background preloader

Crocodoc. Reviser et commenter un document en ligne a plusieurs

Crocodoc. Reviser et commenter un document en ligne a plusieurs
Crocodoc est un outil collaboratif qui permet de partager un document en ligne pour permettre à d’autres personnes de le lire, le commenter, et l’annoter en mode collaboratif. Crocodoc est un outil puissant qui fonctionne parfaitement pour travailler à plusieurs sur un même document en ligne. Le site accepte des fichiers texte word, des fichiers pdf et des fichiers image. Ensuite vous uploadez le fichier que vous souhaitez partager à partir de votre ordinateur. Vous pourrez ensuite si vous les souhaitez le partager avec des collaborateurs. Crocodoc vous permettra de suivre en temps réel qui intervient sur le document. Vous pouvez essayer Crocodoc pour réviser et commenter un document en ligne à plusieurs ici. Related:  AnnotationAdaptations TSL

Utiliser Pearltrees pour présenter son identité numérique La gestion de l’identité numérique va probablement prendre une plus grande importance en 2012 avec entre autre la prise de conscience grandissante des entreprises quant au recrutement 2.0. De nombreux articles, ouvrages, conférences ou discussions en témoignent, cultiver son identité numérique est aujourd’hui devenu incontournable pour certains segments de la population. Dans ce blog vous avez sans doute eu l’occasion de découvrir différentes techniques ou outils pour présenter votre identité numérique autrement. Pearltrees en quelques mots.. Pearltrees est un outil accessible gratuitement en ligne et qui permet d’agréer du contenu à l’aide signets (perles) récoltées un peu partout sur le net. Identité numérique : Gérer de l’information De manière générale, la gestion de l’identité numérique consiste à gérer de l’information afin de la rendre accessible, lisible et compréhensible. J’ai choisi aujourd’hui de tester Pearltrees sous l’angle de l’identité numérique et voici le résultat :

Outils en ligne pour pdf GroupZap: Post-it Ce que dit la Loi - Apeda France Ce que dit la loi du 11 février 2005 « Préparée avec l’ensemble du monde associatif, la loi du 11 février 2005 a pour ambition de reconnaître la pleine citoyenneté de tous. En proclamant l’égalité des droits et des chances de toute personne handicapée, la loi protège l’ensemble de la société contre l’intolérance, le refus de la différence et le rejet de l’Autre. Cette loi engage la République. (Propos de Philippe Bas, ministre chargé des personnes handicapées à l’époque) Cette loi réforme les lois de 1975 et de 1987 en faisant de l’accessibilité la notion centrale, en instituant un guichet unique avec les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) et en offrant un droit à compensation. La loi en 5 points : Le droit à compensation des conséquences de la situation handicapante. Scolarité : Tout enfant porteur d’un handicap a le droit d’être inscrit dans l’école la plus proche de son domicile. Obligation de mise en accessibilité des bâtiments et des transports.

Orthographe en question De Ferdinand Brunot : lettre ouverte adressée au Ministre de l'Instruction Publique à propos de la réforme de l’orthographe (paru en 1905 chez Armand Colin). « J'avais écrit dans mon Histoire de la langue française une phrase que, depuis quelques années, on s'est plu à citer. Je disais : … le préjugé orthographique ne se justifie ni par la logique, ni par l'histoire… il se fonde sur une tradition relativement récente, formée surtout d'ignorance »… « Si en effet… il y a aujourd'hui une question orthographique vraiment digne d’attention, c'est que cette question a cessé d'intéresser seulement une petite portion de la nation ; maintenant que tout le monde va à l'école, elle intéresse la totalité des enfants de France, c'est devenu une question d'ordre public »… Après avoir souligné que beaucoup trop de temps est consacré à l’enseignement de l’orthographe à l’école, Brunot ajoute que cet enseignement « a d'autres défauts que d'être encombrant. De Beaumarchais ? « Où se tourner ?

Le réseau social professionnel blueKiwi disponible en modules Le réseau social professionnel blueKiwi propose désormais ses solutions collaboratives en quatre modules individuels. Cette évolution est censée permettre aux entreprises d'adapter l'offre blueKiwi à leurs besoins particuliers : pour la communication interne et externe, la gestion de l'e-réputation, ou encore la création de wikis. Selon l'éditeur, la nouvelle offre de blueKiwi offre aux entreprises la possibilité "de planifier leurs investissements en respectant la stratégie de l'entreprise". Cette offre retoquée propose donc davantage de flexibilité aux entreprises qui souhaitent privilégier certains axes de communication/collaboration, et ne souhaitent pas adopter une solution unifiée. En savoir plusL'annonce de blueKiwiLe site de blueKiwi Software

MoocNote. Prendre des notes sur des vidéos MoocNote est un outil en ligne idéal pour la classe inversée. Il permet de bâtir et de partager des collections de vidéos éducatives et d’y insérer des notes et des questions. MoocNote est une bonne surprise pour tous ceux et celles qui veulent intégrer de la vidéo dans leurs pratiques pédagogiques. Le service permet de se créer une sorte de bibliothèque personnelle de vidéos que vous allez pouvoir classer par collections ou dossiers. Vous pourrez importer en quelques secondes vos vidéos depuis YouTube mais aussi et c’est un bon point depuis des services comme DropBox ou encore Google Drive. Le service vous propose un « client » très complet pour regarder votre vidéo et aussi pour l’annoter. Toutes les notes de toutes les vidéos sont conservées dans MoocNote et peuvent être consultées à tout moment. Autre option intéressante de MoocNote, la possibilité de partager une vidéo ou une collection de vidéos avec une personne ou avec tout un groupe. Lien: MoocNote

Padlet. Un tableau blanc virtuel pour la classe Padlet est un outil TICE en ligne qui vous permet de créer et de partager un mur de messages, un tableau blanc virtuel avec vos élèves. Padlet, connu jusqu’ici sous le nom de Wallweisher, est déjà trés populaire outre-Atlantique et au Canada. Il gagne à être connu ailleurs. De quoi s’agit-il ? La promesse de Padlet tient en une phrase à la une du site. Nous vous offrons une page blanche, un mur vous y accrochez ce que vous voulez où vous voulez. Et c’est vrai qu’à l’usage on est surpris par la simplicité d’utilisation qui le met à la portée des plus jeunes et la qualité du rendu. Chaque mur peut contenir autant de notes que vous le souhaitez et possède une URL unique que vous allez pouvoir partager par mail ou sur les réseaux sociaux. Dans la classe. Padlet est un outil qui permet d’initier simplement des élèves au travail collaboratif en ligne. Padlet en tout cas ne vous posera aucun problème de prise en main ou d’installation. Lien : Padlet. Sur le même thème

C.Pen Exam.Reader : Stylo autonome, lecteur et parleur, pour les dyslexiques Présentation Pour tous ceux qui ont de la difficulté à lire, au tout premier rang desquels les élèves dyslexiques, ExamReader et ReaderPen, les stylos électroniques de C.Pen, apportent une solution de remédiation innovante et simple d’utilisation : il suffit de surligner le texte, une ligne à la fois ou à l’intérieur d’une ligne, et celui-ci est instantanément reconnu, analysé par reconnaissance optique de caractères, puis lu à voix haute par une synthèse vocale de grande qualité. De façon alternative, plusieurs lignes peuvent être aussi silencieusement mémorisées puis lues sur demande. Le texte s’entend par le haut-parleur intégré au stylo ou, pour ne pas gêner ses voisins, avec les écouteurs fournis. Vidéo Points clés Utilisation du stylo autonome Avec ExamReader ou ReaderPen Avec ReaderPen uniquement Saisie et sauvegarde de textes : de façon rapide, tout un texte peut être surligné, transcrit et sauvegardé. Utilisation du stylo connecté Images Malvoyance Extraits de presse ExamReader ReaderPen

Histoire de la Langue des Signes Française(LSF) | Signes & Formations La langue des signes, un code gestuel Dans l'Antiquité, l'intelligence était étroitement liée à la parole. Aristote pensait que quelqu'un qui ne parle pas, ne peut pas penser. A partir du 16ème siècle : les précepteurs A partir du 16ème siècle, des peintres sourds tels que Navarette ou Pinturicchio ont été reconnus. Le 18ème siècle : L'abbé de l'Epée L’abbé de l’Épée fut, en 1760, le premier entendant connu à s’intéresser aux modes de communication des « sourds-muets ». Par ailleurs, il regroupe les enfants sourds pour les instruire et ouvre une véritable école pour sourds qui deviendra l’Institut national des jeunes sourds, aujourd’hui Institut Saint-Jacques, à Paris. L'abbé de l'Epée est aujourd'hui une figure historique de l'histoire des Sourds. 1880 : le congrès de Milan Dans la même période, le courant "oraliste" s'amplifie. Trois raisons sont invoquées : Les années 80 : le réveil sourd Durant les années 1980, se produit ce que les sourds appellent le « réveil sourd ».

Faciliter la production d'un groupe de travail en ligne Recommander cette page à un(e) ami(e) Stimuler et organiser les contributions d'un groupe de travail Si vous avez déjà été membre d'un groupe de travail en ligne, vous savez qu'une petite fraction des membres seulement participe activement, et qu'il est indispensable que le groupe soit animé. Si vous avez déjà été animateur d'un groupe de travail en ligne, vous savez qu'il s'agit d'une tâche difficile, chronophage, et qu'on manque parfois d'idées pour relancer les contributions. Voici un texte qui fournit des pistes d'action très concrètes pour mieux animer un groupe de travail en ligne. Ce texte a été produit pour être utilisé par les membres des différents projets d'Imagination for People, mais il présente une méthode d'animation utile à tous les groupes de travail en ligne. Trois fonctions-clés d'animation du groupe et de structuration des contributions L'animation du groupe de travail est donc assurée au travers de trois fonctions, personnifiées de la manière suivante :

Le jeu du cadavre exquis réinventé pour la lecture et l’écriture à l’école Peetch est une nouvelle application qui permet de travailler à la rédaction d’une histoire collaborative de type « cadavre exquis ». Peetch est un nouveau service disponible sur tablette, ordinateurs et smartphones, qui permet d’offrir un service innovant et ludique pour travailler tant la lecture et l’écriture que développer l’imagination. Peetch sera disponible dès la prochaine rentrée scolaire de septembre en français et en anglais. Un service d’écriture d’histoires collaboratives L’ambition de Peetch est d’apprendre aux enfants à aimer l’écriture et la lecture. Antoine Périgne, l’un des quatre co-fondateurs explique : « L’idée n’est pas de remplacer le papier et le crayon, mais d’utiliser réellement les possibilités du numérique au service de l’éducation, en réinventant un jeu vieux comme le monde : le cadavre exquis! L’idée est donc simple : écrire une histoire à plusieurs, encadrés par un enseignant. Pour les enseignants : Pour les enfants : A propos des fondateurs Sur le même thème

Related: