background preloader

Notion de structure Mintzberg

Notion de structure Mintzberg
Introduction : La notion de structure est assez difficile à cerner. On serait tenté de dire que la structure d’une entreprise correspond à son organigramme. En fait, évoquer cette notion revient également à évoquer la manière dont le travail est organisé, coordonné. L’exercice du pouvoir et le système de relations humaines font également partie de ce qu’il convient peut être d’appeler le concept de structure d’entreprise. Pour Henri Mintzberg, théoricien et auteur en management, la structure « est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches ». I – Les déterminants de la structure Pour Henri Mintzberg, toute structure se caractérise par une recherche d’optimisation à 2 niveaux : - au niveau de la division du travail- au niveau de la coordination des activités II – Les éléments de base de l’organisation On distingue habituellement les flux standardisés et les flux informels

http://www.surfeco21.com/?p=1886

Related:  Types et exemples d'organisationManagementéco_managProlégomènes sur le managementdelaveine

Les différentes formes d'association Accueil Guide juridique et fiscal Principes généraux Les différentes formes d'association Les différentes formes d’association Tri des articles : par date | par titre | par popularité L’association "de fait" ou "non déclarée" Dernière modification : 25 février 2016 - popularité : 9 % "Avantages" : Une association de fait est légale : elle peut se constituer sans autorisation, ni déclaration.

Théorie des Contraintes Cette découverte l'a amené à associer à ce processus d'optimisation un système de mesure de la performance qui fait litière des systèmes traditionnels du monde de la comptabilité par les coûts (Cost Accounting) au profit d'une comptabilité originale, la comptabilité du Throughput (Throughput Accounting). Goldratt a justifié ce concept en remarquant avec d'autres que l'optimum global d'un système n'était jamais la somme des optimums locaux. Autrement dit, il ne sert à rien d'améliorer ou d'optimiser la performance d'une ressource qui n'est pas la contrainte, sauf si cette amélioration contribue à protéger la contrainte. C'est même, le plus souvent, un gaspillage contre-productif. Outre le But, quelques livres ont été traduits en français (principalement ceux de Goldratt).

Acquisition d'entreprise, stratégie de croissance Comment continuer à développer ma société ? C’est la question que se posent tous les dirigeants d’entreprise. Malheureusement, il devient de plus en plus difficile de miser sur une croissance organique : les nouveaux clients sont difficiles à atteindre, l’innovation et le développement de nouveaux produits ou services demandent du temps et des investissements importants. Pierre-Yves Gomez, EM Lyon - De la gouvernance des entreprises au travail invisible - Parole d'auteur stratégie Les dernières émissions de Pierre-Yves Gomez Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions

EPIC -Etablissements Publics à Caractère Industriel et Commercial- : la liste Rôle des EPIC Alors que les activités des EPIC pourraient éventuellement être assumées par des entreprises privées, c'est le législateur qui décide de réserver certains secteurs d'activités aux EPIC, et ce pour des impératifs liés au respect de l'intérêt général. Il existe deux types d'EPIC, les structures qui ont été, dès leur origine, qualifiées d'EPIC et d'autres structures qui se sont devenues des EPIC au fil de leur existence. Par exemple, la SNCF est devenue un EPIC en 1983.

Structures des entreprises - organisation2entreprises INTRODUCTION : La nature de la structure d’entreprise : Toute organisation nécessite une structure, la structure de l’entreprise pour cette dernière, ce que représente le squelette pour le corps. La structure est l’armature de l’organisation qu’est l’entreprise. Elle décrit la façon dont les tâches sont réparties, la manière dont le pouvoir est exercé et les relations entre les divers éléments du système (coordination) Selon Mintzberg, la structure d’une organisation peut être définie comme « la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre des tâches distincts et pour ensuite assurer la coordination entre ces tâches »

Facteurs clés de succès - FCS - critère d'analyse stratégique externe L'analyse des facteurs clés de succès permet de mener à bien une stratégie. C'est une notion pivot en la matière, incontournable pour tout analyste interne ou externe à l'organisation. Leur maîtrise ne délivre pas obligatoirement un avantage concurrentiel, tout dépend du niveau offert par la concurrence face aux attentes des clients. On parle donc de FCS pour des caractéristiques vues côté marché. De point de vue interne, on évoque l'expression "compétences distinctives" ou encore "compétences clés" pour qualifier ses atouts. Les dirigeants de General Motors surpayés... en pleine crise financière La patronne de GM, Mary Barra et un autre dirigeant, Michael Milikin, devant le Sénat américain © REUTERS/Gary Cameron Un rapport de l'organisme qui contrôle l'utilisation des aides publiques américaines aux entreprises en difficultés pendant la crise financière dénonce les rémunérations trop élevées d'une quinzaine de dirigeants du constructeur automobile General Motors. Il met aussi en cause le Trésor Public américain, qui a laissé détourner les règles qu'il a lui-même fixé en matière de rémunération. Onze milliards de dollars. C'est la somme payée par les contribuables américains pour sauver l'emblématique constructeur automobile General Motors, mis en péril par la crise financière de 2008. A ce sacrifice, il y avait des contreparties, énoncées par Barack Obama lui-même.

Qu'est-ce qu'une PME? - Petites et moyennes entreprises (PME) - Entreprises et industrie Les «PME» sont les «petites et moyennes entreprises» conformément à la définition établie dans la législation européenne (recommandation 2003/361 de la Commission Les principaux éléments permettant de déterminer si une entreprise est une PME sont les suivants: le nombre de salariés et le chiffre d'affaires ou le total du bilan. Ces seuils ne s'appliquent qu'aux chiffres des entreprises autonomes. Pour une entreprise faisant partie d'un plus grand groupe, il sera peut-être nécessaire d'inclure les données relatives au nombre de salariés, au chiffre d'affaires ou au bilan du groupe. Pour en savoir plus: De l'utilité des crises dans l'entreprise Pour résoudre leurs crises graves, les entreprises doivent abandonner ce qui a fait leur succès dans le passé De l'utilité des crises dans l'entreprise Toute organisation traverse au cours de sa croissance cinq phases successives. Chaque phase comporte d'abord une période relativement calme d'«évolution naturelle», puis une période instable de « crise ». C'est la résolution de cette crise qui permet le passage à la phase suivante. Une direction, consciente du passé de son organisation, peut donc prévoir la crise à venir, s'y préparer en prenant les mesures appropriées au stade de développement atteint et transformer ainsi une situation critique en point de départ d'une nouvelle phase de croissance.

Effet de réseau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration de l'effet de réseau : les possibilités d'appels entre téléphones augmentent plus vite que leur nombre L'effet de réseau (ou rarement effet-club) est le phénomène par lequel l'utilité réelle d'une technique ou d'un produit dépend de la quantité de ses utilisateurs. Un effet de réseau est donc un mécanisme d'externalité économique. Il peut être aussi bien positif que négatif, bien que le terme soit plutôt appliqué au premier cas, surtout dans les technologies de pointe. Le terme effet de réseau exprime le fait que l'usage de telles technique passe par des mouvements ou échanges en réseau, et ce phénomène est la source du mécanisme qui cause ce type d'effet.

Grands patrons ou grands satans? Historiquement caricaturés cigare au bec et ventre arrondi, dépeints en exploiteurs du peuple froids et impitoyables, obsédés par le profit et le pouvoir qu’ils exerceraient véritablement dans l’ombre du monde politique, l’image traditionnelle des Grands patrons en France n’est pas franchement positive. Malaimés, les patrons fascinent aussi. En période de crise, ils sont parfois présentés comme les capitaines courageux du navire France qu’ils empêcheraient de couler, véritables héros du capitalisme national dans la mondialisation, étouffés par des charges sociales excessives et accablés de reproches infondés. Toutes ces représentations, parfois fausses ou injustes ont été relayées par deux cent ans d’histoire des luttes sociales, par la littérature qui, de Hugo à Zola, n’est généralement pas tendre à l’égard des grands patrons, et par une Gauche française traditionnellement offensive sur ce sujet. Est-ce pourtant bien exact ?

Related: