background preloader

Le datasprint historique - Traces de soldats

Le datasprint historique - Traces de soldats
"Agence des usages TICE, 'Traces de soldats', le datasprint historique" Adrien Boschet, professeur d'histoire-géographie au collège Albert-de-Mun, Nogent-sur-Marne (94). -Pour moi, c'était important, pour célébrer la fin du centenaire, en 2018, qu'on ait un projet un petit peu phare et qui implique vraiment les élèves autour des poilus de Nogent-sur-Marne. Ce qui est intéressant dans le projet "Traces de soldats", c'est que c'est un projet qui, vraiment, rend l'élève producteur, parce qu'il a extrait des données, il a fait des choix. Ce projet permettait aussi de les faire travailler sur des sources primaires, des sources vraiment originales, avec les registres de soldats. Ils se retrouvent dans une posture où ces infographies, toutes ces données vont être transmises à data.gouv.fr. Lorsqu'on a décidé du projet "Traces de soldats" pour notre classe, on a reçu tout le tableur, avec toutes les données des 256 poilus nogentais qui étaient tombés au front.

https://www.reseau-canope.fr/notice/traces-de-soldats_23724.html

Related:  Des applis très appliquéesGuerre - ArtsProtéger les données personnelles en travaillant à distancePROGRAMME EMI

Maîtrisez les réglages « vie privée » de votre smartphone Réglez la géolocalisation en fonction de vos besoins Pourquoi c’est important ? Environ 30 % des applications utilisent la géolocalisation, parfois plusieurs fois par minutes. Ces informations pourraient permettre de déduire des informations sur les habitudes et modes de vie des utilisateurs (lieux de vie, de travail, habitudes de fréquentation, mobilité, fréquentation d’établissements de soins ou de lieux de culte) Si vous voulez avoir un aperçu de l’impact de l’activation permanente de l’outil de géolocalisation sur votre smartphone androïd, rendez- vous sur Google Location Pour désactiver ce service, rendez vous sur la page google location.

Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky I. Des lettres oubliées dans une armoire II. Un lien très fort entre l’élève et son professeur III. La course à l'attention Regards croisés et pistes pédagogiques pour aborder la captation de l’attention, les algorithmes et la place de l’éducation Combien de temps vous faut-il pour lire cet édito ? 3 minutes ? Mais c’est sans compter sur les nombreuses pauses que vous ferez peut-être avec la notification d’un mail à lire par-ci, ou le dernier message d’un groupe de discussion par-là, sans oublier que votre téléphone affichait déjà 24 notifications non lues sur votre application préférée.

La vie pas si secrète de Marc L. Marc fêtera ses 32 ans le 5 décembre prochain. Il vit à Bordeaux, et est assistant au « service d'architecture intérieur » de LBA, un gros cabinet d'architectes. Il a joué dans un groupe punk à la fin des années 90, à l'époque, il avait les cheveux longs. 14-18 : Petites musiques d'une grande guerre : podcast et replay sur France Musique Une série inédite de 20 émissions pour aborder de façon simple et variée la question musicale pendant la Première Guerre mondiale, à l’occasion des manifestations du centenaire, avec Philippe Dewolf, pour Musiq'3, Antonin Scherrer, pour Espace 2 _* et *_Cynthia Dubois pour Ici Musique.- Pour réécoutez la série d'émissions à partir d'une belle cartographie interactive, c'est par ici ! Qu’il s’agisse d’aborder les compositeurs ou musiciens troquant du jour au lendemain leur tenue de concert pour l’uniforme du soldat (Maurice Maréchal, Paul Collaer, Lucien Durosoir, Ernest Farrar, Frank Bridge ou Albert Roussel), la musique se mêlant aux débats nationalistes, la naissance d’oeuvres phares comme L’Histoire du Soldat * de Stravinsky, *Le Tombeau de Couperin * de Ravel ou encore l’émergence du mouvement Dada et l’arrivée des musiques syncopées en Europe,* les épisodes font avant tout la part belle à la narration et l’histoire. **

DIY Education aux médias et à l'information Divina Frau-Meigs Professeur, sociologue des médias, Directrice CLEMI ANR TRANSLIT (translittératies), Projet Européen ECO (MOOC) Chaire UNESCO « savoir-devenir dans le développement numérique durable » Université Sorbonne Nouvelle Bérangère Blondeau Professeur en EMI, premier et second degré à Chypre et au Master 2 AIGEME Université Sorbonne Nouvelle, ICFFCY et CCMC, Chef de projets et recherche en EMI, Responsable pédagogique et scientifique du projet européen d’EMI : ECFOLI, région MENA. Equipe soutien : Adeline BOSSU Enseignante en gestion des Systèmes d’information. Coordination des MOOC Français, de la tâche « déploiement et validation des 16 MOOC pilotes » et du sMOOC Pas à Pas (10 institutions, 6 langues) du projet européen ECO. Recherche sur les rôles des différents acteurs dans l’élaboration et la réalisation d’un projet interculturel de MOOC.

Données personnelles : pourquoi arrêter d'utiliser les services des GAFA ? Aral Balkan est un développeur britannique. Il se définit comme un « activiste des droits cyborgs ». À ses yeux, il faut arrêter de célébrer les géants de Silicon Valley et privilégier les technologies à échelle humaine. Rencontre. Quand Aral Balkan conçoit pas des applications et logiciels via son organisation sans but lucratif Ind.ie, il tire à boulets rouges sur les géants de la tech. Son combat : défendre le droit à la vie privée sur le net.

Le Verfugbar aux enfers Le Verfügbar aux enfers est une opérette-revue écrite clandestinement en 1944 par Germaine Tillion, alors détenue au camp de concentration de Ravensbrück. Via différents médias, ce site permet de recontextualiser l’œuvre pour mieux la comprendre et la transmettre. Germaine Tillion Germaine Tillion était ethnologue. Plongée dans l’horreur de la détention, elle a su prendre le recul nécessaire pour observer et comprendre les règles de l’univers concentrationnaire qu’elle, et ses camarades subissaient. Le rire étant la seule arme qui lui restait, elle a écrit cette œuvre très singulière, qui dépeint de façon inattendue l’enfer du camp.

Introduction Par Bruno Patino Nous en avons tous le pressentiment, et certains d’entre nous, la conviction. Mais nous ne l’avouons pas toujours. Quelque chose nous arrive. Centre de ressources en éducation aux médias Le Centre de ressources en éducation aux médias Le Centre de ressources en éducation aux médias (CREM) est un organisme sans but lucratif (Loi sur les compagnies, Partie III, L.R.Q., chap. C-38, art.218) fondé en 1998. Le CREM est un centre affilié à la Faculté d'éducation de l'Université du Québec à Montréal. Il a pour finalité de développer le la lecture et le jugement critique des élèves et du grand public à l'égard des informations médiatiques. Il accompagne les personnels scolaires (directions d'écoles et de services éducatifs des commissions scolaires, conseillères et conseillers pédagogiques, enseignantes et enseignants) dans l'intégration aux pratiques pédagogiques du domaine général de formation "Médias," du programme de formation de l'école québécoise.

▷ Les Business Models de Google et Facebook Google et Facebook sont souvent comparés, mis sur la même échelle avec notamment un point de comparaison qui est Google Plus. Je pense qu’il est important de bien différencier ces 2 géants du web qui ont des Business Models très différents. Cela permettra par la même occasion de répondre à des questions telles que : pourquoi Facebook commence à imposer sa publicité ? Pourquoi il n’y a pas de publicité sur Google + ? Pourquoi Facebook a tant changé pendant 1 an ? Avant de commencer ma petite analyse des stratégies de monétisation de Google et Facebook je tiens à préciser que je ne prends parti pour aucun de ces 2 acteurs.

Anise Postel-Vinay : "Je m’étais jurée de témoigner" Anise Postel-Vinay, née Girard, est résistante : elle a combattu pendant Seconde Guerre mondiale ; elle était encore mineure, elle n’avait pas 20 ans. Ayant intégré à un réseau de l’Intelligence Service, Anise Postel-Vinay est arrêtée par la Gestapo puis déportée en 1943 dans le camp de Ravensbrück, en Allemagne. À ses côtés, deux grandes figures de la résistance : l’ethnologue Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général, ses « deux meilleures amies », avec qui elle restera liée toute sa vie. La sécurité des objets connectés (IoT) - Assistance aux victimes de cybermalveillance Un objet connecté (Internet of Things ou IoT en anglais) est un matériel électronique connecté directement ou indirectement à Internet, c’est-à-dire qu’il est capable d’envoyer ou de recevoir des informations par Internet. Enceintes, montres, ampoules, thermostats, téléviseurs, réfrigérateurs, jouets pour adulte ou enfant, caméras, alarmes, « baby-phones », etc., les objets connectés font aujourd’hui de plus en plus partie de notre vie numérique, tant personnelle que professionnelle, dans de nombreux domaines comme la domotique, le sport, le jeu ou bien la santé. Comme tout équipement informatique communicant, ces objets peuvent cependant présenter des vulnérabilités qui peuvent entraîner certains risques comme leur piratage ou le vol des informations personnelles qu’ils contiennent, d’autant plus qu’ils sont souvent insuffisamment sécurisés, et peuvent donc représenter le maillon faible de votre environnement numérique. 1. Avant l’achat, renseignez-vous sur l’objet connecté 2.

Professeur documentaliste & CRCN Les professeurs documentalistes et le CRCN TRAAM Documentation2019-2020 Magali Lesince, académie de Limoges Sommaire le crcn des scenarios pédagogiques

Related: