background preloader

Que faire de tant d'infos ?

Que faire de tant d'infos ?
Alertes sur nos téléphones, chaînes télévisées ou radio d’information en continu, notification venant de nos réseaux sociaux : depuis 20 ans, les alertes d’information se sont multipliées au point de pousser certains et certaines d’entre nous à entrer de temps en temps dans des périodes de diète médiatique. Quel est l’effet de ce surplus, voire de ce trop plein de nouvelles ? Nous excite-t-il ? Nous déprime-t-il ? Provoque-t-il chez nous de l’angoisse ? Internet et l'information Les effets de trop d'infos sur le cerveau Sur nos invités : Anne-Sophie NOVEL, journaliste, auteure et réalisatrice spécialisée dans l'économie collaborative, l'écologie et l'innovation sociale Médias : la grande réinvention ? Moi, c'est d'abord une souffrance qui m'a donné envie de m'intéresser à ça. Luc Bronner, directeur de la rédaction Le Monde depuis 2015. Dans un premier temps, c'est évidemment un gain démocratique et un gain en termes d'information. Emmanuelle Daviet, Médiatrice Radio France.

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/que-faire-de-tant-dinfos

Related:  À lire, ranger plus tardEducation à l'imageculture numériqueEMIEcosystème de veille professionnelle

Cinquante nuances de désinformation Les contenus mensongers qui circulent sur internet sont trop différents pour être réunis sous le terme générique « fake news ». Image: AS. Notre univers informationnel est très pollué. Face à l’évolution constante des techniques utilisées par les agents de la désinformation, la première arme est la clarté. Claire Wardle, chercheuse et directrice de First Draft, propose une classification minutieuse de ce qu’elle appelle le « trouble de l’information ». Défiance, désinformation : la démocratie en péril ? Rumeurs, désinformation, propagande : sur quelle information peut-on encore compter aujourd’hui ? Quand on ne distingue plus les faits, la vérité et l’opinion, le débat public est-il encore possible ? Comment recréer les conditions de la confiance, de la participation et de la délibération qui se trouvent au fondement des démocraties ? De l’enquête du FBI sur les ingérences russes dans la campagne électorale américaine aux mensonges colportés par les partisans du Leave dans la campagne du Brexit, en passant par le succès des théories du complot sur différents sites conspirationnistes, on mesure aujourd’hui les effets désastreux d’un nouvel environnement médiatique où il devient toujours plus difficile de démêler le vrai du faux. Pis encore, cette question même semble passer à l’arrière plan, les affects prenant le pas sur l’exercice de la raison critique dans une nouvelle ère de "post-vérité". Un débat enregistré en mars 2018, co-organisé avec l'IEA de Paris.

Enregistré Les enjeux de l'éducation aux médias et au numérique On peut toujours lutter contre les fake news par des régulations, ou sanctionner a postériori des messages de harcèlement, mais cela risque d’être vite insuffisant quand des millions de fausses informations sont postées chaque jour. Que faire ? Quelles solutions ? Quels outils pour lutter contre ces dérives ? L’éducation aux médias et l’éducation au numérique ne résoudront pas tous les problèmes, mais elles peuvent aider à transformer peu à peu la donne.

Comment apprendre à faire de la veille Participez à un cours gratuit en ligne pour vous former à la veille (en partenariat avec Archimag) La veille pour une entreprise, cela compte aujourd'hui beaucoup! La veille désigne la collecte d'infos stratégiques pour anticiper les évolutions et les innovations. Le traitement de ces informations et leur diffusion au sein de l'organisation permet d'améliorer les connaissances de son secteur, son offre, pour mieux maîtriser son environnement (menaces et opportunités) et ainsi favoriser la prise de décision. La veille est aussi une façon d'évaluer en continu la réputation et la notoriété de son entreprise. Que l'on soit une TPE ou une PME, apprendre à faire de la veille est indispensable.

Au-delà du fact-checking, cinq pistes pour renforcer l’éducation aux médias Tous les ans au mois de mars, pour permettre aux jeunes de découvrir comment fonctionne l'univers de l'information et les aider à aiguiser leur esprit critique, l'Éducation nationale organise une Semaine de la presse à l'école. Dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, cette édition 2020 se transforme en Semaine de la presse et des médias à la maison, avec la mise à disposition d'un certain nombre de ressources numériques. Quand on parle d’éducation aux médias, on insiste souvent sur la vérification des informations et l’aptitude à détecter des canulars. Or il semble que les établissements scolaires devraient approfondir cette culture médiatique s’ils veulent aider leurs élèves à s’épanouir dans une société démocratique. Départager faits et fictions est une compétence essentielle à l’engagement citoyen, mais les élèves ne peuvent être de bons « fact-checkers » que s’ils ont une compréhension plus large de la manière dont les informations sont produites et consommées à l’ère numérique.

Créer une bibliographie en ligne ZoteroBib est un service gratuit sans publicités qui permet d'élaborer une bibliographie instantanément à partir de n'importe quel ordinateur ou appareil, sans créer de compte ni installer de logiciel. Il est proposé par Zotero, outil de recherche open-source utilisé par de nombreuses universités dans le monde entier. ZoteroBib gère plus de 9 000 styles, y compris les styles populaires tels que l'APA, le MLA ou le Chicago Manual of Style... Ce sont les mêmes styles que ceux utilisés dans Zotero, en phase avec les recommandations des guides et les exigences des éditeurs. Par défaut, la bibliographie est stockée dans la mémoire locale du navigateur sauf si le mode privé est activé.

Réseaux sociaux : la régulation face aux libertés avec Romain Badouard et Joëlle Toledano Après l’attentat de Conflans, la régulation des réseaux sociaux se retrouve au coeur de la stratégie anti-terroriste du gouvernement. Samuel Paty a été assassiné après le dénigrement, par une vidéo en ligne, qui dénonçait la leçon qu’il avait faite sur les caricatures du prophète lors d’un cours d’éducation civique. Et le lien avec les réseaux sociaux ne s’arrête pas là, puisqu’il y a ensuite eu la publication sur Twitter par l’auteur de l’attaque d’une photo macabre de la victime. Le gouvernement a présenté ces premiers éléments de réponse dans la lutte contre le terrorisme : les lois en vigueur sont-elles insuffisantes ? Comment la régulation économique des GAFA peut-elle permettre de lutter contre la haine en ligne ?

Enregistré Cliquer sur l'image d'illustration pour lire la vidéo. Discipline relativement récente, le journalisme de données — ou data journalism, donne une autre dimension aux faits. Là où le journaliste ne pouvait essentiellement que commenter ou reprendre les statistiques ou informations chiffrées qu'on lui livrait, il peut maintenant trouver d'autres angles, révéler d'autres histoires et donner vie aux chiffres à l'aide du design et de jolies infographies. Rendue possible par l'évolution de nos outils numériques et par l'ouverture des données publiques, en particulier, cette pratique journalistique a pour intérêt de cultiver un esprit collaboratif qui n'est pas si répandu que cela dans le métier. Le recours à des outils open source, notamment, et la mise en réseau de codes ou d'applications développées par une équipe pour d'autres équipes font que la communauté des journalistes de données est fort soudée au niveau international.

Plates-formes de curation Comparateur collaboratif S'inscrire Se connecter Déconnexion Mon Espace - Plates-formes de curation Travailler l'esprit critique, une progression entre la 6ème et la 4ème Compte-rendu d'expérience Documentaliste en collège de centre ville avec une population très mixte ( niveau social, origines, UPE2A, ULIS, SEGPA) et très connectée , l’éducation aux médias et à l’esprit critique s’est imposée comme une nécessité pour l’élaboration d’une culture commune et d’un savoir faire indispensable vis à vis du numérique notamment. Travailler l'esprit critique en 6ème J’ai à l’emploi du temps 1heure quinzaine avec tous les 6èmes de l’établissement ( générales et segpa) . Dans ce cadre, j’ai une progression sur les différents médias ( papier, radio, vidéo, internet ) avec à chaque fois en introduction un temps sur les pratiques personnelles et les représentations , une expérimentation ( soit au vidéoprojecteur clavier et souris sans fil , soit sous forme d’enquête en petits groupes sur ordinateur ) sur le fonctionnement du média en question et ses limites que nous commentons en groupe , et une analyse critique que nous élaborons ensemble en conclusion.

Humanités numériques : une aide pour l’éducation aux médias ? Il fut un temps où l’on disait des jeunes inscrits dans des formations littéraires qu’ils « faisaient leurs humanités ». L’expression a perdu peu à peu de son rayonnement à mesure que la place du latin et du grec diminuait dans l’enseignement. Mais voilà que depuis années, les humanités reviennent sur le devant de la scène, avec l’ouverture de cursus dédiés, ou encore le lancement de projets de recherche spécifiques. Qu’entend-on alors par humanités numériques ? S’agit-il d’un simple croisement entre textes anciens et nouvelles technologies ? Pour y voir plus clair, on peut consulter le Manifeste des Digital Humanities, issu du THATCamp des 18 et 19 mai 2010 qui avait réuni à Paris des acteurs majeurs de ce champ.

Education, quelles fractures numériques ? Avec : Eunice Mangado, directrice déléguée de l'AFEV ; Anne Cordier, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à l'université de Rouen, auteur de "Grandir connectés" et Karine Mauvilly, co-auteur du livre "Le désastre de l'école numérique" (Seuil) (en duplex depuis Bordeaux) et Jean-Marc Monteil, chargé d'une mission sur le numérique dans l'Education nationale (insert téléphonique) 9ème Journée du refus de l'échec scolaire, organisée par l'AFEV - Le numérique contre les inégalités éducatives: Revue Diversité, N° 185, 3ème trimestre 2016 : Ce que le numérique peut en éducation (Canopé éditions) : L'actualité de l'éducation avec Marie-Caroline Missir, directrice de la rédaction de l'Etudiant - Rentrée universitaire, 40000 étudiants supplémentaires -Scolarité obligatoire de 03 à 18 ans

Related: