background preloader

Portail:Bouddhisme

Portail:Bouddhisme
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lumière sur… [ modifier ] Le Bodhisattva Le Bodhisattva, l'« être d'Éveil » désigne un futur Bouddha à partir du moment où il engendre et actualise la Bodhicitta, c'est-à-dire l'« esprit d'Éveil » par le vœu de l'accomplir afin d'enseigner à tous les êtres sensibles la voie de la Libération. Portail des religions et croyances Related:  Buddhism

The Sangha Kommune. | An Exploration of Marxist-Leninism, Buddhism, Hakka Ethnography, and Philosophy that Strives to Expose and Uproot Bourgeois Lies & Deception… Trois Poisons Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Trois Poisons indissociables, (sanskrit, triviṣāṇi ; chinois, sāndú 三毒 ; japonais, sandoku 三毒), terme bouddhique, désignent l'avidité (convoitise ou cupidité), l'intolérance (colère ou xénophobie) et l'obscurantisme (méconnaissance ou ignorance) considérées comme l'origine de toutes les souffrances. La convoitise ou l'avidité (sanskrit, tṛṣna ; palî, taṇhā ; chinois, tān 贪 ; japonais, ton 貪) signifie une soif insatiable de vouloir tout prendre, tout posséder, qui ne pourra certainement atteindre son objectif, ainsi la jalousie se produira à l'égard de ceux qui en ont plus, et une colère apparaîtra envers les personnes qui se posent volontairement ou involontairement en obstacles à son prurit, même envers les éléments inanimés qui ne pourront le satisfaire.

The Two Truths of Buddhism and The Emptiness of Emptiness | Emptiness Teachings There are two truths in Buddhism, conventional and ultimate truth. This penetrating insight dates back to the original Buddha. Understanding the two truths and the relationship between them is vital in seeing through the illusion of inherent existence and realizing emptiness or Śūnyatā.~ Nagarjuna’s philosophy of the Middle Way or Mahyamaka school of Buddhism shows how the two truths are different and yet despite this difference are critically the same. An understanding of this paradox is a journey of remarkable insight and clarity. Nagarjuna’s doctrine of the emptiness of emptiness is imperative on this account.~The references used for this article focused on the brilliant works of Jay Garfield, Professor of Philosophy, Buddhist scholar and translator. ~ Conventional truth involves our everyday experience and understanding of the way the phenomenal world appears and functions. ~“Whatever is dependently co-arisen That is explained to be emptiness. Nagarjuna

Trois Refuges Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Trois Refuges (sanskrit : triśaraṇāni) désignent normalement les trois joyaux, objet central du rite qu'un candidat volontaire doit prendre pour devenir bouddhiste laïc (upāsaka). Le bouddha, le dharma (enseignement du bouddha) et le sangha (communauté bouddhiste) constituent les Trois Refuges que les personnes prétendantes à se libérer des souffrances de la réincarnation et à devenir finalement bouddha doivent prendre comme protections, guides ou boussoles : Celui qui cherche refuge dans le Bouddha, le Dharma et le Sangha, voit avec une juste connaissance les Quatre vérités des Aryas. La souffrance, la cause de la souffrance, le passage au-delà de la souffrance et l'Octuple sentier qui mène à la cessation de la souffrance. Theravâda[modifier | modifier le code] Dans la tradition Theravāda, la formule est la suivante : Buddhaṃ saraṇaṃ gacchāmi Je vais vers le Bouddha comme refuge ; Dhammaṃ saraṇaṃ gacchāmi Je vais vers le Dharma comme refuge ;

ILTK | Istituto Lama Tzong Khapa | Sito Ufficiale Istituto Lama Tzong Khapa Siddhartha Gautama Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il aurait vécu à peu près quatre-vingts ans, mais les traditions ne s'accordent pas sur les dates exactes de sa vie, que les recherches modernes tendent à situer de plus en plus tard : c. 623-543 av. J.-C. selon la tradition theravada ; c. 563-483 av. J.-C. selon la majorité des spécialistes du début du XXe siècle[3], beaucoup au début du XXIe siècle envisageant un parinirvāṇa (mort du Bouddha) entre 420 et 380 av. Vie du Bouddha[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code] Les connaissances concernant la vie du Bouddha proviennent d'informations éparses dans le canon pali[6] qui s'est d'abord transmis oralement et n'a été mis par écrit que quelques centaines d'années après sa mort (Ier siècle av. Toutes les sources s'accordent pour attribuer au bouddha historique une durée de vie de quatre-vingts ans, mais les estimations varient concernant les dates : c. 1029-949 av. Selon L. Contexte[modifier | modifier le code]

Thinking – Secret Oral Teaching in Tibetan Buddhist Sects | The Tree of Life Following Alexandra David Neel in Tibetan Oral Teachings the Tibetan Masters defined three main groups of people from their thinking capabilities: “In general,” continued the Master, “we distinguish three kinds of individuals: those whose intelligence is completely dull : those whose intelligence is of average quality, able to understand some Truths which are specially evident; those endowed with an intelligence better equipped for acute perceptions, who are fit to penetrate below the surface of the world of physical phenomena and grasp the causes which are at work there.’ The last group is not bound by opinions, their mind is free to work with ideas presented to them: “It is enough to direct the attention to these last, to say to them: ‘Look from this point of view, consider that’ and they perceive what is to be perceived there where they have been told to look; they understand what is really the thing which one has pointed out to them. This is the illusion we live in. Like this:

Bouddha Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode. Des nombreux bouddhas, le plus connu demeure le fondateur du bouddhisme, Siddhārtha Gautama, archétype du « bouddha pur et parfait » (सम्यक्सम्बुद्ध samyaksambuddha). Origine du terme[modifier | modifier le code] Le mot bouddha est, en sanskrit, le participe passé passif de la racine verbale budh, बुध् (de l’étymon hypothétique *bhudh par application de la loi de Grassmann). La racine signifiant « s'éveiller » serait de même étymon indo-européen que le lithuanien bundù, bùsti « éveiller », que le polonais budzić « éveiller » (racine bud' des langues slaves, cf. Trois types d'éveil[modifier | modifier le code] Statue de Bouddha prise au temple des Six Banians à Canton. Statue du Bouddha, non localisée Dans le Theravāda[modifier | modifier le code] « Ô Késhava !

Chinese Buddhist Encyclopedia Two people from Buddhism & Australia, Vello Vaartnou and Marju Broder represented Australia at the UC Berkeley PNC conference that was held on 16-18 August, 2016 in Los Angeles. The PNC was founded at the University of California, Berkeley and it encourages scholars, academic institutions, and universities to collaborate and exchange their academic resources and research expertise. It is really wonderful, that Western Australia which is usually known for the mining boom, was represented by two people who deal with the academic aspect of Buddhism on international level. Until today, Western Australian universities do not have Buddhist studies at all. Prof. Already in 2012, Vello Vaartnou represented Australia at the UC Berkeley and introduced his century project, an online Chinese Buddhist Encyclopedia to the international audience. Two research papers on Buddhist history was presented at the PNC 2016 in Los Angeles this year.

Dharma Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dharmacakra, la roue de la loi, symbole du Dharma apparu dans le monde, lorsqu'un Bouddha médite. (statue thaïlandaise moderne) Dharma, (transcription depuis le sanskrit: धर्म), ou dhamma (depuis le pali: धम्म), est un terme polymorphe et important dans les philosophies et religions indiennes. ferme, établi ;loi naturelle ou juridique, coutume, devoir, droit, justice ;substance, essence, caractéristique, vérité, réalité ;vertu, religion, enseignement, doctrine ;phénomène, fait de conscience et même atome. Dans le monde chinois et d'influence chinoise, l'idéogramme de dharma est 法, prononcé fǎ en mandarin et hō en japonais. De façon générale, dharma désigne donc l'ensemble des normes et lois, sociales, politiques, familiales, personnelles, ou naturelles. Hindouisme[modifier | modifier le code] Outre le devoir en fonction des castes, le dharma fixe également les missions propres à chacun des quatre âges de la vie. Éléments de vocabulaire pali

Nagarjuna: le cose sono solo relazioni Questo articolo è tratto da «la Lettura» #315, numero speciale a 64 pagine, in edicola fino a sabato 16 dicembre Capita poche volte di incontrare un libro capace di influenzare nettamente il nostro modo di pensare. Ancora più raramente di incontrarne uno di cui non sapevamo nulla. Mi è capitato. È un breve e asciutto testo filosofico scritto 18 secoli fa in India e divenuto classico di riferimento della filosofia buddhista. Non sono capitato su questo libro per caso. Il pensiero di Nagarjuna è centrato sull’idea che nulla abbia esistenza in sé. Se guardo un cielo nuvoloso — per fare un esempio ingenuo — posso vedervi un castello e un drago. E io che vedo una stella? Nagarjuna distingue due livelli, come fanno tanta filosofia e scienza: la realtà convenzionale, apparente, con i suoi aspetti illusori o prospettici, e la realtà ultima. L’illusorietà del mondo, il Samsara, è tema generale del buddhismo; riconoscerla è raggiungere il Nirvana, la liberazione e la beatitudine.

Bouddhisme Le bouddhisme est une religion et une philosophie dont les origines se situent en Inde aux VIe – Ve siècles av. J.-C. à la suite de l'éveil de Siddhartha Gautama à Bodhgaya dans le Bihar et de la diffusion de son enseignement. Les notions de dieu et de divinité dans le bouddhisme sont particulières : bien que le bouddhisme soit souvent perçu comme une religion sans dieu créateur[n 1], cette notion étant absente de la plupart des formes du bouddhisme[n 2], la vénération et le culte du Bouddha historique Siddhartha Gautama en tant que bhagavat jouent un rôle important dans le Theravāda tout comme dans le Mahāyāna, qui voient en ce personnage un être éveillé doté d’un triple corps[n 3]. Le bouddhisme, à travers ses différentes écoles, présente un ensemble ramifié de pratiques méditatives, de rituels religieux (prières, offrandes), de pratiques éthiques, de théories psychologiques, philosophiques, cosmogoniques et cosmologiques, abordées dans la perspective de la bodhi, « l'éveil ». Doctrine

Dharma Wheel - A Buddhist discussion forum on Mahayana and Vajrayana Buddhism Bodhisattva Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il existe cinquante-deux niveaux de Bodhisattvas : dix degrés de la foi, dix degrés de la demeure, dix degrés de la pratique, dix degrés du transfert de mérites, dix terres, éveil correct et équivalent, et éveil merveilleux. Au début se trouvent les novices qui apprennent les théories en les mettant en pratique, ils doivent s'entraîner pendant trois grands kalpas d'après le Mahāyāna pour devenir Bouddhas, et au bout du chemin se situent les très grands Bodhisattvas tels qu'Avalokiteshvara et Manjushri qui, ayant déjà été Bouddhas dans le passé, reviennent dans notre monde en jouant le rôle de Bodhisattva pour faciliter le progrès et l'éveil de ceux qui les veulent de leur plein gré. Le Bodhisattva Manjusri (bronze japonais du XVIIe-XIXe siècle) Naissance du Bodhisattva[modifier | modifier le code] Le Bodhisattva dans les différents courants[modifier | modifier le code] Theravada[modifier | modifier le code] Le Soutra du filet de Brahmā, (sk.

Related: