background preloader

5 facteurs qui influencent le processus de mémorisation

5 facteurs qui influencent le processus de mémorisation
Notre façon de respirer de même que la phase de respiration (inspiration ou expiration) ont un impact sur notre mémoire. C’est l’étonnant constat d’une étude américaine publiée en 2016. On connaissait déjà l’oscillation olfactive, ce phénomène qui fait en sorte que les neurones du système olfactif s’activent lorsque l’air entre dans le nez grâce aux récepteurs se trouvant au bout des poils nasaux. On savait aussi qu’il existait quatre types d’oscillations olfactives, dont certaines associées à l’apprentissage et à la mémoire. Ce que l’étude de 2016 a mis en lumière c’est le fait que les informations sont mieux stockées si, au moment où l’on prend connaissance des informations à mémoriser, on inspire par le nez. L’expiration par le nez de même que la respiration par la bouche (inspiration et expiration) n’ont pas ce même effet, puisque c’est l’entrée de l’air par les narines qui permet les oscillations olfactives.

https://knowledgeone.ca/5-facteurs-qui-influencent-le-processus-de-memorisation/?lang=fr

Related:  pédagogie - méthodes, etc.MémoriserMars 2021 - Compétence "Apprendre à apprendre"`test 1013

Think-pair-share Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression Think-pair-share (abrégée en TPS) désigne une stratégie d'enseignement collaboratif proposée pour la première fois par Frank Lyman de l'Université du Maryland en 1981. Cette stratégie consiste à faire en sorte que les élèves réfléchissent dans un premier temps seuls à des idées sur un sujet donné (think) ; dans un deuxième temps, à ce que les élèves discutent en binôme ou en groupe de leurs idées (pair) ; puis enfin, qu'ils restituent au groupe-classe leur réflexion (ou leur production) (share).

Comment Se Souvenir De Tout Pour (Quasiment) Toujours Cette BD interactive est aussi dans le DOMAINE PUBLIC ce qui veut dire que tu peux gratuitement l'utiliser pour des usages éducatifs, personnels ou même commerciaux. Tu as déjà ma permission ! (Télécharger le code) (Traduire cette BD) Cela dit, je ne suis capable de faire ça que grâce à mes plus de 1 000 mécènes sur Patreon. Ils me permettent de continuer de faire ce que j'aime. Merci !

Série vidéo : “Faire apprendre par les pédagogies actives” Les vidéos proposées par le Pôle APPUI (Accompagnement Personnalisé à la Pédagogie Universitaire et à l’Initiative) du Learning Center de l‘Université de Haute Alsace ont été co-produites avec le Louvain Learning Lab de l’Université catholique de Louvain. Une dizaine de vidéos se trouvent actuellement sur le portail vidéo de l’Université de Haute Alsace en accès direct : Qu’est ce qu’apprendre ?La pédagogie active, comment faire ?

Motivation, scénarisation et e-formation Les "jeudis de la recherche" permettent à tous les acteurs de l’éducation intéressés par un domaine de le découvrir en deux temps : en faisant la rencontre d’un chercheur spécialiste du domaine abordé ; et en faisant celle d’un ou de plusieurs praticiens avec un témoignage concret sous l’angle des pratiques numériques, en amont ou en aval.lien vers le programme complet diaporama motivation, scénarisation, e-formation Cette rencontre a eu lieu le jeudi 27 février 2020, de 17h à 18h, à distance, en classe virtuelle sur la plateforme Via. Des ressources complémentaires, ainsi que l’open badge de la conférence peuvent être retrouvés sur l’espace collaboratif m@gistère : cliquez ici

Favoriser la mémorisation - Enseigner avec le numérique L’article s’ enrichit régulièrement grâce à l’ensemble des productions académiques : les nouvelles ressources sont marquées par cette puce. « La mémoire, comme le rêve, dilue les couleurs, la mémoire est comme une photographie exposée au soleil » José Carlos Llop La courbe de l’oubli d’Ebbinghaus nous montre que si nous voulons lutter contre l’oubli, il est nécessaire de réactiver les connaissances à plusieurs reprises au cours de l’apprentissage afin de pouvoir les réinvestir. Il est nécessaire pour l’enseignant de mettre en œuvre des pauses de mémorisation brèves et régulières en classe et hors la classe.

QuizWhizzer : un jeu de plateau interactif ! QuizWhizzer (ex-Quiznetic depuis septembre 2019) est un outil en ligne développé par Tim Bartrum, un jeune codeur anglais. L’outil permet de réaliser des quiz sous forme de jeux de plateau interactifs à la manière d’un jeu de l’oie et rejoint pour cela la catégorie des outils d’animation en présentiel tels Kahoot, Wooclap, Wordwall ou encore Quizlet. Ce qui différencie cependant QuizWhizzer des autres outils est la présentation originale des questions et du scénario ludique proposé. Les joueurs peuvent visualiser leur avancée dans le jeu et leur positionnement par rapport aux autres au fur et à mesure des réponses aux questions en ayant un but à atteindre. De plus, QuizWhizzer bénéficie d’une interface de création de jeu très fluide dans laquelle il est très facile de se repérer et de commencer à réaliser son propre jeu.

Au PAF, de la créativité… ! – Prof & Doc La compagne d’inscription au Plan académique de formation aura lieu du 30 juin au 16 septembre. Cette année, concernant le PAF documentation, à l’initiative de Rodolphe Echard, IA-IPR EVS, nous avons organisé une formation pour les collègues qui interviennent comme animateur de bassin et/ou formateur au PAF. Le but de cette journée de travail était de collaborer à la mise en place de modalités de formation plus dynamiques. La créativité, qu’est-ce que c’est ?

Un trésor pour faciliter la mémorisation ! – Les joies de l'erreur Vous cherchez un moyen facile et efficace de faciliter la mémorisation des connaissances par les élèves, de manière durable et équitable ? Après l’avoir cherché aussi, je l’ai désormais trouvé, et mes élèves et moi l’utilisons tous les jours ! Attention : révélation ! Contexte Pour construire et développer des compétences, la première étape, indispensable, incontournable, essentielle, est l’acquisition de savoirs, de connaissances.

4 jeux de gamestorming pour conclure une formation - Digiformag Après avoir ouvert et mené à bien vos séances de formation, il est temps de clôturer ! La phase de finalisation est synonyme de conclusion, elle vise un dénouement par le vote, la comparaison et la priorisation. Elle permet également de créer un engagement et une entente commune pour passer à l’étape suivante. La séance de formation sera proprement conclue si vous, formateur, définissez son objectif et ses contours. La mémorisation en classe: un fâcheux oubli La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Dommage ! Car la phase de mémorisation initiale massée est déterminante pour toute la suite de la rétention.

Comment développer les capacités de mémorisation des élèves Varier ce qui est à mémoriserLe maître aide les élèves à repérer les méthodes pour apprendre : un poème une saynète, un dialogue dont il dira l’une des répliques une histoire des événements et leur date un résumé un croquis, un schéma un plan, une carte des tables d’addition, de soustraction, de multiplication, de division des tables de conjugaison l’orthographe des mots d’une liste donnée une règle d’orthographe une autodictée la définition de mots en géométrie, en géographie, etc. une leçon complète en sciences, histoire, géographie, éducation civique, etc. Varier les types de supports et de formalisation des connaissances : mots/phrases/textes/schémas ; dans le cahier/le classeur/un carnet/le manuel/une fiche volante/le dictionnaire, etc.

Nourrir sa créativité : la méthode des 6 chapeaux de De Bono Lorsqu’on cherche des idées nouvelles ou des solutions aux problèmes que l’on rencontre, chacun utilise un mode de pensée par défaut. Inconsciemment, on passe l’information que l’on capte au tamis de nos croyances, nos émotions, nos opinions, notre jugement, notre expérience, de sorte qu’on ne tient pas compte d’éléments précieux qui pourraient nous permettre d’être plus créatifs. C’est parfois très utile, parce que c’est ce qui nous permet d’aller vite et d’être performants dans nos prises de décisions de tous les jours. Mais du coup, on n’est réceptifs qu’à certains aspects d’un problème. Au final, enfermés dans ces schémas, on imagine toujours le même type de solutions, on reproduit ce qui a fonctionné par le passé, et on s’auto-censure en écartant les idées qui heurtent notre mode de pensée habituel. Dans les années 60, Edward de Bono a développé le concept de pensée latérale, ainsi qu’une méthode pour générer des idées nouvelles : la méthode des six chapeaux de la réflexion.

Related: