d’actions d’amélioration des conditions de travail. Pourquoi ces méconnaissances ou ces réserves ? Par quels moyens est-il possible d’amener ces petites structures, qui représentent un peu moins de 40 % des salariés français, à revoir leur position ? Les très petites et petites entreprises constituent une part importante du tissu économique français. « D’après les ordonnances Macron du 22 septembre 2017, qui s’inscrivent dans la réforme du Code du travail, les entreprises de plus de 11 salariés doivent avoir mis en place depuis le 1 er janvier 2020 un Comité social et économique (CSE). “Avec les petites structures, être prescriptif est nécessaire” Les risques du métier… ou pas

https://www.travail-et-securite.fr/ts/dossier/LES%20ENTREPRISES%20DE%20MOINS%20DE%2050%20SALARI%C3%89S.html

Related:  ENGIBAT - RISQUES PROFESSIONNELSEngibat ProjetENGIBAT - RISQUES PROFESSIONNELSENGIBAT RISQUES PROFESSIONNELSENGIBAT RISQUES PROFESSIONNELS

Qu'est-ce qu'un accident du travail ? Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr, vous devez activer votre espace personnel. Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Qu'est-ce qu'un accident du travail ? » sera mise à jour significativement. Un accident survenu par le fait ou à l'occasion de votre travail, quelle qu'en soit la cause, est considéré comme un accident du travail. Différences entre l’accident de trajet et l’accident du travail : 4 éléments pour les distinguer 1. Lieu et temps de l'accident Le lieu de l'accident et le moment auquel il se produit permettent de distinguer l'accident du travail de l'accident de trajet.

CSE : définition et cadre de mise en place publié le24.09.18 mise à jour09.03.21 Le CSE est mis en place, selon le cas, au niveau de l’entreprise d’au moins 11 salariés, d’une unité économique et sociale (UES) ou au niveau interentreprises. Des CSE d’établissement et un CSE central d’entreprise sont constitués dans les entreprises d’au moins 50 salariés comportant au moins deux établissements distincts. A savoir ! Attributions du CSE : santé, sécurité et conditions de travail A savoir ! Quelle que soit la taille de l’entreprise, des dispositions plus favorables relatives aux attributions du CSE, à ses pouvoirs et à ses modalités de fonctionnement peuvent résulter d’accords collectifs de travail ou d’usages. Quelles sont les dispositions applicables dans les entreprises de moins de 50 salariés ? Dans les entreprises d’au moins 11 salariés (seuil de mise en place du CSE) et de moins de 50 salariés, la délégation du personnel au CSE a pour mission, outre la présentation des réclamations individuelles et collectives, de contribuer à la promotion de la santé, de la sécurité et des conditions de travail dans l’entreprise. Elle peut, à ce titre, réaliser des enquêtes en matière d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à caractère professionnel, dans les conditions mentionnées ci-dessous.

: Artisan de votre sécurité Identifier les risques auxquels sont soumis les travailleurs de l'entreprise dans le but de mettre en oeuvre des mesures de prévention pertinentes et efficaces... tel est l'objectif du Document Unique (DU). Souvent vécu comme une contrainte réglementaire sans autre intérêt pour l'entreprise que d'être en règle face à un éventuel contrôle, le DU est l'outil indispensable pour préserver et assurer la sécurité des salariés de l'entreprise. Qu'est-ce que le Document Unique ? comment choisir son epi Quelque soit votre métier, vous êtes concernés par le port d'EPI (Equipement de Protection Individuelle). Même si la protection collective doit être toujours privilégiée, le port d'EPI s'avère être souvent une barrière efficace contre certains risques. Comment choisir son EPI ? Avant l’achat : Pour rappel, les protections individuelles sont utilisées en dernier recours ; lorsqu’il n’est pas possible de supprimer ou de réduire le risque et que les protections collectives sont insuffisantes (Article L4121-2 du code du travail). Par exemple, pour les travaux en hauteur, on privilégiera le travail au sol puis, l’utilisation des garde-corps collectifs et enfin le port de systèmes d’arrêt de chutes (harnais).

Équipement de protection individuelle Panneau près d'une antenne relais GSM. Un équipement de protection individuelle (EPI, de l'anglais PPE) protège un individu contre un risque donné, et selon l'activité qu'il sera amené à exercer. D'une manière générale, l'ensemble du corps peut et doit être protégé. Il s'agit généralement d'un vêtement professionnel.

Equipement de protection individuelle Equipement de protection individuelle - PDF, 576 Ko Les équipements de protection individuelle Le port de ces équipements (gants, gilets, combinaisons, chaussures, casques, harnais de sécurité, protections auditives, etc.) est toujours recommandé et parfois rendu obligatoire pour l’exercice de l’activité considérée. Qu’est-ce qu’un équipement de protection individuelle ? Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité : la qualification d’EPI suppose qu’un tel produit puisse être porté[1] ou tenu[2] par son utilisateur pendant la durée de l’exposition au risque : le produit doit être mobile ;l’EPI concerne la protection de l’utilisateur.

Related: