background preloader

Quelles BD autour de la musique emporter dans sa valise ?

Quelles BD autour de la musique emporter dans sa valise ?
Cette année, c'est décidé : on troque les bouquins pour les BD à feuilleter au son des grillons ! Autour de la musique, bien sûr. Voici notre sélection (non-exhaustive) en treize titres. Biopic On ne choisit pas forcément les biographies des musiciens pour la lecture des vacances. Avantage de la BD : elle se pique des destins hors du commun. Billie Holiday, Edition du centenaire / Casterman A travers une enquête journalistique, on découvre dans Billie Holiday publié chez Casterman la vie tourmentée de la mythique chanteuse dans une Amérique ségrégationniste. Scénario : Carlos Sampayo Dessin : José Muñoz Django main de feu, Aire libre / Dupuis Une autre destinée exceptionnelle, celle de Django Reinhardt, inventeur du jazz manouche, est racontée dans cet album publié chez Dupuis, sous le prisme de sa jeunesse, de sa passion dévorante et précoce pour la musique et de ses débuts en tant que musicien. Scénario : Salva Rubio Dessin : Efa Ravel, un imaginaire musical / Seuil / Delcourt Jeunesse Voyage

https://www.francemusique.fr/savoirs-pratiques/selection-de-bd-86062

Related:  De la musique avant toute chose ?BTS De la musique avant toute choseProgramme et Textes

Courir en musique Sur quelle chanson ou quelle musique préférez-vous courir ? Certains, comme notre chroniqueur Yves Boisvert, se laissent emporter par les notes de Jean-Sébastien Bach. D'autres préfèrent du rock pesant ou héroïque, du heavy, du hip hop, du techno, du dance, du disco et plus rarement, de l'opéra et des chants médiévaux. Histoire de renouveler la liste de votre lecteur MP3, voici les palmarès soumis par nos lecteurs. Rock This Party, de Bob Sinclair: «Un classique! Même si je la trouve quétaine - pour l'entendre un peu trop souvent dans les arénas -, il reste que cette pièce à un rythme entraînant et motivant parfait pour la course.

Les musiques en Afrique, révélateurs sociaux Dans les sociétés africaines rurales, la musique était, et demeure souvent, omniprésente: il n’est pas de moment important de la vie d’un groupe, sinon d’un individu, qui ne soit accompagné de chants et de danses, soutenus ou non par des instruments ; certains expriment et représentent le pouvoir ; d’autres scandent les âges de l’existence, entraînent aux activités productives, suscitent le plaisir de la parole. Puisqu’il n’est d’activités humaines sans musique, celle-ci évolue avec elles ; elle change, emprunte, indiquant ainsi quelles mutations sont en cours et comment elles sont vécues. La colonisation, l’urbanisation, les bouleversements consécutifs aux indépendances ont résonné dans d’innombrables musiques inventées aux quatre coins du continent au long du xxe siècle. Chansons et airs à danser ont décrit les réalités nouvelles ; ils ont exprimé des sentiments sur la manière dont se réorganisaient les sociétés, dont étaient répartis les pouvoirs et les avantages qui en découlent.

[203] - Poésie et musique Un ouvrage général ► LONGRE Jean-Pierre, Parcours de lecture : musique et littérature (Bertrand Lacoste) L’ouvrage évoque notamment : ► Baudelaire, « La musique » ► Mallarmé, le sonnet « en yx » ► Milosz, « Symphonie de novembre » ► Tardieu, « La Sonate et les trois Messieurs » ► Verlaine, « Art poétique » On trouve également des textes non poétiques : ► Diderot, Le Neveu de Rameau ► Flaubert, Salammbô ► Gide, La Symphonie pastorale ► Huysmans, A Rebours ► R. Rolland, Jean-Christophe ► Raymond Roussel, Impressions d’Afrique ► Proust, Du côté de chez Swann ► G. Sand, Les Maîtres Sonneurs Autres références ► MEUNIER-THOURET Marc, La musique en poésie (Gallimard) ► SABATIER François, Petit dictionnaire de la poésie mélomane : musique et poésie en France de 1800 à 1950 et Miroirs de la musique ► Manuel belge 5e et 6e secondaire (De Boek) : voir les parties « récit et poésie », « poésie nègre » ► Manuel belge 3e et 4e secondaire (De Boek) : voir la partie sur le « rythme ».

Comment la musique modifie notre cerveau ? Les observations cliniques en neurologie ont suggéré dès la fin du XIXe siècle que notre cerveau présentait une réponse singulière à la musique, notamment au regard des capacités liées au langage. C’est à la fin du XXe siècle, avec la révolution de l’imagerie cérébrale, que l’étude des effets de l’écoute et de la pratique musicale a pris soudain une autre dimension... Pourquoi s’intéresser aux liens entre musique et cerveau ? Il y a des questions fondamentales qu’on aimerait mieux comprendre, savoir si la musique implique ou pas des endroits du cerveau spécifiques, savoir si on a un centre cérébral de la musique, si la musique est indépendante du langage, et si on peut identifier un réseau cérébral critique pour cette fonction musicale. Comment l'apprentissage de la musique peut avoir des effets collatéraux avec d’autres fonctions cognitives, en particulier avec la mémoire ?

Exposition Paris-Londres. Music Migrations (1962-1989) A – Archipel Aux Comores, comme sur tout le continent africain, les musiques ont toujours rythmé la vie des sociétés et peuvent difficilement être séparées des danses qu’elles accompagnent. Elles témoignent de cette profonde diversité culturelle de l’aire swahili, correspondant aux peuplements et influences qui se sont succédés puis mélangés dans l’archipel. Les modes arabes et persanes y rencontrent la polyrythmie bantoue, les harmonies indiennes ou le balancement six-huit de Madagascar.« Musiques des Comores », in Hommes & Migrations, n° 1215, 1998.

LE JOUEUR DE FLUTE DE HAMELIN DES FRERES GRIMM La vie était facile pour les habitants d'Hamelin en Allemagne. Les pauvres n'étaient pas trop pauvres, et les riches avaient beaucoup plus que nécessaire. Au lieu d'être contents, ces gens se montraient égoïstes, et ne pensaient qu'à festoyer. Les parents trouvaient que les enfants leur causaient trop de soucis. C'est alors qu'un horrible événement eut lieu à Hamelin... En cette veille de Noël 1283, les habitants étaient en pleins préparatifs de la fête. Musiques, sons et signes - Création artistique (2016-2017) - Collège de France - 03 février 2017 14:00 La musique est un monde parallèle au monde réel. Cela ne signifie pas qu’elle n’est pas reliée au réel ni qu’elle lui est indifférente, mais que les affects, les sensations, les émotions et les pensées qu’elle suscite sont provoqués par des formes qui lui sont inhérentes. Igor Stravinsky proclamait que la musique était impuissante à exprimer quoi que ce soit. Je suis convaincu que c’est faux.

L’histoire méconnue du Chant des partisans Une exposition organisée par le Musée de l’ordre de la Libération à Paris retrace l’histoire méconnue du Chant des partisans et d’Anna Marly, sa compositrice. C’est l’une des rares chansons qu’il nous reste de la Résistance, et qui est toujours jouée lors de cérémonies officielles. Le Chant des partisans, parfois surnommé La Marseillaise de la Libération, a une histoire particulière, souvent méconnue, qui est à la hauteur de sa puissance symbolique. Tout d’abord parce que nous devons sa naissance à une femme : Anna Marly. Née en 1917 à Petrograd (Saint-Pétersbourg) en pleine Révolution d’Octobre, son père est fusillé en 1918 et elle est contrainte de fuir son pays avec sa mère, sa sœur et sa gouvernante pour la France en 1921.

A la musique, poème d'Arthur Rimbaud Place de la Gare, à Charleville. Sur la place taillée en mesquines pelouses, Square où tout est correct, les arbres et les fleurs, Tous les bourgeois poussifs qu’étranglent les chaleurs Portent, les jeudis soirs, leurs bêtises jalouses. – L’orchestre militaire, au milieu du jardin, Balance ses schakos dans la Valse des fifres : Autour, aux premiers rangs, parade le gandin ; Le notaire pend à ses breloques à chiffres. Des rentiers à lorgnons soulignent tous les couacs : Les gros bureaux bouffis traînant leurs grosses dames Auprès desquelles vont, officieux cornacs, Celles dont les volants ont des airs de réclames ;

La musique pour soigner la mémoire Grâce aux travaux des neurosciences, on sait aujourd'hui que l'exposition à la musique a des effets positifs sur la mémoire, notamment chez les personnes atteintes d'Alzheimer. Le point sur les dernières découvertes, dans cet article qui figure dans le Top 10 des contenus les plus lus sur notre site cette année. La musique aurait-elle ce pouvoir extraordinaire de s’enraciner profondément dans notre mémoire et de réactiver des capacités cognitives qu’on croyait perdues à jamais ? Dans les institutions qui accueillent les malades d’Alzheimer, il est fréquent de voir des patients entonner avec une vitalité inattendue La Java bleue et autres chansons apprises dans leur jeunesse, alors qu’ils ne se souviennent plus de leur prénom.

The Legend of Zelda, la saga qui a révolutionné la musique de jeu vidéo 34 ans d'existence, 19 jeux vidéo et plus d’une centaine de millions de ventes, la saga de jeux vidéo « The Legend of Zelda » se démarque depuis sa genèse en 1986 par ses innovations musicales remarquables et ses thèmes mémorables définitivement gravés dans la mémoire de plusieurs générations. En 1986 est publié le jeu The Legend of Zelda pour la Nintendo Entertainment System (NES ou Famicom au Japon), première console de salon de la compagnie Nintendo. Situé dans le monde médiéval fantastique d’Hyrule, les joueurs contrôlent Link, jeune guerrier au bonnet vert et à l’épée magique, chargé de sauver la princesse Zelda, sous l’emprise d’une figure maléfique nommée Ganondorf ou Gannon. Si l’histoire n’a rien de révolutionnaire, la musique quant à elle, composée par Koji Kondo, marque un moment clé dans l’histoire du jeu vidéo : « Nintendo demande à Koji Kondo de faire de la musique qui n'a jamais été entendue dans un jeu vidéo.

ŒUVRE D'ART TOTALE, « De la musique avant toute chose » « De la musique avant toute chose » Ce vers célèbre de l'Art poétique (1882) de Paul Verlaine (1844-1896) nous rappelle que la musique, depuis le romantisme, jouait le rôle d'art pilote, comme l'architecture ou l'orfèvrerie au Moyen Âge, voire l'art des jardins au xviiie siècle. Tieck, Hoffmann, Eichendorf, Schopenhauer, Walter Pater (1839-1894) ou Appia ont successivement affirmé la prééminence de la musique, de même que les symbolistes russes, Vyacheslav Ivanov (1866-1949), Andreï Biély (1880-1934), Alexandre Blok (1880-1921), Stanislavski, Meyerhold ou le Pragois Emil František Burian. En 1902, dans un article programmatique intitulé « La peinture musicienne et la fusion des arts », Camille Mauclair qualifiait la musique de « principe unificateur », déclarait qu'elle a réveillé « le sentiment des correspondances secrètes » et qu'elle « enveloppe les divers arts ». 1 2 3 4 5 …pour nos abonnés, l’article se compose de 13 pages Afficher les 2 médias de l'article

Musique et cinéma : quand l'accord est parfait - Cinéma Que serait “Les dents de la mer” sans ses violons prévenant du danger ? Certains compositeurs de bande originale vont jusqu'à devenir les alter ego musicaux des réalisateurs. Portrait de cinq de ces couples harmonieux alors qu'une exposition ouvre à la Cité de la musique. « Une partition originale pour mes films ? C'est hors de question ! L'idée de laisser autant de pouvoir à quelqu'un d'autre sur mon œuvre est impensable. Cinéma et musique, une liste de films par Vodkaster Quand la musique s'empare du cinéma, à moins que ce ne soit l'inverse... On espère en tout cas que cette liste musicale vous enchantera ... /block/list/vk_list_items?id=720925&from_url=/listes-de-films/cinema-et-musique/720925&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=

Related: