background preloader

Les ressources numériques en bibliothèque, dans l'économie de l'abo...

Related:  lecture numériqueVALORISER SON FOND #musée #cinéma #photographie

Bibliobsession : Silvère Mercier Bonjour Silvère Mercier. Quel est votre parcours professionnel ? Silvère Mercier : J’ai un parcours assez classique dans le domaine des bibliothèques. J’ai suivi une classe préparatoire littéraire, ensuite un IUP Métiers du livre option "bibliothèques", puis j’ai passé une licence et un master. Cela m’a permis de passer les concours et d'obtenir celui de bibliothécaire territorial. C’est ainsi que j’ai commencé à travailler en bibliothèque. Quelle est votre fonction à la Bpi ? Silvère Mercier : Actuellement je suis chargé de médiation numérique. Depuis quand occupez-vous ce poste ? Silvère Mercier : J’occupe ce poste depuis bientôt deux ans. La fonction de médiateur numérique est récente. Silvère Mercier : On est maintenant quelques-uns en France à avoir ce titre-là : Lionel Dujol de la bibliothèque de Romans-sur-Isère par exemple [1] est lui aussi médiateur numérique. Que recouvrent précisément les ressources numériques en bibliothèque ? Silvère Mercier : Oui.

Numérique, notre attention en question Les innovations technologiques suscitent toujours de profondes inquiétudes quant à leurs conséquences sur l’être humain et la vie économique et sociale. Ce fut particulièrement le cas lorsqu’apparurent de nouveaux moyens de communication tels que l’imprimerie, le téléphone, la radio, ou encore la télévision. Aujourd’hui, c’est le développement massif des technologies numériques (Internet, téléphone mobile, messagerie électronique, etc.) qui soulève un ensemble d’interrogations et de craintes concernant leurs effets sur la cognition, l’activité humaine et la vie sociale. L’une d’elles part du constat que nous vivons à présent dans un environnement numérique caractérisé par une surabondance informationnelle, une multiplication massive des sollicitations et une (tentative de) captation croissante de l’attention par ou à travers ces technologies. Il est possible de distinguer dans ce vaste corpus deux perspectives différentes. L’attention à l’épreuve de la révolution numérique

pour une définition du livre numérique Un livre, c’est de l’inachevé fermé. Antoine Emaz, Cuisine.Merci J-Y.F. ! centre de gravité Non, pas besoin de définir le livre numérique, on laisse ça aux calculateurs de TVA, de prix unique, de prix par rapport à la version imprimée, de marchands de toute sorte. Axiome de départ : on n’a pas besoin de définition du livre numérique pour le lire. La question c’est celle du changement de centre de gravité. Ont suivi les savoirs techniques, y compris de la technique du texte, les réserves d’outils, y compris les dictionnaires (et bassins de dictionnaires), l’encyclopédie elle-même (et la révolution d’une encyclopédie mobile, participative, en mouvement permanent qu’est Wikipedia, en dédoublement quasi instantané et de notre navigateur et du livre qu’on est en train de lire), enfin la bibliothèque en voie de généralisation, pour compléter cette migration. Autant dire que dans tout cela, la notion réservée au livre numérique est bien congrue. nous sommes déjà sortis du livre le web suffit

Penser les apprentissages de la perception dans le contexte du numérique : l'image de la page écran Un site Web est constitué d'informations sous forme de textes, images (fixes et animées), sons. On apprend aux élèves à évaluer l'information en fonction de la pertinence de l'information (adaptée au sujet de recherche et à son niveau scolaire), en fonction du niveau d'expertise de l'auteur (à condition que celui-ci ait prévu un texte de présentation dans le site Web) et en fonction de l'intention de publication du site (vendre, divertir, informer…), intention liée à la typologie ou genre du site (site commercial, site collaboratif, site institutionnel…). Toute cette gymnastique réflexive est basée sur un effort cognitif d'analyse et de compréhension du message médiatique souvent textuel, activité cognitive de l'interprétation des informations. Cependant, quelle importance accordons-nous à nos émotions devant une page Web ? Quelle place laissons-nous à la compréhension et à la lecture de l'image que nous voyons dans notre écran ? Page écran, image et cadre Page écran, image et cadre

Société collaborative, écosystème numérique et révolution positive : pour un nouveau contrat social (adapté à notre siècle) - Surfer la vie Article de Joël de Rosnay pour la revue du Cube. 5 mai 2015 Parmi les changements les plus significatifs de l’immersion dans l’écosystème numérique, il faut noter la co-éducation, le partage intercréatif et la personnalisation. Désormais, c’est l’abondance de variété et de diversité que le politique va devoir gérer, lui qui s’était habitué à un univers régit par les statistiques, les probabilités et les sondages d’opinions. Un tel décalage est la conséquence d’un changement de paradigme et d’un saut culturel. Il existe donc aujourd’hui deux cultures chez les décideurs politiques et industriels. L’exemple le plus marqué du fossé culturel lié à l’essor de l’écosystème numérique et de l’Internet des objets connectés, est celui de l’économie collaborative. Le contrat de travail enferme aujourd’hui la logique de croissance et d’expansion dans une matrice à une dimension : temps contre salaire.

Quelles lectures sur les écrans ? Quelles lectures enseigner En publiant une synthèse sur la lecture de livres, numériques ou non, présentée ainsi « un Baromètre sur les usages du livre numérique en France dont l’objectif est d’évaluer les usages licites et illicites du livre papier ou numérique. » , le ministère de l’éducation fait écho à une étude qui pose problème au delà de ses résultats au demeurant fort intéressants. Ce qui fait problème ce n’est pas le support de lecture (écran ou papier) mais bien le type de document lu (livre revue, lettre message article etc…) et donc le type de lecture auquel correspondent ces formes. Autrement dit peut-on isoler la lecture du livre de toutes les autres lectures. Plus largement pourquoi passe-t-on autant de temps à parler du livre et aussi peu à parler des lectures ? Pourtant ce même ministère publie aussi ce dossier sur la lecture sur écran . Ce qui est impressionnant c’est d’assister au constant développement des lectures multimodales dans le quotidien. Faut-il enseigner toutes les lectures ?

En savoir plus sur l'émission de Comment l'innovation se diffuse dans l'économie numérique Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Olivier Passet Accueil des migrants et droit du travail : un révélateur de nos incohérences Alexandre Mirlicourtois Chine : pourquoi la panne sera longue Frédéric Fréry Est-ce que la stratégie c'est du creux et du bla bla ? Julien Pillot Netflix : le contenu plus fort que l'algorithme Accueil > Nos émissions > Comprendre > Comment En savoir plus Comment l'innovation se diffuse dans l'économie numérique Présentation La diffusion et l’adoption de l’innovation sont des phénomènes éminemment sociaux. Comment l'innovation se diffuse dans l'économie numérique, une vidéo Precepta Stratégiques Mots clés : Marketing, Economie numérique, Innovation, Technologie, Rupture, Diffusion, Progrès Imprimer Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Michel Volle L'informatisation criminelle Damien Festor Le marché français du cloud computing Adrien Aubert Non, le numérique ne remet pas fondamentalement en cause le métier de banquier Les dernières émissions x

Etude des perceptions et usages du livre numérique | Hadopi Dans le cadre de sa mission légale d’observation, l’Hadopi (DREV) et le GLN ont conduit une étude exploratoire sur les usages et perceptions du livre numérique, comprenant une phase qualitative et une phase quantitative. Cette étude a été réalisée par l’institut d’études IFOP. Elle s’appuie : Sur des groupes qualitatifs menés auprès de lecteurs de livres numériques occasionnels et réguliersSur un échantillon national représentatif des lecteurs de livres numériques de 15 ans et plus. Télécharger la synthèse quali – quanti de l’étude Télécharger le rapport quantitatif complet Télécharger le rapport qualitatif complet Télécharger la note d'analyse "livre numérique et terminaux de lecture : quels usages ?" Télécharger la note d'analyse "les 15-24 ans et le livre numérique : quels usages ?" I Les grands enseignements de l’étude Taux de pénétration* : plus d’1 Français sur 10 lecteur d’ebooks 11% de lecteurs de livres numériques au sein de la population française de 15 ans et plus Perte de valeur

Les musées s'emparent des réseaux sociaux Twitter, Facebook et les autres réseaux sociaux sont devenus des outils habituels de communication pour nombre d'institutions culturelles. Facebook n'entend rien à l'art. Début mars, le musée du Jeu de Paume s'est attiré les foudres du réseau social pour avoir publié sur son « mur » une photographie de Laure Albin Guillot. Si le monde numérique semble à mille lieues de l'art, les institutions culturelles s'y intéressent néanmoins. « Les réseaux sociaux font partie de la vie quotidienne de nos publics, explique Roei Amit, directeur du numérique à la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais. « Pour pouvoir dialoguer avec eux, nous devons être là où ils se trouvent. » Twitter, Youtube, Instagram, et bien sûr Facebook sont donc devenus des outils de communication privilégiés pour les musées car ils permettent de diffuser des informations rapidement, à un large public. Au Louvre, le community manager Niko Melissano adopte une communication décalée et organise des concours de beauté !

Conférence-débat : Lecture et adolescents, à l’heure du numérique | Canopé académie de Nice Conférence-débat : Lecture et adolescents, à l’heure du numérique Savoir lire ne veut pas dire aimer lire : en quoi l’univers littérature jeunesse permettrait-il alors de raccrocher les adolescents à la littérature, comment le documentaliste pourrait-il être le « passeur » et le CDI ce tiers-lieu favorisant les échanges autour de moments de lecture partagée. A l’heure où l’école marque officiellement son entrée dans l’ère du numérique, les professionnels de la lecture (enseignants, bibliothécaires, éducateurs…) se doivent d’investir le terrain des ados hyperconnectés y compris hors temps scolaire au travers d’espaces virtuels et de réseaux sociaux. Magalie Bossuyt présentera lors de la journée-événement du 4 décembre consacrée à la lecture, une conférence intitulée « Adolescents et lecture à l’heure du numérique ». Adolescents d’hier et d’aujourd’hui, des lectures différentes,Lecture et écrans, les ados hyperconnectésDes expériences de lecture partage via le numérique Deux interviews

Comment les musées se dépoussièrent sur les réseaux sociaux RÉSEAUX SOCIAUX - Lorsque Facebook censure la page du musée du Jeu de Paume confondant nu artistique et pornographie, certains découvrent alors que les musées ont investi les réseaux sociaux. Certes, ils sont encore des utilisateurs discrets de ces plateformes, mais les musées n’ont pas attendu 2013 pour se connecter. Lire aussi : Le musée du Jeu de Paume censuré sur Facebook Les initiatives 2.0 ne manquent pas pour rajeunir le public des expositions, faire la promotion d’un évènement ou tout simplement changer la communication de ces musées, que beaucoup considèrent encore comme des institutions poussiéreuses. Une connexion "inévitable" En 2009, seulement 20 musées sur les 1200 labellisés étaient inscrits sur Twitter. Du Louvre au Centre Pompidou en passant par le Musée d’Orsay ou la Fondation Cartier pour l’art contemporain, les musées les plus suivis sur les réseaux sociaux sont surtout ceux d’Île-de-France. De Flickr à Instagram Plus humain que musée Remplacer le livre d’or Close

La littérature pour adolescents et le web Aujourd’hui la littérature pour adolescents a investi, dans une large proportion, le web. Il n’est plus inédit de voir apparaître le site web « spécial jeunes » d’un éditeur ou l’ouverture d’un blog par un nouvel auteur. Comme les autres marques, les éditeurs et les auteurs sont là où les jeunes sont. Depuis peu, les éditeurs se sont également penchés sur la question des livres numériques pour adolescents. Un marché encore très jeune mais riche d’avenir. Alors sans plus attendre démarrons ce petit tour d’horizon de cette présence de la littérature pour ados sur le web… De la démultiplication des sites consacrés à la littérature pour adolescents. Le premier constat rapide qui sera ici fait, c’est la large place consacrée à la littérature jeunesse et en particulier pour ados sur le web. Quand les éditeurs s’intéressent au web. Second constat : les éditeurs s’y sont mis. Les auteurs sont sur la toile eux aussi ! Les auteurs jeunesse aussi ont le web dans la peau.

Partage d'ID – Musée du quai Branly: les réseaux sociaux au service de la médiation Inauguré en 2006, le musée du quai Branly est un musée des arts et des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Ce projet avait été porté par Jacques Chirac, réalisé par Jean Nouvel et s’associe en mai 2009 avec trois autres institutions pour devenir la «Colline des musées». En franchissant les 10 millions de visiteurs depuis son ouverture, il fait partie des musées les plus fréquentés au monde. Il expose environ 3’500 objets parmi une collection de 300’000. Ceux-ci sont renouvelés régulièrement afin de valoriser toute la collection. Hormis ces expositions permanentes, le musée propose également des expositions temporaires thématiques s’intéressant à différentes questions universelles, telles que le cycle de la vie ou la relation des hommes au milieu naturel. Un choix en cours de carrière C’est un long cheminement, riche d’expériences diverses, qui a amené Sébastien Magro au métier de Community Manager. Ses missions Une stratégie sur les réseaux sociaux

Les pratiques d’écriture numérique des adolescents : entretien avec Elisabeth Schneider Elisabeth Schneider est Maîtresse de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Normandie. Elle est responsable du parcours professeur-documentaliste et chargée de mission "Pédagogie du numérique et des médias" à l'ESPE de l'académie de Caen. Elle est l’auteur d’une thèse intitulée Economie scripturale des adolescents : enquête sur les usages de l’écrit de lycéens. Elle a également été enseignante de lettres, notamment en collège classé ZEP. Elle a eu l'amabilité de répondre à nos questions, dans le cadre de ce dossier. Vous trouverez ci-dessous un ensemble de courtes séquences vidéo abordant les nombreuses problématiques soulevées par l’écriture numérique : définition, types et pratiques d’écriture numérique, écriture sur les réseaux sociaux, enjeux sociaux-culturels pour l’école, intégration dans les enseignements du professeur-documentaliste, translittératie, document de collecte…

Related: