background preloader

3 cartes mondiales interactives pour suivre trois fléaux actuels

3 cartes mondiales interactives pour suivre trois fléaux actuels
Pas besoin d’être un oiseau de mauvaise augure pour constater que la période que nous vivons est remplie de bruit, de fureur, de peurs et de menaces. Il suffit de suivre l’actualité pour s’en rendre compte. Bien mesurer et bien connaître les grandes menaces sont de bons moyens pour les combattre sans les surdimensionner mais aussi sans les nier non plus. Les cartes, les infographies interactives permettent de donner à voir les grands phénomènes mondiaux et leur évolution en temps réel. Voici trois bons exemples. Trois cartes mondiales interactives tout à fait remarquables pour prendre la mesure de trois grandes menaces actuelles. Lightpollutionmap. Si la nuit on a de plus en plus de mal a voir les étoiles, c’est en partie parce que la pollution lumineuse au sol nous empêche de profiter du spectacle. Transparency. Après les problèmes environnementaux, voici une carte qui aborde un des problèmes du domaine de la politique et de la démocratie, celui de la corruption. Coronavirus Map.

https://outilstice.com/2020/02/3-cartes-mondiales-interactives-pour-suivre-trois-fleaux-actuels/

Related:  En directCartographiePopulation

Knoema. Atlas mondial de données et d'infographies Article mis à jour le 28 février 2015 par Fidel Navamuel Knoema est une ressource précieuse qui compile des milliers de datas publiques issues de centaines de sources concernant la plupart des pays du monde pour en proposer des représentations graphiques interactives. Knoema est un sorte de Google du data et de l’infographie. L’idée de base de cette plateforme libre dédiée à la connaissance est de connecter les datas ou données publiques disponibles avec des outils graphiques d’analyse et de representation. Cela a l’air compliqué dit comme ça mais le résultat est formidable. Nègres, Noirs... Du bon usage des mots en cartographie, par Peggy Pierrot & Philippe Rekacewicz (Les blogs du Diplo, 17 mai 2007) Comme nous l’avons écrit dans le billet « la carte dans tous les sens », il est utile de ressortir ces vieux atlas et d’en faire cette lecture « verticale » qui réserve parfois d’étonnantes surprises. Il faut, par exemple, ouvrir et comparer trois éditions (1959, 1970 et 1994) de l’atlas autrichien « Hölzel », publié en France depuis le début des années 1950 par les éditions Bordas (connu sous le nom d’Atlas général Bordas dont les auteurs étaient Pierre Serryn, René Blasselle, Marc Bonnet et Henri Bordas, tous agrégés d’histoire et de géographie). La première chose qui frappe est la grande similarité des cartes thématiques de géographie physique et humaine du début de l’ouvrage : langues, religions, densité de population, mais aussi températures et précipitations. Elles sont identiques à quelques exceptions près, comme si le monde était figé : mêmes contours, mêmes couleurs, même aspect, mêmes légendes. Ou presque. Collision.

Planetoscope. Toutes les statistiques écologiques mondiales en temps réel Comment va notre monde ? Notre monde va mal. Il court à sa destruction et le site Planetoscope permet de le mesurer en temps réel. Cet étonnant site Internet offre des centaines de statistiques dynamiques qui permettent de connaître entre autres et en quasi temps réel l’évolution de la destruction de la planète. Notre planète, celle que montre dans toute sa beauté les images de la NASA est on le sait menacée. S’il fallait encore se convaincre de l’urgence climatique et écologique, quelques minutes sur le site Planetoscope vous fourniront des arguments chiffrés supplémentaires.

9 outils pour faire de la cartographie narrative Article mis à jour le 18 juin 2020 par Fidel Navamuel Les cartes sont un moyen formidable pour raconter une histoire. Cartes de récits, cartes historiques, cartes de voyages, les usages sont nombreux pour appuyer votre récit sur un fond géographique. La cartographie narrative revient au goût du jour et c’est une bonne chose. Evolution de l'agglomération en photos Place Chauderon: La place de Chauderon. La place de Chauderon, qui traversait seule à l'origine l'ancienne route d'Orbe, soit la grande route de France, s'est formée au cours des siècles. Jusqu'au XVIIIè siècle, elle était limitée à l'ouest par l'un des ponts de Chauderon, cité dès le XVè siècle, mais elle est nommée "place" en 1457 en tout cas. Vers 1727, on signale à Chauderon une "grande place publique" avec une "fontaine ouverte", à l'est, et une place appelée le Petit Chauderon", à l'ouest, bientôt revendue à des particuliers.

De l'Antiquité à Google Maps, la cartographie miroir du pouvoir Inventée par les Grecs à l'Antiquité, la cartographie a subi au fil du temps nombre d'évolutions : passant d'une approche scientifique à une conception religieuse, pour finir par être définie comme une science quasi-exacte. Au delà du progrès technique et scientifique qu'elle incarne, la cartographie est aussi et surtout un outil de domination politique et militaire essentiel aux jeux de pouvoir plus que d'actualité aujourd'hui. A lire : Comment Google dessine sa carte du monde La connaissance dans ce domaine s'est particulièrement illustrée au fil de quatre siècles, du globe de Benhaim, en 1492, à celui de Kiepert, en 1879, comme le montre cette vidéo réalisée par la BnF : Les Grecs inventeurs de la cartographie scientifique

La population en cartes Crédits Conception : Gilles Pison, Hélène Mathian, Christine Plumejeaud, Jérôme Gensel, l'équipe web de l'InedRéalisation : OpixidoSources statistiques : Nations Unies, projections de population mondiale ( ) Une animation de l'Institut national d'études démographiques, conçue en partenariat avec le Groupe Hypercarte (Laboratoire Géographie-Cités du CNRS et des Universités Paris 1 et Paris 7 et Laboratoire d'informatique de Grenoble - Université Joseph Fourier) Le monde selon Polandball : quand la cartographie et la bande dessinée jouent sur nos visions du monde entre humour et stéréotypes Polandball (balle-Pologne en français), également appelé Countryball (balle-Pays), est un mème internet apparu en 2009 sur le site allemand Krautchan.net. Ce mème - phénomène repris et décliné en masse sur Internet - se présente comme une bande dessinée dans laquelle les pays sont représentés sous la forme de personnages sphériques avec leurs drapeaux (cf tableau détaillé), qui communiquent entre eux dans un anglais souvent approximatif. Il s'agit d'exploiter les stéréotypes sur les pays et les relations qu'ils entretiennent. Au début, les productions avaient pour thème l'histoire de la Pologne figurée par un personnage en rouge et blanc (d'où le nom de Polandball).

Les histoires cartographiques racontées par Jules Grandin sur Twitter Jules Grandin a été cartographe et infographiste au journal Le Monde (voir ses publications entre 2011 et 2016). Il est actuellement cartographe et responsable du service infographie au journal Les Echos. Avec son équipe, il produit des infographies sur de nombreux sujets géographiques comme par exemple le marché de l'huile de palme ou la carte de la France par ses bâtiments (voir notre proposition d'activité pédagogique à partir de son article). L'ensemble de ses productions est consultable sur le site des Echos.

Scribble Maps. Créer des cartes personnalisées Article mis à jour le 14 mai 2019 par Fidel Navamuel Scribble Maps est un service en ligne très simple à utiliser qui va vous permettre de créer des cartes géographiques personnalisées. Le site propose un fond de cartes dynamiques sur lesquelles vous allez pouvoir écrire, dessiner ou encore insérer des épingles virtuelles. Idéal pour vos besoins en Géographie.

Related: