background preloader

Théâtre en boîte

Théâtre en boîte
Projet podcast« Théâtre en boîte » : mise en ligne sur un blog de petits films tournés avec des figurines dans des maquettes fabriquées à partir de boîtes à chaussures, avec l’enregistrement de la voix des élèves, qui interprètent différents extraits de … Prévoir 5 heures en demi-groupes (soit 10 heures de cours), en marge d’une séquence plus classique sur l’étude de l’œuvre intégrale et de groupements de textes sur le théâtre. Comprendre les contraintes et les enjeux de la mise en scène théâtrale. -S’exercer à l’expression théâtrale, donner à voir et à entendre le résultat de son travail sur la pièce, de façon très complète, en réalisant un véritable spectacle miniature. :- Dans le cadre d’une étude plus classique de la pièce en classe entière, deux spectacles « grandeur-nature » ont été vus par les élèves, l’un en classe entière, en journée ( , mise en scène par William Mesguich) et l’autre en soirée pour les élèves volontaires ( , mise en scène d’Elisabeth Chailloux au théâtre d’Ivry).

http://lettres.ac-creteil.fr/cms/spip.php?article1772

Related:  Enseigner le théâtreThéâtreclowns

Cycle Musset "Lorenzaccio" de Alfred Musset - Création Radiophonique D’après l’adaptation de Gérald Garutti Réalisation : Michel Sidoroff « …dans deux jours les hommes comparaîtront devant le tribunal de ma volonté. » Ainsi s’achève, à deux répliques près, la très longue et très riche scène 3 de l’acte III de Lorenzaccio. Centre de gravité de la pièce, cette magnifique confrontation entre Philippe Strozzi, seigneur républicain de Florence, et Lorenzo de Médicis, ennemi de sa propre famille, et en particulier d’Alexandre, représentant cruel et débauché du Saint Empire romain germanique. Représenter Lorenzaccio - Acte II, Scène 3 " Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché. " hhh Cliquer ci-dessous pour écouter l'enregistrement sonore

Exercices de theatre et d'improvisation 3 - cours de theatre 1. jeu avec des balles de tennis ( boum-prend ) Le jeu consiste à faire rebondir une balle tout en parlant, tout en répondant à une ou plusieurs questions. Se pratique seul ou en groupe. 2. Placer les comédiens face à face en deux rangées ; leur distribuer des balles de tennis ; chaque couple s’amusera à lancer la balle, sans adapter la vitesse du jeu de balle avec celle du couple voisin. Deux comédiens devront passer au milieu de ces deux rangées en évitant les balles mais sans s’arrêter. 3. inventer un repas avec deux parents imaginaires. L’improvisation théâtrale dans les établissements scolaires : et pourquoi pas une option ? Les élèves et deux comédiens Le 19 mai dernier, au théâtre Le Comedia, à Paris, François Hollande, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon répondaient présents à l’invitation de Jamel Debbouzze et de Marc Ladreit de Lacharrière pour remettre le Trophée d’improvisation théâtrale à des collégiens. Le succès de cette après-midi d’improvisation auprès du président de la République aurait fait émerger l’idée d’un développement de cette pratique artistique dans les établissements scolaires et, pourquoi pas, l’ouverture d’une option en collège et en lycée.

Un traitement théâtral de texte Le théâtre est-il fait pour être lu ou pour être vu ? Question classique, qu’il serait peut-être bon de dépasser pour que les élèves soient mis en activité par l’écriture et le jeu, pour qu’ils s’emparent vraiment des pièces qui leur sont données. Yoan Fontaine, professeur de français au collège Belle-Vue de Loué dans la Sarthe, propose une piste d’activité pédagogique qu’il a menée en 4ème : lors de l’étude de « L’Avare » de Molière, les élèves, avec un simple traitement de texte, insèrent des didascalies dans certaines scènes pour éclairer leur conception du personnage ; ils vont ensuite mettre en œuvre les indications de mise en scène et de jeu données par leurs camarades pour faire vivre ces différentes visions. Ainsi les élèves ne se contentent-ils plus d’être de scolaires exégètes : par la créativité et par la collaboration, dans l’espace numérique comme dans le monde réel, à travers les mots ou à travers le corps, ils se font, dans tous les sens du terme, interprètes.

Des catégories pour l’humour. Précisions, rectifications, compléments Version imprimable Comme dans toute recherche, il y a un temps pour l’exploration d’une question en observant des corpus, un temps pour l’élaboration de catégories susceptibles d’avoir un pouvoir explicatif, un temps pour les éprouver en les appliquant à divers types de textes, et un temps pour revenir sur ces catégories afin d’en vérifier la validité. Aussi, après avoir proposé, à l’issue d’un premier travail de recherche collectif franco-espagnol, des définitions de certaines catégories de l’humour, il m’est apparu utile de reprendre ces catégories pour, soit en montrer la validité, soit apporter des précisions quant à leur définition, soit même en rectifier certains aspects. Je vais donc reprendre ici certaines parties de mon positionnement sur l’humour que j’ai présenté dans mon article [1] pour en préciser, voire corriger, certains aspects. Rappel de mon positionnement vis-à-vis des questions du langage Justification de l’humour comme notion générique :

Florilège - Géolittératie Géolittératie théâtrale Lorenzaccio, Extrait Acte II - scène 3 : la Marquise Cibo (Elle ouvre sa fenêtre.) Que tu es belle, Florence, mais que tu es triste ! Il y a là plus d’une maison où Alexandre est entré la nuit, couvert de son manteau ; c’est un libertin, je le sais. — Et pourquoi est-ce que tu te mêles à tout cela, toi, Florence ? Qui est-ce donc que j’aime ? Molière Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Les débuts De son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, Molière naquit à Paris le 15 janvier 1622.

Des catégories pour l’humour ? Version imprimable Télécharger la version pdf Centre d’analyse du discours Université Paris 13 Résumé. — Il existe une importante littérature sur la question de l’humour, tant dans la tradition rhétorique que littéraire et stylistique, sans compter les écrits dans les domaines philosophique et psychologique. À passer en revue ces écrits, on est frappé par leur justesse, mais en même temps, en les confrontant, par les contradictions entre certaines définitions (particulièrement sur l’ironie), ou par leur flou au point de ne plus pouvoir déterminer ce qu’est l’humour.

La collection complète (5 volumes) de Collectif / Avant-Scène théâtre Titre : La collection complète (5 volumes) Metteurs en scène Genre : Anthologie - la collection complète Date parution : 15-10-2014 Prix : 165,10 € Traducteurs ou adaptateurs Nombre de personnages : J’invente un décor autour de <i>L’Homme de la Mancha</i> -Théâtre du Capitole Le 24 novembre, dans les foyers du Théâtre du Capitole, quinze enfants âgés de 9 à 12 ans ont participé au premier atelier « J’invente un décor » autour de L’Homme de la Mancha, animé par une équipe de chercheurs de l’IRPALL – Institut Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues de l’Université Toulouse II – Le Mirail – dans le cadre du partenariat avec le Théâtre du Capitole inauguré la saison dernière. Conçue par Jérôme Carrié, plasticien et chercheur-associé, avec le service éducatif du Théâtre du Capitole, cette nouvelle formule d’atelier prend la forme d’un programme en trois temps, permettant d’aller au-delà des ateliers d’art plastique traditionnels : cette après-midi créative, qui prend appui sur un texte appartenant au patrimoine littéraire mondial, leur permet d’affiner leur sens esthétique et plastique et de franchir pour la première fois les portes d’un théâtre lyrique. Quelques-unes des maquettes réalisées par les enfants lors de l’atelier (Photos : Jérôme Carrié)

Humour Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’humour, au sens large, est une forme d'esprit railleuse « qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »[1]. L'humour est distingué par plusieurs concepts : c’est un langage, mais aussi un moyen d’expression.

Related: