background preloader

Créer son ePortfolio

Créer son ePortfolio
Related:  CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

L’actualité de la formation professionnelle en 13 vidéos Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » continue à dominer l’actualité formation en vidéo sur le net. Nous avons sélectionné quelques-unes des très nombreuses analyses, critiques, explications, conférences, illustrations qu’a inspirées la réforme de la formation ces dernières semaines. Mais il n’y a pas que la réforme ! Pendant que les politiques débattent, les acteurs de la formation continuent à inventer les pédagogies et les systèmes de demain. Réforme de la formation professionnelle : alors, ça avance ? Depuis notre dernière revue de vidéos, le projet de loi a pris forme, et a déjà connu des modifications substantielles en commission parlementaire. Les analyses Le Journal du Net présente un résumé très synthétique des grandes lignes du projet de réforme. Vidéo disponible en suivant ce lien. Laurent Amice, directeur du développement de la formation continue à l’Université de Technologie de Troyes, donne sa vision du projet de réforme. Qualité Compétences

France compétences, fonctionnement, missions Le projet de loi “La liberté de choisir son avenir professionnel” crée France compétences un "établissement public unique, quadripartite, sous la tutelle du ministre en charge de la Formation professionnelle, titulaire de l’ensemble des leviers à même de mener à bien ses différentes missions" (étude d’impact). France compétences remplace les instances de gouvernance nationales (Copanef, Cnefop et la CNCP) et absorbe le FPSPP. Missions de France compétences Financement complémentaire (péréquation) France compétences va reverser les fonds qui lui auront été transmis par la Caisse des dépôts et de consignation à destination : des opérateurs de compétences pour le financement complémentaires de l’alternance des Régions pour le financement de centre de formation d’apprentis (CFA) Répartition des fonds Conseil en évolution professionnelle Régulation des prises en charge Qualité de la formation France compétences : Autres missions Fonctionnement de France compétences Conseil d’administration A savoir !

Projet de loi « avenir professionnel » : le rôle de régulation de France compétences renforcé L’adoption de l’article 16 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » vendredi 15 juin renforce les missions de France compétences. Muriel Pénicaud souligne que cette nouvelle institution nationale publique dont le conseil d’administration sera limité à 15 membres « ne sera pas une instance consultative ». Lieu de régulation Avant d’entrer dans le détail des amendements, la ministre du Travail a ré-expliqué les missions de l’agence France compétences. Vision d’ensemble Comme souhaité par le Gouvernement (amendement 1705), la nouvelle instance voit ses missions renforcées en matière d’évaluation, de contrôle et de pilotage (voir notre article). Gouvernance En matière de gouvernance, c’est un amendement gouvernemental (1603) limitant le conseil d’administration de France compétences à 15 membres, fortement contesté par les députés de l’opposition, qui a été adopté. Souplesse de gestion et d’administration Nicolas Deguerry, Centre Inffo

Talent… De quoi parle-t-on ? TMS : Talent Management System, Plateforme de gestion des talents… L’économie digitale fait un usage abondant de la notion de talent. Pas toujours dans le sens commun, car dans les entreprises françaises talent égale souvent haut potentiel, comme le montre notamment, édition après édition, le Panorama bisannuel ANDRH-Féfaur-Cornerstone de la gestion des talents dans les entreprises françaises. Au contraire, les entreprises anglo-saxonnes ratissent plus large : le talent, c’est pour elle le potentiel de tout salarié quel que soit sa place dans l’organigramme ; c’est aussi celui de tout collaborateur externe sur fond de “gig economy”, c’est-à-dire de sous-traitance grandissante de fonctions parfois clés de l'entreprise… C’est donc à une révision drastique que les entreprises françaises doivent être appelées : généraliser la gestion des talents à tous leurs salariés. On pourrait arguer que c’est justement le rôle de GPEC. À notre avis à tort. Michel Diaz

Ce que la réforme change pour les financements des formations Ce que la réforme change pour les financements issus des contributions légales Les formations en cours et pour les années 2018 et 2019 ne sont pas pour autant annulées. Seul petit changement par rapport aux années précédentes, le montant de l’accord financier préalablement établi ne pourra pas être réévalué. Les demandes de formation doivent être transmises avant le 23 Novembre 2018. Initialement prévues au 1er novembre, les demandes de prise en charge doivent être saisies en ligne sur votre espace adhérents et complètes, au plus tard le 23 novembre 2018. La date limite de démarrage des formations est fixée au 31 mars 2019. Toutes les formations accordées et engagées ne pourront faire l’objet d’un report au-delà de la date du 31 mars 2019. Employeurs, retrouvez ici notre article décryptant la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel". Haut de la page Ce que la réforme change pour la période de professionnalisation

Salariés, ce qu’il faut savoir sur la loi « choisir son avenir professionnel » LES DISPOSITIFS pour se former en 2019 Le compte personnel de formation - transition professionnelle remplace le Congé individuel de formation (CIF) Le CIF est supprimé au 1er janvier 2019 et est remplacé par le Compte personnel de formation (CPF)-transition professionnelle dont la gestion est assurée par le réseau des Fongecif. Pour en savoir Plus Le compte personnel de formation A partir de 2019, pour plus de visibilité pour les actifs, il devient un compte en euros. 500 €* par an sont acquis pendant 10 ans. Pour en savoir plus Le compte d’engagement citoyen (CEC) Si ce compte n’a jamais encore pu réellement voir le jour, la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel apporte des évolutions au CEC : en 2019, le CEC sera un compte en euros. Pour en savoir plus L’apprentissage Voie d’accès à l’emploi, l’apprentissage évolue : le contrat sera ouvert à des personnes jusqu’à 29 ans révolu et l’embauche d’apprentis sera possible tout au long de l’année. Pour en savoir plus

Employeurs, ce qu’il faut savoir sur la loi « choisir son avenir professionnel » La période de professionnalisation Il est encore possible d’obtenir un financement en 2018, pour des actions démarrant avant le 1er avril 2019. Initialement prévues au 1er Novembre, les demandes sont à transmettre complètes au plus tard le 23 novembre 2018. Elles seront acceptées dans la limite des fonds disponibles.Tout dossier accordé ne pourra faire l’objet d’un report de la date de démarrage de l’action de formation au-delà du 31 mars 2019, que ce report soit à l’initiative du salarié, de l’employeur ou de l’organisme de formation. La période professionnalisation sera partiellement remplacée dès le 1er janvier par un nouveau dispositif : la « Reconversion ou promotion par alternance » (la Pro-A), dont les modalités doivent encore être précisées. Les congés individuels de formation CDI et CDD Ce dispositif de formation est supprimé au 1er janvier 2019, aucun engagement ne pourra être pris à ce titre après le 31 décembre 2018. Le plan de développement des compétences Innover en pédagogie

L'écoute active L'écoute active et efficace est une habitude à acquérir et la base d’une communication efficace. L’écoute active est l’action de se concentrer sur ce que vous écoutez en groupe ou en dialoguant, afin de bien comprendre ce qui est dit. En tant qu'auditeur, vous devriez être en mesure de répéter dans vos propres mots ce qui vous a été dit d’une manière qui soit satisfaisante pour votre interlocuteur. Ceci ne veut pas dire que vous soyez d’accord avec ce qu’on vous dit, mais bien que vous comprenez ce qui est dit. Qu'est-ce qui détermine la qualité de l’écoute? Décrits ci-dessus sont les facteurs externes. Préparez-vous en adoptant une attitude positive et en étant impliqué Participation à des activités Voir aussi La cohésion des équipes d'apprentissage | L'écoute active | Projets de groupe | Donner des cours particuliers | Médiation par les pairs | Règlement des conflits coopérative | Utiliser les remarques | Apprentissage par Problèmes/APP

La formation professionnelle est un co-investissement, pas une épargne personnelle Dans cette ex-grande nation industrielle qu'est la France, il est difficile de se débarrasser des schémas et mentalités du passé. Parmi ces schémas obsolètes, on trouve celui d'une formation professionnelle qui rimerait avec les mots épargne, comptabilisation et consommation (d'heures de formation) Les pouvoirs publics annoncent une nouvelle réforme de la formation en 2018 mais ils ne s'interrogent pas sur les raisons de l'échec de la précédente. En 2013-2014, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics avaient créé un système devant moderniser la formation en comptant ses heures ex nihilo : le compte personnel de formation (CPF) Le CNEFOP nous apprend qu'en 2016, seuls 175 000 salariés ont pu se former via leur CPF, soit 1 % des salariés du secteur privé. Pire encore, cette trouvaille technocratique en forme d'usine à gaz aura conforté l'illusion et le conformisme en formation (illusion sur l'argent, le temps et la comptabilisation de la formation).

Arrêté du 29 mars 2019 fixant le cahier des charges relatif au conseil en évolution professionnelle prévu à l'article L. 6111-6 du code du travail L'accompagnement des personnes tout au long de leur vie professionnelle constitue un levier essentiel au service de la sécurisation des parcours des actifs, du développement de l'autonomie des personnes et ainsi de leur capacité à choisir leur avenir professionnel.Dans cette perspective, le présent cahier des charges a pour objet de présenter les finalités, le contenu, les principes et modalités de mise en œuvre et de suivi du conseil en évolution professionnelle.L'ensemble des opérateurs est tenu au respect du présent cahier des charges afin d'assurer : - l'universalité de l'offre de services du conseil en évolution professionnelle au bénéfice des actifs tout au long de leur vie professionnelle ;- l'unicité quel que soit l'opérateur qui le met en œuvre et la diversité des publics et des personnes conseillés. Le présent cahier des charges établit successivement : 1. 1.2. 1.3. 2. Le conseil en évolution professionnelle s'organise en deux niveaux : 2.1. 2.2. 2.3. 3. 3.2. 3.2.1. 3.2.2. 3.3.

Arrêté du 16 juillet 2014 fixant le cahier des charges relatif au conseil en évolution professionnelle prévu à l'article L. 6111-6 du code du travail | Legifrance (créé par la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi et précisé par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale) Préambule Le conseil en évolution professionnelle (CEP) a pour ambition de favoriser l'évolution et la sécurisation du parcours professionnel des actifs. Le conseil en évolution professionnelle constitue un processus d'appui à l'élaboration et à la concrétisation des projets personnels d'évolution professionnelle des actifs qui en expriment le besoin et, le cas échéant, des projets de formation associés visant à accroître leurs aptitudes, compétences et qualifications professionnelles, en lien notamment avec les besoins économiques existants et prévisibles dans les territoires. - les réseaux d'organismes expressément mentionnés à l'article L. 6111-6 du code du travail en raison de leur couverture du territoire national et de leurs missions en matière de conseil et d'accompagnement. 1. 1.1. 1.2. 1.3. 2.

Postures professionnelles des conseillers en évolution professionnelle 1Les professionnels de l’accompagnement et du conseil sont incités, dans le cadre de la loi sur la formation, l’emploi et la démocratie sociale parue au journal officiel du 6 mars 2014, à assurer une nouvelle mission de conseil en évolution professionnelle. Cette mission oblige à penser la professionnalisation des conseillers en insertion professionnelle, des conseillers d’orientation, des accompagnateurs, des consultants par rapport à une manière d’agir différente auprès des bénéficiaires du conseil. Censés maîtriser un certain nombre de connaissances relatives aux aspects juridiques et financiers du droit à la formation, à l’évolution des métiers, et, dans le même temps être en mesure de faire expliciter le parcours professionnel du bénéficiaire afin que ce dernier puisse élaborer son projet d’évolution professionnelle, ces professionnels du conseil sont conduits à adopter une nouvelle posture professionnelle. 6.1. Échantillon Tableau 1 : Échantillon de la recherche 6.2. 6.3. 7.1. 7.2.

L'effet de l'automatisation sur l'emploi : ce qu'on sait et ce qu'on ignore Automatisation, robotisation, intelligence artificielle, les progrès du numérique annoncent-ils une grande vague de chômage technologique ? Pas si sûr. D’abord parce que l’homme conserve un avantage comparatif sur la machine, de telle sorte que tous les emplois ne sont pas automatisables, loin de là. Seuls 15 % des salariés français pourraient en l’espèce être remplacés par un robot aujourd'hui. Ensuite et surtout, parce que le contenu des métiers évolue avec le numérique dans un sens qui les rend paradoxalement moins automatisables. L’automatisation des emplois : une possibilité surestimée Si elles ne peuvent à elles seules porter la responsabilité de la vague antiprogrès (dite « néo-luddite »), certaines prévisions alarmistes contribuent malgré tout à alimenter la confusion. L’équation à plusieurs inconnues des effets du progrès sur l’emploi Céline Mareuge Emplois salariés, selon leur rythme de travail et l'application stricte de consignes entre 1998 et 2013 (en million) * Frey C.

Un « serious game » simple et ludique pour aider les étudiants à utiliser une bibliothèque. A vous de jouer ! | Le blog de JC2 Un « serious game » pour comprendre l’utilisation d’une bibliothèque universitaire et l’enseigner aux étudiants. Il fallait y penser ! Découvrez le film qui vous le décrit en cliquant sur ce lien ou sur l’illustration suivante Ce jeu est né d’un double constat, un écart entre les pratiques des « digital natives » et l’offre de formation traditionnelle (problème de motivation) et le fait que les étudiants ne savent pas faire de recherches pertinents (problème de perte de temps ou mauvaises habitudes). Les objectifs pédagogiques de ce SG sont de faire connaître la bibliothèque, ses collections et ses services, d’apprendre à faire une recherche documentaire pertinente, portant à la fois sur des documents imprimés et électroniques, d’apprendre à évaluer la fiabilité des sources, de s’approprier les méthodes de recherche spécifiques aux ressources électroniques (moteurs de recherche, bases de données, bouquets de revues scientifique en ligne). Texte de Marion GERARD et Liora LOCHE

Related: