background preloader

Technique d'apprentissage PNL : la carte mentale

Technique d'apprentissage PNL : la carte mentale
Technique d'apprentissage dans les écoles en Finlande Une technique à modéliser dans nos écoles partout dans le monde. C'est d'une simplicité, les enseignants démontrent aux étudiants à construire une carte mentale pour mieux apprendre et surtout ils axent sur l'individualité de chacun dans la compréhension. Un respect et une reconnaissance de l'être est préconisé dans cette approche. BRAVO chers Finlandais! La carte mentale permet de faire immerger le génie en nous, inventé par un psychologue anglais Tony Buzan. Un logiciel vous est offert gratuitement: Méthode d'apprentissage Finlandaise : la carte mentale ...envoyé par le-comite-invisible. - Les derniers test hi-tech en vidéo. Related:  communication`test 1017**

Guide de survie aux abrutis: le bocal à con Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles La plupart du temps, les solutions élaborées par les clients sont trop personnelles pour pouvoir être utiles à d’autres. Cependant, parfois, leurs caractéristiques métaphoriques peuvent les rendre transformables en véritables outils exploitables par bon nombre de personnes. Ainsi l’autre jour, voilà ma cliente A., avec qui je travaille sur le relationnel professionnel, qui me lance une de ses œillades malicieuses dont elle a le secret et m’explique qu’elle et son mari sont les heureux inventeurs d’un concept qu’ils auraient du breveter il y a plus de 20 ans : le bocal à con. J’en reste sans voix. Je suis éblouie par le potentiel phénoménal, l’étendue du champ d’action possible d’une telle idée. Le concept est ultra simple. Le bocal peut ensuite être placé sur une étagère décorative, au fond d’un placard ou encore planqué à la cave. Relation à soi / aux autres: le cocktail indispensable Protège tes fesses!

Kant a-t-il inventé les sciences cognitives ? La référence à Emmanuel Kant revient régulièrement dans les sciences cognitives contemporaines. Filiation réelle ou coquetterie rhétorique ? Les sciences cognitives sont-elles kantiennes ? Pourtant, elle devrait être considérée comme de la plus haute importance par ceux qui se préoccupent du fonctionnement de l’esprit humain. Rappelons que dans sa Critique de la raison pure, Emmanuel Kant propose une théorie de la connaissance qui considère que notre esprit observe le monde à travers des catégories mentales préexistantes.

Psychothérapeute PNL - Programmation neuro-linguistique - PNL thérapeutique Qu’est-ce que la PNL ? Elle est un ensemble de modèles et de techniques de développement personnel, destinées à améliorer la communication entre individus et à s’améliorer personnellement. Elle peut être employée dans des cadres personnels, ou d’entreprises. Le terme a été inventé par John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970 et s’inspire du travail d’autres psychothérapeutes, dont Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls. Définition de la PNL : Programmation neuro-linguistique La programmation Neuro-Linguistique s’intéresse à ce qui se passe au niveau des comportements, des émotions et des processus mentaux. Selon la PNL, ce que quelqu’un fait, une autre personne peut le faire (présupposé de la PNL). La PNL à pour rôle d’observer des compétences et les approprier, ensuite les « décoder » et les « expérimenter » pour créer des modèles efficients. Ces « modèles » constituent ensuite une base aidant à une démarche de progression épanouissante. Les modèles visent à faciliter :

01 – Présentation de la PNL Bienvenue dans ce cours gratuit en 10 leçons Aujourd’hui, nous posons le décor. Alors allons-y ! PNL est l’acronyme de Programmation Neuro Linguistique. Mais encore ? Programmation : Il s’agit des automatismes qui vous ont permis un jour de faire du vélo, de conduire une voiture ou d’apprendre à compter. Si je vous dis par exemple : « Imaginez un superbe fauteuil « ! Dernier point : le langage que vous utilisez est révélateur du mode de perception que vous privilégiez à un moment donné : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif ou Gustatif (VAKOG). On peut considérer que, d’une certaine manière, votre cerveau et votre système nerveux vous ont été légués sans mode d’emploi précis. Dans l’exemple précédent, la personne peut découvrir d’autres modes de perception de cette situation, et transformer ainsi son sentiment de dépassement. De quoi la PNL est-elle née ? La PNL a été créée par deux américains, Richard BANDLER et John GRINDER. On pourrait le faire aujourd’hui. Les Présupposés de Base

Compétences relationnelles (3): savoir dire non Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles / Mieux communiquer Qui n’a jamais accédé à une demande, une requête, accepté une invitation, un projet tout en mourant secrètement d’envie d’envoyer son interlocuteur balader ou se faire cuire un œuf, selon la nature de la demande? Savoir dire non s’apprend, comme à faire du vélo, malgré le risque de s’écorcher un genou de temps en temps… voici comment. Nous avons tout un tas d’excellentes raisons pour céder aux demandes des autres malgré nous: besoin de faire plaisir, d’être aimé, peur d’être jugé, peur de blesser, de décevoir, peur du conflit etc.Toutes ces raisons sont liées à notre besoin d’appartenance ou d’intégration sociale et à son corollaire, la peur d’être rejeté. C’est vrai que potentiellement, agir en accord avec ce que nous voulons, ce qui est bon pour nous, ce serait méchant, égoïste, ça ferait de la peine à Maman. Pourtant, combien de fois est-ce qu’on nous dit “non”, à nous? Voir aussi:

Jean-Pierre Terrail, Entrer dans l’écrit. Tous capables ? 1 Le café pédagogique, site d'information sur l'éducation associatif, en commente les derniers résult (...) 2 Le café pédagogique en commente également les derniers résultats (12 décembre 2012) : (...) 1S’appuyant notamment sur des enquêtes internationales telles que PISA1 ou PIRLS2 mais aussi sur ses nombreux travaux, Jean-Pierre Terrail, sociologue de l’éducation, soutient la thèse selon laquelle les difficultés des élèves à l’écrit et les inégalités scolaires, bien réelles, sont le fait de l’institution plutôt que de différences sociales ou individuelles. 2L’argumentation, logique et informée par de nombreux travaux de recherche produits dans des champs complémentaires tels que la sociologie, la sociolinguistique, la psychologie, la didactique ou bien sûr les sciences de l’éducation, se développe comme suit : de trop nombreux élèves sont en échec à l’école, en particulier parce qu’ils ne s’approprient pas une culture de l’écrit nécessaire à la réussite scolaire.

les Méta-Programmes en PNL Les Méta-programmes sont des programmes qui gèrent nos processus mentaux. Le méta-modèle nous aide à établir les connexions entre les pensées et les représentations sensorielles a partir desquelles elles proviennent. Les Méta-programmes sont ce que nous trouvons quand nous analysons les règles qui déterminent ce que nous choisissons parmi nos expériences pour former nos modes de pensée et nos prises de décision. Cette perspective vient de la cybernétique, dont l’influence importante a façonné la PNL. Les Méta-programmes déterminent quelles sont les stratégies qu’une personne utilise ou crée dans le but d’accomplir quelque chose. Le “vers versus loin de” méta-programme nous donne un excellent moyen pour améliorer la façon avec laquelle nous communiquons, nous allons donc l’utiliser comme un exemple. Si vous voulez motiver quelqu’un, vous avez besoin de savoir quel méta-programme “vers versus loin de”, la personne utilise. Termes les plus rechechers:

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. B. a. D. a. E. a. F. a. G. a. H. Eléments caractérisant la sphère. Remarque : Il existe divers logiciels chacun performant pour réaliser des cartes mentales avec les élèves.

Faire quelque chose pour soi: parce que nous le valons tous! Comme il est difficile de faire quelque chose pour soi et rien que pour soi! Non parce que quand même, il ne faudrait pas être un gigantesque égoïste nourri à l’individualisme comme d’autres sont nourris aux cornflakes et se gonfler tellement de son auto-importance qu’on pourrait finir comme une certaine grenouille dans une certaine fable! Allez, ré-apprenons à faire parfois quelque chose pour nous-mêmes, parce que c’est bon pour tous;) L’autre jour, ma cliente Philomène m’explique en long en large et en travers qu’elle aurait besoin de dégager du temps pour elle, parce qu’elle ne supporte plus ses douleurs chroniques dans le dos et qu’elle a besoin de rééducation et de natation pour entretenir une posture et une musculature qui l’aideraient considérablement. Nous rechignons à faire quelque chose pour nous-même à cause du regard potentiellement désapprobateur des Autres. – Une bonne humeur bienfaisante. Voir aussi Aller plus loin

La différenciation pédagogique Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; 1 heure professeur par semaine ; Minimum 1 heure quinzaine pour les élèves ; Au moins 12 séances. 2- Objectifs Les élèves apprennent à mieux se connaitre et confrontent leurs pratiques actuelles de travail à celles identifiées comme leur permettant d’optimiser leur apprentissage. Ce travail donne un sens physiologique aux conseils méthodologiques répétés inlassablement au cours de leur scolarité par les adultes (parents comme professeurs) : " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " ", " "… Ce projet donne les moyens aux élèves qui travaillent beaucoup sans réussir de trouver une méthode d’apprentissage efficace, rapide, leur permettant de progresser, de les valoriser et d’être moins stressés.

Les émotions favorisent l’apprentissage Texte adapté de Même les émotions négatives aident à l’apprentissage publié sur le site de l’Université de Montréal le 17 janvier 2011Le chercheur Claude Frasson de l’Université de Montréal s’intéresse aux effets des émotions sur la mémoire. Par ses travaux, il cherche à concevoir des systèmes tutoriels intelligents qui intègrent la dimension émotionnelle de l’apprentissage. « Pour le chercheur, si les émotions sont la clé qui donne accès à la mémoire, c’est aussi dire qu’elles sont essentielles à l’apprentissage. On ne peut apprendre sans émotions, qu’elles soient positives ou négatives, affirme-t-il. Ce sont elles qui impriment les évènements dans notre mémoire. » Dans le cadre de sa recherche de maitrise, Ramla Ghali sous la direction de Frasson, a voulu connaitre les émotions les plus susceptibles de favoriser l’apprentissage. Selon que les enfants sont délicats ou agressifs, les stratégies d’apprentissage ne doivent pas être les mêmes. [Lire l’article de l’Université de Montréal]

Related: