background preloader

Neuro-classe: Accueil

Neuro-classe: Accueil

https://www.neuro-classe.com/

Related:  Apprendre suite NRS suiteEnseigner mieux : explicite, mémoire, attention...Neurosciences, sciences cognitivesNeuro-éducation Dys TDAH TSA`test 1012

Technique Pomodoro : travailler de manière concentrée et productive - IONOS La méthode Pomodoro mise sur des unités de travail courtes et gérables, et sur un système strict d’intervalles de travail et de pauses. Certains critiquent que ce système est trop inflexible et qu’il peut être partiellement perturbant dans le cadre de tâches plus importantes. Quand vous rédigez par exemple un texte assez long, vous êtes peut-être arrivé tout juste à une allure de croisière au bout de 25 minutes. Avec la technique Pomodoro, il serait justement temps de prendre une pause, ce qui risquerait d’interrompre les associations d’idées et se révéler finalement contre-productif. Il serait ici judicieux de tenter l’expérience avec des intervalles plus longs, de 50 minutes par exemple. Il n’est pas non plus possible pour tout le monde de garder du temps libre afin de faire quatre pomodori d’affilée.

Comment activer ses neurones ? – SCIENCES CO & PÉDAGO Je vous présente une synthèse de la prise de note que j’ai réalisée à partir de l’émission de Céline Guerreiro avec Steve Masson au sujet de son livre Activer ses neurones (éd Odile Jacob) Steve Masson est professeur à l’université de Québec Montréal et directeur du laboratoire en recherche en neuroéducation. Son équipe travaille sur la relation entre le cerveau et l’éducation pour en déterminer les effets sur l’apprentissage ; l’objectif étant de mettre en évidence certaines pratiques pour mieux apprendre. Dans son dernier ouvrage, Steve Masson met en avant 7 principes neuro-éducatifs : C’est la condition essentielle pour apprendre. [INFOGRAPHIE] Neurosciences : apprendre en 4 temps S’il existe plusieurs méthodes d’enseignement valables, les dernières découvertes en neurosciences ont permis d’identifier 4 facteurs nécessaires à un apprentissage réussi. Conciliables avec la liberté et l’expérimentation qui restent importantes en pédagogie, ces principes directeurs peuvent être intégrés à des approches diverses. 1. L’attention C’est la porte d’entrée de tout apprentissage et un facteur déterminant dans la réussite des études.

Les dernières découverts en neuroéducation Steeve Masson, chercheur canadien en neuroéducation, propose de répondre dans la vidéo ci-dessous à la question : en quoi mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner ? Cette vidéo dure 1 heure et 15 minutes et je vous en résume les grandes lignes dans plusieurs articles : Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (1/5) – Les dernières découvertes en neuroéducation Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (2/5) – Utiliser la neuroplasticité pour enseigner efficacement Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (3/5) – La lecture vue par les neurosciences

Apprécier des œuvres d’art, c’est aussi développer l’attention des élèves Temps approximatif de lecture : 3 à 4 minutes Pedro Mendonça, Ph. D., Université de Sherbrooke Essayez de trouver Charlie... En 360° ! Mais où est Charlie ? Quel que soit votre âge, vous l'avez déjà sûrement cherché (et trouvé, enfin j'espère pour vous !). Ce jeu pouvait rendre fou, il fallait être patient, concentré et observateur pour parvenir à trouver Charlie et ses amis (certains ont même développé des techniques pour le trouver en un temps record). Mais jamais on ne s'ennuie en parcourant les magnifiques illustrations des albums de Où est Charlie ! Fourmillant de détails, les décors de Charlie regorgent de gags et d'easter eggs en tout genre !

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. [Randonnée] Dans l’attention Nous vous invitons à randonner avec nous dans les méandres de l’attention. Objectif : mieux comprendre comment l’attention est mobilisée, éventuellement détournée, et le rôle qu’elle revêt pour apprendre et pour comprendre le monde qui nous entoure (et nous-mêmes). Cette randonnée se compose de deux sentiers complémentaires. Le ​Sentier Découverte est jalonné de 5 étapes. Pour ceux qui veulent aller plus loin, le Sentier Avancé​ comporte 4 étapes supplémentaires.

La roue des émotions : un outil d'intelligence émotionnelle et de non violence pour les enfants Connaître et accueillir ses émotions est un pilier de la non violence et du bonheur. Tant que le cerveau n’a pas atteint sa pleine maturité (pas avant 20 ans, certains chercheurs affirmant même vers 30 ans), les processus de gestion des émotions ne sont pas totalement fonctionnels. L’enfant a alors des difficultés à contrôler et maîtriser ses réactions émotionnelles.

Module 1 - Les sciences de l'apprendre Bienvenue sur la formation à distance "Les Sciences de l'Apprendre" Le module 1 est constitué de 3 chapitres. Le premier va vous permettre de connaître les différentes pédagogies utilisées actuellement dans le contexte de la formation (y compris des soignants, des ingénieurs et des techniciens à, de l'enseignement scolaire et universitaire, de la médiation et de la muséologie ;Le deuxième cherchera à vous faire appréhender le modèle « allostérique » de l’apprendre, ses caractéristiques et ses possibilités ; Le troisième vous permettra d'identifier la complexité de l’acte d’apprendre et de l’appliquer dans différentes situations de formation. Il faut compter environ 5 heures de travail pour le chapitre 1.1, 3 heures pour le chapitre 1.2 et 3 heures pour le chapitre 1.3 Comptez environ 5 à 10 heures pour les lectures

Mur des consignes Le mur des consignes, disponible sur le site La Classe d’Histoire et affiché sur le mur de la salle de classe permet d’expliciter les consignes utilisées en classe et de construire des compétences solides avec les élèves. Les actvités proposées permettent de manipuler ces verbes de consignes. L'acte d'apprendre – Neuroéducation, pédagogie et numérique Basée sur un article de Sylvain Connac, cette vidéo est réalisée en étroite collaboration avec ce dernier. Elle cherche à présenter une vision mixte de l’acte d’apprendre, entre neurosciences, pédagogie et numérique. Un immense merci à Violaine Burguière, Jean-Luc Albinet et bien sur Sylvain Connac, qui ont co-écrit cette vidéo avec moi. L’acte d’apprendre Voilà un mystère que l’on aimerait bien percer ! Pourtant, il faut croire qu’en croisant les regards on peut toucher du doigt quelques vérités sur l’apprentissage qu’on ne peut ignorer aujourd’hui.

L'imagerie du cerveau dévoile les secrets de la dyslexie INFOGRAPHIE - Ce trouble, trop souvent assimilé à une forme de paresse, trouve son origine dans un dysfonctionnement du cerveau. Quand tout va bien, à chaque fois que l'on voit ou que l'on entend quelque chose, un signal est envoyé au cerveau qui doit comprendre ce dont il s'agit et lui donner du sens. Mais il peut exister des petits dysfonctionnements de ce système qui permet de comprendre, d'analyser et de traiter les informations captées par nos cinq sens, ce qui aboutit à différentes perturbations.

Proposer des micropauses en classe pour faire avec les limites de l'attention des élèves Les ressources attentionnelles de chacun sont limitées et il faut faire avec ses limites en classe et lors de formation. Cela peut passer par des pauses régulières pour régénérer les ressources attentionnelles des élèves. Quand on propose une nouvelle activité aux apprenants, cela peut remobiliser leur attention à travers la nouveauté et le changement mais cela ne permettra pas de régénérer leurs ressources attentionnelles.

Related: