background preloader

MGEN stéréotypes

MGEN stéréotypes

https://www.stereotypestereomeuf.fr/2829-2/

Related:  Féminin, masculinHISTOIRE 1

Miriam Menkin, la scientifique oubliée qui a changé l’histoire de la fertilité Temps de lecture: 2 min — Repéré sur BBC Future En février 1944, Miriam Menkin est une technicienne de laboratoire de quarante-trois ans. Elle travaille à Harvard, aux côtés du docteur John Rock, sur l’infertilité. Cela fait six ans qu'elle expérimente sur la fécondation en laboratoire, dite «in vitro». Bandes dessinées : 6 albums girl power, drôles et émouvants à lire Entre deux cours, Charlie, le grand timide, rencontre Nick, le sportif à l'allure de quaterback. Au sein de son lycée, Charlie a du mal à assumer son homosexualité. Ce secret à moitié avoué lui déjà a valu quolibets et harcèlement. Mais le soutien que lui apporte Nick pourrait bien tout changer.

Application pour les règles : Clue t'aide à comprendre ton cycle menstruel Publié le 26 juin 2015. Moi, j’aime mes règles. Pas d’un amour forcément très intense, okay, peut-être même pas d’AMOUR, mais je me fiche de les avoir. Globalement je suis rassurée quand elles sont là, et curieuse de voir quelles surprises elles me réservent. Et depuis deux ans maintenant que j’utilise ma cup, ça ne cesse de m’étonner ! À lire aussi : Pourquoi passer à la coupe menstruelle ? Les méthodes naturelles sont-elles un moyen de contraception ? – Cycle Naturel Après trois mois de grandes vacances, il était temps : allez, c’est la rentrée aussi pour Cycle Naturel ! C’est l’automne, les feuilles tombent, un nouveau cycle commence. Après plus de deux ans dans les Caraïbes la famille est de retour en France ; après un été ressourçant, les enfants sont de retour à l’école, je suis de retour devant mon clavier… et dans mes pantalons de grossesse

Retour des infections sexuellement transmissibles : vers une épidémie de l’ampleur du sida ? Cet article a été coécrit avec Myriam Kirstetter, spécialiste en médecine interne à la Pitié Salpêtrière, et Hervé Latapie, activiste gay. L’incidence de certaines infections sexuellement transmissibles (IST − les « maladies vénériennes ») a augmenté de façon exponentielle depuis 2010. Aujourd’hui, tous les signes d’épidémies sont bel et bien là pour certaines d’entre elles, comme la chlamydiose, la gonorrhée (aussi appelée gonococcie ou blennorragie), et la syphilis. Or ces IST ne sont pas anodines. Première ES-L Catégorie parente: ROOT Catégorie : Non catégorisé Création : dimanche 19 janvier 2014 Mis à jour : mardi 26 février 2019 Publication : dimanche 19 janvier 2014 Écrit par Super User Vous sont présentées ici des ressources permettant de réaliser un enseignement plus inclusif, moins normatif, davantage humaniste, – soit parce qu'elles participent à déconstruire des représentations discriminantes (racisme, sexisme, homophobie, validisme, etc.),– soit parce qu'elles permettent de présenter aux élèves des ressources variées quant à leurs auteur-es et leur sujet : c'est-à-dire qui ne soit pas uniquement des documents réalisés par, et centrés sur, des « hommes » « blancs » (voir FAQ) « hétérosexuels » « valides »... Pour toutes remarques sur un document, pour partager ici un document que vous avez créé ou nous signaler la source d'une ressource que vous avez repérée, pour nous préciser quels seraient vos besoins : n'hésitez pas à nous contacter – Schéma des étapes de la FIV –

Le gène sox9 induit la formation de testicules chez des souris transgéniques de génotype XX Chez les mammifères, lors du développement, les gonades mâles et femelles sont morphologiquement identiques et appelées gonades indifférenciées. Ensuite, la gonade se développera soit en testicule, soit en ovaire selon que le chromosome Y sera présent ou absent. On sait depuis une décennie que le gène sry (sex-determining region of the Y chromosome), responsable de la formation des testicules par l’intermédiaire d’une cascade d’événements morphogénétiques, est localisé sur le chromosome Y. Des souris transgéniques de génotype XX, dans les gonades desquelles on force l’expression de Sry, présentent une inversion du sexe: elles possèdent des testicules à la place d´ovaires [1]. La protéine SRY contient une séquence consensus HMG (high mobility group) lui permettant de se lier aux molécules d’ADN et d’en infléchir la courbure, ce qui suggère qu’elle pourrait avoir un effet sur la transcription de gène(s).

Homme ou femme: une mutation génétique déterminante Des chercheurs ont découvert un nouveau gène impliqué dans la détermination sexuelle. Classiquement, le monde est divisé en deux : les hommes qui ont un chromosome X et un Y, et les femmes qui ont deux chromosomes X. Il existe aussi –même si c’est très rare- des hommes XX. Giovanna Camerino (Université de Pavie, Italie) et ses collègues ont découvert une nouvelle mutation génétique à l’origine de cette interversion sexuelle.

Another Pill That Could Change Women’s Lives Could the decades-long global impasse over abortion worldwide be overcome — by little white pills costing less than $1 each? That seems possible, for these pills are beginning to revolutionize abortion around the world, especially in poor countries. One result may be tens of thousands of women’s lives saved each year. Five-sixths of abortions take place in developing countries, where poor sterilization and training often make the procedure dangerous. DIU cuivre : leur efficacité au cœur d'une enquête chez Slate Ce matin, j’avais rendez-vous chez une sage-femme, pour demander la pose d’un Dispositif-Intra Utérin (DIU, ou stérilet). En cuivre. En revenant, Mymy m’envoie un sujet à traiter : Eh bien. C’est dire si le sujet m’intéresse actuellement !

Contraception pour homme : toutes les options - madmoiZelle.com On parle beaucoup plus de la contraception comme d’un sujet qui concerne uniquement les personnes dotées d’un utérus, j’ai l’impression. Depuis que je suis adolescente, c’est toujours sur moi que porte la responsabilité, pour la raison simple et terriblement non négociable que les conséquences en cas d’échec de contraception seront également pour ma pomme. À lire aussi : J’ai testé pour vous… toutes les contraceptions du monde (ou presque) Ce qui ne veut pas dire que mes partenaires ne s’y sont pas intéressés ou ne se sont pas sentis concernés.

Related: