background preloader

Résultats 2019 et grandes tendances 2020 du marché de l'ameublement

Le 3 mars 2020 - La FNAEM (Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’Équipement de la Maison), l’Ameublement Français et l’IPEA (Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement) dévoilent les résultats de la filière de l’ameublement en France pour l’année 2019. En 2019, les ventes de meubles progressent de 4,1% en valeur et le marché franchit la barre des 13 milliards d’euros de mobilier domestique vendu pour se stabiliser à 13,4 milliards d’euros TTC soit 11,3 milliards d’euros HT. 2019, une année positive pour le marché du meuble domestique Toutes les familles de produits et tous les circuits sortent gagnants de l’exercice qui vient de se terminer. La croissance est au rendez-vous dans tous les segments mais ce sont la cuisine et les spécialistes cuisine (intégrés cette année au marché), qui enregistrent les meilleures performances. Plusieurs éléments permettent d’expliquer ces bons résultats, qui s’intègrent dans un contexte globalement positif : A Propos

https://www.ameublement.com/fr/article/resultats-2019-et-grandes-tendances-2020-du-marche-de-l-ameublement

Related:  Analyse SWOT38 concurrents AlinéaAnalyse du marchéCollection Alinéadocument 2 Décoration/mobilier d’extérieurement

Marché de la décoration 2020 : chiffres & actualités Actualité des entreprises du secteur de la décoration d’intérieur, chiffres clés, tendances déco et anecdotes… Voici notre revue de presse du marché de la décoration 2020 en France à l’attention des professionnels, des étudiants et des particuliers qui s’intéressent aux coulisses du secteur. Toutes les données répertoriées ici sont sourcées, vous n’avez qu’à cliquer sur les liens pour approfondir les sujets qui vous intéressent. Dernière mise à jour : 10/11/2020 Tout savoir sur le marché de l’ameublement Les principales difficultés du métier Très lié à la conjoncture économique, le secteur du commerce de détail de meubles est risqué. Les indépendants résistent très difficilement à la baisse du volume d’activité lors des fluctuations économiques et éprouvent des difficultés à adapter leur offre aux attentes des consommateurs.

Le marché de l'éléctroménager - La CNEF La CNEF En septembre 2020, les ventes du commerce de détail progressent de 2,7% sur un an. C’est ce qu’indiquent les données communiquées par la Banque de France, des chiffres qui confirment la dynamique de certains secteurs comme l’électroménager et l’EGP. Ces derniers enregistrent respectivement 13,6% et 13,7% de progression par rapport à septembre 2019. En dehors de trois secteurs, tous les secteurs des produits industriels et alimentaires ont enregistré des meilleures performances en août et septembre 2020 qu’en 2019. Une hausse présente depuis juin, et qui favorise des secteurs où le report d’achat est possible.

Le secteur de l'ameublement en France - Faits et chiffres Le groupe suédois Ikea est maître dans cet art, et compte d'ailleurs, parmi un des leaders mondiaux de ce secteur d’activité avec un chiffre d’affaires supérieur à 38 milliards d’euros en 2018. Les distributeurs français sont loin d’atteindre un revenu aussi impressionnant que celui-ci, bien que les ventes de Conforama représentaient tout de même, un montant d’environ 2,5 milliards d’euros en 2018. En tout, le marché français de l’ameublement valait en 2017 près de dix milliards d’euros. Les Français préfèrent, un style épuré et naturel, proche du style scandinave d’Ikea, pour leur intérieur. La décoration de leur logement étant importante, ils achètent régulièrement des objets décoratifs.

document 2 Le marché de l’ameublement - La CNEF La CNEF La croissance est toujours au rendez-vous au mois de septembre avec une progression des ventes de meubles en valeur de 7,5%. Un ralentissement se fait toutefois sentir avec cette fois-ci une performance en retrait des progressions des deux derniers mois. Le phénomène de rattrapage auquel nous assistions depuis la réouverture des points de vente semble arriver doucement à son terme sur un marché qui reprend progressivement un rythme plus en phase avec ses performances habituelles. Quelques exceptions subsistent, de la part par exemple des spécialistes literie qui parviennent à prolonger l’état de grâce avec des croissances dans la lignée de celles des derniers mois. On notera toutefois que ces spécialistes avaient eu un redémarrage un peu plus tardif que d’autres enseignes de la distribution de meuble.

Carton plein pour Gifi, Centrakor, Stokomani, Action, les enseignes à bas prix - Mieux Vivre Votre Argent Bazar, déco, déstockage, dans les magasins à petits prix, on se frotte les mains à l’approche des fêtes de Noël. Les consommateurs ne s’y sont jamais autant bousculés. Les chaînes de magasins à bas prix, qui tirent leur épingle du jeu au moment de Noël en fournissant objets de décoration et idées cadeaux pas chères, sont en fort développement en France, où leur modèle fait mouche. Selon une étude du cabinet Xerfi de décembre 2018, les neuf principales enseignes à bas prix, qu’elles soient dédiés au bazar ou au déstockage, ont vu leur revenu bondir de 20% entre 2013 et 2018. Mieux: le chiffre d’affaires de ces enseignes, parmi lesquelles Centrakor, Gifi, Stokomani, Action, Hema, etc., devrait respectivement augmenter de 15 et 8% chaque année d’ici à 2021. A LIRE >>> Fêtes de fin d’année: ces produits alléchants qui ne sont pas toujours ce que l’on croit

Les concurrents d’Ikea : quatre façons de se démarquer d’un leader Jättebra (bravo) Ikea ! En trente ans – l’ouverture du premier cube bleu à Bobigny, en banlieue parisienne, date de 1981 –, le géant suédois à réussi à convaincre les jeunes, puis leurs parents, que piétiner trois heures dans un labyrinthe surpeuplé et perdu au bout d’une bretelle d’autoroute constituait le fin du fin de la promenade dominicale. Si bien que, l’an dernier, l’enseigne dotée d’un réseau de 26 magasins en France s’est payé le luxe de détrôner Conforama, le leader historique du marché de l’ameublement dans l’Hexagone (dont le propriétaire, le groupe PPR, cherche à se défaire). Sur un secteur qui pèse environ 9,5 milliards d’euros, le nouveau maître de l’équipement du foyer dépasse désormais les 16% de part de marché, laissant son dauphin sous la barre des 14%. Et ce n’est pas fini. Difficile, pour ses concurrents, d’exister face à ce mastodonte !

Distribution : Conforama France racheté par son concurrent But (Mobilux) Conforama France vient d'être cédée par le groupe sud-africain Steinhoff à Mobilux, la maison-mère de But, la marque d'ameublement du groupe. Cet accord, officialisé aujourd'hui dans un communiqué de Steinhoff, était attendu alors que la survie de l'enseigne d'ameublement était menacée. Le sud-africain cède ainsi "100% de ses parts" dans Conforama à Mobilux, structure commune au groupe industriel autrichien Lutz et au fonds américain d'investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R), après plusieurs semaines de tractations. Contrôlée depuis 2011 par Steinhoff, Conforama a mis en œuvre un plan de sauvegarde d'emploi (PSE) homologué le 27 février prévoyant la fermeture de 42 magasins (enseignes Conforama et Maison Dépôt), ainsi que 1.900 suppressions de postes sur 9.000 en France.

Le marché de l’ameublement en France : freins et tremplins ~ INNERSENSE C’est la rentrée des classes, on s’est dit que c’était le bon moment pour faire un point sur l’état du marché de l’ameublement en France. Comment se porte-t-il ? Quels sont ses freins et ses tremplins ? document 4 : 7 tendances à suivre en 2020 côté jardin - M6 Deco.fr d’afficher de la publicité personnalisée en fonction de votre navigation et de votre profil,de personnaliser l’affichage de nos produits, services et contenus en fonction de ceux que vous avez précédemment consultés,de mesurer l’audience de notre service,de vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Votre choix s’applique sur Déco uniquement. Vous pouvez refuser tout au partie de ces exploitations en cliquant sur le bouton « Paramétrer mes choix » et modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien « Préférences Cookies » figurant sur notre service. Certains de nos partenaires publicitaires utilisent également des traceurs et traitent vos données personnelles, sur la base de votre consentement ou de leur intérêt légitime dans les buts suivants :

Succès du bazar discount en France : 11 enseignes au banc d’essai Nous avons passé au crible les différentes enseignes de bazar en France. Que proposent-elles? Quelles sont leurs avantages ou leurs inconvénients? 38 Alternatives & Concurrents à IKEA en 2020 (Déco & Mobilier) Les produits et les offres sont sélectionnés de manière indépendante par notre équipe. Nous pouvons recevoir une commission des e-commerçants si vous décidez d’acheter certains produits. Le prix final reste le même pour l’internaute. Meubles : les gagnants et les perdants d’un secteur en pleine mutation La célèbre enseigne Conforama, touchée depuis juillet par un vaste plan social, qui se soldera par la fermeture de 42 magasins (dont 10 Maison Dépôt) et touchera 1900 postes; les cosys magasins Habitat, à vendre depuis peu; les meubles Parisot (Haute-Saône), engagés dans un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) depuis septembre… Mais que se passe-t-il dans le secteur meuble, visiblement sens dessus dessous? En fait, à y regarder de près, les chiffres globaux ne sont pas si mauvais : après une mauvaise année 2018 (−2,7 % en valeur), « sur les huit premiers mois de 2019, la hausse a atteint 4,3 % », se réjouit Jean-Charles Vogley, le délégué général de la Fnaem (Fédération française du négoce de l'ameublement et de l'équipement de la maison ; distribution de meubles). « Cela étant, nous avons moult challenges à relever », admet-il. Quatre enseignes «font» 50 % du chiffre d'affaires total Autre fait marquant ?

Marché du meuble : état de santé Les chiffres 2018 ont été révélés le mois dernier. Après 3 années de croissance, le marché du meuble connait une chute de 2,7%. Passant de 9,76 à 9,50 milliards d'euros courants, c'est un coup dur pour le secteur.

Related: