background preloader

Mode enfant : les Français ont dépensé 781 millions d’euros au premier trimestre 2019 - Actualité : business (#1101717)

Mode enfant : les Français ont dépensé 781 millions d’euros au premier trimestre 2019 - Actualité : business (#1101717)
Related:  Dossier n°4 : Marché sur le prêt à porter enfantMARCHE INFO GÉNÉRALEDemandeRecherche site complémentaire Prêt à porter enfantdossier bts pierre

Mode enfant : le marché français en baisse de 1,8 % en 2016 - Actualité : Distribution (#803897) Alors que le marché français de la mode enfantine connaissait une croissance régulière depuis 2013 (+1,3 % en 2015), celui-ci recule en 2016 : les ventes en volume fléchissent de 1,8 %, pour s’établir à 5 milliards d’euros, selon une étude publiée par Xerfi et Precepta. Une situation qui devrait persister dans les années à venir, puisqu’une baisse croissante des ventes de l’ordre de 2 % en moyenne est anticipée d’ici 2020. Le rapport souligne l’impact sur les ventes d’une « démographie atone et de pressions persistantes sur le pouvoir d’achat, incitant les ménages à reporter leurs achats sur d’autres postes de dépenses pour leurs enfants (jouets, tablettes...) ». Les acteurs du secteur ont fait grimper leurs prix en 2016 (+1,3 %). Une stratégie qui leur permet de résister à la baisse des ventes en volume, mais qui encourage dans le même temps les consommateurs à se tourner vers les enseignes discount et le marché de l'occasion.

Prêt à porter enfant L'avenir s'annonce moins morose pour le marché de l'habillement enfant et prévoit un décollement dès 2017. L'essor démagraphique notamment profitera au segment des 0-2 ans (2,5 millions de personnes en 2017) grâce aux besoins réguliers de nouveaux vêtements, cadeaux de naissance.... Pourtant les spécialistes du prêt-à-porter pour enfants doivent eux aussi faire face à l'évolution des habitudes de consommation. Il est aujourd'hui indispensable de s'adapter aux nouvelles habitues de consommation pour se développer. Ainsi, la majorité possède dèjà un site marchand et certains appliquent même des stratégies multicanal et de digitalisation de leurs points de vente.

Le marché des vêtements pour enfants - France | Businesscoot 1.1 Définition et périmètre d'étude Le marché de l’habillement pour enfants désigne l’ensemble des vêtements et accessoires de mode pour les enfants âgés de 2 à 14 ans. Le marché mondial des vêtements pour enfants connaît une forte dynamique, qui est d'ailleurs meilleure que celle du marché adulte, que ce soit sur les segments homme ou femme. Ce sont les marchés Asie-Pacifique et Nord-Américain qui dominent le marché mondial, suivies par le marché européen. En France, le marché de l'habillement pour enfants est un des segments les plus porteurs d'un marché de l'habillement qui à tendance à diminuer. Le marché de l'habillement pour enfants profite de l'engouement pour la vente en ligne et investit dans des services de livraison ou de retrait en magasin toujours plus efficaces. En partie dû aux pressions sur le pouvoir d'achat ainsi qu'à la sensibilité aux impacts environnementaux de l'industrie de la mode, le marché de l'occasion affiche des résultats en croissance. 1.2 Marché mondial

Document 5 Les Français dépensent en moyenne 66 euros par trimestre pour habiller leurs enfants. Comment expliquer ce budget conséquent, sachant que ces derniers grandissent vite et qu'ils ne pourront pas porter leurs vêtements longtemps ? Le secteur de la mode pour enfants n'en finit pas de gagner des parts de marché. Il compte désormais pour 12 % des ventes totales du prêt-à-porter, selon les derniers résultats de l'étude Kantar pour Fashion Network publiés le 27 mai. Au premier trimestre de l'année 2018, les Français ont dépensé plus de 749 millions d'euros pour habiller leurs enfants âgés de 2 à 14 ans, mais cette année, cette somme atteint les 781 millions euros, portant le budget moyen à 66 euros au lieu de 64 par famille. Une offre plus large D'après Nadège Serre, senior creative au sein de l'agence de conseil Nelly Rodi, si les parents d’aujourd’hui s’intéressent davantage à ce domaine, c'est parce que l’offre est beaucoup plus intéressante qu’auparavant. Le luxe en version miniature

Classement des marques de prêt à porter haut de gamme sur les RS La Factory NPA, agence de conseil en stratégie digitale, vient de faire paraître les résultats d’une étude dans laquelle la marque française The Kooples est annoncée comme étant la marque premium la plus forte sur les réseaux sociaux. The Kooples : la puissance d’une marque qui sait animer ses communautés BA&SH, Comptoir des cotonniers, Maje, Sandro, Sonia Rykiel, Vanessa Bruno, Claudie Pierlot, Eleven Paris, Sézane, Zadig & Voltaire et The Kooples sont les 12 marques sur lesquelles l’étude, réalisée par La Factory NPA, s’est basée. Cette étude comprend l’analyse des stratégies digitales de ces acteurs importants du prêt-à-porter haut de gamme. L’étude permet ainsi de comprendre les stratégies réalisées par les marques et les axes qu’elles privilégient. De janvier à mai 2015, l’agence a étudié les réseaux sociaux des marques, leurs posts et leurs interactions. Le comparatif des 12 marques voit triompher la marque The Kooples, suivie de près par Zadig & Voltaire, Maje et Sandro.

Le marché et la distribution du prêt-à-porter enfant en France Nous et nos partenaires utilisons et stockons des informations non sensibles par le dépôt de cookies ou équivalent sur votre appareil. Le traitement de vos données personnelles, comme votre adresse IP, nous permettent de mesurer notre audience et de vous proposer, par exemple, des fonctionnalités et contenus personnalisés. Cliquez sur « Accepter » pour consentir ou paramétrez vos choix. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site. Certains partenaires ne demandent pas votre consentement et traitent vos données d’après leur l’intérêt commercial légitime. Avec nos partenaires, nous traitons les données suivantes en nous basant sur votre consentement et/ou notre intérêt légitime: Données de géolocalisation précises et identification par analyse du terminal, Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit, Stocker et/ou accéder à des informations sur un terminal

Les chiffres clés du marché de la mode en France Après une longue période de récession, avec notamment une baisse cumulée du chiffre d’affaires de 14% entre 2008 et 2017, le secteur de la mode en France semble peu à peu retrouver des couleurs. Entre une nouvelle génération d’entrepreneurs qui se lancent sur le marché et les nouvelles potentialités qu’apporte l’expansion du numérique, le marché de l’habillement et des accessoires de mode semble bien parti pour (re)vivre de beaux jours dans les années à venir. Reste à savoir si cette tendance se confirme dans le temps… Une relance favorisée par les jeunes entreprises La relance observée dans le milieu de la mode en France au cours des dernières années est fortement liée à l’orientation de nombreux créateurs d’entreprise vers le secteur. L’habillement comme socle du secteur de la mode Derrière l’habillement, viennent les parfums et les cosmétiques, avec un chiffre d’affaires mesuré à 44 milliards d’euros. Comment consomment les Français ? Article écrit par Author

Le prêt-à-porter pour enfants fait confiance à la démographie Il y aura plus d'enfants en 2017. Le prêt-à-porter pour enfants attend cette prévision démographique pour reprendre des couleurs. Les magasins, le web marchand et les nouveaux entrants sur ce segment (occasion, troc etc.) s'y préparent. Je m'abonne Xerfi publie une étude sur " La distribution de prêt-à-porter pour enfants - Consommation collaborative, concept stores et Web marchand : enjeux et opportunités - Prévisions du marché à l'horizon 2017 " (auteur : Anne Césard - 320 pages) Principaux enseignements L'avenir s'annonce moins morose pour le marché de l'habillement enfant, malgré un nouveau recul des ventes en 2014, soit une baisse d'environ 10% en 9 ans (à périmètre constant). Mais, selon les prévisions de Xerfi, la reprise économique dès 2017 boostera le pouvoir d'achat des ménages et le scénario démographique (12,5 millions de personnes de 0 à 15 ans en 2017 contre 12,2 millions début 2015 selon l'INSEE) stimulera le secteur. Un marché concurrentiel de plus en plus pesant...

Document 7 Bonne qualité, taille plutôt bien, côté prix cela reste élevé mais on en a pour notre argent. Bonne qualité, les collections sont vraiment très classes et les finitions impeccables mais pour les prix comment dire: INABORDABLE!!! En plus pour le peu de temps où ils vont les là je conseille vraiment le vêtement d’occasion et vous invite donc sur ma boutique milenvie.com découvrir les articles de cette marque. C’est possible de se faire plaisir à tout petits prix. Bonne qualité, très colorés mais les prix restent très élevés, compter entre 60 et 70 euros pour une robe et plus de 100 euros voir 150 pour un manteau. Bonne qualité, même si perso je trouve les collections un peu vieillottes Bonne qualité, le prix reste raisonnable, les collections restent assez classiques mais dans l’air du temps, j’aime beaucoup IKKS : Bonne qualité, les prix restent encore élevés mais les vêtements sont vraiment sympas, compter entre 60 et 80 euros pour une petite robe et entre 120 et 140 euros pour un manteau.

E-commerce: Le secteur de l’habillement féminin passé au crible Mais que veulent les femmes ? Quelle influence les magazines et les réseaux sociaux ont-ils sur leurs inspirations mode et leurs achats ? Pour répondre à ces questions, Stylight, la plateforme de mode la plus performante d’Europe, a analysé le comportement des consommatrices sur ses différents sites au cours du premier trimestre 2016. Les données recueillies ont ensuite été converties en une infographie, tirée du premier “ Stylight Report ” intitulé Tendances et Shopping en ligne. Croissance et évolution du marché de l’e-Commerce mode, tendances, marques incontournables…tout y est ! E-Commerce, m-commerce et habitudes d’achats : la plateforme mode nous dit tout Avec l’essor de l’e-Commerce dans le domaine du pret-à-porter ces 10 dernières années (selon les chiffres de la Fevad via ZDNnet, celui-ci représentait une valeur de marché de 5,4 milliards d’euros en France en 2015), une autre tendance d’achat a évolué de façon exponentielle depuis 2010 : le m-commerce, ou commerce mobile.

Le marché des vêtements pour enfants en France - ITC– ITC La mode pour enfants en France est constituée de deux segments bien différents : les habits pour bébés (allant de 0 à 2 ans) et le marché du vêtement pour enfants à proprement dit (de 2 à 14 ans). La demande de mode enfant en France est actuellement supérieure à 1,12 milliards d’euros, ce qui fait de ce secteur l’un des plus dynamiques du prêt-à-porter français. Le taux de natalité en France est le plus élevé d’Europe et l’on estime à 666€ les dépenses moyennes allouées aux vêtements d’un bébé durant les deux premières années de sa vie. Il s’agit donc d’un secteur attractif, qui l’est aussi pour les marques de haut-de-gamme et de luxe. On retrouve aussi l’aspect dynamique de ce secteur sur la partie e-commerce. Dans la catégorie des vêtements pour bébés, on retrouve les produits suivants : des t-shirts, polos, jerseys. Les jeunes designers essayent aussi de se frayer un chemin dans ce milieu.

Related:  Marché du prêt a porter enfants