background preloader

Alexandre Grothendieck

Alexandre Grothendieck
Journaliste, ancien rédacteur en chef de Libération et Télérama. Le portail gris aurait besoin d’un coup de peinture, mais la maison résiste au temps et au manque d’entretien. On n’ose pas frapper, l’hom­me qui vit là a fini par se fâcher avec ses voisins, un homme d’une cinquantaine d’années et sa mère, qui lui rendaient quelques services. L’un des plus grands esprits du XXe siècle vit comme Edmond Dantès au château d’If. À La recherche d’un mystère En 1988, l’une de ses dernières photos connues Alexandre Grothendieck, 83 ans [2], ne veut voir personne et ceux qui veillent sur lui, à distance, refusent de vous donner le nom de son village. Les plus prestigieuses universités l’accueilleraient volontiers pour conforter leur renommée internationale, mais lui préfère achever sa vie en reclus dans les Pyrénées, dont les routes tournicotantes du piémont semblent faites pour envoyer les visiteurs au diable. Un coup d’œil chez les voisins d’en face Une pensée féconde En guise de casse-noisettes... Related:  Alexandre GrothendickMathématiciens (H)tank-&01 support

Alexandre Grothendieck : ce qu'il écrivait dans "Récoltes et Semailles" LIVRE. Le mathématicien naturalisé Français Alexandre Grothendieck est mort jeudi 13 novembre en Ariège, où il vivait reclus depuis longtemps. Le chercheur avait terminé en 1986 un livre autobiographique, "Récoltes et Semailles" ; il avait souhaité le publier à l'époque, mais y avait finalement renoncé, et s'y opposait désormais avec la plus ferme véhémence. Les "mille pages" – comme on appelle le manuscrit dans le cercle d’initiés – avait d’abord été envoyées à une centaine de personnes, collègues et amis proches. L’auteur avait voulu marquer là sa volonté de transmettre son écrit directement, d’individu à individu, plutôt que de le diffuser en masse. Les "mille pages" se sont ensuite retrouvées sur Internet… dans des versions légèrement différentes. Sciences et Avenir avait reproduit deux extraits de "Récoltes et Semailles" dans son numéro de juillet 2008, vous pouvez les lire ci-dessous. Sur le travail scientifique Sur les raisons de son retrait du monde scientifique

Emile Borel, un mathématicien dans la cité Laurent Mazliak, mathématicien, dresse le portrait d'Emile Borel (1871-1956), «intellectuel militant sans relâche pour mettre les découvertes scientifiques et technologiques au service de la vie sociale», et, en bon probabiliste, défenseur du hasard et de la nécessaire liberté des chercheurs. Le 10 décembre 2010 s'est tenue, dans les locaux de l'Institut des sciences de la communication du CNRS, une après-midi consacrée à la présence des mathématiciens dans la cité illustrée par le cas d'Emile Borel. Borel a voulu saisir, avec une énergie jamais démentie, toutes les occasions où l'expertise de l'homme de science paraissait indispensable pour prendre des décisions stratégiques ou pour élever la conscience de ses contemporains vers une meilleure connaissance du monde. Les trois axes d'approche qui avaient été choisis pour l'après-midi reprenaient trois grandes composantes de cette riche activité. Au début des années 1920, il entame comme on l'a dit une carrière politique au sens propre.

guerre civile Los hechos más significativos de la Guerra Civil han sido ya investigados y las preguntas más relevantes están resueltas, pero esa historia no es un territorio exclusivo de los historiadores y, en cualquier caso, lo que enseñamos los historiadores en las universidades y en nuestros libros no es lo mismo que lo que la mayoría de los ciudadanos que nacieron durante la dictadura o en los primeros años de la actual democracia pudieron leer en los libros de texto del Bachillerato. Además, millones de personas nunca estudiaron la Guerra Civil porque no hicieron Bachillerato o porque nadie les contó la guerra en las asignaturas de Historia. Setenta y cinco años después de su final, puede ser el momento de recordar cinco cosas básicas que todo ciudadano informado debería saber sobre la Guerra Civil, pero nunca le enseñaron. 1. La amenaza al orden social y la subversión de las relaciones de clase se percibían con mayor intensidad en 1936 que en los primeros años de la República. 2. 3. 4. 5.

Le plus grand mathématicien du XXe siècle est mort Alexandre Grothendieck a bouleversé la manière de faire des mathématiques avec sa nouvelle vision de la géométrie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart et Philippe Pajot Considéré comme le plus grand mathématicien du XXe siècle, Alexandre Grothendieck est mort, jeudi 13 novembre, à l'hôpital de Saint-Girons (Ariège), non loin de Lasserre, le village où il s'était secrètement retiré au début des années 1990, coupant tout contact avec le monde. Il était âgé de 86 ans. Il naît le 28 mars 1928 à Berlin, dans une famille atypique. A la fin de la guerre civile espagnole, au printemps 1939, Alexandre retrouve ses parents dans le sud de la France. « C'était la guerre, et on était des étrangers – des “indésirables”, comme on disait. En 1944, son bac en poche, l'adolescent de 16 ans n'a pas encore été identifié par ses professeurs comme le génie qu'il est. Lire aussi Survivre et vivre, « laboratoire de la révolution écologique »

Mikhaïl Gromov ou les mystères de l'abstraction Lauréat des prix les plus prestigieux, Mikhaïl Gromov est l'un des mathématiciens contemporains les plus importants par l'ampleur de son oeuvre. Une oeuvre définitivement impénétrable au commun des mortels. "Vous expliquer ce que je fais ? D’après ses collègues, cette œuvre est considérable : le mathématicien franco-russe est le père du "h-principe", des fondements de la topologie symplectique, des notions de courbe pseudo-holomorphe ou de groupe hyperbolique. Tellement nouveaux que, comme l’explique celui que ses confrères comparent volontiers à Bernhard Riemann (1826-1866) ou Henri Poincaré (1854-1912), deux monstres sacrés de la discipline, "le plus difficile est souvent de transformer une idée en un langage intelligible pour les autres. Mikhaïl Gromov est assis au milieu de son vaste bureau donnant sur le parc de l’Institut. En 1980, Mikhaïl Gromov rejoint l’université Paris 6, puis en 1982, l’IHES qu’il n’a pas quitté depuis.

gestion mentale La République populaire de Chine a fêté son 52e anniversaire le 1er octobre 2001. Après plus de cinq décennies de vicissitudes ponctuées par les mouvements démocratiques de 1979 et 1989, l'effondrement du mur de Berlin et l'éclatement du bloc soviétique, le pouvoir communiste semble toujours tenir le pays d'une main de fer. Pourtant, à l'heure où le N° 1 du pays, le président Jiang Zemin, ne cesse de réaffirmer ses objectifs de stabilité sociale et de développement économique, une nouvelle menace se profile. Contrairement à toute attente, elle n'émane ni des milieux intellectuels ou syndicaux oeuvrant sur place, ni des associations de droits de l'homme basées à l'étranger, mais d'un mouvement religieux aux visées énigmatiques : la secte Falungong. La violente répression et la campagne de propagande sans précédent lancées à son encontre par les autorités de Pékin depuis juillet 1999 révèlent, indubitablement, les craintes et les faiblesses du régime.

Le trésor oublié du génie des maths Au premier étage d’un bâtiment du centre de Montpellier, repose un trésor. Il tient en cinq cartons fatigués d’avoir été trimballés et entreposés à la diable. Placées sous la surveillance d’un requin sorti d’une planche du Trésor de Rackham le Rouge, il y a là 20 000 pages de notes rédigées entre 1970 et 1991, sur de grandes feuilles recrachées par des imprimantes datant de la paléo informatique, ou sur des bouts de cartons. Alexandre Grothendieck, l’auteur de ces «gribouillis», pour reprendre son mot, est l’un des plus grands mathématiciens depuis Euclide aux côtés de Gauss ou de Hilbert. Il a bouleversé les mathématiques comme Einstein a bousculé la physique ou comme Claude Lévi-Strauss a changé le regard de l’homme blanc sur le «sauvage». Trois ans plus tard, il se retire du monde des hommes dont il n’accepte pas les compromissions. Méticuleusement classées dans de vieilles enveloppes ou dans des chemises jaunies, ses notes vont peut-être enfin sortir de leur cagibi poussiéreux.

Evariste Galois | MON PREMIER SITE INTERNET Hommage au plus gros badass des mathématiques et encore trop ignoré à ce jour : Evariste Galois vous défonce la gueule proprement et vous fait prendre conscience que vous êtes une grosse merde toute molle. Ne vous fiez pas à son air de petite pute mal baisée, car sous ses airs faussement prudes se cache une intelligence fulgurante. Tentative de présentation du personnage. Pour commencer, Evariste Galois naquit à Bourg-la-Reine, si c'est pas un début de vie de motherfucker, je sais pas ce qu'il vous faut... A l'école, obtenant à la fois le prix d'excellence en latin ET en grec, évariste se démarquait nettement des autres élèves et se foutait toujours de leur gueule en classe en jetant des morceaux de gomme sur la tête de ceux qui étaient au premier rang. Son manque flagrant de maturité lui valut d'ailleurs un redoublement, mais c'est pas grave parce qu'il a déjà sauté plein de classe, alors Evariste il s'en branle un peu...

ancient observer 1Le docteur Paul-René Bize, conseiller médical auprès de la direction de l’Éducation surveillée dès le début de sa mise en place, n’est pas reconnu comme un “pionnier” de cette institution au même titre que Jean-Louis Costa, son premier directeur, que Pierre Ceccaldi, sous-directeur et futur directeur, qu’Henri Michard, futur directeur du Centre de formation de Vaucresson, que Paul Lutz, magistrat, inspecteur à la direction de l’Éducation surveillée, ou que Guy Sinoir, psychologue attaché à cette même direction. Il a cependant été associé aux changements doctrinaux et institutionnels de cette période, particulièrement dans le domaine de l’observation, mais l’écho de ses travaux en matière médicale, psychologique et psychiatrique, semble avoir été faible, en comparaison, par exemple, de ceux de Pierre Mâle, qui exerce à la même époque au centre d’observation de Savigny en qualité de médecin psychiatre et dont la réputation va au-delà de l’institution. 20 Ibid., p. 75.

Récoltes et Semailles. La Clef des Songes. Alexandre Grothendieck La Clef des Songes (Chapitres I-II-III) PDF, DJVU La Clef des Songes (Chapitres IV-V) PDF, DJVU La Clef des Songes (Chapitre VI) PDF, DJVU Notes pour La Clef des Songes (avec «Les Mutants») PDF Traducción al español de «La Llave de los Sueños»: La Llave de los Sueños (con las Notas) DVI, PDF Capítulo I. Todos los Sueños son Creación del Soñador DVI, PDF Capítulo II. Dios es el Soñador DVI, PDF Capítulo III. El Viaje a Memphis (1): Errante DVI, PDF Capítulo IV. Les plus grands mathématiciens de tous les temps J'ai cherché une liste des plus grands mathématiciens de tous les temps sur Internet et je n'ai rien trouvé en français. J'ai donc décidé d'en reproduire une avec les liens Wikipédia. Toute liste est sujette à polémique. La discussion au sujet de l'ordre choisi peut d'ailleurs être intéressante, ainsi que les grands absents de cette liste. 1 Archimède de Syracuse H Tag 2 Isaac Newton H Tag 3 Carl F. 6 Bernhard Riemann H Tag 7 Henri Poincaré Tag 8 David Hilbert Tag 9 Joseph-Louis Lagrange 10 Pierre de Fermat Tag 11 Niels Abel 12 Alexander Grothendieck Tag 13 Évariste Galois Tag 14 Srinivasa Aïyengar Ramanujan Tag 15 Leonardo Pisano Fibonacci Tag 16 Gottfried Wilhelm Leibniz Tag 17 Eudoxe de Cnide Tag 18 Karl Wilhelm Theodor Weierstrass 19 Blaise Pascal Tag 20 René Descartes H Tag 21 Brahmagupta `Bhillamalacarya' 22 Augustin Louis Cauchy H Tag 23 Georg Cantor H Tag 24 John von Neumann 25 Aryabhatta 26 Carl G.

vecteur Suède A lo largo del último siglo, Suecia esterilizó, persiguió, arrebató niños y prohibió la entrada en el país a los gitanos; y las personas de esa minoría étnica fueron tratadas durante décadas por el Estado como “incapacitados sociales”. Estos anuncios no los ha hecho una ONG militante. Es el relato del Gobierno conservador sueco, que en un gesto inédito en Europa, tanto por su honestidad intelectual como por la amplitud del respeto a la verdad, se ha decidido a mirar atrás y a rebuscar en sus archivos más oscuros. La idea es saldar cuentas con el pasado para tratar de mejorar el presente: “La situación que viven los gitanos hoy tiene que ver con la discriminación histórica a la que han estado sometidos”, afirma el llamado Libro Blanco, que ha sido presentado esta semana en Estocolmo, y en el que se detallan los abusos cometidos con los gitanos a partir de 1900. La coalición de centro-derecha vigila el ascenso de la extrema derecha

Alexandre Grothendieck (28 mars 1928 [Berlin] - 13 novembre 2014 [Saint-Girons]) Alexander Grothendieck est né le 28 mars 1928 à Berlin d'un père anarchiste russe, tué par les nazis, et d'une mère femme de lettres, réfugiée en France. Il passe sa licence à la faculté des sciences de Montpellier, puis passe une année en 1948-1949 à l'École Normale Supérieure à Paris, avant de migrer en 1949 à l'université de Nancy. Il y devient l'élève, en analyse fonctionnelle, de Schwartz et Dieudonné. Ce dernier le trouve un peu prétentieux, et lui propose de travailler sur des questions que ni Schwartz, ni lui n'ont su résoudre. Voilà ce qu'en dit Schwartz dans son autobiographie : "Dieudonné, avec l'agressivité (toujours passagère), dont il était capable, lui passa un savon mémorable, arguant qu'on, ne devait pas travailler de cette manière, en généralisant pour le plaisir de généraliser. [...] Vers la fin des années 60, Grothendieck, qui a perdu l'habitude de rédiger (Dieudonné a rédigé des années durant son séminaire), devient de moins en moins clair.

Related: