background preloader

L'Homme: "La seule espèce dont les mâles tuent les femelles" - 24 janvier 2012

L'Homme: "La seule espèce dont les mâles tuent les femelles" - 24 janvier 2012
Françoise Héritier est anthropologue, professeure émérite au Collège de France. elle travaille notamment sur la parenté, les systèmes d'alliances et la question du genre. elle est l'auteure de Masculin/Féminin: dissoudre la hiérarchie. (Photo Xavier Romeder pour Sciences et Avenir) Que dit-on de l’Homme ? On répond spontanément à cette question qu’il est à la fois un animal comme les autres et unique en son genre. Le seul à se tenir debout, capacité considérée par la philosophie comme le point d’ancrage de la conscience. Le seul à avoir développé des mains préhensiles, un grand cerveau, un gosier apte au langage. Le seul capable de transmettre de l’information sous forme de représentations. On objectera qu’il arrive que des animaux tuent des bébés au sein. douce, acceptante et soumise. Pourquoi, alors qu’il y a toujours deux sexes dans chaque espèce, seul le sexe féminin est-il capable de reproduire charnellement l’un et l’autre ?

http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/20120124.OBS9673/l-homme-la-seule-espece-dont-les-males-tuent-les-femelles.html

Related:  FEMMESviolencesFor a better world

Chronologie, Les droits des femmes. droits des femmes, egalite hommes femmes, histoire, - Politiques publiques Malgré Olympe de Gouges qui publie en 1791 la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (art. 1 : la femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits), la Révolution française ne modifie pas la condition des femmes et ne leur ouvre pas le chemin de la citoyenneté. En 1804, le Code civil institutionnalise, au contraire, l’infériorité de la femme qui doit obéissance à son mari. Sous la IIIème République, les femmes bénéficient d’avancées civiles comme l’accès à l’instruction et la Première Guerre mondiale démontre qu’elles sont indispensables au bon fonctionnement de l’économie. En 1944, l’ordonnance du 21 avril du Gouvernement provisoire de la République française installé à Alger accorde le droit de vote et l’éligibilité aux femmes sans restriction. Dans la seconde moitié du XXème siècle, les revendications des femmes portent sur tous les domaines de la vie sociale, économique et politique et militent pour une réelle égalité.

Isolées, paupérisées et stigmatisées, les mères séparées peinent à se faire entendre  "Le foyer est un lieu économique aussi crucial qu'est le marché" - Christine Delphy La législation au niveau des textes régissant le droit de la famille a fortement évolué ces 40 dernières années. D'abord sous la pression des mouvements féministes, ensuite sous l'influence des association dites de "pères séparés" qui eux ont fait passer un nombre non-négligeable de lois depuis la fin des années 80 pour asseoir ce qu'ils nomment "leurs droits". Cependant et force est de constater que les mères séparées, elles, peinent à imposer leurs revendications - aussi bien au niveau intra- que sur le plan extra-familial. Elles disposent d'un pouvoir de négociation collectif diminué à cause d'un cumul de leviers négatifs tel que la pauvreté, la difficulté (temps, moyens) de se mobiliser en masse, et enfin, le poids historique de la sur-responsabilisation des mères quant à l'échec de cet idéal traditionnel : la cellule familiale. On est encore loin d'avoir trouvé une réponse à la hauteur des enjeux.

A quoi sert l’école si Google nous dit tout ? Vous ne vous rappelez pas le nom des deux éléments que Marie Curie a découvert ? Ou qui a remporté les élections au Royaume-Uni en 1945 ? Ou encore à combien d’années-lumière le soleil se trouve de la terre ? C’est simple, demandez-le à Google. Il suffit aujourd’hui de faire un clic sur sa souris ou de tapoter sur son smartphone pour avoir un accès permanent aux informations de toutes sortes. Soyez galant, ça rend les femmes bêtes Pour beaucoup de femmes, la galanterie est souvent l’envers de la goujaterie. Ont-elles tort de penser que ces marques d’attention sont une manière déguisée de les circonvenir ? D’amortir leur jugement critique ? De les convaincre de leur faiblesse ? Première expérience de galanterie«Lors d’un séjour d’études aux Etats-Unis, alors que j’avais 19 ans, le premier étudiant américain qui m’a demandé une «date» est venu me chercher dans sa voiture pour m’emmener au cinéma. Lorsque nous sommes arrivés, j’ai ouvert la porte et je suis sortie.

Au sujet de l'exposition pédophile à Marseille et des réactions épidermiques d'une certaine presse Au départ, je ne comptais pas parler de cette sombre histoire d'exposition à Marseille, celle dont a parlé Wanted Pedo. Je me suis dit que c'était de la pure provocation et il était pour moi hors de question de laisser une trop grande place à cela. Mais depuis quelques jours, une certaine presse s'amuse à traiter ceux qui ont été choqués par ces photos d' "extrême droite", et à cette provocation là je me dois de réagir, parce que ça commence à bien faire. Le site de Stu Mead, l'un des deux artistes exposés au Dernier Cri à Marseille, réserve une partie de son site web aux adultes.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…). Nous verrons également qu’il est considéré comme peu convenable pour une femme de les arborer. En quoi la lutte pour les droits des femmes est-elle un rempart contre l'extrême-droite? Le mouvement féministe a obtenu des victoires historiques par Suzy Rojtman, porte-parole du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF) Effarées, même s’ils étaient attendus, par les résultats du FN aux dernières élections, nous avons tenu un colloque le 31 janvier dernier sur les droits des femmes et les extrêmes droites (1). Auparavant il y avait eu la longue séquence Manif pour tous avec cette hallucinante mobilisation, très pérenne dans la durée, de la France réactionnaire contre les droits des gays et des lesbiennes, mais aussi contre les droits des femmes.

Violences sexuelles : trop peu dépistées, si mal soignées En 2004, un médecin généraliste belge entreprit de demander à 100 de ses patientes adultes si elles avaient subi des violences. Les résultats furent édifiants: la moitié d'entre elles en avaient été victimes, dont 21 % de violences sexuelles. Mais surtout… 90 % d'entre elles en parlaient pour la première fois avec un médecin. Face au manque de données sur le parcours des victimes de violences sexuelles, l'association française Mémoire traumatique et victimologie a interrogé, avec le soutien de l'Unicef, 1214 d'entre elles (dont 1153 femmes) âgées de 15 à 72 ans. Il ne s'agissait pas tant d'en dresser le «portrait-robot», que de mieux connaître les séquelles, tant psychiques que somatiques, dont elles souffraient même très longtemps après les faits.

L'histoire d'amour sordide qui a inspiré «Le Petit Prince» Pour Saint-Exupéry, Nous faisons tous des bêtises, mais l'amour le vaut, malgré la façon dont il se termine. Je sortais d'une overdose d'autobiographies de divorces quand j'ai décidé de relire Le Petit Prince. Sous le coup d'une histoire sentimentale qui s'était terminée au moment même de mon mariage (au lieu de commencer avec lui), j'avais un besoin maladif de récits d'échecs sentimentaux. L’horreur d’un monde où les Femmes auraient des droits… Il n’est pas toujours aisé, pour notre génération, de s’imaginer l’importance de l’emprise du patriarcat dans la vie quotidienne il y a à peine 100 ans. Certains esprits réactionnaires ont même tendance à penser que la Femme aurait acquis trop de droits, malgré l’omniprésence du « plafond de verre » et d’une série d’inégalités persistantes. Il est bon de rappeler que des droits fondamentaux vont se gagner à force de luttes au foyer, dans la rue et même à l’usine. Voici une poignée d’images de propagande qu’on pouvait voir dans les journaux entre 1880 et 1900 contre les Suffragettes, ces femmes qui réclamaient le droit de vote et plus largement de simples droits.

Muriel Salmona «La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif» Dès l’introduction de votre Livre noir des violences sexuelles (1), vous précisez que les violences sexuelles sont en augmentation, et que les victimes sont à 80 % des femmes. Cette situation paraît aberrante dans notre pays, au XXIe siècle… Muriel Salmona.

Related: