background preloader

Ignacio Ramonet

Ignacio Ramonet
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ignacio Ramonet au salon du livre de Genève en 2011. Ignacio Ramonet, né le à Redondela (Galice, Espagne), est un sémiologue du cinéma et un journaliste, ancien directeur du mensuel Le Monde diplomatique. Il est actuellement directeur de l'édition espagnole du Monde diplomatique[1] et président de l'Association Mémoire des luttes[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Ignacio Ramonet a grandi à Tanger (Maroc) où ses parents, républicains espagnols fuyant le franquisme, se sont installés vers 1948. Il est également docteur honoris causa de l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), de l'université de Córdoba (Argentine) et de l'université de La Havane (Cuba), et auteur de plusieurs livres de géopolitique et de théorie critique des médias. Le fondateur d'ATTAC[modifier | modifier le code] Il a été à l'origine de la création de l'association ATTAC dont il est Président d'honneur. Controverse[modifier | modifier le code] Articles Related:  Critiques, polémistes, essayistes

Thierry Maulnier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Maulnier. Thierry Maulnier Œuvres principales Thierry Maulnier, de son vrai nom Jacques Talagrand[1], né le 1er octobre 1909 à Alès et mort le 9 janvier 1988 à Marnes-la-Coquette, membre de l'académie française, est un journaliste, écrivain de droite, essayiste, critique littéraire et auteur dramatique français. Biographie[modifier | modifier le code] Auteur, en 1934, avec Jean-Pierre Maxence, d'un ouvrage-programme, Demain la France, il fonde avec celui-ci en 1936 un hebdomadaire, L'Insurgé, où il défend pendant quelques mois des positions fascisantes[2], qui se retrouveront pour une part dans l'essai Au-delà du nationalisme en 1938. Il devient, de 1938 au débarquement allié en Afrique du Nord, un collaborateur régulier de l’Action française. En 1964, il est élu à l'Académie française au fauteuil d'Henry Bordeaux. Un lycée général et technologique de Nice porte son nom. Œuvres[modifier | modifier le code]

La grande régression Il est clair qu’il n’existe pas, au sein de l’Union européenne (UE), de volonté politique pour affronter les marchés et résoudre la crise de la dette souveraine. Jusqu’à présent, on avait expliqué la lamentable attitude des dirigeants européens par leur incompétence sans bornes. Ce n’est pas faux. Mais cette explication ne suffit pas, surtout après les récents "coups d’État financiers" qui ont mis fin, en Grèce et en Italie, à une certaine conception de la démocratie. Il est évident qu’il ne s’agit pas seulement de médiocrité et d’incompétence, mais de complicité active avec les marchés. Qu’appelons-nous "les marchés" ? Pour avoir une idée de leur colossale force, il suffit de comparer deux chiffres : chaque année, l’économie réelle crée, dans le monde, une richesse (PIB) estimée à 45 mille milliards d’euros. C’est ainsi que les marchés ont finalement obtenu ce qu’ils voulaient : que leurs propres représentants accèdent directement au pouvoir sans avoir à se soumettre à des élections.

ATTAC Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne pas confondre avec les supermarchés Atac Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne L'Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne[1],[2], généralement connue par son acronyme Attac (ou ATTAC), est une organisation altermondialiste créée en France en 1998. Historique[modifier | modifier le code] L'association pour la taxation des transactions pour l'aide aux citoyens, Attac, est créée le au cours d'une assemblée constitutive[5]. L'association s'est dotée en France dès l'origine, et aussi dans certains pays, d'un « conseil scientifique » qui se veut indépendant de toute structure universitaire ou officielle. Il regroupe[6] : Des membres d'Attac sont à l'origine du Forum social mondial de Porto Alegre et des forums sociaux européens. Attac a reçu en France le statut d'association d'éducation populaire par arrêté ministériel[7]. Présidents d'Attac France :

Michel Onfray Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michel Onfray Philosophe occidental Époque contemporaine Michel Onfray au Théâtre du Rond-Point en 2010. Biographie[modifier | modifier le code] Né d’un père ouvrier agricole[3] et d’une mère femme de ménage[4],[5], Michel Onfray est « pris en charge » de 10 ans à 14 ans dans un pensionnat catholique à Giel dans l'Orne qui fait office d'orphelinat et qu'il décrit comme un lieu de souffrance — « Je fus l'habitant de cette fournaise vicieuse » — dans la préface d'un de ses ouvrages, La Puissance d’exister et, également, de manière courte dans la préface de son Crépuscule d'une idole, l'affabulation freudienne. En 1986, à 27 ans, il soutient une thèse de troisième cycle, intitulée « Les implications éthiques et politiques des pensées négatives de Schopenhauer à Spengler[6],[7] » sous la direction de Simone Goyard-Fabre[8],[9], au centre de philosophie politique et juridique de l'université de Caen[10]. À 28 ans, il frôle la mort lors d'un infarctus.

Jacques Sapir « La machine à produire de l’austérité, c’est-à-dire du chômage et de la misère, se mettra en route à partir de 2011 ou de 2012, » avertit Jacques Sapir, qui dénonce le mécanisme actuel du mode de financement de la dette d’Etat, avec des banques qui peuvent emprunter à 1% auprès de la BCE des fonds qui sont ensuite réinvestis dans des bons du Trésor rapportant 3%... Au-delà d’une nécessaire suppression des privilèges fiscaux, la question centrale, juge-t-il, reste celle d’une redistribution plus juste des fruits du travail, dont les revenus stagnent depuis les années 1980 par rapport aux gains de productivité, et que l’Europe ne protège pas, au contraire, puisqu’elle a souvent devancé les normes de l’OMC en imposant sans contrepartie l’ouverture à la concurrence internationale. Par Jacques Sapir, Directeur d’études à l’EHESS, février 2010 De toute part, on nous présente l’austérité comme un choix inévitable. Assurément, il y a des pays plus mal lotis que la France. L’Europe épuisée...

André Wurmser Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. André Wurmser, né à Paris le 27 avril 1899 et mort à Paris le 6 avril 1984, est un journaliste et écrivain français. Militant communiste, il a collaboré à plusieurs journaux liés au Parti communiste français, L'Humanité, Ce Soir et Les Lettres françaises. Il a été l'un des protagonistes du procès opposant ce dernier journal à Victor Kravtchenko, auteur de J'ai choisi la liberté. Biographie[modifier | modifier le code] Ses œuvres[modifier | modifier le code] Changement de propriétaire, Paris : Gallimard, 1930 (1929 d'après le cachet du Dépôt légal), 223 p. Références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Archives du blog » L’actualité de la crise Billet invité. Si les enjeux n’étaient pas ce qu’ils sont, incommensurables, les atermoiements qui se multiplient actuellement en deviendraient presque risibles. Dans l’actualité immédiate, on pense à la Grèce et l’inimaginable histoire qui nous est racontée, échappant des doigts de tous ceux qui auraient du la retenir. L’image même d’une période qui se termine, d’une construction amenée à se déliter. Sur tous les sujets essentiels, la même profond indécision prévaut, le même surplace se poursuit. Que ce soit à propos de la régulation financière, où rien de significatif n’est toujours réellement entamé, ou bien de la relance de l’économie et de l’emploi, à propos de laquelle les gouvernements oscillent entre incantations et résignation. Une seule chose semble désormais leur importer, tel un dernier refuge qu’ils ne peuvent abandonner, l’expression d’une ultime cohérence : la traque impitoyable contre l’ennemi public n°1, le déficit du même nom. Mais demain sera un autre jour.

Henri Rochefort Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. la façade de la prison Sainte-Pélagie, rue du Puis-de-l'Ermite à Paris, par Eugène Atget en 1898. Rochefort y sera emprisonné deux fois au cours de sa carrière de polémiste. Biographie[modifier | modifier le code] Le journaliste[modifier | modifier le code] Ses débuts[modifier | modifier le code] Titulaire en 1849 du baccalauréat, il est un admirateur de Victor Hugo et renonce vite aux études médicales auxquelles le destinait son père, le prétendu « comte » de Rochefort-Luçay, auteur dramatique lui-même, connu sous le nom d'Armand de Rochefort. C'est en entrant au Figaro qu'il oublie sa particule. Henri Rochefort durant sa détention au fort de l'Île-d'Yeu approuve la création d'un conseil de famille dirigé par son beau-frère Jean Marie Gorges, mari de sa sœur Caroline et ensuite par son secrétaire Jean-Marie Destrem. La Lanterne[modifier | modifier le code] En France, on continue de se délecter de La Lanterne, vendue clandestinement. La Commune

Voir revenir le collectif dans le travail Nov. 09 15 Je partage ici cet article tiré de mon blog. Je pense que l'intervention de Christophe DEJOURS est particulièrement importante pour nous.Je vous laisse voir ça. Bonne lecture. ;-) Christophe DEJOURS, médecin-psychiatre, professeur au CNAM, soulève des problématiques fondamentales quand à la santé psychiatrique des travailleurs et la nécessité de remettre du collectif dans le travail. Croyez moi il n'y a pas que lui... Cette vidéo a été tournée à l'occasion d'un rendez-vous de l'ANM, l'Association Nationale des Médiateurs, au Palais Bourbon le 24 octobre 2008. Partie 1 La première partie de la vidéo est un peu longue. Partie 2 Voici donc cette fameuse partie 2 qui met en lumière les causes profondes de ces maladies dans la perte du collectif et de la solidarité sur les lieux de travail. Voici le schéma qui a déclenché ce trouble. Je précise à ce moment que le schéma est un peu caricatural. Quels impacts pour le management 2.0 ?

Marc Fumaroli Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marc Fumaroli (né à Marseille le 10 juin 1932) est un professeur des universités, historien, essayiste et académicien français spécialiste du XVIIe siècle. Biographie[modifier | modifier le code] Il passe son enfance et son adolescence à Fès. En 1958, il est reçu à l'agrégation de lettres classiques. En 1986, il est élu professeur au Collège de France, chaire « Rhétorique et société en Europe (XVIe-XVIIe siècles) ». En 1991, dans L'État culturel, dont le titre a été repris dans celui de l'ouvrage de Jacques Donzelot, L'État animateur, il développe une critique très ferme de la politique culturelle française qui s'enracinerait dans le régime de Vichy, à travers André Malraux, pour atteindre son apogée en Jack Lang. Il est élu à l'Académie française le 2 mars 1995 au fauteuil 6, succédant à Eugène Ionesco et le 30 janvier 1998, à l'Académie des inscriptions et belles-lettres au fauteuil laissé par Georges Duby. Commandeur de la Légion d'honneur.

Socio-logos Vladimir Fédorovski Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vladimir Fédorovski Vladimir Fédorovski (Strasbourg, 2009). Vladimir Fédorovski (russe : Владимир Федоровский) est un écrivain et ancien diplomate russe[1], né le 27 avril 1950 à Moscou, d'origine ukrainienne, et aujourd'hui français. Biographie[modifier | modifier le code] Vladimir Fédorovski est le fils d'un héros de la Seconde Guerre mondiale[2] et d'une mère spécialiste de la planification. Diplomate de la pérestroïka[modifier | modifier le code] De retour à Moscou, il travaille au MAE comme chef de cabinet du vice-ministre Vladimir Petrovski (qui écrit les discours de Léonid Brejnev et du ministre Gromyko). Alexandre Iakovlev, idéologue de la perestroïka, le présentait ainsi dans le Figaro du 26 avril 1996 : « Il fut un des premiers à rompre avec les habitudes de la caste diplomatique pour s'engager dans la démarche de la perestroïka. Écrivain français[modifier | modifier le code] Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Cairn Comment accéder à cairn.info ? Cairn.info vous permet de consulter en ligne un nombre croissant de publications de sciences humaines et sociales de langue française, en texte intégral. Sans inscription ou abonnement préalable, tout internaute peut accéder gratuitement aux résumés des publications proposées sur ce portail, à leurs plans lorsque ceux-ci sont disponibles ainsi que, dans certains cas, à leur texte intégral. En savoir plus Pourquoi ouvrir un compte ? Un compte n'est pas nécessaire pour consulter Cairn.info, mais donne accès à des services complémentaires susceptibles de faciliter la navigation, comme la conservation de l’historique, la constitution de bibliographies, la gestion d’alertes e-mail, etc. Créer un compte

Related: