background preloader

Lettre ouverte aux élèves qui sont devant les professeur·es documentalistes

Lettre ouverte aux élèves qui sont devant les professeur·es documentalistes
Chère Anaïs [1], Nous nous connaissons depuis septembre 2012, et c’est la première fois que je t’écris une lettre. Notre relation n’est en effet pas épistolaire : tu es une jeune fille née en 1995 et je t’ai rencontrée alors que, chercheuse, je menais une enquête dans ton établissement et auprès de ta classe de 1ère Sciences Économiques et Sociales. Depuis cette date, comme avec onze autres ex-enquêté·es, nous échangeons très régulièrement lors d’entretiens de recherche à propos de tes pratiques informationnelles, médiatiques et numériques. Aujourd’hui, Anaïs, je ressens le besoin impérieux de t’écrire une lettre ouverte. Une lettre de cœur et d’esprit. À ce moment-là, Anaïs, la première personne à laquelle j’ai pensé, c’est toi. Alors, tu vas me dire : au vu des enjeux éducatifs et sociétaux bien plus supérieurs, cette prime d’équipement informatique, c’est anecdotique, non ? À très bientôt, Anne

http://docpourdocs.fr/spip.php?article655

Related:  Articles de presse et soutiens de personnalitésDocProf-docActu profdoc

Le SE-Unsa soutient les professeur·es documentalistes - ENSEIGNANTS DE L'UNSA Des actions de protestation contre l’exclusion des professeurs documentalistes du bénéfice de la prime informatique sont prévues le jeudi 17 décembre. Le SE-Unsa continue à revendiquer l’égalité de traitement entre les professeurs documentalistes et les enseignants des autres disciplines. Prime informatique : une exclusion qui ne peut se justifier Lors du CTMEN du 27 novembre, le SE-Unsa a soutenu un amendement intersyndical revendiquant l’intégration des professeurs documentalistes dans les bénéficiaires de la prime informatique (lire notre article ici). L’annonce de l’augmentation de l’indemnité de sujétions particulière perçue par les professeurs documentalistes pendant cette réunion ne résout en rien le problème global de l’inégalité de traitement entre les professeurs documentalistes et les enseignants des autres disciplines.

Professeur clandestin #Prof doc #Prof du CDI #Professeur documentaliste @profdoctrèsencolère Ce hashtag est resté discret, peut-être car les profs docs ne sont que 11 000 en France pour 5 676 000 élèves, leur Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Secondaire limitant leur exercice aux collèges et lycées. Pourquoi sont-ils en colère ? Un décret paru au JO le 05 décembre indique qu' une prime d'équipement informatique sera attribuée aux psychologues et aux enseignants stagiaires et titulaires de l'Education Nationale à l'exception des professeurs de la discipline de documentation.

Profs docs en colère par saomalgar sur Genially Mobilisation nationale Pour la profession Une journée où nous ne serons pas "devant élèves" Prime d’équipement informatique : les professeurs documentalistes se mobilisent « A l’exception des professeurs de la discipline de documentation. » Ces quelques mots du décret publié lundi 6 décembre au Journal officiel privent les 11 000 enseignants documentalistes de la prime d’équipement informatique – soit 176 euros bruts (150 euros net). Décidé dans la foulée du premier confinement, qui avait révélé les besoins en équipement des professeurs, ce coup de pouce ne sera finalement versé qu’aux psychologues de l’Education nationale stagiaires et titulaires, ainsi qu’aux enseignants stagiaires et titulaires qui exercent des missions d’enseignement. Lire aussi La continuité pédagogique à l’épreuve de la fracture numérique Déjà, samedi 28 novembre, Jean-Michel Blanquer, devant les sénateurs, avait averti que « la nature de cette prime fait que nous l’avons réservée aux professeurs qui sont devant les élèves », ajoutant que son ministère allait « traiter cette question avec une approche spécifique pour les professeurs documentalistes ». Pas de quoi les amadouer.

À Dieppe, la fronde des professeurs documentalistes, exclus de la prime d’équipement numérique Mis en ligne le 16/12/2020 à 04:09 C’est devenu une question de principe. « Franchement, on ne se bat pas pour une prime de 150 €, car son montant est minime, mais on a pris cette décision du gouvernement comme une claque dans la figure et l’expression d’un certain mépris. » Caroline Leclerc est professeure documentaliste en poste au collège Delvincourt à Dieppe depuis sept ans. Un métier qu’elle a choisi en reprenant des études et en passant son CAPES, après une autre carrière professionnelle. L’avenir des professeur(e)s documentalistes serait-il dans le rétroviseur ? 1989… Le CAPES documentation est créé, entérinant les pratiques pédagogiques de nombreux collègues enseignants, issus d’autres disciplines, ayant fait éclore dans tous les collèges et lycées ces nouveaux espaces de vie où les élèves apprennent seuls ou accompagnés à chercher l’information, à l’analyser et à la restituer, à s’ouvrir à des pratiques culturelles, voire à prendre goût à la lecture. Les nouveaux titulaires du CAPES commencent à instaurer des progressions en info-documentation, notamment au collège, en s’arrangeant localement avec leurs collègues ou leur chef d’établissement. Petit à petit, avec ténacité, optimisme et conviction, le professeur documentaliste fait son nid-CDI, vers lequel affluent les élèves. L’avenir est devant nous. 2015… Vingt-six ans plus tard. Rien n’a changé, ou plutôt si. Notre métier, lui, a énormément évolué avec l’arrivée du numérique et va poursuivre sa transformation.

Ramdam #1 Entre le livre et le magazine, Ramdam c’est LA lecture indispensable de tous les garçons et les filles, du collège au lycée. Il a été pensé pour toi, et maintenant, c’est à toi de te l’approprier ! Pioche dans les articles courts, dévore les dossiers de fond, inspire-toi des DIY, réponds aux tests, stabilote tout ce qui t’intéresse… TOUT CE QUI T’AGITE EST LÀ ! AVEC : Alexandre Calvez (youtubeur scientifique), Solène Chardronnet (journaliste au Monde des ados), Samuel Comblez (psychologue et directeur des opérations de l’association e-Enfance), Baptist Cornabas (youtubeur histoire), Samuel Dock, (psychologue clinicien spécialiste des ados), Emmanuelle Grundmann (journaliste scientifique spécialisée en biodiversité), Axel Rougale (actrice et réalisatrice), Cyril Russo (photographe animalier), Sofia VS Mathieu (youtubeurs)... ET AUSSI : Vincent, Lola, Sarah, Valentin, Sophie…Des gens comme toi !

Petition · Reconnaissance du métier de professeur documentaliste Jean-Michel Blanquer a annoncé le versement d'une prime d'équipement informatique à hauteur de 150€ aux professeurs et Psy-EN. Les professeurs documentalistes seraient exclus de cette prime. En plus d'un déni permanent de notre profession (protocole sanitaire absent en cette période, oubli des missions en lien avec l'éducation aux médias et à l'information, ISOE, agrégation, etc.), le ministre semble oublier notre statut d'enseignant !

Profs docs exclus de la prime informatique : « nous sommes constamment devant les élèves ! » - VousNousIls Une fois de plus, les professeurs documentalistes s’insurgent contre les « injustices et humiliations incessantes » liées à leur travail. Un décret publié au JO du 6 décembre prévoit en effet l’attribution d’une prime d’équipement informatique aux Psy EN et enseignants stagiaires et titulaires, « qui exercent des missions d’enseignement, à l’exception des professeurs de la discipline de documentation ». Déjà privés du versement de l’ISOE et des heures supplémentaires, les professeurs documentalistes n’ont pas manqué de dénoncer cette nouvelle exclusion. Une pétition a été lancée il y a deux semaines, et a déjà récolté plus de 10 000 signatures. « Bien que dérisoire par rapport aux réels besoins informatiques dont nous avons toutes et tous besoin, l’exclusion de cette prime relève d’un mépris incessant de la part du ministère », estiment les profs docs dans la pétition. Parallèlement, de nombreux enseignants, documentalistes ou non, déplorent sur les réseaux sociaux cette mise à l’écart.

Ressource : Médiation numérique, en bibliothèque et ailleurs (2020) – Auvergne-Rhône-Alpes - Livre et lecture Les animations numériques dédiées au livre et à la lecture se développent à travers de multiples approches : revisiter une médiation « traditionnelle », fabriquer et créer des objets numériques ou augmentés, etc. Les fiches proposées dans cette rubrique présentent des projets à développer avec tous les publics, des plus jeunes aux plus âgés, dans le cadre d’événements ou d’ateliers. NB : Dans cette publication, d'autres fiches s'attachent au livre et à la lecture telles que "Réaliser un booktube - parler de livre en vidéo" (rubrique Nouveaux médias - Médias sociaux), ou encore "Fabrication numérique en impression 3D (dans le cadre de l'heure du conte)" (rubrique Lab numérique et robotique)... Atelier BD augmentée, donner vie à sa BD

Les professeurs documentalistes face à l’insulte institutionnelle Ce n’est pas faute d’avoir déjà été bousculé dans mon intégrité professionnelle, après avoir vécu l’intimidation par un chef d’établissement, sans réaction de la hiérarchie, après avoir subi, à un niveau supérieur, une double exécution lamentable lors du passage d’une certification pour être formateur académique. Mais, et cette fois c’est dans un week-end que c’est arrivé, on a atteint l’insulte suprême, l’insulte officielle, institutionnelle, celle d’un gouvernement, d’un ministre. Par le passé, il y eut ces tourments qui m’ont familiarisé avec ce sentiment de dégoût qu’on pouvait ressentir, dans le cadre professionnel, avec des individus et ce qu’ils représentaient, plutôt qu’avec un système. Il a fallu des nuits blanches pour apprivoiser ce dégoût, pour ne pas le laisser être empiété par la haine, sans être sûr d’avoir réussi cela.

Related: