background preloader

Actualité

Facebook Twitter

Subway Reads : lire des ebooks gratuits dans le métro de New York. Matteo Merzi, CC BY 2.0 L’éditeur a apporté une partie de son catalogue, en réunissant une collection d’histoires courtes et d’extraits de livres.

Subway Reads : lire des ebooks gratuits dans le métro de New York

Chaque texte est proposé selon un certain temps de lecture, correspondant au mieux au temps de trajet que les usagers peuvent avoir. L’éditeur assure avoir cherché un modèle permettant de mesurer et d’estimer les temps de trajets – d’une station à l’autre, ou avec des changements – pour proposer des ouvrages. Des textes brefs permettent une chronolecture spécifique, en choisissant selon des critères de temps de parcours.

Tout cela sert par ailleurs à promouvoir le format numérique pour l’éditeur. Bien entendu, tout cela est à télécharger, et pour ce faire, assure le gouverneur, un dispositif WiFi était essentiel. . « Nous avons fait d’énormes progrès dans la modernisation du système et Subway Reads est une manière amusante d’initier les utilisateurs à cette nouvelle expérience WiFi », précise le gouverneur. SNCF: des milliers de livres numériques gratuits dans les trains. Les livres seront accessibles sous forme numérique, avec une liseuse, une tablette ou encore un smartphone: d'après la SNCF, 95% des voyageurs utilisent déjà ces outils à bord des trains TER ou Intercités.

SNCF: des milliers de livres numériques gratuits dans les trains

Les usagers de ces trains vont pouvoir alléger leurs sacs, et retirer les lourds romans qui meublent leur trajet: une application et un site mobile accessibles met à leur disposition une bibliothèque numérique de 100.000 ouvrages. 5 000 livres gratuitement, 100 000 sur abonnement Ce service, baptisé «SNCF e-LIVRE», propose aux voyageurs des TER et Intercités l’accès, gratuit ou avec un abonnement, à une bibliothèque numérique, permettant de lire, y compris sans connexion internet, sur un smartphone, une tablette, liseuses et autres ordinateurs. L’accès gratuit offre un accès à «5.000 grands classiques de la littérature française et aux extraits de l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque». Plus d'un tiers des voyageurs conquis dans les régions test. Prêt numérique en bibliothèque : les auteurs veulent avoir voix au chapitre. La question du prêt numérique en bibliothèque a longuement été évoquée par des représentants de fédérations d'éditeurs, d'auteurs et de bibliothèques, au regard des différents modèles existants en Europe, lors de la deuxième partie du Forum de la Société des gens de lettres, organisé jeudi 22 octobre.

Prêt numérique en bibliothèque : les auteurs veulent avoir voix au chapitre

"Le système de prêt numérique en bibliothèque mis en place actuellement ne garantit pas de compensation pour les auteurs. Il faut que les auteurs participent à la discussion. " Cette déclaration du directeur général de la Société des gens de lettres (SGDL), Geoffroy Pelletier, accueillie par une salve d'applaudissements, pourrait résumer la seconde partie du Forum annuel de la SGDL qui s'est tenu jeudi 22 octobre à l'Hôtel de Massa.

Jusqu'à présent restés en dehors du débat sur le prêt de livre numérique en bibliothèque, les auteurs veulent désormais avoir voix au chapitre. "Quand le livre physique est prêté, l'auteur touche un droit compensatoire, versé par la Sofia. Liseuses, eReaders, eBooks, livres : toute l'actu sur Liseuses.net. SoBookOnline. 2012 une année charnière ? (bibliobession) Cet article a été publié il y a 2 ans 3 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour.

2012 une année charnière ? (bibliobession)

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. En 2012 il reste une idée reçue gênante : un livre emprunté dans une bibliothèque est soit disant un livre qui n’est pas acheté. Que l’on ajoute numérique et l’idée reçue est toujours là, empoisonnant les relations entre éditeurs et bibliothécaires…. Dans l’article intitulé « Les bibliothèques pourront-elles être le freemium de l’édition? » je pensais important de réinsérer les bibliothèques dans la chaîne de valeur de l’édition, de manière explicite partant de l’idée qu’il faut nous rendre nécessaires dans un monde d’abondance des données et que les emprunteurs de livres dans les bibliothèques sont aussi acheteurs. Bien sur cela soulève de nombreuses questions sur le rôle des bibliothèques. Bien sûr il s’agit des Etats-Unis, d’un contexte différent.

Pour le livre numérique en revanche, la situation me est différente. eBouquin. L'actu des ebooks.