background preloader

COVID-19 - Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs

COVID-19 - Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs
Par secteur professionnel ou par métier publié le27.03.20mise à jour16.04.20 Retrouvez ici les fiches conseils édités par le ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail. Téléchargez-les et partagez-les avec vos salariés ou vos collègues. Consultez également le site internet de votre fédération professionnelle pour compléter votre information. Fiches conseil métiers face au covid 19 Le ministère du Travail, avec le concours du ministère de l’agriculture, de l’Anses, du réseau Assurance maladie risques professionnels, de l’INRS, de l’Anact et des médecins du travail coordonnés par Présance, a rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs, qui est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés, mais qui seront utiles aussi à tous les travailleurs, pour se protéger des risques de contamination au COVID-19. Agriculture, élevage, agroalimentaire, jardins et espaces verts

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/coronavirus-covid-19-fiches-conseils-metiers-pour-les-salaries-et-les

Related:  Coronavirus et travailVeille informationnelleInfos Covid-19COVID 19 SANTE SECURITE

Travail et Covid-19 : quelles sont les règles ? Si vous êtes informé par les équipes de l'Assurance Maladie que vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19 (c'est-à-dire si vous êtes cas-contact), vous devez vous isoler immédiatement. Si le télétravail n'est pas possible, vous devez vous déclarer sur le site de l’Assurance maladie ou de la MSA. Vous devez vous engager à réaliser un test RT-PCR dans les 2 jours qui suivent votre déclaration. Vous pouvez bénéficier d'un arrêt de 7 jours débutant à la date à laquelle l'Assurance Maladie vous a informé que vous étiez cas contact. Si vous vous êtes isolé avant cette date, l'arrêt pourra être rétroactif dans la limite de 4 jours.

"Un mal-être grandissant" à la SNCF : SUD-Rail alerte sur l'explosion des licenciements, démissions et ruptures conventionnelles en 2017 Le troisième syndicat de la SNCF affirme que le bilan social de la compagnie ferroviaire est "désastreux". La direction de l'entreprise n'a pas souhaité confirmer à franceinfo les chiffres avancés par SUD-Rail. Le syndicat SUD-Rail parle d'un "bilan désastreux" pour l'année 2017. Selon les statistiques dévoilées par le troisième syndicat de la SNCF, les départs de salariés ont explosé l'an dernier. Selon SUD-Rail, 660 personnes ont été licenciées à la SNCF en 2017, contre 452 en 2016, soit une augmentation de 46%.

La lettre d'information de l'INRS - Mai 2020 À l’heure du déconfinement, les établissements qui ont dû arrêter leur activité comme ceux qui ont instauré un télétravail massif et prolongé pour leurs salariés, se trouvent face à des questions concrètes de santé et de sécurité. Comment aborder la réouverture et la remise en service des bâtiments ? Quelles nouvelles organisations mettre en place ? Comment recréer des collectifs de travail et maintenir une partie des salariés en télétravail ? Quelles précautions faut-il prendre vis-à-vis des équipements de travail, notamment des machines, après un arrêt de longue durée ?

Coronavirus - Covid-19 : préserver la santé au plus près des évolutions du travail Prévention du risque de contamination au coronavirus Trois semaines après la mise en place du confinement, les principes de prévention du risque sanitaire, les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont désormais largement médiatisés. Il est cependant utile de rappeler comment articuler les actions à mettre en œuvre au travail. Le télétravail à domicile et la suspension des activités qui ne sont pas indispensables sont les premières mesures de prévention du risque de contamination pour limiter le nombre de salariés exposés. Dans le cas du maintien de l’activité sur les lieux habituels de travail, il convient d’identifier les circonstances dans lesquelles les personnels peuvent être exposés et de mettre en œuvre les mesures appropriées, sachant que la contamination peut s’effectuer : En plus du respect des mesures d’hygiène individuelle, les actions à déployer reposent sur les mesures complémentaires suivantes :

Espaces confinés. Ce qu’il faut retenir - Risques Un espace confiné est un volume totalement ou partiellement fermé (bâtiment, ouvrage, équipement, installation…) qui : n’a pas été conçu et construit pour être occupé de façon permanente par des personnes, ni destiné à l’être, mais qui, à l’occasion, peut être occupé temporairement pour y effectuer des opérations d’entretien, de maintenance, de nettoyage, ponctuelles et plus ou moins fréquentes, ou des opérations non programmées à la suite d’évènements exceptionnels, et au sein duquel l’atmosphère peut présenter des risques pour la santé et la sécurité des personnes qui y pénètrent en raison : - soit de la conception ou de l’emplacement de l’ouvrage, - soit d’une insuffisance de ventilation naturelle, - soit des matières, substances ou fluides qu’il contient ou qui y sont utilisés, - soit des équipements qui y sont mis en œuvre, - soit de la nature des travaux qui y sont exécutés. (Voir la recommandation R447 Prévention des accidents lors des travaux en espaces confinés)

Coronavirus : comment combiner continuité de l'activité et protection des travailleurs ? La crise sanitaire actuelle impacte la disponibilité des travailleurs, la production et les approvisionnements. Pour y faire face, les entreprises et organisations sont contraintes à réorganiser leurs activités. La raison d'être d'un Plan de continuité d’activité (PCA) - que certaines ont déjà élaboré et mis en œuvre - est précisément d'anticiper ces perturbations et les ajustements qui s'imposent en matière d’organisation de la production et de protection des salariés. Les grandes étapes d'un Plan de continuité d’activité La lettre d'information de l'INRS - Mai 2020 À l’heure du déconfinement, les établissements qui ont dû arrêter leur activité comme ceux qui ont instauré un télétravail massif et prolongé pour leurs salariés, se trouvent face à des questions concrètes de santé et de sécurité. Comment aborder la réouverture et la remise en service des bâtiments ? Quelles nouvelles organisations mettre en place ? Comment recréer des collectifs de travail et maintenir une partie des salariés en télétravail ? Quelles précautions faut-il prendre vis-à-vis des équipements de travail, notamment des machines, après un arrêt de longue durée ? État des lieux.

Info Coronavirus COVID-19 Sorties et déplacements entre 19h et 6h (couvre-feu), partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00. Les contrôles Par ailleurs, les contrôles sont renforcés pour limiter les rassemblements de plus de six personnes et encadrer la consommation d’alcool sur la voie publique, désormais interdite.

Coronavirus : quels enjeux de conditions de travail  ? Près de 10 jours après les annonces en matière de confinement, quels sont les principaux enjeux face à la pandémie actuelle ? La question de la prévention du risque sanitaire est, bien sûr, essentielle concernant les salariés qui poursuivent leur activité sur les lieux de travail. Dans un tel contexte, la disponibilité des moyens de protection est une source de préoccupation forte. Mais elle ne doit pas occulter les questions liées à l’organisation du travail. Je pense à la dimension organisationnelle du risque sanitaire avec, par exemple, la nécessité pour les salariés exposés de pouvoir bénéficier effectivement des temps de pause indispensables au respect de certaines consignes comme se laver les mains ou de disposer des informations leur permettant de prioriser leur travail dans de bonnes conditions. Je pense aussi plus largement, aux effets des organisations du travail qui ont été mises en œuvre face à ce contexte inédit.

Sécurité et santé au travail : obligations de l'employeur En tant qu'employeur, vous devez prendre des mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé mentale et physique de l'ensemble de vos travailleurs sur leurs postes de travail. Actions de prévention des risques professionnels Vous devez mettre en place des actions de prévention des risques professionnels sur les points suivants :

La lettre d'information de l'INRS - Mai 2020 À l’heure du déconfinement, les établissements qui ont dû arrêter leur activité comme ceux qui ont instauré un télétravail massif et prolongé pour leurs salariés, se trouvent face à des questions concrètes de santé et de sécurité. Comment aborder la réouverture et la remise en service des bâtiments ? Quelles nouvelles organisations mettre en place ? FAQ - Coronavirus questions-réponses salariés et entreprises Quelles sont les recommandations sanitaires pour les entreprises en France ? La principale recommandation pour les entreprises est de placer leurs salariés en télétravail autant que faire se peut et d’éviter les déplacements professionnels afin de limiter la propagation du virus. Elles doivent également appliquer les mesures recommandées pour aménager les postes de travail notamment pour permettre une distance d’un mètre entre les salariés.

Related: