background preloader

À quoi ressemblera le travail après le confinement ?

À quoi ressemblera le travail après le confinement ?
Ils seraient 8 millions à être en capacité de télétravailler. Et une majorité de ces Français sont des primo-télétravailleurs en cette période de confinement, conséquence de l'épidémie de Covid-19. Quel impact à long terme ce test grandeur nature de télétravail à la fois massif et contraint peut-il avoir ? On a posé la question à Laetitia Vitaud, autrice et conférencière, et Nathanaël Mathieu, co-fondateur de la plateforme Néo-nomade. Aujourd'hui, on #ImagineDemain avec France Culture ! Tout au long de cette journée, retrouvez à l'antenne des émissions inédites et, pour chacune, nos articles associés. Elle a écrit Du labeur à l’ouvrage (Calmann-Levy, 2019) et Faut-il avoir peur du numérique ? Usbek & Rica : Une partie non négligeable de la population française vit aujourd'hui une phase de télétravail contraint – le ministère du Travail estime à 8 millions le nombre d'employés du secteur privé en capacité de télétravailler. Et l'autre piste, elle est moins « cool » ?

https://usbeketrica.com/article/a-quoi-ressemblera-travail-apres-confinement

Related:  Coronavirus et travailTEDxBlois 2020 dopamine

5 partis pris sur une intelligence collective au service de la gestion de crise L’intelligence collective a d’ores et déjà prouvé sa valeur dans la dimension sanitaire de la crise du Covid19 : avec la collaboration entre chercheurs, scientifiques et laboratoires du monde entier sur l’analyse du virus, les traitements, les tests et les vaccins; parmi les communautés de Makers ou entre grands groupes (cf. le cas d’Open Innovation avec la collaboration entre nos deux clients Decathlon et Safran et Segula Technologies) avec la fabrication de visières, de masques, d’équipements ; parmi les acteurs de la CivicTech avec des initiatives de consultations citoyennes sur nos vies pendant le confinement et celles espérées pour le monde d’après, etc. Mais qu’en est il au sein des entreprises ? Comment les entreprises gèrent elles l’intelligence collective (confinée et déconfinée) de leurs dizaines, centaines, milliers de collaborateurs et collaboratrices ? 1. On ne peut pas ne rien faire 2.

Le monde d’après-demain – Fondation Copernic Par Michèle Riot-Sarcey, historienne et Jean-Louis Laville, économiste. Symptôme des dysfonctionnements de tous ordres, dus à l’exploitation excessive de la nature et des hommes, la pandémie actuelle est suffisamment grave pour nous inciter à réfléchir collectivement sur le devenir des sociétés. Partout dans le monde, de récentes insurrections ont traduit l’exaspération montante tandis que les alertes des scientifiques, par leurs appels à la désobéissance civile, montraient l’urgence d’un changement planétaire. En Europe, malgré les dénonciations des salarié·es, les grèves longues, à répétition, malgré les contre-propositions des organisations syndicales, des médecins, des infirmier·ères, malgré les menaces de démissions des différents responsables, la lutte contre les politiques de démantèlement des services publics a été perdue.

Une aide exceptionnelle d'urgence de l'Agirc-Arrco aux salariés Salarié ou dirigeant salarié du secteur privé, vous connaissez des difficultés d'ordre financier du fait de la crise sanitaire ? Vous pouvez demander une aide exceptionnelle à votre caisse de retraite complémentaire. L'Agirc-Arrco a en effet créé une aide exceptionnelle pour les salariés cotisants et les dirigeants salariés du secteur privé en situation difficile. TRIBUNE. La « monnaie hélicoptère » ou le désastre Combien de morts faudra-t-il pour que nos dirigeants européens sortent de l’idéologie et rompent avec les égoïsmes nationaux ? Alors que le virus Covid-19 continue de frapper l’Europe avec une violence inouïe, les chefs d’Etat et de gouvernement, réunis lors du Conseil européen, ont été incapables de se mettre d’accord pour apporter une réponse massive et coordonnée à la crise économique et sociale qui en résulte. Il est pourtant de la responsabilité des institutions européennes et des gouvernements de protéger au mieux la vie des Européens – de tous les Européens – en ces temps terribles. Malheureusement, les pays du Nord de l’Europe sont restés campés sur leurs positions, refusant d’étendre les mécanismes de solidarité avec les pays du Sud pourtant les plus touchés par cette crise et obligés d’activer la dépense publique pour y répondre. Elaborer des outils répondant aux spécificités de la crise actuelle Faute morale impardonnable

Espaces confinés. Ce qu’il faut retenir - Risques Un espace confiné est un volume totalement ou partiellement fermé (bâtiment, ouvrage, équipement, installation…) qui : n’a pas été conçu et construit pour être occupé de façon permanente par des personnes, ni destiné à l’être, mais qui, à l’occasion, peut être occupé temporairement pour y effectuer des opérations d’entretien, de maintenance, de nettoyage, ponctuelles et plus ou moins fréquentes, ou des opérations non programmées à la suite d’évènements exceptionnels, et au sein duquel l’atmosphère peut présenter des risques pour la santé et la sécurité des personnes qui y pénètrent en raison : - soit de la conception ou de l’emplacement de l’ouvrage, - soit d’une insuffisance de ventilation naturelle, - soit des matières, substances ou fluides qu’il contient ou qui y sont utilisés, - soit des équipements qui y sont mis en œuvre, - soit de la nature des travaux qui y sont exécutés.

Le coronavirus aura-t-il la peau du capitalisme néolibéral ? Publié le : 02/04/2020 - 18:14Modifié le : 02/04/2020 - 18:14 Patrick Artus, économiste en chef de la banque d’investissement Natixis avance l'idée que la crise du coronavirus saperait les fondements même du capitalisme néoliberal, qui pourrait ne pas y survivre. Mais Patrick Artus plaide-t-il réellement pour une remise à plat global du modèle économique dominant ou juste pour une correction de certains de ses excès ? Le capitalisme néolibéral tué par le Covid-19. Travail et Covid-19 : quelles sont les règles ? Si vous êtes informé par les équipes de l'Assurance Maladie que vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19 (c'est-à-dire si vous êtes cas-contact), vous devez vous isoler immédiatement. Si le télétravail n'est pas possible, vous devez vous déclarer sur le site de l’Assurance maladie ou de la MSA. Vous devez vous engager à réaliser un test RT-PCR dans les 2 jours qui suivent votre déclaration. Vous pouvez bénéficier d'un arrêt de 7 jours débutant à la date à laquelle l'Assurance Maladie vous a informé que vous étiez cas contact.

10 propositions concrètes post-COVID-19 Avant toute chose, nous vivons une période sombre de notre histoire et nous sommes de tout cœur avec les malades du Covid-19, leurs proches, et bien entendu le personnel soignant en France et ailleurs dans le monde qui fait preuve de courage. Vous avez tout notre soutien. Je pense également à ceux qui perdent leur travail ou craignent de le perdre en raison des conséquences économiques de la crise sanitaire. J’alerte depuis quelques années sur un certain nombre de phénomènes dont nous sommes actuellement en train de témoigner, et des vulnérabilités de notre système : l’absence de stocks, trop coûteux pour un système « juste-à-temps » fonctionnant en flux tendus ; les circuits longs, dont on constate les conséquences en matière de souveraineté sanitaire mais aussi alimentaire ; des réseaux d’approvisionnement trop complexes, interconnectés, dont le dérèglement d’un maillon entraîne des effets de cascade qui peuvent s’accumuler jusqu’à déborder notre capacité de réaction. 1.

COVID-19 - Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs Par secteur professionnel ou par métier publié le27.03.20mise à jour16.04.20 Retrouvez ici les fiches conseils édités par le ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail. Téléchargez-les et partagez-les avec vos salariés ou vos collègues. Consultez également le site internet de votre fédération professionnelle pour compléter votre information.

Impact 2020 : le rendez-vous manqué des candidats Pour répondre aux questions des acteurs du changement, les principaux candidats à la mairie de Paris étaient conviés au Ground Control, vendredi 28 février 2020, lors du débat #IMPACT2020. Seul David Belliard s'y est présenté, les autres ont dépêché un porte-parole. Je m'abonne

Coronavirus : quels enjeux de conditions de travail  ? Près de 10 jours après les annonces en matière de confinement, quels sont les principaux enjeux face à la pandémie actuelle ? La question de la prévention du risque sanitaire est, bien sûr, essentielle concernant les salariés qui poursuivent leur activité sur les lieux de travail. Dans un tel contexte, la disponibilité des moyens de protection est une source de préoccupation forte. Mais elle ne doit pas occulter les questions liées à l’organisation du travail. Je pense à la dimension organisationnelle du risque sanitaire avec, par exemple, la nécessité pour les salariés exposés de pouvoir bénéficier effectivement des temps de pause indispensables au respect de certaines consignes comme se laver les mains ou de disposer des informations leur permettant de prioriser leur travail dans de bonnes conditions.

Navi Radjou: "L'innovation frugale est une affaire d'ingéniosité humaine" Spécialiste de l'innovation, ce quadragénaire franco-indien a grandi à Pondichéry, étudié en France, et vit désormais aux Etats-Unis. Son intervention à la conférence TedGlobal de Rio de Janeiro, il y a un an, a contribué à populariser une nouvelle approche, dite "frugale", de l'innovation. Ou comment faire mieux avec moins. Une devise qu'il s'applique à lui-même: il ne possède pas de voiture, consomme local et n'a jamais imprimé une page de papier lorsqu'il écrivait ses trois ouvrages. Il est, avec Jeremy Rifkin, l'un des deux invités d'honneur du World Dream Forum, qui se tient à Grenoble le 7 octobre, et s'exprimera également au Women's Forum de Deauville le 14 octobre. >> Notre dossier sur les nouveaux visages de l'innovation

Related: