background preloader

Rapport_bientraitance_dans_les_etablissements_de_sante

Rapport_bientraitance_dans_les_etablissements_de_sante
Related:  betinha

Les cinq orientations prioritaires de la politique de prévention et de lutte contre la maltraitance - Personnes âgées La politique de prévention et de lutte contre la maltraitance a été élaborée autour de cinq orientations prioritaires : Informer et sensibiliser la population pour prévenir la maltraitance Une brochure intitulée « Lignes de vie, Lignes de conduite » a été réalisée et testée dans cinq départements. Elle rappelle que le respect de l’autre, quel que soit son âge, constitue le premier rempart contre la maltraitance. Elle comporte également un volet pour aider les gens à réagir face à une situation de risque de maltraitance. Ecouter pour mieux détecter et traiter les cas de maltraitances Il a été décidé de développer le dispositif d’écoute et de traitement des signalements de situations de maltraitance en généralisant le réseau ALMA - "Allô maltraitance personnes âgées " - à l’ensemble du territoire national et en l’étendant aux personnes handicapées. Lutter contre les violences en institutions Promouvoir la "bientraitance" des personnes Mettre en place une structure d’appui

Veille-Personnes âgées Contrat local de santé entre la ville de Rouen et l’Agence Régionale de Santé de Haute Normandie 2014-2016 ARS Haute-Normandie, Ville de Rouen, janvier 2014, 99 p. Le Contrat Local de Santé (CLS), mesure innovante de la loi du 21 juillet 2009 portant sur la réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST), a pour vocation de consolider le partenariat local sur les questions de santé dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet Régional de Santé. Le CLS a pour objectif de soutenir les dynamiques locales de santé sur des territoires de proximité urbains ou ruraux. Il incarne une dimension intersectorielle de la politique régionale de santé dans le but de favoriser la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé, au travers de : - l’accès des personnes, notamment « démunies », aux soins, aux services, et à la prévention, - la promotion et le respect des droits des usagers du système de santé. · trois axes stratégiques :

La maltraitance des adultes vulnérables : une réalité complexe - Personnes âgées La maltraitance des adultes vulnérables (personnes âgées, personnes handicapées) a longtemps été un phénomène sous-estimé et un tabou. D’autant qu’il s’agit d’une réalité complexe. Qu’elle soit familiale ou institutionnelle, la maltraitance reste en effet souvent difficile à appréhender, tant par son ampleur que par la nature des violences qui la caractérisent. La maltraitance, qu’est-ce que c’est ? En 1987, le Conseil de l’Europe a défini la maltraitance comme une violence se caractérisant « par tout acte ou omission commis par une personne, s’il porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique ou à la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière. » En 1992, le Conseil a complété cette définition par une typologie des actes de maltraitance : Suite du dossier : Les cinq orientations prioritaires de la politique de prévention et de lutte contre la maltraitance

Une nouvelle approche en soins palliatifs: la socio-esthétique Une nouvelle discipline, la socio-esthétique apporte une aide en complément des soins traditionnels aux personnes atteintes de maladie grave. C’est aussi le maintien d’un lien symbolique avec l’extérieur. A l’hôpital Tenon, dans l’unité mobile de soins palliatifs, l’équipe pluridisciplinaire développe avec les patients et leur famille une relation souvent privilégiée dans le cadre d’un projet de soins et d’accompagnement. L’écoute et le toucher ont une part essentielle dans cette prise en charge mais aussi les soins esthétiques. Cette prise en charge s’adresse à toute personne hospitalisée dans le but de prodiguer des soins de beauté, de détente, de relaxation, de confort et de réconfort. Elle permet au patient de restaurer une image de soi et de retrouver parfois sa dignité, de mettre la maladie entre parenthèse en vivant un moment différent. Dans une unité mobile de soins palliatifs les principales altérations de l’aspect physique rencontrées sont: Sur le plan physique Cas clinique no 1

Fiche PP2-Lutte contre la maltraitance P2 - Lutte contre la maltraitance ALMA FRANCE - ALlô MAltraitance des Personnes Agées... 08 92 68 01 18 Les Coordonnées des Centres d’Ecoute des Départements de France Métropolitaine, des Départements Français d’Outre-Mer ALMA France - MAltraitance des Personnes Agées AFPAP – association française de Protection et d’assistances au Personnes âgées 30/01/2002 - Sénat - Maltraitance envers les personnes handicapées : briser la loi du silence - Mme Marie-Thérèse Boisseau a développé devant la commission d'enquête sa définition de la maltraitance envers les personnes handicapées Ouvrir 1990 - Définition établie par le Conseil de l’Europe comme étant « tout acte ou omission, commis par une personne, s’il porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique ou à la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière » .

Socio-esthétique en milieu médical, social et carcéral Comment réaliser une trousse ou un sac en magazines? le Blog ! La pate sablée incroyable de ma grand-mère … J’ai essayé de multiples recettes de pates sablées, mais je n’étais jamais tout à fait convaincue par le fondant sablé de ces pates et puis j’ai re-gouté une tarte de ma grand-mère et là ce fut une révélation, car c’est exactement cette texture bien sablée que je cherchais depuis longtemps… Parfois cela ne sert à rien de chercher bien loin ce qui est sous nos yeux depuis plusieurs années. Elle est issue d’un livre de la fin des années 60 et serait une recette de Marie Laval cuisinière princière. Voici donc une recette devenue familiale qui je l’espère deviendra également un classique chez vous… Pour une tarte : -2 c à soupe d’huile de tournesol -2 c à soupe de lait -2 c à soupe de sucre -100 gr de beurre demi sel très mou -1 jaune d’œuf -200 gr de farine -Dans un bol battez ensemble l’huile, le lait et le sucre -Ajoutez le beurre et le jaune d’œuf et battez de nouveau jusqu’à obtenir une masse homogène -Ajoutez ensuite la farine jusqu’à obtenir une pate molle

Autisme et pédagogie La différenciation pédagogique

Related: