background preloader

» Comment attirer les jeunes adultes dans les musées

» Comment attirer les jeunes adultes dans les musées
La clientèle des jeunes adultes représente un marché important pour les musées. Plus d’un Canadien sur cinq âgé de 18 à 35 ans effectue au moins une visite par année dans un tel établissement (PMB 2011). Une étude récente s’est penchée sur ce qui intéresse ces adultes et a démontré qu’un marché potentiel latent pourrait bien se développer grâce aux efforts innovants des institutions. Le marché des 18 à 35 ans n’est pas simple à conquérir. Qu’est-ce qui les attire? Outre le thème de l’exposition, qui joue probablement le plus grand rôle dans l’intérêt suscité chez le visiteur potentiel, quelques caractéristiques complémentaires favorisent la venue des jeunes dans les musées, entre autres: les technologies qui permettent de visiter les lieux de façon autonome et agréable (audioguides, applications pour appareils mobiles, écrans tactiles ou tablettes comme support informatif, etc.) Un marché latent? Le groupe des clients habituels rassemble les adultes déjà conquis. Guggenheim Sources : Related:  tourisme et jeunesEtudes

Sarkozy offre la gratuité des musées aux jeunes... les plus favorisés Accueil > Politiques > L’expérimentation de la gratuité des musées Bernard Hasquenoph | Louvre pour tous | 18/01/2009 | 11:14 | 2 commentaires Une bonne mesure, démagogique faute d’être pédagogique. Liste des musées et monuments nationaux gratuits pour les jeunes 18-25 ans, professeurs et enseignants > cliquez ici Nicolas Sarkozy à Nîmes © DR 18.01.09 | DJEUN, ON EST CONTENT POUR TOI, c’est clair. Ce n’est pas un esprit anti-sarkozyste primaire qui nous fait médire mais la conclusion d’une étude très sérieuse du CREDOC parue en octobre 2008 [3] dont le Président est lui-même à l’origine. Les résultats de l’enquête du CREDOC sont sans ambiguïtés. Dans son allocution, le Président fait totalement l’impasse sur cette dimension pourtant essentielle, coeur d’une véritable politique de démocratisation culturelle qu’il appelait de ses voeux lors de la campagne présidentielle en promettant « un nouveau souffle ». De ces réalités contingentes, Nicolas Sarkozy n’en a cure.

Comment les musées se dépoussièrent sur les réseaux sociaux RÉSEAUX SOCIAUX - Lorsque Facebook censure la page du musée du Jeu de Paume confondant nu artistique et pornographie, certains découvrent alors que les musées ont investi les réseaux sociaux. Certes, ils sont encore des utilisateurs discrets de ces plateformes, mais les musées n’ont pas attendu 2013 pour se connecter. Lire aussi : Le musée du Jeu de Paume censuré sur Facebook Les initiatives 2.0 ne manquent pas pour rajeunir le public des expositions, faire la promotion d’un évènement ou tout simplement changer la communication de ces musées, que beaucoup considèrent encore comme des institutions poussiéreuses. Une connexion "inévitable" En 2009, seulement 20 musées sur les 1200 labellisés étaient inscrits sur Twitter. Du Louvre au Centre Pompidou en passant par le Musée d’Orsay ou la Fondation Cartier pour l’art contemporain, les musées les plus suivis sur les réseaux sociaux sont surtout ceux d’Île-de-France. De Flickr à Instagram Plus humain que musée Remplacer le livre d’or Close

TOURISME DES JEUNES En 2020, il y aura près de 300 millions de voyages internationaux de jeunes, selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Le tourisme des jeunes est l'un des secteurs les plus dynamiques qui connaît la plus rapide croissance dans le secteur du tourisme mondial. De 2000 à 2011, les arrivées internationales des jeunes ont augmenté de 136 millions à 187 millions représentant 20% des voyages internationaux. Les recettes générées ont atteint 165 billions de dollars en 2010. Le développement du tourisme des jeunes est porteur de deux enjeux majeurs : - A court terme, le départ en vacances participe à la formation et à l'acquisition d'autonomie des jeunes; - A long terme, il contribue au renouvellement et au développement des clientèles touristiques, car les jeunes vacanciers d'aujourd'hui seront les touristes de demain. Le tourisme des jeunes constitue un secteur porteur à plus d’un titre : Clientèle plurielle :

» Regard sur 25 ans de présence des jeunes au musée Entre 1989 et 2013, Lucie Daignault, responsable de l’évaluation au Musée de la civilisation de Québec (MCQ), a étudié les habitudes de fréquentation du musée par les 18 à 34 ans en essayant de déterminer leur profil, leurs attentes et les moyens de communication à privilégier pour les joindre efficacement. Des visiteurs sociaux Les enquêtes effectuées auprès des Québécois âgés de 18 à 34 ans témoignent d’une légère baisse de fréquentation au MCQ. Depuis les 25 dernières années, les jeunes adultes représentent le groupe d’âge qui fréquente le plus le Musée en compagnie d’amis Depuis les 25 dernières années, les jeunes adultes représentent le groupe d’âge qui fréquente le plus le Musée en compagnie d’amis. À l’image de la population québécoise en général, les jeunes visiteurs sont de plus en plus éduqués. Le ciblage de sa communication Alors que pour les touristes, la première source d’information est le site Web du MCQ, les visiteurs locaux se fient au bouche-à-oreille. Source(s)

La réalité augmentée au musée, une médiation en expérimentation Les institutions culturelles font aujourd’hui preuve d’une certaine créativité dans le domaine de la médiation en ayant notamment de plus en plus recours aux technologies de l’information et de la communication. Les expériences ne manquent pas et la réalité augmentée en particulier n’est plus réservée aux seuls chercheurs en informatique ou aux pratiques publicitaires diverses mais pénètre l’ensemble des industries culturelles et espaces patrimoniaux, musées et centres d’interprétation compris. La réalité augmentée au musée, du champ des possibles… Déjà répandue dans le domaine de l’édition, et notamment dans la littérature jeunesse où elle bouscule les codes de la narration, cette technique envahit conséquemment les pratiques patrimoniales et muséographiques. … à l’expérimentation La réalité augmentée au musée, entre médiation documentaire et appropriation

Comment les jeunes utilisent Internet et le mobile : Les jeux, rois des applications mobile pour les jeunes Parmi la minorité de jeunes qui ont un téléphone multimédia, 61 % ont déjà téléchargé une application mobile. Les jeux font figure de catégorie la plus populaire, puisque 83 % des "téléchargeurs" disent en avoir installé au moins un. Viennent ensuite les réseaux sociaux (63 %) et les applications musicales (53 %). Près de la moitié des jeunes qui téléchargent des applications ne paient pas pour cela (47 %). 10 % disent dépenser moins d'1 euro par application, et autant de 1 à 2 euros. Dans 62 % des cas, ce sont les parents qui paient pour ces applications.

Article - Au-delà de la visite guidée, virtuelle ou pas, vers le musée sur mesure Offrir à chacun la visite qui répond à ses attentes ; tel est l’enjeu des nouvelles technologies déployées par les musées du monde entier, alliant autonomie, interactivité et personnalisation. Multipliant les innovations les musées s’emparent des nouveaux outils techniques pour attirer de nouveaux publics ou fidéliser les habitués, espérant ainsi remédier à l’image démodée et difficile d’accès qui leur est souvent reprochée. En marge des visites virtuelles de musées développées notamment par le Google Art Project s’inspirant des initiatives du Louvre ou du British Museum, les musées parient désormais sur la réalité ‘augmentée’ - animation et modélisation 3D, Wifi, QR Codes et autres applications mobiles - pour offrir des visites d’un type nouveau. Poursuivre une politique de publics attractive Ces nouveautés constituent l’une des réponses à un défi majeur : fournir à tous les publics la visite qu’ils désirent, privilégiant ainsi la demande plutôt qu’une politique de l’offre.

Vacances : des agences de voyages pour les jeunes - Actualités - Start Eure Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vacances : des agences de voyages pour les jeunes L’idéal est de partir à plusieurs et de se répartir les frais. Mappy.fr permet par exemple de prévoir ses frais de déplacement (péage et essence) en fonction du nombre de passagers dans le véhicule. Puis il existe des sites conçus pour les étudiants à la recherche de vacances, d’idées sorties, de farniente… et d’économies. Voyagesetudiants.com permet d’organiser des voyages seuls ou à plusieurs pour des séjours en France et en Europe, des concerts, des événements sportifs tout en s’adaptant au budget de chacun. Odyc propose des voyages entre amis ou en groupe, spécialiste des voyages dans les capitales européennes, les séjours au ski, en méditerranée… Sur devis, votre voyage correspondra à vos envies et à votre budget. Goldenvoyages.com Funbreak , comme son nom le suggère, rappelle le SpringBreak américain, séjour festif en Amérique entre jeunes. Voyagescampus Source : mediaetudiant.fr

R281.pdf Tourisme des Jeunes En 2020, il y aura près de 300 millions de voyages de jeunes, selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Le tourisme des jeunes est l'un des secteurs qui connaît la plus rapide croissance dans le secteur du tourisme mondial. De 2000 à 2012, les arrivées internationales des jeunes sont passées de 136 millions à 187 millions, soit environ 20% des voyages internationaux. Le développement du tourisme des jeunes est porteur de deux enjeux: A court terme, le départ en vacances participe à la formation et à l'acquisition d'autonomie des jeunes. L’offre territoriale française présente de réels atouts pour séduire les 18-25 ans. Cette clientèle est plurielle : Elle a des motivations multiples susceptibles d’intéresser une large variété de secteurs et filières: séjours linguistiques; parcs de loisirs et centres d’interprétation; vacances actives; grands festivals et rassemblements… Elle a ses modes et références en termes de consommation touristique.

Réseaux sociaux : 6 comparatifs chiffrés pour mieux cerner les utilisateurs en 2012 Petites entreprises : 6 raisons d’aller sur les réseaux sociaux… et 5 raisons de ne pas y aller ! Les TPE et PME qui participent à mes formations réseaux sociaux m’interrogent souvent sur les bénéfices qu’elles peuvent attendre d’une présence… Lire la suite [...] Ce qu’il faut répondre si l’on vous demande à quoi servent les médias sociaux en entreprise ☺ Comme disent les d’jeunes : « et sinon, j’ai trouvé ça« … Voilà, voilà… Bon week-end à tous !!! (image trouvée dans… Lire la suite [...] Quels sont les secteurs d’activité qui peuvent espérer gagner des clients grâce aux réseaux sociaux ? Les médias sociaux ont-ils réellement un impact sur les ventes ? A faire… ou à ne pas faire, quand on anime un compte professionnel sur #Twitter [Infographie] Quels sont les grands principes d’animation d’un compte Twitter utilisé à titre professionnel ? Comment savoir s’il faut modérer un commentaire… ou pas ? Médias sociaux : 65 chiffres-clefs que les professionnels retiendront de l’année 2013

La Nintendo 3DS devient l'audioguide du musée du Louvre Les audioguides du Louvre tirent leur révérence. Depuis mercredi, le plus grand musée de France les a remplacés (.pdf) par un tout nouveau dispositif, qui fera le bonheur des plus jeunes. En effet, les visiteurs pourront désormais arpenter les différents départements en se servant de la dernière console portable de Nintendo, la 3DS, comme un guide touristique électronique. Pour le musée, le remplacement des audioguides par des Nintendo 3DS est une décision qui vise avant tout l'efficacité. "La console Nintendo 3DS est en effet pour de nombreux visiteurs un support familier dont l'utilisation est intuitive" explique le Louvre dans son communiqué. Pour satisfaire tous les publics, le Louvre explique que le logiciel embarqué dans la Nintendo 3DS s'adapte en fonction du visiteur : adulte, enfant, francophone, étranger (sept langues sont supportées : français, anglais, allemand, coréen, espagnol, italien, japonais), déficient sensoriel...

L'agence de voyages qui veut séduire les jeunes Des écrans géants sur tous les murs, quelques tablettes multimédias et smartphones à disposition, une musique entraînante concoctée par un DJ. On se croirait dans un bar lounge ou dans un concept store à la mode. Pas du tout. Simulation de ski « L'idée est de réinventer le concept de l'agence de voyages traditionnelle, un endroit qui ne correspond pas du tout à l'univers des jeunes d'aujourd'hui, ultra-connectés, qui trouvent sur Internet et qui communiquent via les réseaux sociaux, explique Thina Cadierno, la directrice des ventes. En entrant au Spot, l'amateur de vacances sportives est invité à se plonger dans un univers totalement digital. Le Spot, 12, rue des Halles, dans le Ier arrondissement de Paris.

Related: