background preloader

Notion de structure Mintzberg

Notion de structure Mintzberg
Related:  MAN 12 - Voyage au centre des organisations

Connaître AIR LIQUIDE mission et stratégie Air Liquide > Le Groupe > Nous connaître Air Liquide est leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Notre ambition Être le leader dans notre industrie, en étant performant sur le long terme et en agissant de façon responsable. Notre mission Les idées d’Air Liquide créent de la valeur sur le long terme. Notre positionnement Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Notre stratégie Notre stratégie consiste à réaliser une croissance rentable sur le long terme. Notre signature Air Liquide – Creative Oxygen* *De l’oxygène naît l’inspiration Acquisition d'entreprise, stratégie de croissance Comment continuer à développer ma société ? C’est la question que se posent tous les dirigeants d’entreprise. Malheureusement, il devient de plus en plus difficile de miser sur une croissance organique : les nouveaux clients sont difficiles à atteindre, l’innovation et le développement de nouveaux produits ou services demandent du temps et des investissements importants. … à condition toutefois de savoir bien mener son opération… Savoir utiliser la croissance externe en maîtrisant ses risques En procédant à une opération de croissance externe, l’entreprise bénéficie d’avantages stratégiques et organisationnels : elle peut atteindre rapidement une taille critique et distancer ses concurrents. Suivant les objectifs recherchés par le dirigeant d’entreprise, il existe différents types de croissance externe : La croissance horizontale consiste à acquérir une société ayant la même activité. La croissance conglomérale répond uniquement à une logique financière « opportuniste ».

Les apports de Henri Mintzberg L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations L'approche systémique pour mieux comprendre les organisations Dominique GROOTAERS, Le GRAIN asbl, 14 décembre 2005 Henry Mintzberg est une figure de référence internationale dans le domaine de la sociologie des organisations. Le canadien Henri Mintzberg est apparu depuis les années 70 et 80 comme le théoricien de référence dans le domaine de l’analyse des organisations. Au fur et à mesure des essais de Henri Mintzberg s’est profilée une théorie qui est depuis lors abondamment utilisée, commentée et soumise à la critique et qui s’avère d’un intérêt fondamental pour analyser une organisation avant d’envisager la manière d’y opérer un changement. L’apport majeur de Mintzberg est d’avoir élaboré une typologie permettant de catégoriser les diverses composantes internes d’une organisation. 1. Mintzberg distingue en effet trois composantes essentielles des organisations, étroitement coordonnées entre elles : 1.1. 1.1.1. La dimension verticale 1.1.2. 1.2. 1.3. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 2.4. 2.5.

Effet de réseau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration de l'effet de réseau : les possibilités d'appels entre téléphones augmentent plus vite que leur nombre L'effet de réseau (ou rarement effet-club) est le phénomène par lequel l'utilité réelle d'une technique ou d'un produit dépend de la quantité de ses utilisateurs. Un effet de réseau est donc un mécanisme d'externalité économique. Il peut être aussi bien positif que négatif, bien que le terme soit plutôt appliqué au premier cas, surtout dans les technologies de pointe. Par exemple, l'utilité de posséder un fax sera d'autant plus grande qu'il y aura plus utilisateurs de ce système, qui peuvent chacun en émettre et en recevoir. Si l'utilité est positivement proportionnelle au nombre des autres utilisateurs, cela revient à dire que la valeur du réseau est proportionnel au carré du nombre de clients. Des modèles d'entreprise basés sur l'effet de réseau[modifier | modifier le code] Exemples[modifier | modifier le code]

Les nouvelles formes d'emploi COASE entreprise marché La révolution numérique est en train de faire émerger une nouvelle organisation du travail dite "collaborative". Un phénomène mondial qui se développe dans toutes les villes. Près d'une centaine d'espaces de coworking ont été créés à Paris. Des tiers lieux, espaces de rencontres entre personnes et compétences variées, où se regroupent des travailleurs indépendants et autonomes, des entrepreneurs, des étudiants qui forment des communautés.Un reportage d'Annabelle Grelier complété par vos témoignages et le point de vue de Jeremy Rifkin. Les locaux sont modestes mais l’accueil y est chaleureux. Noémie De Grenier est co-directrice générale de Coopaname : Plutôt que de monter chacun notre petit statut d’auto entrepreneur, on se rassemble au sein de la même structure. Coopaname © Jérémie Wach-Castel Car c’est bien la Coopaname qui salarie ces travailleurs. « La grande utopie que porte CooPaname c’est de se dire : on a envie de réinviter le rapport au travail. « Il y a un très bon accompagnent.

Facteurs clés de succès - FCS - critère d'analyse stratégique externe L'analyse des facteurs clés de succès permet de mener à bien une stratégie. C'est une notion pivot en la matière, incontournable pour tout analyste interne ou externe à l'organisation. Leur maîtrise ne délivre pas obligatoirement un avantage concurrentiel, tout dépend du niveau offert par la concurrence face aux attentes des clients. On parle donc de FCS pour des caractéristiques vues côté marché. Un facteur clé de succès (FCS) est un élément à caractère commercial ou technologique que l’entreprise doit maîtriser pour réussir dans une activité donnée. Les facteurs clés de succès sont étudiés et évalués lors des démarches stratégiques à travers l'analyse SWOT (Force-Faiblesses / Opportunités-Menaces). Lors d'un travail de segmentation stratégique pour construire des DAS, les FCS permettent de constituer les segments. Sélection de documents publiés sur internet Articles Savez-vous ce que sont les business drivers ?

Thorstein Veblen Thorstein Veblen, né le 30 Juillet 1857 - décédé le 3 août 1929, était un économiste et sociologue américain. Chef de file de l'institutionalisme américain, il fut un critique du capitalisme libéral, comme le montre son livre le plus connu, "La théorie de la classe de loisir"(1899) qui est une attaque vive de la théorie néo-classique. Une théorie de l'évolution Le début de l'institutionnalisme est identifiable par l'essai de Thorstein Veblen, écrit en 1898, intitulé "Pourquoi la science économique n'est pas évolutionniste ?". Il associe une perspective darwinienne de l'évolution avec son approche institutionnaliste. Sa théorie de l'évolution rassemble les nouvelles idées de l'anthropologie, de la sociologie et de la psychologie. Dans son livre, publié en 1904, "La théorie de l'entreprise", il emploie son analyse de l'évolution pour expliquer les nouvelles formes organisationnelles des entreprises comme les regroupements d'entreprises et les holdings. Publications Littérature secondaire

Loi de Metcalfe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les liens dans un réseau de 2, 5 puis 12 nœuds. La loi de Metcalfe est une loi théorique et empirique de l'effet de réseau énoncée par Robert Metcalfe (fondateur de la société 3Com et à l'origine du protocole Ethernet). L’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs. Cette loi s'appliquerait sous l'hypothèse d'homogéneité des noeuds du réseau, pouvant être constitué d'agents ou d'objets. Explications[modifier | modifier le code] La loi de Metcalfe explique les effets de réseau liés aux technologies de l'information, applicable à des réseaux comme Internet, les systèmes de réseautage social et le World Wide Web. nœuds est , fonction équivalente à pour tendant vers l'infini. Applications[modifier | modifier le code] La Loi de Metcalfe dit simplement que plus il y a d'utilisateurs dans un réseau, plus ce réseau aura de la valeur. Critiques[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Les Echos.fr - Actualité à la Une Après une période d'accalmie en 2013, le nombre d'autoentrepreneurs est reparti à la hausse en 2014. A la fin de l'année dernière, on comptait 982.000 autoentrepreneurs en France, soit 8,6 % de plus qu'à la fin de 2013 selon les chiffres de l'Acoss publiés mercredi. Une évolution qui résulte des 330.000 immatriculations enregistrées en 2014, auxquelles il faut soustraire les 252.000 radiations intervenues sur la même période. Il faut noter que les radiations ont été importantes au dernier trimestre 2014 (17.000), au point de dépasser les nouvelles immatriculations (9.000) car c'est au 31 décembre de l'année qu'interviennent les radiations systématiques des autoentrepreneurs n'ayant réalisé aucun chiffre d'affaires sur vingt-quatre mois ou sur huit trimestres consécutifs. Sur les 982.000 autoentrepreneurs enregistrés fin 2014, tous n'étaient pas pour autant « économiquement actifs ». Quatre secteurs porteurs À noter Par Marie Bellan

Les « dev » ces nouvelles stars que l'on s'arrache, Enquête Gérer les développeurs informatiques, ces drôles d'oiseaux, est une gageure pour les employeurs. Pour comprendre le problème, il faut saisir l'ADN du codeur de haut vol : un mélange d'artiste, de bricoleur et d'ingénieur. Le développeur est un volatile volatil. Un drôle d'oiseau que l'employeur doit cajoler dans le sens de la plume s'il ne veut pas assister, désarmé, à son évaporation vers d'autres cieux. « Si cela ne va pas, je m'en vais », avertit doucement Fabien Devos. Tee-shirt basique et duvet fourni, ce trentenaire souriant n'a pourtant pas l'air d'un rapace vindicatif. Son employeur n'y trouve rien à redire. « Coder sans contrainte » Revêche voire rebelle, baskets et cheveux longs, geek parmi les geeks : la caricature du développeur se dessine petit à petit. Le développeur est un oiseau rare. En règle générale, on tombe en religion tout petit. Leur illustre aîné Alex Dayon écouterait leurs aventures avec nostalgie. Des rebelles très demandés Julien Dupont-Calbo, Les Echos

Le Guen: changer la Constitution pour différencier PME et grandes entreprises Le secrétaire d’État en charge des relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen a souhaité jeudi matin que la Constitution soit modifiée pour instaurer une différence entre les PME et les grandes entreprises. "Nous disons que l'économie de demain, c'est traiter différemment les PME et les entreprises du CAC40", a affirmé M. Le Guen sur RMC. "S'il faut réformer la Constitution pour donner une priorité et un rôle particulier aux PME, nous le ferons", a-t-il ajouté sans plus de précisions. Jean-Marie Le Guen évoquait la censure par le Conseil constitutionnel du plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement. M. "Nous voulons aussi faire en sorte que lorsqu'il y a des branches industrielles, je pense en particulier à l'agroalimentaire aujourd'hui, qui sont soumis à une compétition internationale (...) qu'il y ait un accord de branche pour avoir une plus grande compétitivité", a ensuite indiqué M. Le pôle des Réformateurs (aile droite du parti) dont fait partie M.

Loi de Reed Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La loi de Reed est une affirmation théorique et empirique concernant l’Internet énoncée par David Reed[1] en 1999, qui part du principe que la loi de Metcalfe minimise la valeur des connexions ajoutées. En effet, un membre est relié au réseau entier comme à un tout, mais également à beaucoup de sous-ensembles significatifs du tout. Ces sous-ensembles ajoutent de la valeur à l’individu comme au réseau lui-même. En incluant des sous-ensembles dans le calcul de la valeur du réseau, la valeur augmente plus rapidement qu’en ne prenant en compte que les nœuds. Cette loi est particulièrement adaptée aux réseaux où individus, communautés et groupes plus ou moins formels sont considérés. ↑ Après des études au MIT, David Reed est reçu comme docteur en sciences informatiques.

Related: