background preloader

Les sciences cognitives au service des apprentissages : actions menées dans l’académie de Versailles – Ludomag.com

Les sciences cognitives au service des apprentissages : actions menées dans l’académie de Versailles – Ludomag.com
Share Tweet Email La démarche autour des sciences cognitives au service des apprentissages a été mise en place dans l’académie de Versailles par un groupe pilote dont Adeline André, IA-IPR de SVT et pilote académique Education et sciences cognitives, fait partie. Cela passe par de la formation mais aussi par l’installation d’un réseau d’établissements qui expérimentent l’utilisation des apports des sciences cognitives pour favoriser les apprentissages : les Learning Labs. Pourquoi avoir initié cette démarche autour des sciences cognitives ? Adeline André a travaillé à la fondation La Main à la pâte où elle a pu rencontrer Elena Pasquinelli avec laquelle elle a mis en place les premières formations de formateurs sur le cerveau qui apprend et « cela a été, pour moi, une découverte d’un champ complètement nouveau », explique-t-elle. « Cette démarche est très intéressante car elle va chercher dans tout ce qui porte sur la psychologie cognitive, les neurosciences... » Plus d’infos :

https://www.ludomag.com/2020/06/04/les-sciences-cognitives-au-service-des-apprentissages-actions-menees-dans-lacademie-de-versailles/

Related:  PédagogiedurlaurenceSciences cognitivesNeuro-éducation Dys TDAH TSA`test 1012

Facile ou difficile? Les conséquences possibles du choix des mots « Je vous laisse quelques exercices faciles en devoir. Ne soyez pas inquiets, ça va vous prendre quelques minutes seulement. » Les enseignants sont nombreux à accompagner leurs consignes de mots encourageants pour les élèves. Ces commentaires visent à augmenter la participation des élèves pour qu’ils aient la pratique nécessaire afin de consolider les notions. Combien de fois avez-vous encouragé des élèves en leur disant que la tâche est facile? Ou que c’est difficile, mais qu’ils peuvent y arriver?

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Mur des consignes Le mur des consignes, disponible sur le site La Classe d’Histoire et affiché sur le mur de la salle de classe permet d’expliciter les consignes utilisées en classe et de construire des compétences solides avec les élèves. Les actvités proposées permettent de manipuler ces verbes de consignes.

Comment apprendre à apprendre ? Apport des sciences cognitives et des outils numériques au domaine 2 du socle commun Cette conférence a eu lieu le jeudi 15 mars 2018 dans le cadre des jeudis de la recherche et du séminaire académique "Apprendre à l’ère du numérique" sur le salon EDUSPOT. Présentation de l’intervenant : Pédagogie innovante : pour réviser l'histoire-géo, les élèves créent un escape game numérique ! Comment avez-vous intégré les escape games à vos pratiques pédagogiques ? Depuis mes débuts dans l’enseignement, le numérique m’intéresse. C’était le sujet de mon M2 : les outils numériques et la mémorisation. À force de voir tous les projets inspirants des collègues sur les réseaux sociaux, j’ai eu envie de m’y mettre aussi. Je me suis lancée pendant le confinement. Mes élèves sont plutôt bien connectés, donc j’ai eu la chance de ne pas avoir trop de décrochage à cette période, mais je sentais tout de même une lassitude de leur part.

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ?

Le feed-back et les apprentissages C'est parti ! L'importance et le rôle desfeed-back Que sont les feed-back ?Pourquoi sont-ils indispensables pour nos élèves ? [Dossier] Sciences cognitives et apprentissage – 4/5 - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs Dans nos précédents articles, nous insistions sur le caractère fondamental de la plasticité cérébrale qui permet à notre cerveau de remodeler constamment ses réseaux de neurones, et ainsi d’apprendre des éléments utiles mais également d’oublier ceux qui ne le sont plus. Cette plasticité ne s’arrête pas avec la fin du développement du cerveau, après l’adolescence, mais dure tout au long de notre vie. Cependant, il a été mis en évidence qu’il existe des périodes critiques durant l’enfance plus propices aux mécanismes d’apprentissage et au développement du cerveau : cela ne signifie pas qu’il n’est plus possible d’apprendre ensuite, bien au contraire, mais simplement qu’à l’âge adulte, l’apprentissage nécessitera des efforts plus intenses et explicites.

Related: