background preloader

Economie de l'attention

Economie de l'attention
Par Bruno Patino Nous en avons tous le pressentiment, et certains d’entre nous, la conviction. Mais nous ne l’avouons pas toujours. Quelque chose nous arrive. Individuellement, et collectivement. Cela commence par des images familières : un déjeuner en famille où les participants, quel que soit leur âge, regardent leur portable plus ou moins subrepticement, entre les plats ; une rame de métro, un bus où il est impossible de croiser un regard tant la nuque des passagers est baissée vers l’écran rétro éclairé et leurs doigts mus par une étonnante dextérité ; une chambre d’adolescent où l’on découvre, entre le battant et le seuil de la porte, la lueur d’un portable consulté au milieu de la nuit. Les lieux de transmission souffrent désormais de la chute d’attention continuelle de ceux qui les fréquentent : le lien à l’écran est trop fort, le besoin de le consulter trop irrépressible pour résister aux règles d’établissement ou même au simple bon sens. Ne tremblez pas, ils agissent !

https://www.reseau-canope.fr/la-course-a-lattention/regards-croises/introduction.html

Related:  Éducation aux médiasCulture numériqueDes applis très appliquéesProtéger les données personnelles en travaillant à distanceCulture numérique

Baromètre 2020 de la confiance des Français dans les media La crédibilité des médias L’intérêt porté à l’actualité à son niveau le plus bas depuis 1987 : 59% des Français déclarent suivre les nouvelles avec un grand intérêt, soit une évolution de -8 points par rapport à l’an dernier. Après le fort regain d’intérêt mesuré en 2019 – à la faveur de la crise des gilets jaunes – l’édition de cette année confirme une tendance sensible depuis 2015 : en 5 ans, l’intérêt pour l’actualité a reculé de 17 points. Chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, cet intérêt porté à l’actualité reste stable par rapport à l’an dernier avec un jeune sur deux qui déclare s’y intéresser.

Pour éviter les procès pour plagiat dans la musique, un algorithme met 68 milliards de mélodies dans le domaine public Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour avoir plagié Marvin Gaye, Radiohead accusant Lana Del Rey d’avoir copié le titre Creep avec son Get Free, Chris (ex-Christine and the Queens) accusée d’avoir copié un logiciel dans son titre Damn, dis-moi… Les accusations de plagiat et les procès qui s’ensuivent sont l’une des plaies de l’industrie musicale. Le phénomène ne date pas d’hier et personne ne semble y échapper. Alors Damien Riehl, avocat spécialiste du droit d’auteur, musicien et développeur à ses heures, et son compère Noah Rubin ont créé un algorithme pour générer… toutes les mélodies possibles, avant de les protéger par des droits d’auteur, rapportent le site américain Vice. Pas pour avoir l’opportunité de poursuivre des musiciens en justice, bien au contraire.

La vie pas si secrète de Marc L. Marc fêtera ses 32 ans le 5 décembre prochain. Il vit à Bordeaux, et est assistant au « service d'architecture intérieur » de LBA, un gros cabinet d'architectes. Il a joué dans un groupe punk à la fin des années 90, à l'époque, il avait les cheveux longs. Des Figures en Commun(s) : Une aventure libre et partagée ! Par Anne CORDIER et Sophie BOCQUET-TOURNEUR (respectivement enseignante-chercheuse en SIC et professeure documentaliste en collège) Et si les communs devenaient pour les enseignantes et enseignants, médiateurs et médiatrices, éducateurs et éducatrices, une ligne directrice de l’ensemble de leurs actions à destination de leurs publics, afin que ceux-ci deviennent des citoyen·nes véritablement doté·es d’un libre-arbitre, d’un souci du vivre ensemble, et d’une culture de la participation démocratique ? Voilà notre conviction, portée ici au sein d’une aventure libre et partagée, à deux… et avec vous. Parce qu’accompagner les pratiques informationnelles au prisme de la théorie des communs, c’est cerner les enclosures et les bulles informationnelles qui configurent notre écosystème informationnel personnel. « L’information c’est le pouvoir.

Gérer le rapport aux écrans de nos enfants Télévisions, tablettes, téléphones, jeux vidéo : aujourd’hui, les écrans sont présents dans toutes les maisons. Les enfants s’en emparent et chaque parent peut légitimement s’en inquiéter. Comment gérer le rapport de vos enfants aux écrans ? Quelles limites poser ? Et que faire si votre enfant ne les respecte pas ? Les écrans sont-ils les ennemis des parents ? Étude eye tracking : comment les internautes lisent les pages web en 2020 Le groupe Nielsen Norman vient de publier la 2e édition de son rapport sur la manière dont les utilisateurs lisent en ligne. Si les internautes scannent toujours une page sans suivre un mouvement linéaire, l’étude apporte de nouveaux éléments sur la manière dont l’œil parcourt une page de SERP et comment il s’est adapté en fonction de l’évolution du design sur le web. Lors du scan d'une page de SERP, les yeux des internautes suivent un mouvement similaire à celui du flipper. Crédits photo : Nielsen Norman group. Plus de 13 ans après la précédente édition, le groupe Nielsen Norman publie les nouveaux résultats de son rapport consacré au comportement des internautes face à une page web. Il s’appuie sur une série d’études réalisées au cours des 13 dernières années sur plus de 500 participants aux États-Unis, mais aussi en Chine, en prenant en compte plus de 750 heures d’eye tracking.

Le datasprint historique - Traces de soldats "Agence des usages TICE, 'Traces de soldats', le datasprint historique" Adrien Boschet, professeur d'histoire-géographie au collège Albert-de-Mun, Nogent-sur-Marne (94). -Pour moi, c'était important, pour célébrer la fin du centenaire, en 2018, qu'on ait un projet un petit peu phare et qui implique vraiment les élèves autour des poilus de Nogent-sur-Marne. Ce qui est intéressant dans le projet "Traces de soldats", c'est que c'est un projet qui, vraiment, rend l'élève producteur, parce qu'il a extrait des données, il a fait des choix. Ce projet permettait aussi de les faire travailler sur des sources primaires, des sources vraiment originales, avec les registres de soldats.

Maîtrisez les réglages « vie privée » de votre smartphone Réglez la géolocalisation en fonction de vos besoins Pourquoi c’est important ? Environ 30 % des applications utilisent la géolocalisation, parfois plusieurs fois par minutes. Ces informations pourraient permettre de déduire des informations sur les habitudes et modes de vie des utilisateurs (lieux de vie, de travail, habitudes de fréquentation, mobilité, fréquentation d’établissements de soins ou de lieux de culte) Si vous voulez avoir un aperçu de l’impact de l’activation permanente de l’outil de géolocalisation sur votre smartphone androïd, rendez- vous sur Google Location Pour désactiver ce service, rendez vous sur la page google location.

Internet responsable - Portail de ressources Internet responsable De l'usage intuitif à la maîtrise Le développement des usages de l'Internet et des services en ligne, autant dans le cadre familial que scolaire, offre des opportunités d'expression multiples tout en collectant et exploitant massivement des données personnelles. Dans ce nouvel espace, les élèves s'expriment à travers tous types de médias en faisant usage de compétences acquises de façon rapide et intuitive. C'est un enjeu important pour l'École que de les amener de cet usage empirique à une réelle maîtrise des nouveaux modes de communication et de traitement de l'information. Accompagner les élèves Les enjeux de la maîtrise des TIC et de l'Internet doivent être perçus et compris par les élèves et futurs citoyens.

Web-série "Médias : la grande réinvention ?- INA - Les médias le monde et moi Quand nous sommes partis en tournage pour le film avec Flo Laval, nous avons beaucoup tourné. Souvent, Flo me disait : « Anne-So, ça, on ne l’utilisera pas » ou « tu verras, ça ne servira à rien ». L’innocence de son apprenti de co-réalisatrice était telle qu’au final, nous avons terminé, en effet, avec près de 40 heures de rush. Ces quarante heures, il faut les visionner, les « dérusher », puis les couper, les monter, et au final créer le film. Pour cela nous avons été accompagné du génial William Roy, qui avec son oeil neuf sur le sujet a donné vie aux séquences et à l’agencement imaginé. N’empêche que le montage, c’est frustrant parfois.

Related: