background preloader

Le Mystère Des Templiers 2/3

Related:  Templiers

L’affaire des Templiers Les Templiers L’ordre des Templiers est fondé au début du XIIe siècle, après la première croisade, par deux chevaliers français : Hugues de Payns et Geoffroy de Saint-Omer. L’ordre du Temple est à l’origine destiné à recruter une garde de chevaliers pour la protection des lieux saints et notamment le Temple de Jérusalem, mais aussi des pèlerins. Les Templiers sont des moines-soldats, soumis à une règle monastique, voués à l’abstinence pour conserver leur aptitude au combat. Implantés en Orient, ils amassent de nombreuses richesses, obtenues par donations ou concessions (terres, commanderies, rentes). Très vite, les Templiers s’imposent comme un ordre puissant et riche. Pendant plus d’un siècle, de Philippe-Auguste à Philippe IV Le Bel, le trésor du Temple est un véritable centre financier. Cependant, l’ordre devient de plus en plus la cible des critiques et des attaques de toutes parts. Surtout, ces crimes viennent de personnes vouées au combat de cette même foi religieuse. par Cyra

Histoire des templiers Près de sept cents ans se sont écoulés depuis que les bûchers allumés par le Pape Clément V, ont dévoré le premier ordre militaire que la Religion eût institué pour la conservation de ses plus chers, de ses plus augustes monuments. Dans ce long intervalle de temps, la vérité a été obscurcie, étouffée, et la voix des siècles est restée muette dans la crainte d'offenser de grands noms et un grand pouvoir, mais enfin leur innocence, attestée par les actes même ; de leur procès, n'est plus un problème et la Tragédie qui vient de consacrer ce grand événement par un grand spectacle, sera tout-à-la-fois un moment précieux pour la vertu opprimée et honorable pour les lettres. Comment se fait-il que des hommes instruits puissent avancer aujourd'hui que la destruction de l'Ordre des Templiers est l'un des plus obscurs évènements de l'histoire moderne ? la première, l'époque et l'origine des Templiers, la seconde, leurs exploits, la dernière leur fin déplorable. Laon, Oratoire des Templiers

MEMODOC, Les Chevaliers hospitaliers du Temple de Jérusalem, ou ordre des Templiers Les templiers prirent ce nom à cause de leur établissement qui se fit proche du Temple de Jérusalem l'an 1118 du temps du roi Baudouin. Leur emploi était de défendre les pèlerins et de rendre les chemins sûrs contre les courses des infidèles. Quelques-uns veulent que les premiers fondements de l'ordre des Templiers furent jetés l'an 1096 par Hugues de Payens et par Godefroy de Saint-Omer du pays d'Artois, qui reçurent du pape Honoré III et d'Etienne patriarche de Jérusalem, leur règle et leur habit, qui étaient de couleur blanche avec une croix rouge, pour signifier l'innocence et le martyre, comme dit Aubert le Mire, leur titre était de Notre-Dame. Ils avaient trois ordres parmi eux, les grands-croix, les simples chevaliers et les servants qui portaient une demie croix. Cet ordre fleurit plus de 200 ans ; il avait deux millions de revenu et l'on y comptait 40.000 commanderies. Le pape Clément V le supprima au concile de Vienne l'an 1312.

Ordre du Temple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Naissance de l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Le contexte religieux et politico-militaire[modifier | modifier le code] Au XIe et XIIe siècle, le renouveau du monachisme chrétien vit la fondation de nombreux ordres religieux avec notamment les convers qui privilégiaient le travail manuel, et la rénovation de la vie canoniale qui adopta la Règle de saint Augustin, les chanoines s'engageant à la différence des moines dans des activités hospitalières (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem) ou dans la vie paroissiale.

The Secret Maps of the Knights Templar and Holy Grail in America For more on this subject and others see my new book “Axis Mundi.” For secure book sales click here: Book also available on my blog Survivalcell.blogspot.com This video represents my theory regarding the Grail Myths of North America. Using the work of Louis Buff Parry and Scott Wolter a spatial analysis of the sites involved in the mystery revealed some startling facts and suggestions. A History of the Knights Templar and Their Involvement with the Priory of Sion By Tracy R. Twyman Originally written for Dagobert’s Revenge Magazine, Copyright 1998 (Does not necessarily represent author’s current viewpoint.) According to chroniclers of their early years, the Knights Templar were founded in 1188 by Hughes de Payen, a vassal of the Count of Champagne. For the next nine years they admitted no new members to their order — strange since the nine founding members hardly seem like they would have provided an adequate number of staff to protect all of the roads to the Holy Land. to suspect that he had been silenced by the royal muzzle to cover up for the Templars’ actual activities — excavating the Temple Mount. During their first nine years they became famous throughout Europe as the selfless “Militia of Christ.” As their fame grew, so did their ranks, and thus, their property holdings. Their political influence spread in direct proportion to their huge banking operation. However, not all Templars were arrested. The fate of the arrested knights varied.

1ère encyclopedie interactive sur l'Ordre des Templiers KNIGHTS OF MALTA Homepage The Knights of the Order of St. John of Jerusalem (to give their full name) were formed long before their reign on Malta. The Knights came to Malta in 1530, having been ejected from their earlier home on Rhodes by the Turks in 1522. Having chosen Malta, the Knights stayed for 268 years, transforming what they called 'merely a rock of soft sandstone' into a flourishing island with mighty defences and a capital city coveted by the great powers of Europe. The Order was ruled by a Grand Master who was answerable only to the Pope. I The first rector of what was to become known as the "Order of the Hospital" was the Blessed Gerard. The Order of the Hospital was not only the first military-religious order of chivalry, but indeed the first order of knighthood of any kind. Even at this early date, the Order of Malta was both a religious order and a military brotherhood. The earliest members of the Order were drawn from throughout Europe. Contact Web Master at krogoth@nyc.rr.com

Les Templiers, histoire ou légende ? - DaVinci-Codex.com - La vérité dévoilée Des Templiers au Prieuré de Sion ? > Ce que dit l’histoire > Les Templiers, histoire ou légende ? Ce que dit l’histoire Les Templiers étaient des moines soldats qui protégeaient les pélerins à Jérusalem, et qui s’engagèrent ensuite dans les croisades. Après les croisades, la richesse et le pouvoir de l’Ordre des Templiers ont fini par inquiéter le roi Philippe le Bel qui les a faits exterminer. Ce que dit le Da Vinci Code L’ordre des Templiers a été fondé par le Prieuré de Sion pour retrouver des documents secrets. chapitre 37 Fondé au douzième siècle, l’ordre des Templiers a commencé avec une poignée d’hommes recrutés pour protéger des attaques les pèlerins chrétiens se rendant à Jérusalem. Ils devinrent bientôt un groupe, relativement peu nombreux mais efficace, de soldats redoutables qui s’engagèrent dans les croisades. Les nouveaux membres faisaient vœu de pauvreté et donnaient leurs biens à l’Ordre, qui pouvait ainsi prêter de l’argent aux pèlerins qui se rendaient en Terre Sainte.

Un trésor des Templiers ? e 18 février 1982, l'édition de « Sud Ouest » titrait, à la page de Capbreton, « Mystère du trésor des Templiers ? » Cette année-là, la Poste de la ville côtière, désaffectée depuis 1966, était détruite. Le temps était venu de se replonger dans les rêves les plus fous qu'avait fait naître la construction de cette Poste sur l'emplacement d'une ancienne commanderie des Templiers. En effet, le célèbre ordre (datant de 1119) était implanté à Capbreton avec la commanderie et fut démantelé en même temps que toutes les autres commanderies le vendredi 13 octobre 1307. C'est d'ailleurs de cette époque que date la superstition du vendredi 13. Dans la commanderie C'est ce qui a amené l'archéologue Robert Charroux à comptabiliser Capbreton dans son inventaire des « 200 plus grands trésors identifiés en France » au numéro 28. Ces quelques mots ont fait naître un véritable émoi au sein des jeunes chasseurs de trésors landais qui n'ont pu s'empêcher d'espérer découvrir le fameux trésor des Templiers.

Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? ’Arche d’Alliance fascine les foules depuis des millénaires. Depuis son apparition dans les textes sacrés, on a suivi sa piste avec intérêt en s’émerveillant de son pouvoir. De nombreux mystères entourent sa construction, son utilisation et sa véritable utilité. Arme redoutable, moyen de communiquer directement avec l’Eternel, simple coffre renfermant les Tables de la Loi ? Les questions demeurent ouvertes. le Trésor des Templiers - 4e partie - Organisation de l'Ordre - Récits le Trésor des Templiers - 4e partie - Décès, menottes et contumace 2 - Organisation de l'Ordre Luc s’éveilla vers midi. Claire et lui avaient retrouvé leur appartement parisien depuis deux jours, mais les fatigues et les émotions de ces dernières semaines se faisaient encore sentir. Il se leva pour aller faire du café. Pendant que l’eau chauffait, il appela Samedi-Enquêtes. Pendant qu’il téléphonait, Claire avait ouvert les yeux. - Merci, chéri, ronronna Claire tandis qu’il se glissait près d’elle en essayant de ne pas renverser son plateau. - De rien, mon cœur, répondit-il du même ton. On aurait dit deux tourtereaux. Le brusque sursaut de Claire désarçonna Luc, et la jeune femme s'étala de tout son long sur la moquette, manquant de peu d’écrabouiller Goliath. - Non mais, ça te prend souvent ? Luc prit un air penaud. - OK, dit-il. - Non, ça va pas. - S’il te plaît, mon cœur… - Rien à faire ! Luc essaya de relativiser. - Oui, bon. - Tu parles ! L’outrance du propos le fit s’esclaffer. - Non.

Related: