background preloader

« Lettre aux instituteurs et institutrices » de Jean Jaurès - Vidéo Actualité

« Lettre aux instituteurs et institutrices » de Jean Jaurès - Vidéo Actualité
Fervent défenseur de l'école publique, Jean Jaurès écrit dans La Dépêche de Toulouse une « lettre aux instituteurs et institutrices » le 15 janvier 1888. Ecoutez le texte lu par le rappeur Oxmo Puccino. Vous tenez en vos mains l'intelligence et l'âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie.Les enfants qui vous sont confiés sont Français et doivent connaître la France, sa géographie et son histoire : son corps et son âme. Ils seront citoyens et ils doivent savoir ce qu'est une démocratie libre, quels droits leur confèrent, quels devoirs leur impose la souveraineté de la nation. Enfin ils seront hommes, et il faut qu'ils sachent quel est le principe de notre grandeur : la fierté unie à la tendresse. Il faut qu'ils puissent se représenter à grands traits l'espèce humaine et qu'ils démêlent les éléments principaux de cette œuvre extraordinaire qui s'appelle la civilisation. Nom de l'auteur : Sébastien Boudria Producteur : Pias Productions Année de copyright : 2020

https://www.lumni.fr/video/laquo-lettre-aux-instituteurs-et-institutrices-raquo-de-jean-jaures#containerType=program&containerSlug=jours-de-gloire

Related:  VALEURS DE LA RÉPUBLIQUE ET ÉCOLERendre hommageLiberté d’expression / hommage à Samuel PatyDes ressources pour aborder la question...

Lettre à Monsieur Germain d'Albert Camus - Vidéo Actualité Après avoir reçu le prix Nobel de Littérature en 1957, Albert Camus écrit une lettre de remerciement à son premier instituteur, Louis Germain, le 19 novembre 1957. Ecoutez le texte lu par le chanteur M. Cher Monsieur Germain,J'ai laissé s'éteindre un peu le bruit qui m'a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler un peu de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n'ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j'en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j'étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé.

La liberté d'expression et ses limites - Vidéo Education aux médias et à l'information Chaque année, le Théâtre de la Ville organise une soirée amusante. Une dizaine d’habitants monte sur scène pour faire tour à tour le portrait d’un voisin. La soirée s’appelle « En toute liberté » et le journal local reprend chaque année les meilleurs portraits. On a le droit de parler des défauts de ses voisins, de les exagérer et d’en rigoler.

« Le blasphème fait partie des droits de l'homme, pas des bonnes manières » Agrégé de philosophie, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont Du tragi-que au matérialisme (et retour), paru en janvier aux PUF, André Comte-Sponville a pour pères spirituels Epicure, les stoïciens, Montaigne et Spinoza. Il se définit comme matérialiste, rationaliste et humaniste. Fortement influencé par l'héritage philosophique des Lumières, il défend une éthique humaniste et une spiritualité sans dieu. Nous l'avons interrogé sur les spécificités françaises en matière de liberté d'expression dans la pensée française. La liberté d'expression est une liberté fondamentale. Comme toute liberté naturelle, on la voudrait absolue ; comme toute liberté socialement réglementée, elle connaît des limites.

La caricature, une longue tradition française... Publié le : 23/10/2020 - 16:38 Samuel Paty, professeur d'histoire dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, a été décapité pour avoir illustré ses propos sur la liberté d'expression, en montrant deux caricatures du prophète Mahomet. Ces dessins sont une nouvelle fois au cœur d’une polémique, alors que la caricature française est issue d'une longue tradition. Le 16 octobre, Samuel Paty, professeur d’histoire dans un collège des Yvelines, a été victime d’un attentat islamiste pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression.

« Le droit du peuple » de George Sand - Vidéo Actualité Alors que l'insurrection de février 1848 éclate, George Sand nourrit le rêve de voir éclore une république sociale portée par la voix du peuple. Depuis sa maison du Berry, l'écrivaine engagée écrit à son ami, le poète toulonnais Charles Poncy, le 8 mars 1848. Ecoutez le texte lu par l'actrice Muriel Robin. Vive la République ! Ministère de l'Education Nationale de la Jeunesse et des Sports La Charte de la laïcité à l'École, dont le texte est annexé à cette circulaire, a été élaborée à l'intention des personnels, des élèves et de l'ensemble des membres de la communauté éducative. Dans un langage accessible à tous, cette Charte explicite les sens et enjeux du principe de laïcité à l'École, dans son rapport avec les autres valeurs et principes de la République. Elle offre ainsi un support privilégié pour enseigner, faire partager et faire respecter ces principes et ces valeurs, mission confiée à l'École par la Nation et réaffirmée dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013. Adaptée aux spécificités de la mission éducative de l'École, la Charte de la laïcité à l'École vise à réaffirmer l'importance de ce principe indissociable des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité exprimées par la devise de la République française. La laïcité souffre trop souvent de méconnaissance ou d'incompréhension. 1.

Où s’apprend la laïcité ? Avec Michel Winock et Jean-Paul Delahaye Trois jours après l’attaque au couteau qui a coûté la vie à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, de nombreux enseignants ont témoigné de leurs difficultés croissantes à défendre la laïcité. Pour en parler, nous recevons Michel Winock, écrivain, professeur émérite à Sciences Po, auteur de “Jours anciens”, éd. Gallimard. Et Jean-Paul Delahaye, co-rédacteur du rapport Obin 2004, co-auteur de la charte laïcité, ancien directeur général de l'enseignement scolaire entre 2012-2014. La séparation des cultes et de l'Etat : une difficulté ancienne La coexistence entre les religions, et notamment les religions monothéistes, avec la société libérale démocratique, est toujours très difficile.

Que dit la "Lettre de Jaurès", lue par les élèves français ?... En hommage à Samuel Paty, une lettre consacrée à la mission de l'école publique et signée de Jean Jaurès, figure des débuts du socialisme, a été lue lundi 2 novembre dans les établissements scolaires. Mais que dit-elle exactement ? "Pour renforcer les valeurs de la République", la lecture de la lettre de Jaurès "aux instituteurs et institutrices" de 1888, un texte fondateur mais difficile d'accès sur la mission de l'école publique, a été l'un des temps forts de l'hommage rendu lundi 2 novembre dans les établissements scolaires à Samuel Paty. Cette lettre pose trois grands principes: l'engagement sans faille de l'enseignant "pénétré de ce qu'il enseigne", la mission émancipatrice de l'école publique "dans une démocratie libre" et la confiance dans le potentiel naturel de l'enfant "à la curiosité illimité". Un hommage positif à l'enseignement

« Aux Armes ! » de Claude Rouget de Lisle - Vidéo Actualité Dans la nuit du 25 au 26 avril 1792, à la suite de la déclaration de guerre du roi d'Autriche, Claude-Joseph Rouget de Lisle, capitaine du génie sous la Révolution, composa chez le maire de Strasbourg, dénommé Dietrich, un morceau qu’il intitula Chant de guerre pour l'armée du Rhin. Entonné par les fédérés de Marseille participant à l'insurrection des Tuileries le 10 août 1792, il se répandit de bouche à oreille. Son succès fut tel qu'il fut déclaré chant national le 14 juillet 1795. Ecoutez le texte de La Marseillaise lu par le rappeur Abd al Malik

Daumier La Révolution de 1789 va multiplier ces images (mille cinq cents gravures satiriques entre 1789 et 1792) et la demande suscitée par l'actualité va être à l'origine d'un appareil de production organisé. Des journaux hebdomadaires comme Les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins ou les Révolutions de Paris de l'éditeur Prudhomme font une large place au dessin, satirique pour l'un, d'inspiration plus "reportage" pour l'autre. La presse royaliste publie de son côté des caricatures anti-révolutionnaires tandis qu'en 1793 le Comité de Salut Public demande au député David de "multiplier les gravures et les caricatures qui peuvent réveiller l'esprit public et faire sentir combien sont atroces et ridicules les ennemis de la liberté et de la république".Cité dans "La caricature, deux siècles de dérision salutaire", Historia, n° 651, mars 2000, p.52.

Affaire Mila : comprendre le débat sur le blasphème, qui n’est pas un délit en France Une adolescente de 16 ans, Mila, est la cible d’un harcèlement en ligne depuis qu’elle a déclaré « déteste[r] la religion » musulmane lors d’une discussion en direct et en vidéo sur Instagram le 18 janvier : « Votre religion, c’est de la merde. Votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » La première enquête, ouverte pour « provocation à la haine à l’égard d’un groupe de personnes, à raison de leur appartenance à une race ou une religion déterminée », a été classée sans suite par le parquet de Vienne (Isère). La ministre de la justice, Nicole Belloubet, invitée à donner son avis sur cette affaire, a été accusée de vouloir remettre en cause le droit au blasphème (qui n’existe pas en tant que tel). Elle a estimé sur Europe 1 que l’insulte contre une religion était « évidemment une atteinte à la liberté de conscience » avant de reconnaître que son « expression a pu être maladroite » et de réaffirmer qu’on a « le droit de critiquer la religion ».

La lettre « aux Instituteurs et Institutrices » de Jean Jaurès (1888) Lors de l’hommage national rendu à Samuel Paty, assassiné le 16 octobre 2020, des extraits de la lettre de Jean Jaurès aux Instituteurs et Institutrices (1888) ont été lus. Nous vous proposons de retrouver ce texte dans son intégralité. => Lire ici le texte dans la version extraite de l’ouvrage Action socialiste (1899) Jean Jaurès est né dans le Tarn en 1859 d’une famille de la petite bourgeoisie.

Liberté Devise ? Liberté, Égalité, Fraternité ou les trois ordres de l’imaginaire républicain La devise Liberté, Égalité, Fraternité, « principe de la République » est l'incarnation des trois ordres de l’imaginaire républicain. Comme pour le suffrage universel (masculin), c’est en 1848 que s’effectue le choix de la devise républicaine.

Related: