background preloader

Livre numérique : 2012 une année charnière ?

Livre numérique : 2012 une année charnière ?
Cet article a été publié il y a 2 ans 3 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. En 2012 il reste une idée reçue gênante : un livre emprunté dans une bibliothèque est soit disant un livre qui n’est pas acheté. Que l’on ajoute numérique et l’idée reçue est toujours là, empoisonnant les relations entre éditeurs et bibliothécaires…. Dans l’article intitulé « Les bibliothèques pourront-elles être le freemium de l’édition? Un bouton “acheter” a été mis en place dans l’application de prêt, pour rediriger vers le site de l’éditeur Le programme LibraryBin par Overdrive propose aux usagers que chaque achat de fichier permette de soutenir (sous forme de don financier) les bibliothèques partenaires du programme. Bien sur cela soulève de nombreuses questions sur le rôle des bibliothèques. Bien sûr il s’agit des Etats-Unis, d’un contexte différent. Pour le livre numérique en revanche, la situation me est différente. Related:  bibliothèques et numériqueActualité

Livres numériques Comment rendre un livre avant la date prévue ? - Sur ordinateur, il est possible de rendre un livre plus tôt que prévu avec le logiciel Adobe : Affichez la liste des titres empruntés. Pour le livre que vous voulez rendre, cliquez sur la petite flèche à gauche du titre, et sélectionnez l'option "Rendre un élément emprunté" ou "Supprimer un élément". Cela le rend auprès de la bibliothèque, et vous pouvez emprunter un autre livre à la place. Une fois le livre rendu, le fichier URLLink.acsm peut subsister dans le dossier Téléchargements de votre ordinateur, mais il ne s'ouvre plus avec Adobe, et vous pouvez le supprimer. - On ne peut pas rendre plus tôt que prévu un livre emprunté directement avec un iPad, une tablette Android ou un smartphone (les applications Bluefire et Tradebit Ebook Reader ne le permettent pas). - Pour les liseuses, le retour anticipé doit être effectué sur ordinateur, avec Adobe Digital Editions.

La bibliothèque musicale numérique La bibliothèque musicale numérique Article de Nicolas Blondeau publié le vendredi 19 août 2011, vu par 3368 visiteurs Présentation réalisée dans le cadre de la journée d’étude organisée par l’Agence Accolad en partenariat avec la Bibliothèque Départementale du Jura (Conseil Général du Jura), le vendredi 6 mai 2011 : "Le numérique en bibliothèque, évolution ou révolution ?" Cette intervention a été donnée à l’invitation de Chantal Fontaines, directrice d’ACCOLAD (Agence régionale de coopération de Franche-Comté, lecture, audiovisuel et documentation.). Ce travail est le fruit d’une veille documentaire réalisée au sein de l’ACIM (Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale), du Groupe Bibliothèques Hybrides de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France) et en suivant les échanges de la liste de diffusion Discothécaires. Les exemples sont tirés de la page Bibliothèques musicales hybrides consultable en ligne sur le wiki Bibliopedia. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

eBouquin Le concept de collection numérique Les bibliothèques sont aujourd’hui plus que jamais interrogées dans leurs pratiques et dans leurs offres de services, face aux métamorphoses rapides d’internet. Au règne de l’hypertexte a succédé le web de données, qui laisse à présent la place aux réseaux sociaux : aux États-Unis, la fréquentation de Facebook vient de détrôner celle de Google. Les usages mobiles s’intensifient grâce au développement des smartphones. Le grand public consulte ou alimente des plateformes de diffusion de vidéos, de textes, de photos, qu’il choisit ou non de partager avec d’autres internautes. Le monde de la recherche développe des entrepôts de données et des archives ouvertes, en tentant de faire évoluer les modalités de la publication scientifique. Dans cet univers aux facettes toujours changeantes, la notion de « collection numérique », qui repose sur une analogie forte avec le monde physique, a-t-elle un sens ? Le web embrasse la totalité des savoirs Une collection comme une autre, en théorie…

L'actu des ebooks Ressources numériques en bibliothèque : aspects juridiques et modes d’acquisition Ressources numériques en bibliothèque : aspects juridiques et modes d’acquisition Cette semaine, j’intervenais aux côtés de Didier Desmottes (@ddp30) et Christophe Robert (@Lirographe) dans l’épisode 3 de la Saison 2 du cycle de formation Biblioquest, organisé par le CNFPT à l’ENACT de Montpellier (plus d’infos ici au sujet de cette formation). Cette troisième session de trois jours étaient consacrée à la thématique des ressources numériques en bibliothèque : modèles économiques, accès et médiation. Je poste ici le support que j’ai utilisé pour traiter les aspects juridiques de la question, dans le contexte de la lecture publique et des bibliothèques territoriales. Pas le temps d’en dire plus pour aujourd’hui, mais les commentaires sont ouverts pour ceux qui voudraient faire des remarques concernant ce support ! A voir également, un support de problématique générale : Les ressources numériques en bibliothèque dans l’économie de l’abondance. Like this: J'aime chargement… Sur le même thème

Liseuses, eReaders, eBooks, livres : toute l'actu sur Liseuses.net Wiki Fabriques Numériques Main/Accueil Prêt numérique en bibliothèque : les auteurs veulent avoir voix au chapitre La question du prêt numérique en bibliothèque a longuement été évoquée par des représentants de fédérations d'éditeurs, d'auteurs et de bibliothèques, au regard des différents modèles existants en Europe, lors de la deuxième partie du Forum de la Société des gens de lettres, organisé jeudi 22 octobre. "Le système de prêt numérique en bibliothèque mis en place actuellement ne garantit pas de compensation pour les auteurs. Il faut que les auteurs participent à la discussion." Cette déclaration du directeur général de la Société des gens de lettres (SGDL), Geoffroy Pelletier, accueillie par une salve d'applaudissements, pourrait résumer la seconde partie du Forum annuel de la SGDL qui s'est tenu jeudi 22 octobre à l'Hôtel de Massa. Jusqu'à présent restés en dehors du débat sur le prêt de livre numérique en bibliothèque, les auteurs veulent désormais avoir voix au chapitre. "Quand le livre physique est prêté, l'auteur touche un droit compensatoire, versé par la Sofia.

E-seniors:Initiation des seniors et des handicapés aux nouvelles technologies de la communication SNCF: des milliers de livres numériques gratuits dans les trains Les livres seront accessibles sous forme numérique, avec une liseuse, une tablette ou encore un smartphone: d'après la SNCF, 95% des voyageurs utilisent déjà ces outils à bord des trains TER ou Intercités. Les usagers de ces trains vont pouvoir alléger leurs sacs, et retirer les lourds romans qui meublent leur trajet: une application et un site mobile accessibles met à leur disposition une bibliothèque numérique de 100.000 ouvrages. 5 000 livres gratuitement, 100 000 sur abonnement Ce service, baptisé «SNCF e-LIVRE», propose aux voyageurs des TER et Intercités l’accès, gratuit ou avec un abonnement, à une bibliothèque numérique, permettant de lire, y compris sans connexion internet, sur un smartphone, une tablette, liseuses et autres ordinateurs. L’accès gratuit offre un accès à «5.000 grands classiques de la littérature française et aux extraits de l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque». Plus d'un tiers des voyageurs conquis dans les régions test

Mode d'emploi Face à l’essor d’un monde numérique de plus en plus utilisé par les Français, la médiation documentaire en ligne est devenue une préoccupation des bibliothèques, d’autant qu’un nombre toujours plus important de ressources documentaires se transforment, ou sont produites sous forme virtuelle. Il apparaît indispensable, pour les bibliothèques aujourd’hui, d’investir Internet afin de continuer à assurer non seulement le rôle d’intermédiaire entre l’utilisateur et l’information mais aussi le rôle de prescripteur. D’ailleurs, la surabondance d'informations et la difficulté d'être visible en ligne engagent de nombreux acteurs présents sur Internet dans de nouvelles stratégies de communication. Être dans l’écran des publics existants ou à conquérir Pour mettre en valeur nos collections, il nous faut non seulement être les journalistes de nos collections mais aussi avoir la posture du libraire. Mieux connaître et mettre en œuvre la médiation documentaire numérique

Subway Reads : lire des ebooks gratuits dans le métro de New York Matteo Merzi, CC BY 2.0 L’éditeur a apporté une partie de son catalogue, en réunissant une collection d’histoires courtes et d’extraits de livres. Chaque texte est proposé selon un certain temps de lecture, correspondant au mieux au temps de trajet que les usagers peuvent avoir. L’éditeur assure avoir cherché un modèle permettant de mesurer et d’estimer les temps de trajets – d’une station à l’autre, ou avec des changements – pour proposer des ouvrages. Des textes brefs permettent une chronolecture spécifique, en choisissant selon des critères de temps de parcours. Tout cela sert par ailleurs à promouvoir le format numérique pour l’éditeur. Bien entendu, tout cela est à télécharger, et pour ce faire, assure le gouverneur, un dispositif WiFi était essentiel. « Nous avons fait d’énormes progrès dans la modernisation du système et Subway Reads est une manière amusante d’initier les utilisateurs à cette nouvelle expérience WiFi », précise le gouverneur.

Related: