background preloader

Ressources visuelles à télécharger et à partager

Ressources visuelles à télécharger et à partager
Page d'accueil L'UNESCO a produit des visuels, des graphiques et des messages de médias sociaux pour contrer la désinformation, lutter contre la discrimination et promouvoir les meilleures pratiques. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dénoncé “l'infodémie massive(link is external)” de désinformation et de mésinformation qui se propage dans le contexte de la pandémie de COVID-19 comme étant le moteur de la crise elle-même. Dans le contexte actuel, l'impact de la désinformation et de la mésinformation est potentiellement plus mortel, et les réponses sont à la fois plus urgentes et promettent d'avoir un effet durable. Lors du déclenchement de la pandémie COVID-19, l'UNESCO a produit des visuels, des graphiques et des messages de médias sociaux pour contrer la désinformation, lutter contre la discrimination et promouvoir les meilleures pratiques. Toutes ces ressources sont en libre accès et peuvent être utilisées, téléchargées et partagées gratuitement !

https://fr.unesco.org/covid19/communicationinformationresponse/visualresources

Related:  midocmismezInfox, désinformation, complotisme, esprit critique #2SPME / SPMM 2019-2020 L'info sans frontières - medias dans le monde`test 1004

Édition 2020 : une organisation exceptionnelle - Festival international du film d'Éducation Attention au loup ! De Julie Rembauville, Nicolas Bianco-Levrin 2019 | France | Animation | 1 min En avant Big data : données, données, donnez-moi! - Thot Cursus Convention collective et portage salarial: ce qu’il faut savoir ! Que faut-il retenir en matière de convention collective et portage salarial ? Des explications détaillées sont proposées dans cet article. Comment faire l'école primaire à distance : cinq enseignantes témoignent Dans cet intéressant article de André Magny, on découvre comment des enseignantes se connectent avec succès à leurs élèves. Cela ne se fait pas tout seul, mais les résultats sont très satisfaisants autant pour les professeurs que leurs élèves.

Rapport : Les listes de 2020 - NewsGuard par Chine Labbé et Sophia Tewa | Publié le 21/12/2020 à 07h00 Les faits n’ont pas toujours gagné en 2020. L’année a commencé avec des intox sur les origines du virus responsable de la pandémie de COVID-19, sur des faux traitements, et des mythes sur les vaccins à venir contre le COVID-19. Plus récemment, des fausses informations sur l’élection présidentielle américaine et le décompte des voix ont atteint des sites en langue française. L’année 2020 touche à sa fin. Don't Go Viral Campagne #DontGoViral L'UNESCO, en partenariat avec Innovation for Policy Foundation (i4Policy), a lancé une campagne en ligne visant à externaliser le contenu local sous licence ouverte pour informer les communautés africaines sur COVID-19. La campagne répond au besoin urgent de garantir l'accès à des informations culturellement pertinentes et sous licence ouverte dans les langues locales africaines afin de faciliter la sensibilisation sur la façon d'atténuer la propagation du COVID-19 sur le continent. Découvrez une partie du contenu créatif produit dans le cadre de cette campagne ci-dessous et pensez à partager l'information: #shareinformation Campagne #DontGoViral

Notre cerveau et les fake news : la vérité prise en défaut Qui découvrirait aujourd’hui Twitter risquerait de subir un choc. Dans cet univers numérique parallèle, une démocratie participative de 300 millions d’internautes s’attèle chaque jour à réécrire l’Histoire et à transformer notre présent. Ici, l’homme n’a jamais marché sur la lune, la terre est redevenue plate, Barack Obama est un islamiste né au Kenya, Christiane Taubira a un fils emprisonné pour meurtre, Emmanuel Macron possède des comptes aux Bahamas et, depuis peu, un étudiant a été mis dans le coma par des policiers qui cherchaient à l’évacuer d’une faculté parisienne occupée. Si les mensonges et autres légendes urbaines sont aussi vieux que le langage lui-même, la force de frappe instantanée et illimitée des réseaux sociaux leur confère aujourd’hui une influence sans égal et, plus inquiétant encore, sans contre-pouvoirs.

Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports - Direction générale de l'enseignement scolaire Le cadre de référence des compétences numériques, élaboré par les ministères chargés de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation, s'organise en cinq domaines et seize compétences numériques. Il propose huit niveaux de maîtrise progressive de ces compétences pour les élèves de l'enseignement scolaire, pour les étudiants de l'enseignement supérieur et dans un contexte de formation d'adultes. Les niveaux de maîtrise de 1 à 5 sont proposés plus particulièrement pour les élèves de l'école élémentaire, du collège et du lycée. Ces compétences numériques font l'objet d'une certification délivrée par la plateforme Pix en fin de cycle 4 au collège et au cycle terminal du lycée.

Le rapport à l’espace au CDI, une donnée structurante - Laurent Jeannin, François Malessard et Samira Ibnelkaïd - Revue Communication, Organisation, Société du Savoir et Information Laurent Jeannin, François Malessard et Samira Ibnelkaid Résumé : L’analyse d’une centaine de photographies de Centres de Documentation et d’Information (CDI) déposées par les professeurs documentalistes sur les réseaux sociaux conforte la proposition de Fabre (2017, p.5), que « les documentalistes tentent d’appréhender l’espace documentaire via le découpage de l’espace en dénominations, attributions et activités spécifiques » et vont dans le sens d’une sacralisation des espaces au sens de Moulin (2004). Le cadrage théorique emprunte trois approches, à savoir la catégorisation de l’espace de pratique, les affordances spatiales, l’action et la cognition située en situation. Le corpus de données a été encodé en aveugle par deux chercheurs et les résultats, soumis au regard de professionnels.

Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges « Un plan pour pucer l’humanité », « une stratégie pour nous museler », « un génocide planifié de nos anciens »… Depuis le début de l’année, les théories conspirationnistes prolifèrent, à l’image de celles présentées par le documentaire à succès Hold-up en novembre, ou par son ersatz sorti en décembre, Mal traités. Leur point commun ? Dénoncer une prétendue machination secrète expliquant la pandémie et désigner des responsables : le plus souvent Big Pharma, George Soros, Bill Gates, ou encore, en France, le gouvernement. Malgré leur simplisme, ces discours manipulateurs parviennent à séduire.

Related: